AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0BNLH14QK
593 pages
Librinova (29/11/2022)
4.53/5   17 notes
Résumé :
Déjà un vent glacial s'était levé. Sur l'horizon voûté de Desdéra, le soleil n'était plus qu'un mince filet lumineux.
— Regarde ! dit Myriana en pointant le ciel.
Je redressai la tête.
Cela ne dura que quelques secondes, mais un rayon vert magnifique s'était allumé au-dessus du halo orangé.
— Le vert, c'est la couleur de l'espoir, oui ?
« Et le violet, celle de l'abandon », soupirai-je intérieurement en regardant le disque énorme d... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après La perle des confinsVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,53

sur 17 notes
5
13 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis


LA COUVERTURE
Toute en douceur, elle m'a fait hésiter un peu, j'avais peur d'une lecture trop fleur bleu dû à cette sensation de douceur dans la couverture. Au final, je pense qu'elle est superbe mais ne rend pas hommage au contenu.

LES PERSONNAGES
Ça va piquer parce que ce sont de beaux noms dont j'ai du mal à me souvenir !

Yéelen Lieto, alias Elikya, a vécu la grande catastrophe en direct qui est survenue sur Désdera, une planète colonisée et terra formée par les hommes. Dans sa fuite, elle se retrouve comme cryogénisée dans un caisson de soin d'une ambulance et se réveille un peu plus de 100 ans plus tard dans un monde qui se meurt. de son temps (oui c'est une vieille si on calcul), elle était une activiste considérée comme terroriste qui se battait contre la confédération (une bande de trou du hum qui se prennent pour les rois des mondes ou du moins voulaient le devenir). Aujourd'hui, elle n'est plus qu'Elikya, une source de connaissances du passé et de ses objets qui attisent la curiosité du système en place, tant qu'elle reste à sa place.

Læna, elle fait partie du convoi qui a retrouvée Elikya, c'est une mentor, soit une noble dans la caste en place, elle s'est prise d'affection pour Elikya et va rapidement devenir son amie. C'est une jeune femme pleine de vie qui respecte l'ordre en place, même si elle n'est pas toujours d'accord avec eux, elle tente de se faire sa place aussi et de prouver sa valeur face à Maître Kritonsk.

En parlant de lui, il est le Maître de la guilde, soit un mentor++, c'est donc lui qui prend sous sa charge Elikya, elle est une trouvaille dont il va prendre soin et à qui il va apprendre le monde qui l'entoure, sans jamais oublier de lui rappeler sa place.

Romulf, il est un diligent, soit un membre de la société, il a des droits, des devoirs et travaille contre salaire, ils sont sous les ordres de Sachems (ceux qui voulaient être Calif à la place des Califs si je peux me permettre la blagounette) parfois, mais plus souvent des mentors. C'est lui qui s'occupera beaucoup d'Elikya pendant sa convalescence et un lien va se créer entre eux.

Myrianna, fille adoptive de Maître Kritonsk, c'est une diligente. Elle est très secrète et difficile à cerner au début de l'histoire.

Hum de qui parler d'autre !

Liorge, vous ne le croiserez que beaucoup plus tard dans l'histoire, mais ce ballot lourdaud m'a touché. C'est aussi l'homme parfait pour vous parler des Claters, selon les Sachems, Mentors ect, ce sont des va-nu-pieds qui pillent et saccagent sans merci, je vous laisse découvrir s'ils sont aussi horribles qu'ils le décrivent !

Je réfléchis, je réfléchis, je pense vous avoir parlé de ceux qui m'ont le plus marqué.

MON AVIS

Comme dit plus haut nous suivons Elikya, ou Yéelen, tout au long de son aventure et de ses découvertes.

Le roman est séparé en plusieurs parties, sans vous les nommer (ce serait long), on a en gros l'éveil avec la remise sur pieds, l'intégration au sein de la société dans les hautes sphères (qui dure des années !), la remise en question, la découverte qui va tout changer, l'explosion d'émotions qui va faire tourner la table, là ça douille, la fuite, réunion de famille, sauvons Désdera ! Il y a plus de parties et elles sont plus détaillées je vous rassure, je tente de ne pas spoiler, dur dur.

J'ai apprécié ces parties, ce sont des étapes logiques, parce que bon de un on ne sort pas d'un sommeil de 100 ans comme blanche neige fraîche comme une rose ! Puis il faut pouvoir s'intégrer et comprendre le monde dans lequel on vit, on redescend sur Terre enfin Désdera ect ce sont toutes des étapes qui rendent l'histoire plus Désdera à Désdera si vous suivez mon raisonnement… Non ? Oups.

Je me suis vue totalement immergée, je ne suis pas une grande fan d'Elikya, très gentille fille, idéaliste, mais qui se lamente un peu trop à mon goût et pourtant chaque soir je me disais, allez une page de plus, encore une page, j'avais envie de savoir la suite avec impatience et les derniers chapitres ne m'ont pas ménagé émotionnellement parlant, parce que disons le, c'est un #*/@! d'ascenceur émotionnel ce livre.

Vous l'aurez compris, j'ai kiffé.

Commenter  J’apprécie          20
Merci à Philippe Rimauro pour m'avoir permis de découvrir « La Perle des Confins ».
Récit post apocalyptique mêlant dystopie et science-fiction.
Nous faisons la connaissance de Elikya/Yeleen, jeune révolutionnaire assoiffée de justice et de liberté, elle échappe au grand cataclysme en étant à l'abri dans une sorte de sarcophage médical en sommeil.
Commence l'histoire au moment où elle se réveille un siècle après et découvre un monde qu'elle ne connait pas. Un monde de castes, les Sachems peu nombreux qui ont la main mise sur tout, les Mentors un peu plus nombreux mais à la solde des Sachems, les Diligents une caste entre deux, ni dirigeant ni esclave et enfin les serfs qui sont les esclaves, en très grand nombre. Il ne faut pas oublier les Claters, pour moi ce sont les rebelles ceux qui refusent l'oppression.
L'histoire est découpée en plusieurs parties, ça fait référence à des moments clés du roman. L'univers qu'a créé l'auteur est minutieux, foisonnant. Les descriptions sont nombreuses mais n'alourdissent pas le récit, on se fait une très bonne idée du monde dans lequel tous ces protagonistes évoluent. le scénario se met en place progressivement, la tension monte crescendo, les abondants rebondissements donnent un rythme dense. On s'aperçoit qu'encore et toujours les planètes et les époques changent mais que la folie humaine persiste, que la soif de pouvoir, la manipulation des foules, l'appât du gain restent des enjeux pour lesquels l'Homme est prêt à tout.
Les personnages sont très travaillés et aboutis, il y a bien sûr Elikya/Yéelen le personnage principal, une femme au caractère bien trempé avec des idéaux qui lui donnent envie de se battre pour une cause qu'elle sait juste : l'égalité et la liberté. Ça ne va pas se faire sans mal ni sans dommages collatéraux car en plus des personnes c'est la planète tout entière qu'elle veut sauver. Les autres personnages bons ou mauvais ont tous leur importance, ils mettent chacun une pierre à l'édifice. Quelques-uns ont ma préférence : Laena mentor élégante, faisant partie du convoi qui a sauvé Elikya/Yellen et qui s'est prise d'affection pour notre héroïne, Romulf, diligent, qui travaille contre salaire, amoureux de Laena et protecteur de Elikya/Yéelen pendant sa convalescence. Myrianna, personnage beaucoup plus complexe qu'il n'y parait, elle va se dévoiler au fil des pages. Liorge, clater, croisé dans la deuxième partie du livre, attachant, un brin casse-pied, très attiré par Elikya/Yéelen, j'ai beaucoup aimé leurs joutes verbales. Je vais taire tous les méchants même si sans eux le livre n'aurait pas de raison d'être, je vous laisse le soin de les découvrir et de vous faire votre propre opinion. Clin d'oeil spécial à tous les enfants serfs tellement courageux, amusants et qui donnent de l'espoir.
« La Perle des Confins » est une pépite à l'écriture fluide, soignée qui nous embarque dans un univers ultra riche, très complexe. Une histoire captivante, très visuelle qui nous tient en haleine jusqu'à la fin. Fin dont je ne m'attendais pas, bien trouvée. Les chapitres sont courts et le lecteur ne peut arrêter de tourner les pages pour en connaitre la suite. L'intrigue est très bien ficelée. Je salue l'imagination de l'auteur et sa maitrise parfaite.
Il y a beaucoup d'émotions dans ce roman, j'ai versé quelques larmes, j'ai parfois été en rogne contre l'auteur de faire mourir un personnage attachant, en colère contre Elikya/Yéelen de repousser le bonheur. Bref il y a tous les bons ingrédients pour passer un bon moment. le tout est remarquablement structuré.
Pour conclure si vous avez envie de vous évader, de découvrir Désdera Elikya/Yéelen et tous les autres plongez dans ce beau roman de science-fiction !
Commenter  J’apprécie          30
Et je tiens à remercier @caitnes1 pour l'envoi de ce roman en numérique. Un roman traite ici comme SP donc et qui a été pour moi un …

🪐💜 coup de coeur cosmique 💜🪐

🌌 de quoi ça parle ? 🌌

Je vous mets le résumé en photo mais sachez que si vous aimez la SF, Hibernatus (coucou la team des anciens comme moi 😉) , la planète des singes et Dune vous allez vous régaler! Comment? T'as pas les références ? Attends je t'explique mais je prends des raccourcis alors je t'invite à lire le résumé : il était une fois une jeune femme … plus court? OK. Donc le Grand Cataclysme a raison d'une excursion. Des dizaines d'années plus tard est retrouvée une jeune femme qui est « réveillée » et adulée comme « l'Unique ». C'est certain elle sauvera la population d'un bazar écologique sans nom qui va les éradiquer.

🌌 WoW suis pas trop SF moi… 🌌

Mais tu peux adhérer, accrocher et être embarqué.e dans cette histoire, no problemo! Parce que là on a un auteur de talent c'est indéniable ! Je n'ai absolument pas vu passer les pages . Pourtant on est sur une découverte de l'univers au début. Et bien c'est intelligemment monté (des parties, des chapitres assez courts) et niveau plume c'est un sans faute!

🌌 d'accord bon si je me lance : je vais arriver à me repérer ? 🌌

Évidemment ! Pas de difficulté particulière. Les personnages sont clairement définis (enfin sauf une mais … hum je me tais hihi), y'a de l'émotion (!), de l'aventure, de la trahison, des fuites etc. Non vraiment c'est rythmé, l'univers est défini juste comme il faut: n'aies pas peur , pas de description de 3 pages!

🌌 en résumé : c'est une perle quoi! 🌌

Tu as tout compris ! La « perle des confins » porte tellement bien son nom! Ce qui est sûr c'est que je recommande ce titre à … tout le monde en fait! C'était canon et je n'exclue pas une relecture …. D'ailleurs la fin est géniale ! S'il y en a qui l'ont lus je veux bien en parler .
Commenter  J’apprécie          80
Bonjour à tous et toutes, c'est lundi et je vous invite à découvrir le premier roman de Philippe Rimauro : La Perle des confins, une aventure à suivre comme un voyage initiatique dans un univers dystopique/post apocalyptique.

**Elikya**
Une autre époque, une planète lointaine – Desdéra – Elikya revient à la vie après un long sommeil.

Son caisson est retrouvé dans une grotte, mais son monde a changé et Desdéra ne ressemble pas à ce qu'elle a connu. Cette jeune femme que j'imagine, est différente des personnages qui l'entourent, et même ses vêtements sont passés de mode. Elikya est une relique, une revenante d'avant le grand cataclysme.

Pour cette rescapée, c'est le début d'une nouvelle aventure qu'elle partage avec nous, lecteurs.

Le style narratif m'a mise dans la peau d'Elikya à laquelle je me suis attachée. C'est au travers de son récit et de sa réflexion personnelle, avec elle, que j'ai découvert le paysage de Desdéra et ses habitants.

**Coup de coeur**
La couverture de ce roman est magnifique, silhouette au reflet de liberté, robe au vent, ambiance mauve. La couleur violette a longtemps été considérée comme une couleur d'exception et associée à la majesté, à l'intellect et à la spiritualité. Cette couleur est riche en symbolisme et en signification, ce qui lui confère un pouvoir spécial sur les autres couleurs qui l'entourent.

La couverture se décline du mauve au violet, j'ai apprécié le sentiment de bien être qu'elle procure.

J'ai retrouvé la douceur dans la plume de l'auteur malgré le contexte de l'histoire qui n'est pas sans évoquer celui de notre planète : la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Si Elikya fut, en son temps, une opposante au système, elle reprend vie dans une société qui lui semble bien plus inhumaine. Elle est confrontée aux castes, à ceux qui se sont élevés en déité par le mensonge et la violence.

Mais ce personnage tout en ambivalence nous embarque sur son chemin, semé d'embuches.

**Entre violence et sensibilité**
L'auteur réalise une oeuvre magnifique avec ce premier roman. J'ai été embarquée dans la peau d'Elikya, dans son récit, dans ses nombreuses réflexions. J'ai suivi la plume immersive de l'auteur au point de laisser son personnage m'habiter. Je me suis laissée vivre au détriment de ceux qui ne sont que des sous hommes, mais avec respect. Moi aussi je me suis élevée contre la guerre, en quête d'un Eden utopique.

De rebondissements en prise de conscience, Elikya serait elle manipulée sur cette planète en péril ? Sera-t-elle capable de se défaire de son pouvoir ? Difficile de refermer ce bouquin, de tourner la dernière page.

J'ai dévoré ce page turner et je suis restée suspendue aux mots avec toujours autant de soif de découverte, le final est exceptionnel et ne m'a pas laissée indifférente. Mais je n'en écrirai pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir La Perle des Confins avec votre propre imaginaire. Je suis curieuse de lire vos retours… Ce roman a probablement le don de toucher ce qu'il y a de meilleur (ou pas) au fond de nous.

En conclusion, si j'ai vécu ma lecture comme une aventure personnelle, l'auteur nous offre une société post-apocalyptique surprenante dans un paysage de science fiction qui ravira les amateurs du genre.

Je remercie très sincèrement Philippe Rimauro pour m'avoir proposé son premier roman, c'est une très belle découverte que je recommande à tous ceux qui ne renoncent jamais 😉

Lien : https://lescrinsdubarde.net/..
Commenter  J’apprécie          60
Un livre de science-fiction que j'ai adoré.

Commençons par parler de l'univers et surtout de la temporalité pour bien vous situer (je les ai d'alleurs trouvé très originaux).
Nous sommes dans une galaxie où plusieurs planètes sont peuplées et chacune d'elle est reliée à une autre par un portail qui permet de voyager d'une à l'autre. Il s'agit là d'un très très large résumé de l'univers qui est bien plus complexe et développé mais c'est pour vous mettre dans l'ambiance.
Un petit tour de l'histoire (que j'ai trouvé vraiment très originale par ailleurs) pour que vous compreniez bien les repères de la temporalité. Nous allons donc suivre l'histoire de Yéelen/Elikya qui se réveille (ou plutôt se fait réveiller) plus de 100 ans après son endormissement (ne faite pas trop de nuits blanches, voyez où ça mène XD). de son temps, Yéelen/Elikya vivait dans une technologie des plus avancée et sous le contrôle de ce qu'elle appelle la Confédération. Puis, 100 ans plus tard quand elle se réveille, les habitants de cette planète lui apprenne que toute cette technologie n'a jamais été transmise, qu'il ne reste désormais plus rien du progrès effectué de ce coté et que la Confédération n'existe plus. C'est le premier aspect de l'histoire que j'ai trouvé très original car, plutôt que de faire valoir le progrès technologique fulgurant comme dans beaucoup de livres parlant du futur, Philippe Rimauro parle plutôt d'une immense régression de ce côté.
Je reprend. Donc Yéelen/Elikya se rend compte que la planète où elle est se meure et, grâce aux portails reliant les planètes entre elles, elle se met en tête de sauver tous les habitants en les emmenant sur la planète reliée à celle-ci.
Nous allons donc la suivre dans la découverte de ce nouveau monde (qui ne lui pas du tout) puis dans sa quête du portail et pleins d'autres choses que je vais garder secrètes. Un peu de mystère ne fait pas de mal.
Concernant la temporalité, accrochez-vous je vais tentée d'être claire. Vous prenez notre époque. C'est bon vous la situez ? Bien, vous prenez l'époque d'après. Vous savez celle dont beaucoup de livres parlent ! Eh bien cette époque est celle de Yéelen avant son endormissement. Et la période où se déroule notre histoire est encore après celle-là ! Voilà, j'espère que vous avez réussi à situer. Voici donc le deuxième point que j'ai trouvé très original, plutôt que de faire un récit sur l'époque juste après la notre, l'auteur a pris une époque encore plus lointaine et j'ai vraiment adoré car je trouve cela assez rare.
Pour accrocher à un livre, il lui faut une bonne intrigue, une bonne histoire et surtout, à ne pas négliger, des personnages intéressants et ceux de ce roman, je les ai vraiment adorés. Ils sont attachants, ils ont du caractère, ils sont intelligents (des fois pas trop mais chut), ils sont courageux et je les ai vraiment trouvé super attachants. En un seul mot : conquise.

Je vous conseille vraiment ce livre que j'ai adoré !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Je sors de ma zone de confort avec ce livre post-apolyptique écrit par Philippe Rimauro. Cela me permet aussi de découvrir la plume de l'auteur.
Je dois reconnaître que j'ai trouver cette histoire intéressante dès le début mais que j'ai vite ressenti un doute. J'avais un sentiment de lenteurs et de descriptions sans fin au fil des chapitres.
Mais j'ai tout de même continuer car j'étais intriguée par Yéelen et ce monde fait de castes où les serfs étaient comme des esclaves. Et je ne peux dire qu'une chose c'est que j'ai bien fait de m'accrocher car dès que Yéelen commence à prendre conscience des choses et à ne plus vouloir se laisser faire, tout prend sens et l'action arrive.
Ce roman est bien écrit bien structuré, l'écriture est fluide et accessible.
L'auteur a su faire en sorte de nous donner envie de partir avec Yéelen et de sauver Desdéra mais il a su garder une part de mystère pour la suite.

Un bon roman du genre dont je lirai le tome 2 avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          00
L’heure de mon rappel à l’Histoire avait sonné.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : futuristeVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Autres livres de Philippe Rimauro (1) Voir plus

Lecteurs (24) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4765 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..