AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Marchaisse (Traducteur)
EAN : 9782020122658
438 pages
Éditeur : Seuil (26/09/1990)

Note moyenne : 1/5 (sur 1 notes)
Résumé :
L'Homme spéculaire tente de faire pour l'épistémè occidentale tout entière ce que Michel Foucault avait fait pour l'épistémè du XVII e siècle dans Les Mots et les Choses. C'est dire l'ambition et l'ampleur de cet ouvrage. La métaphore fondamentale que Rorty découvre -et dont il démonte les effets - au sein de notre culture, est celle de l'Homme Miroir de la Nature. De là, découlent des pseudo - évidences séculaires dont nous ne sommes toujours pas affranchis : à com... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LIBERTITUDELIBERTITUDE   07 octobre 2013
La finance internationale est une grande centrale nucléaire. J ai une certitude, avec des mesures précisent, on peut neutraliser cette centrale nucléaire.
Prenons les matières premières. En 2008, le prix du pétrole qui double, et les autres aussi, quelque soit la demande réelle. 80 % c est les financiers, on n'a rien fait depuis.
Au USA, on a limité les positions spéculatives. Les états démolissent cette proposition. Obligé les intervenants a rendre publiques leurs positions.
Revenons avant 1992, refus de spéculer sur les matières premières
Sur les matières premières, c est un tir croisé des allemands et des anglais.
Réglementer ca provoque une fuite vers le shadow bancking !
La spéculation c est moins de 1% des capitaux détenus par les banques
Jean michel nolo
En 2009 on avait décidé d amorcer une gouvernance mondiale, le rêve s'est éteind.
Pourquoi ne pas confier le FMI
Un même titre sert a deux fois et demi d acteurs financiers, vous vous rendez compte ?
Inderdire le rious, la réutilisation d'un titre
Et les rations prudentiels ? On a imposé aux banques de 2% au 7 % .
Pour le coup, il faut être très positif. Le problème c est la demande du crédit. Ce n est pas un problème d offre.
La distribution du crédit est inéquitable dans le monde.
Le traiding a haute fréquence. Pourquoi les gouvernements ne font rien.
Ce qui nous arrive sur le traiding
Une analogie, le système financier est une centrale nucléaire
le traiding, 50 % des transactions boursières, c est un marché de temporalité, l argent est gagné sur des nano secondes.
5 millisecondes de gagné grâce a un cable. Seules les machines peuvent le faire. Algorithmes fabriqués par des physiciens. Un avion dev ient un vol d oiseau. Les hommes ne voient rien.
Depuis 2006, 18000 crachs passés inapercus , une seconde et demi chacun.
Les mondes des machines et des humains. L écologie des machines est liés a l humain.
Vous avez tout dit, mini crach jusqu au jour ou on aura le grand crash.
Le flash crasch en mai 2010, une baisse de 10 % et augmentation du Dow jones.
On sait les mesures, inroduire un délai de latence. Imposé un ratio ; n'avoir que deux chiffres après la virgule au lieu de trois.
Métalicca c est le groupe phare des pops crash
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LIBERTITUDELIBERTITUDE   07 octobre 2013
Tous deux s appuient sur un corpus impressionant pour proposer des solutions originales : un impôts exceptionel, progressif et si possible, mondial , sur le capital et les patrimoines pour Picketty, une répudiation des dettes, comme plusieurs sociétés en ont connu au cours des siècles , pour David Graeber
Marx pensait que la baisse tendancielle du taux de profit ferait inéluctablement tomber le système capitaliste. D une certaine manière, je suis plus pessimiste que lui, puisque même avec un taux de rendement du capital stable, autour de 5% en moyenne, et une croissance mesurée, les richesses sont de plus en plus concentrées et le poids des héritables du passé toujours plus fort.
Mais cela , en soi, ne signifie pas qu'il se produira un effondrement économique. Ma thèse est donc différente de celle de MARX , et aussi , de celle de David Graeber. Il se produit certes une explosion de la dette, notammment américaine, qui nous observons tous : mais il y a dans le même temps, une forte augmentation du capital, bien supérieure au montant de la dette.
La richesse nette créée est donc positive, puisque la croissance du capital est plus rapide encore que la montée de la dette.
L appareil de persuasion ou de répression des pays peut permettre au système de perdurer.
Il y a un siècle , en dépit du suffrage universel, les élites des pays industrialises avaient réusssi à refuser toute mise en place d 'impôts progressifs. Il a fallu la guerre pour crée un impôts progressif
Les contes de fées que racontent les économistes sur l'accumulation du capital, le troc, la création de la monnaie ou l 'échange monétaire
Depuis 30 ans l les appareils de persuasion ou de coercition ont zté davantage mobilisés pour gagner la guerre idéologique
Le néo libéralisme a privilégié le politique et l idéologique sur l économique
cela veut dire qu il a préféré tout déployer pour faire croire que le capitaliseme est viable a long terme, plutot que de s atteler a le rendre viable a long terme. Le résultat c est une guerre de l imaginaire, efficace au point que les gens qui se retrouvent avec des boulots de merde pensent que rien d autre n est possible.
La transmission inter générationnelle de la dette, qui se faisait avec l esclavage, a trouvé un mode d existence moderne, qui est la dette publique et son augmentation. . On peut imaginer un cas extreme, avec une quantité infinie de dettes publiques, qui représente par exemple 20 ans de pib, et qui reviendrait a faire exister une société complètement esclavagisée ou toute la production ou toute la création de richesses serait affectée a rembourser la dette. Tout le monde serait par ce biais, esclave d une minorité.
73 % du stock de capital au USA appartient au 10 % cela veut dire que 50% de la population ne possède que de la dette.
Si vous annulez la dette, il n est pas sur que les plus riches y perdent de l argent car ils pourront se débarasser très rapidement de leurs créances pourris et en définitive, c est le peuple qui va etre lése
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LIBERTITUDELIBERTITUDE   07 octobre 2013
Le mode de production actuel est fondé sur des principes moraux plus qu économiques/ La croissance de la dette, des heures de travail et de la discipline de travail, tout cela semble aller de pair. Si la monnaie est une relation sociale faite de la promesse que chacun accordera la meme valeur au billet de bnque qu il a entre les mains, pourquoi ne pas reflechir au type de promesses que nous souhaitons nou sfaire, en matiere de productivité future et d engagement dans le travial ? C est pourquoi je dis que l labolistion de la dette est une rupture conceptuelle. C est pour nous aider a imaginer d autres formes de contrat social qui pourraient etre renégociées démocratiquement.
Comment réformer un système qui a été penser par eux meme qui sont a la tete de ce systeme ? Pas de réponse de PK
Les riches n ont rien perdu du fait de cette inflation parce qu ils l investissent dans du dur, et cele les protegent.
Il faut un impot progressif graduel sur le capital
Banquiers ou bankster ?
Parce que les découvertes, les vérités iconoclastes, les approches originales, la créativité proviennent d esprits marginaux, les conformistes ne sont que des perroquets.
Les conformistes suivent le sillon de ceux qui les ont précédes, cela les rassure et les conforte, les découvreurs ont toujours la tentation d aller vers l inconnu, l interdit, souvent ils s y perdent mais nous devons tout a ces audacieux
Conclusion des ignorants : Je n y comprends rien, donc ce sont des cons. " Elle ne parle pas et voila pourquoi, madame, votre fille est muette "
Vu le film l an 01 de jacques boillon année 1972
"une situation ou l inegalité entre les hommes et le poids des dettes atteint des sommets insoutenables. Dans quel film ? C etait mieux en 1700 ou en 1940 ?
Mais cet impot progressif sur le capital ne devrait ils pas etre international ? Oui bien sur, peut on encore croire aux biensfaits d une uniformisation mondiale tuant la diversite ?
Commentair lumineux comme du jus de chique
Le capital c est du travail cristallise
Mais comment définir la valuation, la mesure, de ce capital ?
Comparaison n est pas raison
Le monde de l argent est un monde mafieux
On ne peut mettre fin a l arbitraire avec l arbitraire
la propriété est un droit de l humain mais borné par les droits des autres humains
il faut créer un systeme nouveau de contrat social ou le droit de propriété inaliénable soit borné par le droit de propriété de l altérité
les religions ont toujours proteger le débiteur
Encore des medecins de moliere qui preferent la saignee au diagnostic
Le taux est le prix du risque mais si l etat est garant en dernier ressort des speculations des banques, le risque etant nul pour le financier, le taux d interet doit suivre la logique et etre nul egalement

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LIBERTITUDELIBERTITUDE   07 octobre 2013
Le facteurd attribution du statue de richesses aux objets monetaires, qui ne sont que symboliques, sans valeur de consommation, ni d usage propre.
Le fonctionnement des cerveaux, des points de vue affectif et cognitifs est bcp plus engendré par le "bain social" que par des recherchent scientifiques ou des décisions politiques. Les mentalités sont toujours en retard sur les moyens matériels
l esclavage moderne fait dans et par l emploi, la dette publique, la consommation de masse de n importe quoi,
qu est ce que c est qu un sycophante ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

>Philosophie occidentale moderne (755)
autres livres classés : herméneutiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
328 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre