AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les mille visages de notre histoire (42)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
LadyDoubleH
  08 février 2019
Quatrième de couverture : Tout le monde croit connaîte Libby Groby, pourtant, personne ne s'est jamais intéressé qu'à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer : Libby s'est inscrite au lycée.
Tout le monde croit connaître Jack Masselin : étudiant rebelle, sexy… aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.
Une histoire d'amour rédemptrice.
Des ados justes et charismatiques et le courage de s'accepter tel que l'on est.

Mon avis :

Un roman jeune adulte sympa, un bon page-turner (pour vous dire, ses quatre-cent cinquante pages m'ont tenu une journée, haha). Jack et Libby sont très attachants. Je ne spoile pas vraiment en vous dévoilant le « lourd secret » de Jack, car on le découvre au tout début du roman : il souffre de prosopagnosie : il ne reconnaît pas les visages. Je ne connaissais pas cette maladie, elle est redoutable ! Une mère ne reconnaît pas ses propres enfants, par exemple. Imaginez, tous les matins, vous entrez dans une pièce pleine d'étrangers… alors qu'en fait c'est votre propre famille. Vous vous en doutez, que ce sont eux, mais ça pourrait être d'autres gens ? Jack a toujours réussi à cacher qu'il était prosopagnosique, en mettant en place des stratégies pour que cela ne se remarque pas. Il ne reconnaît pas les visages, mais se fie aux dégaines, aux voix, aux cheveux, aux couleurs de peau, etc. Un de ses meilleurs potes, par exemple, il le reconnaît immanquablement, car il arbore une crête décolorée sur la tête.

Lorsque Libby entre au lycée, cent cinquante kilos, tout le monde la connaissant comme l'ancienne « adolescente la plus grosse d'Amérique », Jack, lui, va réussir à se souvenir d'elle. Une belle relation va se nouer alors entre eux, amitié, entraide, confiance. le roman aborde des sujets intéressants avec lumière et légèreté, de l'humour et un bon rythme.

De bons personnages, donc, pour une histoire mignonne, mais sans surprises, et avec une romance dont on aurait pu se passer.
Lien : https://lettresdirlandeetdai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
orbe
  26 février 2018
Libby est tout à la fois heureuse et angoissée de reprendre le lycée après plusieurs années seule avec son père. Depuis le décès de sa mère, elle a du se battre contre un énorme surpoids et des crises d'angoisse.

En dépit de ses thérapies, elle reste grosse et sensible aux moqueries. Lorsqu'un groupe de terminales décident de lancer le défi d'un rodéo qui consiste à sauter sur le dos de filles enveloppées et d'y rester accrochés le plus longtemps possible, le cauchemar recommence.

Or, l'un des garçons impliqués souffre d'une maladie rare qu'il cache et qui l'empêche de reconnaître les personnes à partir de leur visage ce qui le met en permanence dans des situations compliquées.

Les deux solitudes vont ainsi se rencontrer et se confier...

Un roman original en raison de la pathologie qui est au centre du récit. Les héros sont des adolescents au bord de l'âge adulte qui doivent tenter d'apprendre à mieux se connaître et s'accepter. Leur handicap doit pour être dépassé, être montré et assumé.

Une histoire étonnante qui captive par la forte humanité des personnages.

A découvrir !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Marlene_lmedml
  28 mars 2018
Ce roman c'était une évidence, il me le fallait. Tout d'abord, pour l'objet livre en lui-même car le roman est magnifique, de la couverture à la quatrième de couverture. Je suis très faible face à la beauté des livres et celui-ci est aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Jennifer Niven nous offre là une histoire pleine de sensibilité qui prône la tolérance et l'acceptation de soi. Nos deux héros sont justes merveilleux. Libby Groby fut la plus grosse adolescente des Etats-Inis. La solitude a longtemps été son alliée, elle a vécu recluse dans sa chambre se cachant du monde entier. Elle a vécu un traumatisme qui a eu un énorme impact sur son physique mais Libby a décidé de reprendre sa vie en main. Et après des efforts colossaux elle va faire son entrée au lycée en classe de première. Autant vous dire tout de suite que ce ne sera pas facile pour elle de s'intégrer, d'affronter le regard des autres sur son poids. Mais Libby Groby est une survivante et elle est tellement lumineuse. C'est une héroïne solaire avec une sacrée force de caractère, elle a pris sa revanche sur la vie et même si elle doit essuyer la méchanceté de certains élèves, elle est plus forte que n'importe qui. Je suis restée en admiration face à Libby. Je l'ai trouvé merveilleuse, elle est tellement adorable, drôle et elle arrive à garder le cap sur le regard des autres. Elle est la positivité même. Elle a des rêves plein la tête, c'est une jeune femme altruiste, très ouverte d'esprit. Elle garde une certaine vulnérabilité qui la rend plus humaine, plus faillible et pourtant elle rayonne quoi qu'il arrive. Son personnage m'a énormément touché car elle ne se démonte jamais, elle s'assume et elle le fait comprendre aux autres.

Jack Masselin, notre héros est un jeune homme populaire, sexy et arrogant. Il a une maladie extrêmement rare et il arrive à cacher ce secret douloureux mais dans la souffrance car c'est un combat de chaque jour. Jack s'est composé un personnage, il n'est pas tout de suite attachant car ses choix se font au détriment des autres. Il garde ce secret en lui comme si cela était honteux. Jack n'est facile à aimer car il a un côté un peu égoïste, il peut paraître distant et il passe souvent pour un sombre idiot car pour cacher sa maladie il a une attitude parfois exécrable. J'ai trouvé son personnage intéressant car il engendre beaucoup d'émotions contradictoires. C'est un héros singulier qui a une particularité tout aussi unique. Je ne connaissais d'ailleurs pas la maladie dont il est atteint. Son état nous permet de comprendre ses moindres craintes, son combat face à cet handicap. J'ai eu beaucoup d'empathie pour Jack mais j'avais envie qu'il se dévoile un peu plus, qu'il se remette en question. Qu'il assume aussi ses choix, ses sentiments et qu'il cherche une solution qui le rende plus sympathique. Je me suis un peu moins attaché à lui mais il n'en reste pas moins un héros très touchant.

Notre duo de héros est tout simplement génial. Libby et Jack se comprennent au-delà de toutes les apparences. Ils partagent une même vision de la vie. Ils doivent tous les deux affronter le regard des autres. Cela ne se traduit pas de la même façon mais ils ont vraiment plein de points communs tout en étant très différents. Libby et Jack vont vivre une aventure hors du commun, essuyant le jugement des autres, essayant de se frayer un chemin dans une vie pleine de rebondissements. J'ai adoré le couple qu'ils forment, au-delà de la romance car l'intrigue ne tourne pas forcément autour de leur histoire d'amour mais plutôt autour de leur relation amicale. le lien qui les unit est unique et très intense. Leurs différences les rapprochent, ils se sentent en sécurité l'un avec l'autre et ce sera comme une évidence au fil des pages.

L'intrigue de cette histoire est particulièrement touchante et pétillante. le ton du roman est très léger malgré les thèmes sérieux que l'auteure aborde. J'ai trouvé ce roman rafraîchissant car Jennifer Niven met en scène une héroïne solaire qui contamine tout le monde avec sa bonne humeur et sa positivité. Libby démontre au monde qu'elle s'assume et que c'est la seule chose à faire pour être heureux dans la vie. Libby nous apprend qu'avant d'aimer la vie, il faut s'aimer soi-même. Elle nous démontre qu'il faut s'accepter tel que l'on est. Que dans la vie il y a quelqu'un qui veut de nous. Ce roman a une narration particulièrement addictive, avec des chapitres courts, le lecteur se retrouve entraîné dans le quotidien de Jack et Libby. Vous allez vous retrouver dans l'univers du lycée, vous allez y rencontrer des personnages de tous horizons. Vous apprécierez certains quand vous détesterez les autres. Dans ce roman, Jennifer Niven nous parle de l'amour sous toutes ses formes, elle nous parle de la cellule familiale avec ses joies et ses peines. Elle nous parle de deuil et de maladie mais elle ne part jamais dans le pathos, elle reste positive du début à la fin, et même si certains passages sont particulièrement émouvant on en garde que le positif. L'auteure compose avec ce que l'on doit affronter dans la vie, et la mort en fait partie. La vie de Libby et Jack s'articule sur des problématiques réelles qui ont des répercussions sur leurs personnalités.

La plume de Jennifer Niven est moderne, fluide et addictive. Ce roman est une petite merveilleuse de sensibilité, de tolérance et d'amour. La notion d'acceptation de soi est au centre de l'histoire, au travers des pages de ce livre, vous allez vous aimez et apprendre qu'il faut aimer sans barrière. Vous allez la vie en grand, j'ai ressenti un véritable bien être en lisant ce roman. J'avais envie de danser avec Libby, et d'aider Jack à aller de l'avant. J'avais envie de les soutenir et de leur dire qu'ils étaient formidables. La romance qui se met en place est juste trop mignonne et elle m'a réchauffé le coeur. J'ai ressenti des sentiments purs motivés par un amour sincère. Vous allez aimer la narration à deux voix. le roman se dévore, c'est vraiment une pure pépite.

En bref, [Les mille visages de notre histoire] est une histoire touchante et lumineuse. Jennifer Niven met en scène deux héros merveilleux qui vont apprendre à s'aimer et à s'accepter. Ils vont apprendre à se libérer du regard des autres. J'ai eu un gros coup de coeur pour notre héroïne, Libby est magique. le récit est d'une justesse implacable, avec sa narration singulière, j'ai tout simplement dévoré les pages de ce roman. Je ressors le coeur remplie d'amour. Jennifer Niven nous offre une histoire pleine de tolérance, parsemé d'humour et de bienveillance. Ce roman m'a fait un bien fou et je le recommande chaudement à tous les lecteurs.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/03..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Analire
  28 novembre 2018
Dans un passé très proche, Libby Groby était considérée comme la plus grosse ado d'Amérique. Après le décès de sa mère, elle s'est laissée sombrer dans une période noire, et s'est réfugiée dans la nourriture, comme seule réconfort pour lutter contre la tristesse. Enfermée chez elle quotidiennement et entourée de nourritures, elle en est arrivé à atteindre un stade catastrophique, qui lui a valu d'être évacué par une grue en direction de l'hôpital. Des années plus tard, avec plusieurs centaines de kilos en moins, Libby Groby est fin prête à se réinsérer dans la vie sociale. Son grand retour à la scolarité est imminent, bien que compliqué… En parallèle, nous suivons Jack Masselin, un beau garçon à la vie tout à fait normal, si ce n'est qu'il a une particularité qu'il cache à tous : une maladie nommée prosopagnosie, qui l'empêche de reconnaître les visages des personnes qu'il côtoie. Handicapant au quotidien, cette maladie n'empêche pas Jack de vivre sa vie comme il l'entend. Libby et Jack vont se rencontrer dans l'enceinte de l'école, et cette rencontre va changer leur vie à tout jamais.

J'ai particulièrement apprécié le caractère robuste de Libby. Cette jeune fille, déjà bien abîmée par la vie, doit faire face à des épreuves qui s'avèrent particulièrement compliquée et éprouvantes psychologiquement. Insultes, menaces, moqueries… est son lot quotidien. Elle s'est forgée un caractère et un coeur de pierre, elle n'hésite pas à prendre la parole, à s'affirmer, à aider les plus faibles face aux moqueries et regards insistants de perfides personnes. Jack a quant à lui un comportement mouvant durant l'intégralité du roman, puisqu'il va diamétralement changer sa façon de voir la vie et de juger les gens. de garçon perfide et hargneux, il va se transformer en jeune homme courageux et c'est justement ce changement conséquent qui va être à l'origine d'un tournant de l'histoire.

Les mille visages de notre histoire est un roman fort, qui peut faire échos dans l'esprit de tous les adolescents qui le lisent. Il traite de thématiques actuelles, qui sont le lot quotidien de certains jeunes en France et ailleurs : le harcèlement scolaire, les difficultés d'intégration sociale, les moqueries, insultes, les complexes, le regard des autres. Je trouve qu'en parler peut permettre de faire changer le regard de certains sur ces phénomènes et pourquoi pas de faire changer également leur comportement.

Outre le message assez fort que cette histoire véhicule, c'est aussi une jolie histoire d'amour naissante entre deux jeunes gens, que nous offre à voir Jennifer Niven. Les deux protagonistes amoureux en devenir ont des personnalités différentes, ils ne sont pas « comme tout le monde », mais aiment cette particularité qui les distingue des autres. Ils assument leurs sentiments et passent outre le regard des autres, et c'est quelque chose de très fort, que j'ai particulièrement aimé chez eux.

Il y a quelques années, j'avais lu Tous nos jours parfaits, qui est un autre roman de l'auteure, à partir duquel nous pouvons faire quelques liens et connexions avec ce livre-ci. Dans Tous nos jours parfaits, comme dans Les mille visages de notre histoire, l'auteure instille des messages d'espoir, des messages qui redonnent foi en la vie et qui donnent envie de continuer à sourire. Ces deux romans abordent des thématiques poignantes, ils sont forts en émotions, et mettent en scène des personnages attachants aux antécédents compliqués. La comparaison s'arrête ici, puisque ce sont deux histoires distinctes, très jolies à découvrir toutes les deux.

Un roman touchant, qui aborde des sujets complexes : l'exclusion et le harcèlement social et scolaire, le regard des autres, le jugement, la différence… Grâce aux personnages atypiques et attachants, vous allez passer un excellent moment de lecture.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lysette
  05 août 2018
Coup de coeur !

Ce livre, je l'ai désiré pour sa couverture, puis pour son résumé. Je pressentais que cette histoire allait me toucher et ce fût le cas !

Très vite j'ai été attendrie par le personnage de Jack. Un ado qui se cherche, un ado qui cache un secret, un ado qui se cache derrière un masque. Jack est plus que ce qu'il laisse paraître et entrer dans son esprit était quelque chose de douloureux et beau à la fois.

Et puis il y a Libby, la belle, la douce, la forte et magnifique Libby. Un personnage qui me ressemble tellement que cela en a été à la fois beau et terrible. Si bien que je ne pouvait que l'aimer !

Libby est parfaite. Jack est parfait. Alors forcement cette histoire ne pouvait être que parfaite !
Avec un rythme agréable et une écriture fluide, l'intrigue autour de nos deux héros prends forme très rapidement. Nous savons où l'auteur veux nous emmener et elle prends le temps de le faire sans chercher à créer de pseudo drame, ce qui est pour moi parfait !

Ce roman est d'une force et d'une douceur incroyable. Il traite de l'affirmation de soi, l'acceptation de soi, du regard des autres, de la complexité d'être adolescent, des troubles alimentaires et de l'amour ! le tout donne quelque chose de splendide, aux personnages hauts en couleurs et aux émotions intenses.

Seul bémol, le manque d'indication lors des dialogues, qui parfois m'a perdue, ne sachant pas qui disait quoi... Dommage...

Mais...

Énorme point fort : les références dont regorge ce roman. de Hunger Games à Doctor Who en passant par Supernatural, autant dire que j'ai été conquise par ces références, puisque ces séries/films font parties de mon top 10 !

En bref, un roman magnifique, qui traite avec justesse et humour de sujet pas forcement évident. Un roman que je recommande sans hésiter.

Bonne lecture à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lucie2003
  02 août 2018
Libby Groby etait la plus grosse ados d'Amérique. Cette année elle retourne au lycée.
Jack Masselin est populaire et super beau gosse mais il a aussi un secret. Il ne reconnaît pas les visages.
Ces deux adolescents qui auraient dû se detester, tombèrent amoureux.

J'ai adoré ! Libby est super courageuse et intelligente. Par contre Jack je le détestai au début. C'était pile le garçon insupportable que je hais. Mais petit à petit dans l'histoire, il est remonté dans mon estime.
10/10
BONNE LECTURE!
Commenter  J’apprécie          30
Luxnbooks
  18 avril 2018
Ce roman m'a été offert pour mon anniversaire par ma copine fanbooks76 et elle n'aurait pas pu mieux choisir, car il était dans ma wishlist depuis sa sortie et n'étant pas encore totalement remise de ma lecture déchirante de Tous nos jours parfaits, je ne le sentais pas prête à lutter contre cette boule au ventre, sans compter que ce roman me hante encore malgré les années. Bien que l'histoire ne soit pas aussi intense, on aborde un thème qui fait réfléchir et j'ai été séduite par la beauté du message porté par Libby et Jack et par l'histoire qui mérite d'être découverte.

Libby et Jack ont tous les deux des problèmes d'adaptation et de socialisation, mais cette année va être différente pour ces deux inconnus. D'un côté nous avons Libby sa vie a été marqué par le décès de sa maman quand elle était enfant et cette perte a précipité un évènement qui a bien failli tourner au drame il y a plusieurs années. Aujourd'hui, les choses vont prendre une direction différente puisque pour la jeune fille fait son grand retour au lycée. J'ai apprécié découvrir une héroïne touchante et en même temps j'ai regretté qu'elle soit identifiée non pas pour sa personnalité pour son surpoids. Son combat n'a pas été simple, mais Libby est équilibrée et on ne décèle pas de grande fragilité, malgré certain propos difficile. Sa combativité est un trait attachant qui nous pousse à en savoir plus sur elle. Beaucoup se font une idée de la personne qu'elle est, mais personne ne sait réellement ce qu'elle a vécue, elle va pouvoir compter sur sa force de caractère et un humour touchant pour sortir la tête haute de personnalité malveillante. Et c'est avec joie que je l'ai vu s'épanouir au contact d'amis sincères.

D'un autre côté nous avons le très secret Jack, c'est un personnage qui m'a touché dans son combat. J'ai apprécié le contraste du jeune homme connu de tous dans le lycée et qui pourtant conserve un énorme secret qui est pourtant difficile à dissimuler. Certaines de ses décisions ne sont pas forcément des plus intelligentes, mais je peux comprendre qu'il soit difficile d'aller contre l'avis général au risque de perdre beaucoup et dans le cas de Jack sa position sociale au sein du lycée est déterminante s'il veut garder son secret. Je suis quand même assez surprise qu'on sache dès le premier chapitre ce que personne ne sait, mais ça m'a laissé un sentiment de trouble comme déstabilisé par la situation et triste pour lui d'être dans cette position sans d'autres recours que de faire semblant.

Jennifer Niven réussi sans mal à mettre l'accent sur les émotions et bien que ce roman ne m'ait pas brouillé le coeur en mille morceaux, il est difficile de rester insensible aux thèmes évoqués. On décèle la fragilité de nos héros c'est ce qui va précipiter ce lien entre eux, malgré la situation qui ne favorise pas forcément un rapprochement, Jack va pouvoir compter sur Libby. On aborde des thèmes tels que l'acceptation de soi, les premières amitiés et c'est avec beaucoup d'empathie qu'on voit nos héros s'ouvrir doucement l'un à l'autre et faire le deuil de ceux qu'ils étaient avant. Une lecture qui apprend à voir au delà des apparences et qui véhicule un très beau message.
Lien : https://wp.me/p4u7Dl-431
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
urusezel
  22 juin 2018
Après "Tous nos jours parfaits" que j'avais adoré pour sa justesse, je ne pouvais manquer "Les milles visages de notre histoire", titre évocateur d'une superbe histoire d'amour entre deux adolescents atypiques mais peu que.

Je ne reviendrais pas sur l'immense qualité de ce roman prônant l'acceptation de soi et le courage qu'il faut pour en demeurer habité au contact des autres, ni sur la fluidité de l'écriture simple et superbe, encore moins sur le bénéfice qu'une telle littérature peut avoir sur n'importe qui, tant elle est universelle et obligatoire.

Ne vous privez pas de ce beau médicalivre... Lisez-le, c'est tout !
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapier
  11 avril 2018
Après la mort de sa mère, Libby s'est isolée et a pris du poids. Beaucoup de poids. Au point d'être évacuée de chez elle à l'aide d'une grue. Ce jour-là, Libby fait la une des journaux. Aujourd'hui, la jeune fille va mieux et elle décide de prendre son courage à deux mains pour affronter le lycée et le regard des autres...


Ce roman nous raconte aussi l'histoire de Jack, un garçon populaire, qui a appris à s'adapter aux autres à leurs attentes, pour se préserver. Cela ne l'empêche pas de se comporter parfois comme un parfait salaud, pour protéger son secret. Jack est atteint de prosopagnosie. C'est un trouble cognitif qui l'empêche de reconnaître les visages. Il ne distingue même pas ceux des membres de sa famille. Pour ne pas être montré du doigt, il n'en a jamais parlé. Au milieu de tous ces visages inconnus, Jack est seul...


Jennifer Niven nous présente un duo inoubliable. Les deux points vue nous permettent de nous attacher à l'un et à l'autre pour des raisons tout à fait différentes. On tente de comprendre ce qu'ils traversent et chacun vient nous toucher à sa façon. C'est suite à un jeu stupide que les chemins de Libby et Jack se croisent. Ils n'ont pas grand chose en commun et pourtant se confier l'un à l'autre va changer leur vie.


Libby est la véritable force de ce roman. C'est un personnage que j'ai adoré pour sa repartie et sa façon de se relever après un coup bas. Elle dégage une très belle énergie. Elle est forte, positive, éblouissante. Libby aspire à une vie normale et sait qu'elle a sa place au lycée, comme tous les adolescents de son âge. Elle souhaite se faire des amis, danser, conduire, intégrer l'équipe de pom-pom girl, avoir un petit ami. Bien sûr, parfois, elle doute. Mais souvent, elle fonce dans le tas. Libby est absolument géniale.


Verdict : Les mille visages de notre histoire est bien plus qu'une histoire d'amour. On parle du harcèlement, du regard des autres, de tolérance et de confiance en soi. Des sujets nécessaires abordés avec sensibilité et optimisme. L'adolescence est une période compliquée et l'auteure rassure ses lecteurs, les encourage à travers le personnage de Libby, cette ado pleine de vie, qui affronte le monde. On ne peut que passer un agréable moment et ressortir de cette lecture avec le sourire.
Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
theannashaw
  13 février 2019
Il y a des livres qu'on meurt d'envie de lire, dont on attend la parution avec impatience pour mieux les laisser patienter dans notre bibliothèque des semaines, voire des mois durant, parce qu'on craint un peu la déferlante d'émotions qui va peut-être nous submerger une fois qu'ils seront ouverts. Ça a été le cas avec Les milles visages de notre histoire, le second roman de Jennifer Niven, auteure du bouleversant et magnifique Tous nos jours parfaits. Mais la parution en format poche du roman m'a poussé à enfin me plonger dans cette histoire.
Au lycée, tout le monde a un rôle, une étiquette. Jack est le gars cool, sûr de lui et populaire parce qu'un peu mystérieux. Libby pour sa part, espère se débarrasser du surnom qui lui colle à la peau depuis des années, celui de plus grosse ado de l'Amérique, et prendre un nouveau départ. Mais quand les vies de Jack et Libby se percutent, cela pourrait bien tout changer.
Si j'ai trouvé ce roman de Jennifer Niven moins émouvant que le précédent j'ai tout de même passé un très bon moment de lecture, principalement parce que j'ai adoré les thématiques traitées par l'auteure dans cette histoire d'amour et d'amitié à deux voix.
Comme dans son précédent roman, l'auteure nous dépeint avec justesse et réalisme le lycée dans tout ce que cette période de l'existence a à la fois de terrifiant, de génial, d'excitant et d'infernal. On y retrouve les mêmes crétins et leur défis idiots, les mêmes pestes cruelles, mais également tous les gens qui ne savent pas trop où se situer et veulent juste faire leur petit bonhomme de chemin en attendant de passer l'étape suivante.
J'ai aimé le fait que les personnages soient imparfaits tout en restant loin des clichés. Jack a beau avoir l'air bien dans ses baskets, il souffre en réalité d'un mal rare et l'idée que quelqu'un le découvre le terrifie au point de le pousser à tout faire pour le cacher, y compris aux actions les plus débiles. Quant à Libby, elle est loin des jeunes filles en surpoids que l'on voit d'habitude dans la littérature pour adolescents : malgré les épreuves, elle refuse d'avoir peur ou de se cacher et elle nous épargne aussi le cliché du relooking extrême parce qu'elle se trouve belle comme elle est et qu'elle a bien raison.
Parce que parmi les thématiques évoquées dans cet ouvrage il y a donc l'acceptation de soi, quelque soit le corps que l'on a, dans la mesure ou celui-ci n'est pas un danger pour notre santé. Il y a aussi le courage, le vrai, celui de ne pas se laisser influencer par les autres et de ne pas faire d'actes cruels pour être accepté. Il y a le deuil, la maladie, l'angoisse, l'amitié, l'amour.
Mais finalement, le message le plus fort que nous transmet Jennifer Niven, c'est celui qui concerne les idiots, les salauds, les brutes. Sans jamais les excuser, l'auteure à travers les voix de ses personnages explique les raisons de leurs actions, qu'elles soient valables ou non, compréhensibles ou non. Un message fort et essentiel qui mérite d'être dit et rappelé pour ne jamais se laisser abattre.
Un second roman aux thématiques fortes même s'il est moins tire-larmes que le précédent. Un roman dense qui se lise comme un rien et démontre le talent de l'auteure à créer des personnages réalistes et perfectibles, donc totalement aimables. Une très jolie histoire de courage, d'amour et de vie qui nous rappelle que quelques soient les épreuves que l'on affronte, la vie vaut malgré tout la peine d'être vécue.

Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

tous nos jours parfaits

qui est l'ancien petit ami de Violet ?

Ryan Cross
Gabe Romero
Finch

7 questions
33 lecteurs ont répondu
Thème : Tous nos jours parfaits de Jennifer NivenCréer un quiz sur ce livre
.. ..