AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782363120595
320 pages
Éditeur : Le Temps éditeur (06/06/2016)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :
« L'univers des légendes celtiques passé au shaker de l'urban fantasy ». Protéger le monde de l'apocalypse n'est pas une mince affaire, et l'organisation secrète O.R.A.C.L.E (Organisation de Régulation des Accidents, Conflits et Litiges inter Espèces) en sait quelque chose. Dévoués à la sauvegarde du statu quo entre le surnaturel et le commun depuis la nuit des temps, ses agents jouent des pieds et des mains pour empêcher les différentes races présentes sur Terre de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Amaruel
  14 mars 2018
ORACLE, c'est un roman d'urban fantasy sauce bretonne. On y retrouve toute une tripotée de créatures qui peuplent les légendes armoricaines : les korrigans, les faunes, les wyvernes, les druides, etc. On y retrouve également des légendes ignorées et des dieux méconnus.
ORACLE, c'est un roman bourré d'actions qui prend tout de même son temps pour s'installer et offrir un faible aperçu de l'intégralité de son univers et toute sa complexité. J'ai donc mis également un peu de temps pour m'imprégner pleinement du récit, attendant (avec délectation) de retrouver la nervosité de l'action que l'on entraperçoit dans le prologue.
Mais ce roman est surtout une bouffée d'air frais quant aux caractères des personnages ! Les répliques sont ciselées et expédiées avec soin ; drôles et parfois sans concessions. Toute la galerie des personnages m'a intriguée (j'ai essayé, en vain, de retrouver des caractéristiques de personnes réelles que l'auteure et moi avons en commun) et certains personnages m'ont fait plus réagir que d'autres. Netun, Youna, Talmad et Eliaz forment un quatuor des plus hétéroclites et donnent à voir des situations tout à fait improbables.
​Netun est la caution rigolote de l'équipe, le sidekick qui se prend un peu tout sur le dos (surtout quand il s'agit de détourner l'attention). Il est le plus incisif du lot et n'hésite pas à dire ce qu'il pense réellement (mention spéciale à sa réplique à destination d'un couple de petits vieux…). Talmad est le seul qui arrive à garder la tête froide dans n'importe quelle situation, il temporise et retient ses camarades si nécessaire. Je n'avais qu'une hâte tout du long du récit, c'est que le personnage pète un câble (j'attendrais donc impatiemment le tome 2) ! Eliaz reste le personnage le plus discret du lot, mais je le retiendrai surtout pour sa magie technologique (faisant presque tomber le récit dans un roman de SF avec ce superbe chapitre immersif dans une imprimante). Et enfin Youna… Main froide, coeur chaud ? Pas vraiment ce qui la caractériserait, mais un personnage que j'ai pris plaisir à suivre malgré la froideur qui se dégage d'elle.
Tout cela pour vous dire qu'au final c'est surtout le style d'écriture de l'auteure que je retiendrai le plus : incisif, tout en étant drôle, Justine M. se joue de la langue française à coup d'expressions déformées et de références de la pop culture contemporaine. Celui qui n'entonnera pas "Soft kitty warm kitty little ball of fur" en pensant à Sheldon Cooper aura le droit de me jeter un roman bien épais.
En Bref : J'ai kiffé. Et pas parce que je connais l'auteure. Parce ORACLE propose avec un rythme enlevé : une enquête paranormale des plus caustiques servit par une galerie de personnages improbablement - mais ingénieusement - associés et une écriture des plus agréables.
Vivement la suite !
Lien : http://amarueltribulation.we..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
RomyC
  27 octobre 2017
J'ai reçu cet ouvrage via l'opération « Masse critique » et je dois dire que c'est une excellente découverte.
J'ai tout d'abord trouvé le style d'écriture de l'auteur un peu déstabilisant. Les premiers chapitres laissent place à la description du système, des lieux, si bien que les parties descriptives s'enchaînent et les phrases s'allongent indubitablement. Mais passé ce cap, je me suis laissée emporter par le rythme de l'intrigue, le suspense qui va crescendo et l'envie de savoir de quoi il retourne finalement.
Par ailleurs, les personnages qui s'ils n'ont rien de très originaux puisqu'ils s'inscrivent dans le folklore celtique, nous happent dans le récit. Ils ont leurs caractères bien à eux qui rythment l'histoire mais aussi des liens forts qui leurs permettent de former une équipe soudée et complémentaire pour mener cette enquête tambours battants, au mépris de certaines règles et en faisant fi des personnes hauts placées qui pourraient les en empêcher.
La grosse originalité dans les personnages vient pour moi des « technokynésistes ». Personnages au combien fascinants par leur capacité à ce connecté au monde virtuel et à y évoluer en toute liberté. Ils trouvent facilement écho dans notre monde régit par la technologie et hyperconnecté. Ce premier tome nous donne donc un bref aperçu de ces "technokynésistes" mais j'espère que les tomes suivants donneront plus à voir leurs capacités et leurs origines.
Le petit plus qui tient du détail mais que j'ai adoré dans l'histoire c'est les petites "inexactitudes lexicologiques" qui ponctuent régulièrement le texte et qui apportent une touche d'humour non négligeable au récit.
Un bon roman d'urban fatasy donc qui donne envie de poursuivre l'aventure dans le tome 2.
Enfin, je tiens à remercier M. Jamet, l'éditeur, pour l'envoi de ce roman et m'avoir permis de découvrir cet auteur et son univers mais aussi une maisons d'édition que je ne connaissais pas encore et qui donne sa chance à des auteurs français qui sont tout aussi talentueux et méritants que les auteurs anglo-saxons ou américains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Carnet_de_Lecture
  01 décembre 2017
le résumé m'a tapé dans l'oeil lors de la dernière masse critique et il ne m'en fallait pas plus pour tenter ma chance pour le premier tome de cette série d'Urban Fantasy. Mais pas de l'Urban Fantasy comme j'ai l'habitude d'en lire car pour le coup nos héros non rien avoir avec ceux que l'on rencontre d'habitude.
Youna, une semi-elfe, Talmad, un faune sylvestre et Netun, un Korrigan, sont l'unité 29 du niveau 7, niveau d'intervention et d'investigation d'O.R.A.C.L.E. Suite à des morts inexpliquées chez les korrigans, ils se voient confier l'enquête et ont carte blanche pour résoudre le problème. Autre point, une nouvelle recrue au sein de l'équipe, un nouveau technokynésiste, Eliaz Alanig.
Tous les quatre forment une équipe qui peu semblé un peu tiré par les cheveux mais qui fonctionne plutôt bien. Talmad est toujours calme et tempère ses coéquipiers et passe son temps à écorcher les expressions de la langue française, Netun… lui, il y a trop à dire, franchement il faut le découvrir, moi je l'ai adoré. C'est sûr que si on s'en fait la représentation dans sa tête, on se dit mouais, ça ne fait pas trop envie ce truc là mais franchement niveau caractère il est extra que de bons moments passés en sa compagnie, et avec les autres bien évidement mais lui, c'est quelque chose. Eliaz, au début on ne sait pas trop sur quel pied danser et puis plus on avance et plus on l'apprécie même s'il reste en retrait par rapport aux autres, on le découvre tout comme ce qu'il est capable de faire avec tout un chapitre où l'auteure nous livre ses capacités. Pour ce qui est de Youna, ça a été un peu plus compliqué pour moi. C'est la chef de l'équipe, elle gère, elle reste très contrôlée, bref, j'espère la découvrir davantage par la suite.
Justine Morvan nous plonge au coeur de la Bretagne. Petit truc que j'ai apprécié est l'utilisation du breton, ça amène un petit plus, ça donne une autre ambiance au récit, comme par exemple Vannes qui se nomme Gwened ou Roazhon pour Rennes. Bon en même temps, c'est tellement fréquent par chez moi de voir les noms de ville écrit en breton… et puis c'est une région que j'adore !
L'intrigue avance à son rythme tout en nous faisant découvrir l'univers, les éléments viennent se greffer petits à petits et puis les choses vont s'accélérer. L'univers est riche, comme je vous l'ai dit ça se passe en Bretagne mais il y a tellement à côté à découvrir, comme Ollpheist… C'est prenant, ça nous fait travailler l'imaginaire… c'est plein d'humour aussi et puis, ça change de ce que l'on trouve d'ordinaire dans l'Urban Fantasy. Des fois dans une série et encore plus en Urban, le premier tome est un peu lourd et peine à démarrer, les auteurs nous donnant beaucoup d'informations et là, c'est différent. Bien évidement on en apprend énormément mais c'est dispatché sur tout le livre et non tout en bloc, ce que j'ai apprécié.
Au final, j'ai adoré O.R.A.C.L.E. et je l'ai dévoré donc je ne peux que vous le recommandé sans hésiter.
Lien : https://notrecarnetlecture.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TheaBib
  05 décembre 2017
Bienvenue dans l'univers de l'ORACLE (Organisation de Régulation des Accidents, Conflits et Litiges inter Espèces) ! Sorte de « Men in black » des créatures surnaturelles, les agents de l'ORACLE ont pour mission de gérer les divers problèmes causés par la magie et les créatures magiques dans la Bretagne du 21e siècle. Quand des crimes horribles sont commis et semblent se multiplier, l'unité 59 est mobilisée. Composée de Youna, semi-elfe et chef d'équipe au sacré tempérament, de Natnun, un korrigan colérique et agoraphobe, et de Talmad, un faune placide et pacifiste, ainsi que d'Eliaz, le petit nouveau peu bavard, cette unité haute en couleurs se trouve ainsi malgré elle confrontée à une force inconnue et venue des ténèbres d'un passé profondément enfoui … Un excellent roman, mélange réussi d'une fantasy urbaine très ancrée dans le 21e siècle et des mythes et légendes ancestrales bretonnes (on croise d'ailleurs Merlin et Viviane !). le fonctionnement de l'ORACLE est très bien décrit sans que ça alourdisse le texte. Les personnages, à la fois très différents, mais très complémentaires, forment une vraie équipe, où on sent le respect et la solidarité, et ont tous une histoire et des failles qui les rendent très « humains » même si ce sont des créatures magiques. Et pour ne rien gâcher, l'intrigue est prenante. Vivement le tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sharoo
  22 novembre 2017
Ne vous fiez pas à la couverture: ce thriller fantastique "urban fantasy" est une réussite!
On suit avec plaisir Youna la semi-elfe et son équipe d'agents hauts en couleur dans leur enquête sur une mystérieuse entité qui possède les korrigans et les transforme en machines à tuer...
Vivement le deuxième tome!
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
amynagataamynagata   13 juin 2018
A l’instar de tous les inspecteurs des travaux finis, quelle que soit l’époque et quel que soit le lieu, ils étaient donc détestés de tous. Ce qui les dérangeait fort peu au vu de leur égo aussi enflé qu’un derrière de Mandrill.
Commenter  J’apprécie          00
Books_soBooks_so   27 septembre 2018
Ils vont et viennent par trois, sur le territoire du Grand Roi. A travers la lande noire et la terre d'ici-bas, toujours les insoumis cheminent par trois
Commenter  J’apprécie          00
AmaruelAmaruel   02 avril 2018
Dans la grande famille que représentait la Vie, les humains n’étaient rien de moins que les cousins demeurés dont tout le monde se serait bien passé.
Commenter  J’apprécie          00
amynagataamynagata   13 juin 2018
Tenter de raisonner un korrigan en pleine crise de nerfs revenait la plupart du temps à écoper un trois-mâts avec une passoire.
Commenter  J’apprécie          00
AmaruelAmaruel   02 avril 2018
Saint Kiri, mère de Bleu.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Justine Morvan (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Justine Morvan
Une bande originale crée par Lou Gaud et son équipe présentant le deuxième roman de Justine Morvan : Ys City.
Une vidéo tournée au Château de Pornic.
Nos sincères remerciements à Robert de Vogüé et Claire Colboc".
https://letempsediteur.com/
autres livres classés : légendes celtiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1944 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre