AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791093552392
Éditeur : éditions de la Rémanence (28/02/2016)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Un peu ronde mais bien dans sa peau, Elsa est une jeune femme heureuse. Pour elle, tout va pour le mieux : un travail prenant, des amis et une famille aimante, des loisirs et des projets. Comment imaginer qu'une simple rencontre puisse venir bouleverser sa vie, que perdre du poids pour entrer dans le moule des canons de beauté modernes devienne son obsession ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LunaZione
  22 septembre 2016
Un grand merci aux Editions de la Rémanence et à Livraddict pour l'envoi de ce roman.

Honnêtement, avec ce livre, je me suis faite avoir par son résumé : en le lisant, je n'avais pas du tout perçu qu'il irait aussi loin et qu'on y parlerait d'anorexie bien que le titre mentionne clairement la maladie. J'ai trouvé ce texte très touchant et respectueux des malades et, surtout, j'ai apprécie que ce soit une histoire romancée et non un témoignage : je ne me suis pas sentie voyeuse en le lisant bien que j'ai eu du mal à m'en décoller.
Je fais partie de cette génération de jeunes filles qui souffre du poids des images et développe des troubles alimentaires. J'ai donc grandi au milieu d'anorexiques, de boulimiques et de personnes ayant des troubles du comportements alimentaires... C'est triste à dire, mais, durant mon adolescence, voir mes copines batailler avec tout ça faisait partie de ma normalité et, heureusement, depuis, elles sont sorties de ces enfers et mènent une vie normale (enfin, à peu près, on n'en sort réellement jamais). A travers Elsa, qui a sensiblement le même âge que moi, j'ai revu les comportements annonciateurs et la descente aux enfers qu'ils annoncent. J'ai trouvé cette histoire vraiment très crédible et réaliste tant par ses propos que par les pensées d'Elsa aussi faussées que douloureuses à lire.
En tant que diététicienne, j'ai été heureuse de croiser des "collègues" au détour d'une page : moi, qui trouve que notre métier n'est pas reconnu à sa juste valeur, me voici aux anges ! Même si la diététicienne en question est un peu pris pour une greluche sans cervelle ;) Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant que l'auteur, Marjorie Motto, exerce cette même profession !

Elsa m'a beaucoup touchée, j'ai vraiment reconnue mes copines en elle. Malheureusement, les filles sont capables de beaucoup de bêtises quand elles sont amoureuses et rejetées comme de vieilles chaussettes... Cela dit, les raisons d'Elsa se s'arrêtent pas là. Elle m'a touchée et m'a donné envie de la prendre sous mon aile. Avec ses changements physiques, elle devient quelqu'un d'autre - pas meilleure ou pire, juste différente - ce qui est assez fascinant.
Matthias m'a également plu mais son côté "superman" m'a dérangée un peu comme si les raisons de son amour envers Elsa n'était pas les bonnes alors qu'il prouve plus d'un fois le contraire. Par contre, Manon et la maman sont juste géniales et Sabrina veut la peine de se faire connaitre.

J'ai trouvé les mots de Marjorie Motto très criant de vérité : je me demande où s'arrête la fiction et où commence la réalité dans son roman... C'est touchant, juste et d'un réalisme à toute épreuve. Les sentiments d'Elsa sont vraiment très poignants et un chouilla dérangeant : bref, je suis convaincue par cette histoire qui nous permet, je l'espère, d'avoir un regard un peu différent sur l'anorexie.
Une belle découverte.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jostein
  02 mai 2016
Elsa, vingt quatre ans est une jeune femme bien dans sa peau. Brune aux yeux verts, elle assume plutôt bien ses rondeurs face à sa meilleure amie Manon, sportive, coquette et volage et à ses collègues de travail. Certes sa vie amoureuse est plutôt au ralenti mais elle n'est pas pressée de retomber sur un gars comme son ex petit ami.
Alors sa vie se résume au boulot, aux sorties shopping ou ciné avec Manon, aux repas hebdomadaires avec sa mère et à des week-ends cocooning avec la télé ou un bon roman.
Lorsqu'elle rencontre le bel Alexandre, nouvel arrivant au service comptabilité, elle se laisse charmer et accepte de le prendre en charge au sein de l'entreprise. Leur relation, plutôt tenue secrète, dure quelques mois avant qu'Alexandre ne la critique sur son poids et lui préfère la superbe, grande et blonde Sabrina.
Un accident de scooter, juste derrière cette offense la met sur la route d'une prise de conscience de son corps. Elsa se lance dans un régime draconien et une pratique intensive du sport.
Si les premières semaines sont plutôt faciles et amusantes, cette période euphorique de l'été laisse vite place aux difficultés d'un tel régime. Ce sevrage de nourriture laisse les mêmes conséquences qu'une cure de désintoxication pour les alcooliques ou drogués.
Elsa perd dix-neuf kilos en cinq mois. Inconsciemment, elle est devenue anorexique et un malaise la conduit à l'hôpital en soins intensifs.
Commencent alors les périodes de déni, la prise de conscience grâce a un infirmier qui connaît intimement le problème puis le travail psychologique qui passe par l'écriture d'un journal intime.
» Je me sens très mal à l'aise, mal à l'aise avec moi-même, avec l'image que je renvoie aux autres. Et surtout, mal à l'aise de la pitié que j'ai pu lire dans les yeux de mon ami.«
Dans un style simple et fluide, Marjorie Motto illustre parfaitement les mécanismes qui peuvent pousser de jeunes femmes vers l'anorexie. Dans la tête d'Elsa, nous suivons l'événement déclencheur, l'acharnement vers le sevrage et la pratique du sport, l'isolement puis après l'hospitalisation, les difficultés pour reprendre une vie normale.
Ce premier roman, certes un peu trop dans le style romance par rapport à les lectures habituelles, n'en est pas moins un clair et sincère témoignage sur un phénomène qui touche malheureusement de nombreuses adolescentes en quête de perfection dans un monde où les standards de la mode sont l'extrême minceur
Lien : https://surlaroutedejostein...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PrettyDarkInk
  01 juillet 2016
En commençant ce livre, je ne pensais pas qu'on creuserait autant le sujet de l'anorexie. Je pensais qu'on se concentrerait plutôt sur le fait que selon les canons de beauté il faut être mince pour être belle, et l'influence que ces canons peuvent avoir sur notre perception de soi. Mais ce roman va plus loin, et je dois dire que ça m'a plu.
En effet, l'auteure se centre plus sur l'obsession d'Elsa, comment elle en arrive à vouloir perdre du poids, et comment elle fait pour tenter de perdre ce poids. J'ai trouvé ce livre horrible, car il montre avec profondeur ce qu'est l'anorexie. Il nous explique comment Elsa en arrive là et sa manière de penser. Ce roman est également affreux et frustrant, parce qu'on sait qu'Elsa va droit dans le mur, alors qu'elle est persuadée qu'elle a raison d'agir ainsi. J'ai ressenti un grand sentiment d'impuissance durant ma lecture. On sait qu'Elsa fait n'importe quoi, on a envie de la secouer pour lui dire d'arrêter, et on assiste à sa chute avec impuissance. Je pense que c'est exactement le genre de roman qui peut nous aider à comprendre l'anorexie lorsqu'on a du mal à la comprendre, car l'auteure essaie de nous placer dans la tête d'Elsa. C'est assez difficile de se mettre à la place de ces gens.
L'auteur aborde également l'influence des canons de beauté, notamment à travers le personnage d'Alexandre (que j'aurais bien eu envie de frapper). La minceur nous est tellement présentée comme un idéal de perfection, que certaines femmes sont prêtes à beaucoup pour atteindre cette soi-disant perfection, et n'assume plus celles qu'elles sont. Lorsqu'au cours de mon récit j'ai réalisé d'où venait le titre Dans l'ombre d'Ana, ça m'a fait froid dans le dos. À ce moment-là, on prend conscience à quel point cette maladie est grave, et que de nombreuses personnes ne s'en rendent pas compte. Je regrette toutefois que la référence soit aussi subtile. Personnellement, j'ai eu la curiosité de faire une recherche sur internet lorsqu'on aborde le sujet d'« Ana » dans le livre, mais je ne sais pas si ça sera le cas de tout le monde.
Cependant, cette lecture n'est pas parfaite pour autant. On est tellement concentré sur le sujet de l'anorexie et du regard des autres, que j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. On croise plusieurs personnages au cours de notre lecture, mais ils ne sont pas forcément approfondis, on passe assez succinctement sur eux, comme s'ils n'étaient pas vraiment importants, et que seul le sujet principal devait primer constamment. Certains liens se forment un peu vite, et je regrette le manque d'échanges parfois. Puis il y a la fin, qui m'a paru plutôt rapide.
En conclusion, c'est une très bonne lecture, que je vous conseille vivement si vous voulez mieux comprendre l'anorexie et ceux qui la subissent, ou comprendre la réalité de cette maladie. Ou vous pouvez tout simplement lire ce roman pour découvrir l'histoire d'Elsa.
Lien : http://lamagiedespages.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mamechiku
  09 juillet 2016
Reçu dans le cadre de Masse critique, je tenais à remercier Babelio. Dans l'ombre d'Ana est un livre intéressant traitant d'un sujet grave : l'anorexie. "Ana", dans le titre, fait référence, aux personnes qui surnomment l'anorexie ainsi. Notamment, les pro-Ana qui revendiquent l'anorexie comme "une manière de vivre". Honnêtement, j'ai eu du mal à terminer ma lecture. Dès le début, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. le style de l'auteur est pourtant fluide et plutôt agréable à lire. Néanmoins, l'histoire ne m'a pas vraiment emballé et la descente aux enfers du personnage est assez déprimante à lire. A plusieurs reprises j'ai eu "envie de la secouer". Bref, une histoire intéressante dénonçant un sujet délicat à traiter mais je n'ai pas été emballé.
Commenter  J’apprécie          10
Lecturienne
  09 mai 2018
Il n'est jamais facile de parler de la maladie, et encore moins d'une maladie aussi insidieuse et sournoise que l'anorexie. Marjorie Motto s'y essaye avec beaucoup de finesse, de simplicité et de justesse.
Marjorie Motta a-t-elle un jour été confrontée directement ou indirectement à cette maladie pour si bien nous en décrire les étapes mentales et physiques ? Ce pourrait être un témoignage tellement le texte est personnel et précis.
C'est un ouvrage très intéressant à lire. Sous couvert d'un roman, c'est un document complet sur cette maladie. Celui qui le lit sera plus facilement alerté par les dérives alimentaires des personnes qui l'entourent. C'est important d'être informé jeune sur le sujet, car dès le collège ou le lycée ce mal-être sait s'insinuer.
Nous avons tous une responsabilité quant aux personnes qui nous entourent, et plus particulièrement pour ce type de pathologie où le malade nie la réalité et se ment à lui-même. Bien sûr nous ne pouvons pas le "sauver" nous-même, mais détecter le problème et mettre en alerte l'entourage du malade c'est réellement lui sauver la vie. Il est important de ne pas se taire, de parler de ses doutes. Il vaut mieux risquer de se tromper plutôt que prendre le risque de laisser quelqu'un se détruire.

Lien : http://www.lalecturienne.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MamechikuMamechiku   09 juillet 2016
"Miroir, oh mon beau miroir ! Qui est la plus belle ? " Certainement pas moi aujourd'hui...La buée de la douche sur la glace de ma salle de bains déforme un peu mes Kilos en trop, mais ne les efface pas pour autant. Du doigt, je gomme les défauts du reflet confus qui m'est renvoyé. Si ça pouvait être aussi simple en réalité... D'un geste rageur, j'efface ce corps prometteur et enfile mes vêtements qui me ramènent à ma lourde vérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

La riviere a l'envers Tomek

Quel est le métier de Tomek?

Epicier
Boulanger
Charcutier
Agriculteur

10 questions
479 lecteurs ont répondu
Thème : La Rivière à l'envers, tome 1 : Tomek de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur ce livre