AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755617756
Éditeur : DESINGE HUGO (02/01/2015)

Note moyenne : 3/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Matthew Inman est le fondateur d'un univers riche et complet, " The Oatmeal ", entièrement dédié à l'absurdité de la vie moderne, comme ont pu le faire les Monty Python dans les années 70. Inman est donc un auteur multimédia dont la principale expression passe par le net et l'édition de livres. Pour les deux, le résultat est définitif : 2,8 millions de fans sur Facebook, 438 000 followers sur Twitter, et ses livres précédents, comme " How To Tell If Your Cat Is Plot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
03 janvier 2015
Matthew Inman est un blogueur américain très très célèbre dont le site est devenue une vraie institution ( légèrement plus connu que moi, mais à peine).
Il faut dire que son site The Oat Meal est visitée chaque jour par des centaines de millions de visiteurs (peut-être un peu moins, en fait). Il aime les animaux, il pratique le second degré et maîtrise l'humour absurde. " The Oatmeal ", entièrement dédié à l'absurdité de la vie moderne, comme ont pu le faire les Monty Python dans les années 70.

Certains strips sont vraiment hilarants, notamment ceux concernant les nouvelles technologies qui ne pourra qu'interpeller les geeks que je suis : "les 6 choses que vous n'avez vraiment pas besoin de prendre en photo" m'ont fait écroulé de rire tant j'ai pu retrouver pas mal de mes proches la dedans ( car c'est un fait avéré les photos de concert sont parmi les choses les plus épouvantables du monde), " Pourquoi j'aime et je deteste les smartphones", et "Comment on reconnait l'aisance des internautes par rapport à leurs adresses de messagerie" sont particulièrement hilarantes et pertinentes.
Alors, évidemment on est dans l'humour trivial, regressif, qui ne respecte pas grand chose, et le format papier ne rend pas vraiment justice à ces illustrations plus faites pour le web, mais dans le genre, cet album est vraiment une franche réussite, et pour ma part, un des premiers gros éclats de rire de début 2015.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
ladesiderienne
30 décembre 2014
On peut lire sur la quatrième de couverture que "Pourquoi les ours ne portent-ils pas de slip?" est un ouvrage hilarant du maître à penser qui se cache derrière TheOatmeal.com, Matthew Inman. J'avoue que je ne connais ni ce site, ni le dessinateur mais que c'est le titre plutôt marrant qui m'a décidée à participer à la dernière opération Masse Critique, moi qui ne suis pas du tout une spécialiste de BD. Un seul titre coché et me voilà sélectionnée. Un grand merci donc à Babelio et aux Éditions Hugo & Cie pour l'envoi de ce livre qui fleure bon l'encre d'imprimerie.
Il se compose d'une cinquantaine d'historiettes, sans fil conducteur particulier, qui vont d'une planche à une dizaine de pages. "Pourquoi les ours ne portent-ils pas de slip ?" en est la première et la plus longue. Mauvaise entrée en matière car son humour m'a échappé. Il faut reconnaître que globalement, dans tout l'ouvrage, il dépasse rarement le niveau de la ceinture. le graphisme ne m'a pas séduite totalement non plus. Je veux bien croire que c'est à cause de ma mauvaise vue que certains textes m'ont paru difficiles à déchiffrer mais question netteté, je pense qu'il y a plus clair qu'un dessin noir sur un fond gris foncé.
Cette découverte n'est quand même pas complétement négative car certaines planches m'ont plu, notamment "Comment devraient être structurées les salles de cinéma ", "La rédemption du hamster", et ma préférée "Ce qui manque à ma voiture" qui prône plus de civisme au volant. En général, celles qui ont retenu mon attention ne dépassent pas deux pages mais ne dit-on pas que les histoires les plus courtes sont les meilleures ? J'ai montré plus d'intérêt à celles dont le sujet concerne les enfants et les fanas de nouvelles technologies et autres geeks.
Même si j'ai parfois souri, je n'ai pas trouvé ce recueil assez décousu "hilarant" comme il était annoncé. Peut-être l'humour anglo-saxon souffre-t-il d'être traduit en français ? Pour la défense de l'auteur, j'avoue que j'ai surpris mon fils de 24 ans à rire aux éclats en le feuilletant. Question de génération sans doute ! Pour moi, ce sera un 9/20.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LiliGalipette
18 décembre 2016
Matthew Inman sévit (pour notre plus grand bonheur) sur le site The Oatmeal. Il y développe des histoires loufoques, mais très justes sur les situations gênantes, pénibles et chiantes. Surtout chiantes. Internet, les mails et les smartphones, autant de choses dont on ne peut plus se passer, mais qui nous pourrissent pas mal le quotidien. Humour noir, vache et cynique au rendez-vous ! Mignon, ce nounours en sous-vêtement ? Ne vous y trompez pas et ne mettez pas cet album entre les mains de votre petit neveu !
