AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2923986768
Éditeur : M-EDITEUR (01/09/2013)
Résumé :
Réjean Porlier est le président du Syndicat des technologues d'Hydro-Québec. C'est à ce titre qu'il a écrit un livre passionné se portant à la défense de la qualité de vie menacée par des projets de privatisation du bien public. Cela concerne aussi bien des sociétés d'État et des services publics que l'exploitation d'une mine d'apatite et de magnétite titanifère à Sept-Îles.
Employé d'Hydro-Québec depuis plus de trente ans, le Nord-Côtier trace un portrait de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  02 octobre 2013
Ne pas oublier les efforts collectifs qu'il a fallu déployer
« J'ai voulu avec ce petit ouvrage mettre en perspective une histoire trop souvent négligée. Cet héritage qu'est le nôtre, bonifié de génération en génération et dont fait partie Hydro-Québec, est nécessairement convoité. le contrôle de l'énergie permet le contrôle de la vie des femmes et des hommes. Au Québec, l'intarissable soif de pouvoir et de contrôle est bel et bien là comme partout ailleurs. Elle est un peu plus sournoise peut-être, mais elle opère assurément. »
Il me semble important que soient publiés, les témoignages, les récits, les histoires de vie, de celles et ceux qui, syndicalistes, militant-e-s associatifs ou politiques, expliquent leurs parcours et engagements. Contre une construction de l'histoire souvent désincarnée, les leçons de ces contestataires de l'ordre établi, au delà des divergences, participent de la mémoire et de l'espoir.
Voici donc l'histoire d'« un gars de la Côte-Nord » qui nous fait entrevoir ces paysages « à couper le souffle », la place des populations Autochtones, le pays où il habite, les forêts, les espaces, les lieux à explorer à l'inverse de la station devant « l'ordinateur, cet instrument de la démesure, cette échappatoire virtuelle ». L'auteur nous parle aussi de souvenirs d'enfance, d'amitiés, « On a tous un chum avec qui la moindre aventure devient une partie de plaisir ». Et le travail dans l'entreprise « Hydro-Québec », la solidarité entre salarié-e-s « Notre meilleure défense, c'est d'être tricotés serré ». L'auteur réfléchit sur le travail : concentration, expertise, collaboration, pour souligner que « une des forces de notre société d'État a toujours reposé sur la grande qualification de l'ensemble des intervenants et non sur une simple poignée d'entre eux ». Une société confrontée aux politiques de privatisation de l'énergie, suivant les dogmes libéraux…
Réjean Porlier montre la nécessité du syndicalisme, tout en expliquant son parcours personnel et en critiquant les confiscations de délégation ou la bureaucratisation.
L'auteur montre les apports d'Hydro-Québec, en tant qu'entreprise « nationale », sans omettre « le côté sombre de sa force économique et énergétique ». Il analyse les politiques de petits pas vers le retour au privé, cette privatisation par l'établissement de filières, sans oublier « l'abandon de projets prometteurs et porteurs, le recours à la sous-traitance sans la moindre preuve d'efficience, au contraire, par pure idéologie, les coupes sévères malgré les profits records, les perpétuelles remises en cause de programmes qui ont fait leurs preuves, le recours inutile et à fort prix à la production privée, le développement anarchique de la filière éolienne avec l'exclusion d'une production interne, la sous-utilisation des ressources intérieures à l'entreprise, en particulier dans le domaine de la recherche et du développement, etc. »
Il nous rappelle aussi que la première retombée de la nationalisation est « l'instauration de tarifs uniformes pour touTes et un coût de l'électricité le plus bas d'Amérique du Nord ».
Sur le syndicalisme, au delà des critiques sur les fonctionnements non démocratiques, Réjean Porlier parle des nécessaires « luttes à caractères social, comme l'universalité et la qualité des services publics ». Il nous parle aussi d'engagement politique, des obstacles à surmonter et dénonce « le vivre au jour le jour qui est devenu la norme, comme si l'avenir n'existait pas ». Il montre l'hypocrisie du 1% qui vocifère « contre la peur du changement des salariéEs »…
Ses analyses intègrent la relation à l'environnement, le gaspillage de l'énergie hydroélectrique et la sous-utilisation de potentiel éolien…
Un livre pour questionner, une présence pleine d'espoir. « Nous sommes condamnés à résister aux pilleurs d'héritage, au 1% et à ses hommes de main. »

Lien : http://entreleslignesentrele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
dede   02 octobre 2013
J’ai voulu avec ce petit ouvrage mettre en perspective une histoire trop souvent négligée. Cet héritage qu’est le nôtre, bonifié de génération en génération et dont fait partie Hydro-Québec, est nécessairement convoité. Le contrôle de l’énergie permet le contrôle de la vie des femmes et des hommes. Au Québec, l’intarissable soif de pouvoir et de contrôle est bel et bien là comme partout ailleurs. Elle est un peu plus sournoise peut-être, mais elle opère assurément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dede   02 octobre 2013
Nous sommes condamnés à résister aux pilleurs d’héritage, au 1% et à ses hommes de main.
Commenter  J’apprécie          00
dede   02 octobre 2013
On a tous un chum avec qui la moindre aventure devient une partie de plaisir
Commenter  J’apprécie          00
dede   02 octobre 2013
l’ordinateur, cet instrument de la démesure, cette échappatoire virtuelle
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : syndicalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ FINAL - DEFI BABELIO ADO+ 2018-2019

Blacklistée : Sur quel projet Regan et Nolan doivent-ils travailler pour éviter d’être collés ?

Une maquette
Une vidéo
Un sketch
Un livre d'image

40 questions
47 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre