AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Irena, tome 2 : Les justes (29)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
badpx
  25 mars 2019
Ce second tome expose l'organisation mise en place pour faire sortir les enfants du Ghetto. le style reste toujours assez simpliste, avec des dessins enfantins, et du coup, je trouve que ça dessert un peu le propos : cela donne l'impression que tout cela était si facile, à la limite c'était un jeu.
Ces histoires d'évasions alternent avec les scènes de tortures : mais là encore, le dessin doux donne l'impression d'un sketch, d'une mise en scène....
Le récit reste évidemment très intéressant, mais, il y a toujours le dessin en décalage qui me gène.
Commenter  J’apprécie          70
Vexiana
  09 août 2018
La charité humaine n'a pas de religion.
Je pense que cette citation résume à merveille de tome dans lequel Irena met en place un réseau qui lui permet d'évacuer un maximum d'enfants hors du ghetto de Varsovie.
Ce tome est toujours aussi dur si pas plus et l'histoire, déjà sombre, s'obscurcit de plus en plus.
Je suis impatiente de découvrir le tome trois et la suite de l'histoire de cette femme exceptionnelle, reconnue Juste parmi les nations
Commenter  J’apprécie          60
EsseG71
  05 novembre 2017
Nous continuons à suivre Irena, décidée à sauver un maximum d'enfants juifs du Ghetto de Varsovie. Avec son réseau bien organisé, elle fait en sorte de mettre à l'abri ces enfants, sans oublier de bien noter leur véritable identité et le nom de leur famille d'accueil, pensant déjà à l'après-guerre, au moment où les familles voudront se retrouver.
Commenter  J’apprécie          60
OctoPange
  27 novembre 2017
MAGNIFIQUE !

Ce tome 2 reste dans la continuité du tome 1 . On retrouve les combats que livre Irena pour aider les enfants à s'en sortir de plus nous découvrons plein de nouveau personnages dans ce tome comme Jozef Zysman ,le concierge du tribunal ou Janusz Korczak , propriétaire d'un orphelinat où vont être acceuillis les enfants et plein d'autres personnages . Nous voyons également la torture que subi Irena par la police allemande . Bref c'est un livre à lire car ce livre reflète la réalité de ce qui s'est passé lors de la seconde guerre mondiale.
Djebril
-------------------------------------------------------------------------------------------
Irena a sauvé des enfants du ghetto de Varsovie mais elle sait qu'elle peut faire plus. Par conséquent, elle s'allie avec un réseau organisé et solidaire pour faire une imprimerie avec laquelle elle pourra faire de faux papiers, des modes de transports. Ainsi elle pourra soigner les enfants juifs et les envoyer dans des familles d'accueil.

Ce 2nd volume comme le précédent, a été très agréable à lire. C'est une histoire intéressante qui vaut la peine d'être lue. Je conseille ce livre pour les passionnés d'histoire car, personnellement, il m'a appris plusieurs choses. J'attends avec impatience de lire le troisième et dernier tome.
Arb
-------------------------------------------------------------------------------------------

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tombetoile
  23 août 2017
Toujours aussi bien. Encore plus d'émotions peut être . Vivement le troisième tome.
Commenter  J’apprécie          50
Biancabiblio
  06 juillet 2017
Varsovie, 1942. Irena Sendlerowa est membre du centre citoyen d'aide sociale polonais. Chaque jour, elle se rend dans le ghetto de Varsovie pour y apporter aide morale, nourriture, vêtements et médicaments.

Mais Irena, fille d'un médecin socialiste mort au combat, est révoltée par le sort de ses compatriotes juifs et se met en tête d'extraire les enfants du ghetto de Varsovie pour leur donner une chance de survivre au régime nazi.

Avec l'aide du chauffeur de l'aide sociale, de ses collègues, de prêtres et de religieuses, elle met en place une vaste opération au nez et à la barbe des gardiens du ghetto et des S.S de Varsovie…

Nous avions laissé Irena sur une table de torture, nous la retrouvons en pleine action, tremblant à chaque opération pour les enfants dont la vie est en jeu mais aussi pour ses amis et camarades qui risquent leur existence chaque jour.

Décédée en 2008, déclarée Juste parmi les nations en 1965, Irena Sendlerowa, a réellement existé. Résistante et militante polonaise, fut l‘une des plus grandes héroïnes de la Seconde Guerre Mondiale, sauvant près de 2500 enfants juifs du ghetto de Varsovie.

Et pourtant elle m'était totalement inconnue jusqu'à ma lecture de Irena tome 1 le ghetto écrit par Jean-David Morvan qui a découvert son histoire en lisant par hasard un article sur elle qui a eu le déclic : sa vie devait être racontée.

Avec Séverine Tréfouël et David Evrard, ils retracent sur trois albums le combat humaniste de cette « mère des enfants de l'Holocauste », un destin incroyable et une femme exceptionnelle à tous points de vue.

Ce second tome sans pathos m'a émue aux larmes car une fois de plus les auteurs ne nous cachent rien de l'horreur vécue par les captifs du ghetto et victime de l'épuration ethnique décidée par le régime d'Hitler mais aussi le sort réservé aux résistants et les séances de torture auxquels ils étaient soumis jour après jour.

Cette bande dessinée classée jeunesse n'est en aucun cas à mettre dans les mains des plus jeunes et se destine plutôt aux adolescents et aux adultes, il y a des scènes atroces de tortures et d'exécutions sommaires, de lentes agonies d'êtres humains affamés, qu'ils soient vieillards, adolescents ou enfants, assez insoutenables, rien ne nous est épargné, même si le dessin naïf et doux de David Evrard vient adoucir certaines situations.

Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa
  25 juin 2017
Suite de la courageuse entreprise d'Irena Sendlerowa pour sortir les enfants juifs du ghetto de Varsovie. C'est tout un réseau que la jeune femme met en place, pas moins d'une vingtaine de Justes de tous âges et de tous métiers ("La charité humaine n'a pas de religion") qui se coordonnent pour "sauver le plus de vies innocentes possible". Générosité et solidarité sont les maîtres mots de ces gens prêts à risquer leur vie : "Quitte à mourir, autant le faire en faisant le bien". Ensemble, ils imaginent toutes sortes de moyens pittoresques pour évacuer les enfants (endormis à la vodka!): dans le camion de briques du maçon, par les égouts, bébé caché dans une boîte glissée sous un siège du tramway, dans une boîte à outils, et même au milieu des cadavres expulsés...

Le graphisme est toujours aussi séduisant, avec ses grandes vignettes qui alternent les couleurs vives (symbolisant l'optimisme et le dynamisme d'Irena la solaire) et les couleurs plus sombres notamment lors des scènes d'arrestation et de torture. C'est grâce à ce dessin un peu naïf que les auteurs rendent ce sujet si grave accessible aux plus jeunes. J'ai beaucoup aimé le passage où Irena libère la petite Zofia via le tribunal avec l'aide du concierge : comme on l'a persuadée qu'elle est une princesse traversant son château, la fillette voit (en rose dans la moitié basse des vignettes) des scènes embellies de la triste réalité (dans la moitié haute).
Un album réussi, donc, et on a hâte de découvrir le troisième et dernier tome de cette passionnante biographie !
Lien : https://www.takalirsa.fr/ire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
clarinette421
  16 avril 2017
Suite du premier tome. Dans la première partie de ce 2ème volet, il est question de toute l'organisation minutieuse mise en place par Irena avec l'aide de complices pour sortir jusqu'à 650 enfants du Ghetto. Puis, la 2ème partie change de ton avec des allers-retours entre le travail au quotidien et l'arrestation d'Irena. Cet album est tout aussi émouvant et prenant que le précédent. La fin pleine d'espoir ménage le suspense. Attendons 2018 pour connaître l'épilogue.
Commenter  J’apprécie          50
Livheryn
  30 mars 2017
A la fin du tome 1, nous laissions Irena résolue à passer à l'action pour suivre les traces de son père. Dans ce tome 2, elle s'entoure d'un grand réseau de personnes volontaires pour l'aider. Hommes, femmes, maçons, concierges, juristes, nourrices... Ces gens ont tous des profils différents mais la même détermination.
Cet album est un peu plus complexe que le premier dans la mesure où on est plongé au coeur de l'organisation secrète menée par Irena. Tout doit aller très vite si les membres ne veulent pas être pris et le réseau démantelé. Comme il est affiché dans toute la ville, "Peine de mort! pour quiconque assistera des juifs qui sortent du quartier résidentiel juif sans autorisation / Peine de mort! pour quiconque cachera, nourrira ou aidera des juifs." Les enfants qu'ils tentent de sauver sont de tous âges; certains sont vraiment très jeunes et les moyens utilisés pour les faire taire le temps de passer la frontière sont très risqués voire dangereux. C'est palpitant mais aussi terriblement effrayant. Malgré toutes les précautions prises, tout ne se passe pas toujours comme prévu...
J'ai une nouvelle fois passé un très bon moment de lecture. le découpage des planches est très bien pensé. On parvient à capter toutes les émotions des personnages, ce qui est une prouesse d'autant plus belle quand on sait le peu de détails incorporés dans les visages. J'apprécie de plus en plus le style de l'illustrateur (j'ai eu l'occasion de le voir à l'oeuvre au salon du Livre de Paris et ce fut un vrai bonheur).
La fin est des plus intrigantes et fait naître beaucoup d'interrogations; la plus grande étant : que va-t-il se passer dans le prochain tome? On peut déjà imaginer quelques détails en découvrant l'illustration en double page à la toute fin de la BD mais pour le reste il faudra patienter jusqu'à janvier 2018.
Je vais conclure en insistant sur le fait que cette série mérite vraiment d'être lue. Que vous soyez amateurs ou non de sagas historiques, laissez-vous tenter. C'est une vraie perle!
Lien : http://livheryn-lecture.ekla..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mimouski
  28 mai 2019
Le tome 2 est aussi incroyable que le 1. Irena est décidée : elle sauvera tous ces enfants du ghetto. Elle va élaborer des plans avec ses proches afin de faire évader nourrissons comme enfants. Les plans sont successivement décrits et sont aussi ingénieux les uns que les autres. Cette femme est incroyable, j'ai été très émue à chaque flash concernant sa torture. Emouvant, prenant et captivant. Elle doit être connue.
Commenter  J’apprécie          40


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Irena

Comment se nomme le parti d’Hitler ?

Le parti nationaliste
Le parti nazi
Le parti socialiste

13 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Irena, tome 1 de Jean-David MorvanCréer un quiz sur ce livre