Commenter  J’apprécie          50
Elisie
05 janvier 2015
Une bande-dessinée qui met à l'honneur Matthew Inman et son site The Oat Meal. Certains strips sont vraiment drôles, d'autres un peu moins. On flirte un peu trop souvent avec le vulgaire, c'est dommage ! le format papier n'est peut-être pas le plus adapté à cet humour grinçant, et l'objet aurait pu être plus soigné. Mais ce florilège est tout de même assez plaisant à lire.
Commenter  J’apprécie          30
Cassy
31 mars 2015
Je ne connaissais pas The Oatmeal, le blogueur/dessinateur dont ce livre a été tiré. J'ai été tentée par ce titre et cette couverture totalement loufoques !
Qu'est-ce que ce titre farfelu contient ? Il s'agit d'une bande dessinée de 170 pages, sous formes de petits chapitres allant de une à une dizaine de pages sur un thème. Les sujets sont ultra variés, on passe de Pourquoi les ours ne mettent-ils pas de slip à Ce qui manque à ma voiture ou encore Mes plus grands souvenirs de Légo. The Oatmeal parle de tout et de rien en apportant un regard satirique sur la société actuelle.
J'ai adoré l'humour du dessinateur, c'est parfois bête, farfelu, totalement dingue mais j'ai franchement ri ! C'est parfois un peu gore, parfois sexuel mais j'ai trouvé tous les chapitres aussi drôles les uns les autres. J'ai aimé les différents procédés utilisés : la couleur, le noir et blanc, des photographies parfois et des jeux de tailles et de formes. Cela rend l'album totalement attractif !
Pour conclure, je vous invite à aller faire un tour sur le blog de l'auteur (en anglais mais plutôt accessible) et à vous procurer cet album si vous êtes convaincu par l'humour et les dessins !
Lien : http://romansurcanape.fr/pou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Les critiques presse (1)
ActuaBD14 janvier 2015
Destiné à une lecture rapide de "posts" mais pas forcément à rester gravé sur la mémoire du papier, ce livre est un objet déroutant.. Du graphisme aplati de certaines vignettes à la faillite du rythme narratif d’une création qui n’était pas consacrée à la publication, cette publication affadit ce qui fait l’attrait du travail de The Oatmeal.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart03 janvier 2015
Le smartphone est également un bon moyen d'échapper aux situations génantes
Même si les gens associaux ont tendance à abuser de ce privilège.
Commenter  J’apprécie          120
JulverJulver29 décembre 2014
Ils disent qu'on ne peut ni créer de l'eau ni la détruire. L'eau que l'on a maintenant est la même eau qui existait il y a des centaines de millions d'années. Ce qui veut dire qu'à chaque fois que je buvais ou que je prenais un bain ou que je pleurais, c'était de la pisse de dinosaure.
Commenter  J’apprécie          50
ladesiderienneladesiderienne26 décembre 2014
Au début, les crevettes sont toujours vachement grosses mais quand tu les fais cuire elles rétrécissent vachement.
C'est un peu les soutifs rembourrés de la mer, en fait.
Commenter  J’apprécie          81
LiliGalipetteLiliGalipette18 décembre 2016
« En 2005, une étude a été faite pour montrer l’impact que le fromage a sur les rêves. Cette étude avait conclu que manger du fromage juste avant de se coucher permettait de produire des rêves plus agréables. » (p. 152)
Commenter  J’apprécie          20
LiliGalipetteLiliGalipette18 décembre 2016
« Quand vous faites porter un slip à un grizzly, ça lui rappelle qu’on voit ses boules, ce qui lui fait alors prendre conscience de ses propres défauts et de ses faiblesses. » (p. 14)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de The Oatmeal (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de The Oatmeal
Hello tout le monde !! Voici mes cinq dernières lectures, par ordre de préférence !
Livres mentionnés (pas dans l'ordre !) : - Nos âmes jumelles, Samantha Bailly - Animale, Victor Dixen - Night School, tome 4, Résistance, CJ Daugherty - le Château, Mathieu Sapin - Les terribles et merveilleuses raisons pour lesquelles je cours de longues distances, The Oatmeal
Suivez-moi aussi sur Twitter : @BrodyBook Vous pouvez aussi m'envoyer un mail : brodyetbrody@gmail.com Ainsi que sur Instagram : BrodyBooks
Pour toutes vos questions, vous pouvez également passer par Ask : ask.fm/brodybooks
Nouvelle page Facebook : https://www.facebook.com/pages/BrodyBooks/1487529961502455
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
12646 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre