AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2262006369
Éditeur : Perrin (21/09/1999)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 18 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Perrin - 12/1988)


La vie d'Hélie Denoix de Saint Marc ressemble à un roman troublé et déchirant : la Résistance, la Gestapo, Buchenwald, la Légion étrangère, trois séjours en Indochine, Suez, l'Algérie, le putsch d'Alger à la tête du 1er régiment étranger de parachutistes (R.E.P.), un procès à sensation et une condamnation à dix ans de réclusion criminelle... Une vie qui commence dans la respectabil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
jsgandalf
  11 septembre 2012
En lisant la biographie de Helie de Saint Marc, j'ai découvert l'univers fascinant d'un homme et au travers de lui le parcours de nombreux soldats de la république même si tous n'ont pas eu sont parcourt complet. 
Il a traversé trois guerres. La seconde guerre mondiale dans la résistance et qui lui vaudras les camps. La guerre d'Indochine et celle d'Algérie. Ce qui va  plus le marquer dans ces deux dernières c'est l'abandon, le renoncement à la parole donnée. L'Algérie sera la goutte d'eau de trop, il prendra par au putsch et le payera en allant en prison. 
Sur fond d'histoire des parachutistes français, et de guerres fratricides l'auteur nous fait découvrir un humaniste, ce qui peut à priori paraître bizarre, mais le défini bien. Un livre à lire absolument pour comprendre l'histoire française de l'après guerre. 
Commenter  J’apprécie          110
Birhacheim
  27 juin 2009
Hélie Denoix de Saint Marc est une légende de l'Armée Française: Résistance, Déportation, Légion Étrangère, Parachutistes, guerre d'Indochine, guerre d'Algérie...
Dans son parcours, on retrouve celui de nombre d'officiers de l'Armée Française qui vont traverser trois conflits majeurs pour la France.
La seconde guerre mondiale sera le cadre de la résistance et de la souffrance en déportation. Un souvenir qui marque de Saint Marc à jamais.
La guerre d'Indochine sera pour lui la rencontre avec la guerre révolutionnaire, la fraternité de la Légion et la geste parachutiste française... et surtout le renoncement et l'abandon des supplétifs et des populations au Vietminh...
La guerre d'Algérie fut la guerre trop près de la Métropole (l'Algérie, c'était la France...), la guerre gagnée sur le terrain mais perdue sur le front politique, la guerre de trop... qui se finit par le putch d'Alger dans lequel de Saint Marc et le 1er REP s'engagèrent...puis la prison...
Au delà de l'histoire de cet officier et de ses frères d'armes, on découvre la qualité exceptionnelle de cet officier associant homme d'action et humaniste.
Humanité est bien le terme qu'on retient de ce beau livre de Laurent Beccaria.
Indispensable pour mieux comprendre l'engagement de l'armée française dans la seconde moitié du 20ème siècle ainsi que pour approcher l'homme en guerre".
Réellement Remarquable.
Lien : http://www.bir-hacheim.com/h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
liberligerliberliger   24 janvier 2014
A Buchenwald, les Français occupent le plus bas niveau de la hiérarchie concentrationnaire, en compagnie des Italiens et des Yougoslaves. peu nombreux, rarement habitués aux rigueurs de l'hiver de la plaine de Thuringe (-20°C à -30°C), souvent plus intellectuels et individualistes que les autres détenus, ils s'épuisent plus vite et surtout ne recréent pas cette sorte de solidarité nationale instinctive qui est la force des Russes ou des polonais. Habitués en outre à une société démocratique, le monde concentrationnaire leur apparaît dans toute son absurdité. L'Allemand sous le joug nazi, le Russe contemporain des grandes purges staliniennes savent composer avec l'arbitraire avant même de franchir le gigantesque portail de Buchenwald, et saisissent rapidement les mécanismes de ce système conçu pour dresser ses victimes les unes contre les autres et ne laisser face à lui que des peurs et des faiblesses individuelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
liberligerliberliger   27 janvier 2014
Se battre, c'est un mélange explosif. On fait appel aux sentiments les plus nobles, parce qu'on domine sa peur Mais aussi à des choses très basses : l'appel du sang, de la violence, l'appel du meurtre. Dans l'action, il faut rester maître de soi. quand on s'est battu, quand on a tué pour ne pas être tué, il faut se dire : "je ne peux absolument plus tuer gratuitement". Il y a un engrenage dangereux à partir du moment où les gens se mettent à aimer la mort. J'ai eu un sous-officier dont je me suis défait très vite, parce que c'était un tueur, il aimait tuer. Quand on contrôle bien une troupe, on est sûr de pouvoir l'arrêter, de dire : "maintenant, c'est terminé, tu n'as plus le droit de tuer." Quitte à abattre un homme à soi. Il est certain que d'autres officiers avaient une éthique différente. Mais nous n'en parlions pas entre nous. Nous avions une espèce de pudeur sur ces choses-là. Une crainte aussi. On avait sans doute peur de savoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Laurent Beccaria (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Beccaria
Présentation de l'album "Super sourde" par Laurent Beccaria, fondateur et directeur des éditions Les Arènes et Laurent Muller, directeur de collection bandes dessinées chez Les Arènes.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
695 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre