AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Buchet (Illustrateur)
ISBN : 2840551772
Éditeur : Delcourt (30/11/2007)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 216 notes)
Résumé :
Navire amiral de la Constituante, croiseurs d'interventions, astronefs amiraux, frégates de guerre, bidonnefs, téléportails, navettes de maintenance, prisonefs, vaisseaux pirates. Ils sont des millions à constituer un formidable convoi spatial lancé à la recherche de nouvelles planètes exploitables. Dans ce convoi nommé SILLAGE se côtoient toutes de peuples d'origines et de croyances multiples. Mais une race y demeurait inconnue: les êtres humains. Et puis débarqua ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  02 mars 2019
Pour leur série space-opera Jean David Morvan et Philippe Buchet ont repris la formule gagnante qui avait été de régénérer cette bonne vieille BD franco-belge en piochant dans les mondes des comics et la Planète Manga… Sillage a été ainsi été présenté comme « le Valérian de l'an 2000 », mais franchement la série fait plutôt office d'« Aquablue des années 2000 » (en sachant que la série "Aquablue" avait été créée en réaction à l'embourgeoisement de la série "Valérian" ^^). Au final la série a su trouver son public, puisque les auteurs sortent 1 tome par an depuis 20 ans, sans compter les séries dérivées qui en sont nées… Tout cela joue plutôt dans la catégorie des best-seller SFFF puisque que les ventes comptent plusieurs dizaines millier à chaque sortie. Plus que Sillage, le grand convoi alien qui ressemble à un Point Central itinérant, plus que la structure de la série mélangent serial et feuilleton, le succès vient sans doute de son héroïne et la ressemblance avec la Gally de "Gunmm" n'est absolument pas fortuite du tout… Comme elle, elle grandit au fil des épisodes pour gagner en maturité, en expérience, mais surtout en badassité tout en poursuivant sa quête d'identité : qui sont les humains, cette espèce à laquelle elle appartient, et où peut donc se trouver cette fichue Terre dont elle proviendrait ?!

A relecture pas fan de ce tome inaugural et introductif de la saga intitulé "A Feu et à cendres" car le je l'ai trouvé plutôt assez « gamin » : je ne sais pas si c'est délibéré pour toucher un certain public cible, si on a forcé ou pas la main aux auteurs, ou si c'est fait exprès pour bien montrer le côté pré-adolescente de Navïs avant de la faire évoluer par la suite…
On est dans "Avatar" avant "Avatar", avec une société hyperdéveloppée qui s'approprie un planète sous-développée. Mais on est d'abord dans un détournement d'"Aquablue" avec une sauvageonne pièce rapportée qui va défendre bec et ongles sa planète d'adoption. Mais c'est « gamin » : on transforme une planète entière en quelques heures à partir d'un seul site, on veut éviter le manichéisme avec un antagoniste en armure de méchant millénaire qui enchaîne les rires diaboliques dans des phylactères rouges sang, la sauvageonne qui sait à peine ouvrir une porte débite de grands discours sur la liberté pour rallier à sa cause les esclaves clonés du convoi alien (sauvageonne en string et poitrine au vent pour aguicher le lectorat ciblé ?), ou bien le pathos facile avec le baroud d'honneur et la dernière heure d'Houyo la/le tigre-ours qui parle, le Gardonnias psionique qui fait office de deus ex machina qui disparaîtra dans la suite de la saga… C'est coloré, c'est dynamique, mais on attendra la suite pour adhérer ou ne pas adhérer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
lyoko
  07 mai 2015
Une jeune humaine se retrouve seule sur une planète que de gentils extraterrestres veulent exploiter pour leur survie.
Au premier abord j'ai pensé a une version d'un tarzan féminin intergalactique... mais que nenni !!
J'ai été agréablement surprise par l'histoire.. (sachant que le tome 1 sert surtout à mettre en place l'histoire).. j'ai vraiment hate d'en savoir plus.
J'avoue aussi qu'il est très rare qu'une BD arrive a me faire ressentir des sentiments d'horreur ou de haine (c'est comme pour les films je sais que ce n'est pas réel).. mais la mort de la grande tigresse (amie protectrice de notre héroine) m'a fortement perturbée....
Les graphismes sont supers agréables et même avec son unique morceau de peau de bête l'héroine est super sexy !!
Commenter  J’apprécie          320
garrytopper9
  26 juin 2015
L'histoire démarre assez simplement, avec des gros méchants qui veulent bousiller une planète sans prendre en compte les nombreuses espèces qui y résident. Nous suivons la jeune Navis, une petite fille sauvage qui est arrivé sur cette planète on ne sait pas trop comment. Enfin, si on le sait pendant la lecture, mais je ne sais pas vous spoiler inutilement.
L'univers qui est mis en place dans ce premier tome est très intéressante, on est dans de la science-fiction comme je l'aime, avec de nombreuses espèces, de la politique, et surtout beaucoup de ramifications entre les personnages. On découvre cela du point de vue de la petite Nävis, et tout comme elle, on remarque que certaines choses clochent.
Les dessins et les couleurs sont vives, la découpe des cases est claire, les nombreuses scènes d'actions s'enchainent sans aucun soucis, et on suit avec plaisir les aventures de Navis et l'impact qu'elle va avoir sur toute l'organisation de la Constituante. J'ai hâte de voir comment son intrigue va évoluer car la dernière page promet de bien belles choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
ElGatoMalo
  03 décembre 2012
les hottas sont en train de mourir d'une épidémie liée au confinement dans leur vaisseau. Ils ont la possibilité de transformer la planète jungle que le convoi avec lequel ils voyagent, Sillage, vient de découvrir. Mais les hottas vivent dans de très hautes températures (hot = chaud en anglais). Alors Hotta-former cette planète, c'est la rapprocher de son soleil et détruire tout ce qu'il y a de vivant à sa surface. Y compris Navis, une adolescente, enfant sauvage plus ou moins surdouée. Naufragée, elle a grandi et surtout survécu grâce à la protection d'un doudou géant mi-Winni l'ourson, mi-Tigrou, un tigrours quoi ! mais en version femelle de trois mètres de haut : Houyo . L'être responsable de l'expédition envoyé par Sillage, un hotta tourmenté et inquiet mais d'une extrême arrogance, la découvre. Il ne signale pas son existence pour terminer la modification planétaire et ainsi permettre à son peuple de survivre. Il cherche cependant à la capturer et dans un accrochage Houyo est tuée par accident par les gaz surchauffés qui s'échappent de son scaphandre...
L'histoire est assez dense, bien amenée et bien menée. On ne s'ennuie pas. Finalement, le point de vue est loin d'être manichéen. Il n'y a pas de bon ou de méchant, de bien ou de mal. C'est très positif. Peut-être même un peu trop angélique. Justifier les actions des uns et des autres par la pression des évènements, faire preuve de compréhension et de compassion même pour celui qui détruit la vie sur une planète entière, c'est très habile, très intelligent mais est-ce vraiment ainsi que le monde tourne ?
Le dessin est agréable avec quelques fantaisies de construction de page. Enfin c'est une histoire complète ... ou presque. On peut la lire sans attendre la suite dans le prochain volume. Elle se suffit à elle même. C'est assez exceptionnel pour être signalé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Mariloup
  01 février 2015
C'est un ami qui m'a fait découvrir cette BD en ne me montrant que la première planche pour voir si cela me donnerait envie de connaître la suite. Et bingo! Elle m'a attiré. Pour lui faire plaisir et aussi pour satisfaire ma curiosité, je me suis procurée le premier tome de cette saga à la bibliothèque.
#Spoilers#
L'histoire commence avec une jeune femme, Nävis, à l'allure sauvage, couverte de peintures et de peau de bêtes (même si son anatomie ne nous est pas totalement cachée ^^), qui chasse pour survivre, en compagnie de son tigrours, Houyo, une bête massive, un peu effrayante jusqu'à ce qu'un objet non identifié, métallique, une capsule, tombe du ciel. Une étrange créature, habillée d'une combinaison, en sort, surprenant Nävis et une explosion a lieue. Nävis est sauvée in extremis par son amie. Pendant ce temps-là, la planète inhospitalière mais paisible de Nävis est envahie par de drôles de créatures, des aliens, des robots venant de l'espace, provenant d'un convoi interstellaire appelé Sillage et placés sous les ordres d'un être grand, effrayant et laid, à la tête d'insecte, habillé d'un exosquelette noir: le Madjestoet qui compte bien faire de cette planète riche à ses yeux sa possession au détriment des ordres du Conseil de Sillage. Ils espèrent bien retrouver l'éclaireur (la petite créature du début) qui aurait survécu.
Revenons à notre duo. Elles vivent simplement, la vie qu'elles mènent leur convient parfaitement, elles chassent, elles pêchent l'une pour l'autre. Tout se passait pour le mieux jusqu'à ce que le signal émanant étrangement de Nävis, mène les aliens jusqu'à elles. Un combat s'engage entre les deux partis. Nävis doit être récupérer vivante, et Houyo n'hésite pas à défendre son amie, en vain.
Nävis fuit, pourchassée par des espèces de gros balourds (les Migreurs) au faux air de gorille qui obéissent bêtement aux ordres. Ils la suivent jusqu'à ce qu'elle se réfugie dans sa "tanière", un ancien vaisseau spatial. de l'autre côté, le chef est tout excité car ils ont découvert une forme de vie différente de la leur, un être intelligent et très évolué: Nävis. C'est à cet instant que le Madjoestet décide vraiment de la récupérer et de garder la planète pour lui seul, il coupe alors tout contact avec Sillage.
De son côté, Nävis, qui connaît le vaisseau comme sa poche, tend des pièges à ses poursuivants quand la petite créature fantomatique (l'éclaireur) "sort" de son corps pour l'aider, la guider. Bien décidée à se venger et à sauver sa planète des ravages du Madjoestet, elle commence par faire se retourner les poursuiveurs contre leur maître pour qu'ils rejoignent sa cause. Ils partent au combat tous ensemble, les Migreurs se battant même entre eux, Nävis étant sur le point de perdre face à son terrible adversaire quand des envoyés de Sillage débarquent à la rescousse. le Mad' est déclaré coupable pour trahison, le Conseil de Sillage discute du cas de Nävis. Ils comptent bien la surveiller et... de très près!
Les couleurs m'ont beaucoup plu, ainsi que l'univers qui fait très science-fiction avec beaucoup d'action, de l'aventure avec des sujets sur la politique, la science, l'évolution etc... Il y a un petit côté monstrueux avec l'apparence des aliens. ça se lit vite mais bon, c'est une BD, c'est forcément une lecture rapide.
Cette BD a vraiment un certain charme, je l'avoue. Elle est intéressante même si ça ne me réconcilie toujours pas avec le monde de la bande-dessinée en général.
J'ai beaucoup apprécié la relation entre Nävis et Houyo, son tigrours. Deux amies qui comptent l'une sur l'autre, qui ne se quittent pas, très protectrices l'une envers l'autre mais malheureusement, ce fut trop court étant donné les événements survenus dès le début, c'est vraiment dommage.
Et un autre point négatif, j'ai trouvé que les aliens étaient un peu trop mis en avant, il y avait trop de pages centrées que sur eux.
En bref, c'est une BD de pure science-fiction, vraiment pour les fans du genre mais curiosité oblige, et parce que c'était une "lecture" sympathique, je suis prête à me procurer le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          87
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   06 mars 2019
- Qui est-ce qui vous force à obéir ? Votre maître n’a de pouvoir sur vous que parce que vous vous comportez vous-mêmes en esclaves ! On dirait des bêlants, trop peureux pour user de leur libre arbitre !
Commenter  J’apprécie          240
garrytopper9garrytopper9   26 juin 2015
Je prends cette punition avec satisfaction car sa sévérité atteste de la valeur de mon engagement auprès de mon peuple.
Commenter  J’apprécie          200
alberthenrialberthenri   30 octobre 2015
-Dis Bobo, tu crois qu'on est dans le vrai ?
-Il n''y a pas de vérité, feuille, juste des convictions...

(Page 37)
Commenter  J’apprécie          120
DomichelDomichel   18 février 2014
- Nuée d'animaux planants en approche. Déverrouillage du champ de forces.
- Quadrillage secteur A“. Vigilant 329 au rapport. Aucune trace de vie intelligente repérée. Je poursuis mes investigations…
- Désolée Volant… J'ai besoin de ta chair pour survivre !
Commenter  J’apprécie          30
MariloupMariloup   29 janvier 2015
_ Espèce de salopard!! Tu vas tout de suite arrêter de brûler la jungle et repartir d'où tu viens!! Je te conseille de le faire tant que je suis encore capable de contrôler mes envies de vengeance parce que sinon...!!
_ Je ne comprends pas ce que tu baragouines mais tu as l'air très énervée! Je tremble dans mon scaphandre!
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Jean-David Morvan (30) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-David Morvan
Alexandre Nesme a pris le pseudo de Nesmo pour se distinguer de son cousin (Alexis Nesme) lui aussi dessinateur de BD. Jusqu'alors scénarisé par Jean-David Morvan pour des séries de science-fiction dystopsique ("Ronces", "Univernes"), il récidive dans ce registre en dessinant "Méto" (le roman d'Yves Grenet) adapté en trilogie BD par Lylian. Cette aventure carcérale a tout de l'allégorie sur l'enfermement, la prise de conscience, la soif de liberté qui transforme un ado en « young adult »... pile-poil dans le crédo de la collection Log-In de Glénat.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Irena

Comment se nomme le parti d’Hitler ?

Le parti nationaliste
Le parti nazi
Le parti socialiste

13 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Irena, tome 1 de Jean-David MorvanCréer un quiz sur ce livre
.. ..