AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0014MRHL8
Olivier Orban (30/11/-1)
4.25/5   6 notes
Résumé :
Figure prestigieuse de la Légion étrangère, le Lt-Colonel Antoine Mattei dominera longtemps l’histoire de la première guerre d’Indochine. Faut-il rappeler que Bonnecarrère en fit le héros de son livre Par le sang versé ? Aujourd’hui Antoine Mattei se penche sur son passé. La Cochinchine, le Tonkin, le désastre de la R.C.4 et la chute d’un empire... Il raconte ses aventures, ces cent coups qui désormais font partie de la légende. Par-delà l’événement, il nous entraîn... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après Tu survivras longtempsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
L'un des livres sur la guerre d'indochine que chacun rêve de posséder. Il est intéressant à plusieurs titres.
le premier acte, c'est de faire une lecture croisée avec le livre de Bonnecarrere, celui qui a fait connaître Mattei. On a confirmation que Bonnecarrere était d'abord et avant tout un romancier et, donc, la lecture des deux se juxtapose à merveille : sur une même base, le texte est parfois assez ,voir très, différent mais toujours animé et passionnant.
Intéressant aussi car l'esprit baroud est très présent dans les têtes, dans les actes doublé par une forme particulière de l'esprit Legion (le demerden sie) ainsi que la manière de Mattei de traiter la guérilla et d'agir en contre guérilla avec les partisans et les populations
Intéressant enfin car Mattei est loin d'être un idiot : certes la 2ème guerre mondiale a tué sa carrière d'officier Saint Cyrien, confiné qu'il a été dans son offlag , mais pas sa réflexion . A plusieurs reprises il nous fait partager ses interrogations, ses doutes mais aussi ses certitudes et sa morale sur les guerres dites coloniales .
Commenter  J’apprécie          70
Un ouvrage intéressant écrit par Antoine MATTEI, officier légendaire de Légion étrangère. Il vaut essentiellement par la valeur et la spontanéité du récit même si le style de l'auteur reste assez dépouillé.

Outre le fait d'être un admirateur inconditionnel de ce corps d'élite qu'est la Légion, je suis toujours ému par un tel témoignage qui montre une réalité amère alliant l'Amour de la France, et la conscience du fait qu'un immense gâchis est en cours dans l'histoire de France du fait des gouvernants et des choix politiques de l'époque. Ceci chez des hommes comprenant parfaitement où était leur devoir par rapport aux ordres reçus et à l'amour qu'ils portaient à un pays et à des populations engagées à leurs côtés.

Ce livre n'est pas une grande leçon d'histoire mais une belle page d'humanité chez des hommes pourtant montrés du doigt par les vassaux du communisme tant en France qu'au niveau international.
Commenter  J’apprécie          70
j'apprécie beaucoup
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Avant-hier, le 2e bataillon du 3e Étranger, qui avait reçu l’ordre d’évacuer That Khé, est arrivé à Na Cham sans se faire accrocher, en contournant par la forêt le piège du col de Lung Vaï. Après une courte halte, il est reparti pour de nouveaux combats, du pas lent et lourd de parade rythmé par une des plus vieilles chansons de marche de la Légion, Anne-Marie, dont l’auteur demeure aussi anonyme que celui du Boudin, aussi anonyme que n’importe quel légionnaire. Une bouffée d’orgueil et de tristesse m’a alors submergé : comment un pays capable d’attirer de tels hommes pour le servir peut-il si mal utiliser ces trésors de courage, d’intelligence et de dévouement ?
Commenter  J’apprécie          30
Nous nous acharnons à sauver l’empire d’une métropole qui n’aspire qu’à devenir une Suisse sans histoire, hors de l’histoire. Nos gouvernants — peu obéis, méprisés, mais toujours en place —, notre manière de conduire la guerre, le poids de la Chine, tout concourt à notre défaite. L’héroïsme du corps expéditionnaire, la fidélité et le courage des unités viêtnamiennes n’aboutiront qu’à retarder l’échéance.
Commenter  J’apprécie          30
Ils semblent posséder une foi, une volonté, ces richesses que les sociétés nanties ne parviennent plus à produire.
Commenter  J’apprécie          00
Je ressens l’impression désagréable de l’enfant toléré parmi les grandes personnes.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : légion étrangèreVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Autres livres de Antoine Mattei (1) Voir plus

Lecteurs (11) Voir plus




{* *}