AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Zeynep Diker (Traducteur)
ISBN : 2811204539
Éditeur : Milady (21/01/2011)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 106 notes)
Résumé :
Lissianna est une vampire. Jusque là tout va bien. Sauf qu'elle a la phobie du sang. C'est ballot !
Cela fait des siècles que Lissianna cherche son âme soeur. Quand elle découvre un homme séduisant dans son lit, elle se dit qu'il pourrait tout à fait lui convenir Mais pour l'heure, un problème plus urgent la tracasse : elle s'évanouit à la vue du sang Handicap bien agaçant pour un vampire. Pour ne rien arranger, le cou de ce garçon lui met l'eau à la bouche. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
Yumiko
  29 septembre 2012
J'ai acheté ce premier tome il y a très longtemps, parce qu'on me l'avait conseillé. Sans savoir vraiment pourquoi, je l'ai laissé traîné jusqu'à maintenant dans ma PAL, je n'étais pas vraiment attirée par cette lecture. J'ai profité d'un challenge pour le sortir et je dois dire que j'ai été extrêmement déstabilisée par cette lecture.
Lissianna est une vampire particulière: elle a la phobie du sang. Dès qu'elle en voit, elle tombe dans les pommes! Pas très pratique quand il s'agit de votre nourriture… Sa famille a décidé de lui donner un coup de main, puisque cette phobie l'empêche de se nourrir avec des poches de sang (ou alors par intraveineuse pendant la nuit) et lui demande prendre à la source, ce qui ne se fait plus en temps normal. Pour continuer de passer inaperçue et lui permettre de vivre une vie normale, elle se voit offrir un psychologue comme cadeau d'anniversaire. Seulement manque de chance, la demoiselle le trouve attaché sur son lit et ne trouve rien de mieux que de se nourrir… Niveau discrétion on repassera lol
L'énorme point positif de ce livre, ce sont les personnages! La famille Argeneau est juste exceptionnelle et très attachante. Tous les membres sont drôles et intéressants à suivre, et plus le livre avance plus on a l'impression de faire partie de cette petite communauté. C'est une pure merveille de ce côté-là, surtout que l'arrivée de Gregory va changer le rythme si normalisé de cette famille très soudée.
Lissi est une héroïne banale finalement. Ici point vraiment de grands pouvoirs ou de femmes fortes, nous avons une vampire qui est presque plus humaine que les humains eux-mêmes et qui essaient de se fondre dans la masse du mieux qu'elle peut pour avoir une vie ordinaire. C'est aussi le cas des autres membres de sa famille, que personne ne soupçonnerait d'avoir une origine différente. C'est ce qui rend ce livre différent des autres sagas.
Sa rencontre avec Gregory bien qu'un peu brutale et expéditive, amène une histoire et une relation tout en douceur et en découvertes, ce qui lui donne un côté réaliste encore plus fort. J'ai adoré découvrir ces deux personnages qui se complètent si bien, même s'ils mettent du temps à accepter leurs sentiments et à s'en rendre compte. Gregory est un homme très intéressant, de part son habitude d'analyser psychologiquement la situation. Alors qu'il est enlevé et attaché, il réussit quand même à analyser cette famille et à se mettre immédiatement dans son rôle professionnel, avant de se rappeler qu'il est enfermé. C'est assez drôle de suivre ses réflexions.
L'autre point intéressant, c'est le changement de point de vue. L'histoire n'est pas vue uniquement du côté de Lissi, mais on entre dans les pensées de différentes personnes, ce qui permet d'approfondir l'histoire. J'ai vraiment adoré cet élément qui égaye la lecteur et la rend moins linéaire.
Et maintenant qu'en est-il de l'histoire? Eh bien vous allez rire, il ne se passe… RIEN! Si si je vous assure!!! A part rencontrer la famille, plonger dans leur quotidien et découvrir notre couple petit à petit, il ne se passe rien d'autre! Ici point d'action ou d'enquête, nous sommes dans un récit plus psychologique et relationnel. Bien sûr il y a bien une toute petite dose d'action vers la toute fin, mais bon, elle est terminée tellement vite et tombe tellement comme un cheveu sur la soupe, qu'elle fait plutôt rire. En fait, c'est comme si l'auteur c'était rendu compte qu'elle n'avait pas mis en danger son héroïne comme dans les autres livres. du coup, hop elle le fait d'un seul coup, sans qu'on en voit vraiment l'intérêt finalement.
En bref, ce premier tome nous fait découvrir une série totalement différente des autres du genre. L'action n'est pas au premier plan, mais les personnages et leurs relations sont mis en avant et sont développés de belle manière. L'auteur nous offre une plongée dans une famille attachante et qu'on a plaisir à suivre. Ce tome donne envie de poursuivre, même s'il m'aura manqué un peu de mouvements et/ou de rebondissements pour adhérer entièrement. Je lirai la suite, juste pour retrouver ces personnages!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
stellou
  22 janvier 2012
J'ai pu lire de nombreux avis négatifs sur ce livre mais cela ne m'a pas du tout empêché de le commencer et de me plonger très facilement dedans.

Et je ne regrette pas du tout de ne pas avoir tenu compte de ces avis ! Chose que je ne fais jamais d'ailleurs !



Du point de vue de l'intrigue, elle peut paraître peu passionnante. En effet, il ni à pas de bagarres, de guerres, ni de grandes perturbations dans la vie des personnages.

Si vous vous attendiez à une histoire pleine de rebondissement, avec une intrigue en bêton alors ne vous attardez pas car ce livre ne répondra pas à vos attentes.

En revanche si vous avez envie de passer un moment plus relax avec des personnages très sympathiques ayant du répondant et vous donnant le sourire à chaque répliques alors n'hésitez pas et foncez ce livre est pour vous !



Ce livre est une véritable rencontre avec la famille des vampires Argeneau. Une famille pas comme les autres. C'est d'ailleurs ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce livre. On se sent tout de suite très proche de cette famille. Tous les proches se préoccupent tous l'un de l'autre. Ils se protègent tous. Un pour tous et tous pour un !

L'ambiance de cette famille est vraiment très affectueuse.



Du point de vue des personnages, dans ce premier tome, nous faisons la rencontre de Lissiana, qui fête ses 202 ans et qui est dotée d'une particularité plutôt étrange quand on se trouve être un vampire. C'est un personnage qui m'a plu dès les premières lignes car elle est simple et à une réelle joie de vivre. C'est un personnage qui à pas mal souffert durant son enfance à cause de son père alcoolique et très autoritaire.

Sa mère, Margueritte, est une femme forte, qui gère sa famille avec une poigne de fer.

Greg, notre psy préféré, est un homme adorable, tendre et affectueux. Haaaa =)Il à un côté je vis au jour le jour et je prends les choses comme elles viennent. Il à du répondant et m'a fait énormément sourire durant tout le livre.

Puis vient Thomas qui je dois vous l'avouer est un personnage qui m'a beaucoup plu et qui à gagné mon coup de coeur.

Il reste encore de nombreuses personnes dans la famille Argeneau ! Ils ont tous un petit quelque chose qui fait que l'on craque sur eux. Chacun apporte un petit quelque chose à l'histoire, de la convivialité, de la chaleur, une impression de bien être,…



Ce roman aborde aussi un autre point que j'aime énormément, la mythologie vampire qui met au premier plan l'Atlantide et le fait que les vampires ne seraient en fait que des humains ayant évolués de manière différente. Il y a histoire de nanos qui guérissent le corps et le rendent presque totalement invulnérables. Cette dernière m'a énormément plu et je trouve que cette mythologie est vraiment claire et très simple à comprendre quand on n'en a pas l'habitude.

Tout cela nous procure une image positive des vampires car ils ne tuent plus d'humains.



Comme dit plus haut, l'histoire manque énormément d'action mais cela ne m'a nullement dérangé. En effet, après quelques chapitres, on se retrouve totalement plongé dans l'histoire et dans cette famille donc ce petit souci est vite oublié.



Un petit bémol malheureusement que je me dois de déplorer … L'action est trop prévisible.

J'avais deviné bien avant tout ce qui allait se passer... J'aurais aimé que l'auteur nous tienne en haleine plus longtemps.

Du point de vue de l'écriture et du style de l'auteur, je l'adore !

L'auteur arrive à placer de nombreux moments d'humour dans les dialogues entre les personnages et cela rend le texte extrêmement vivant. C'est vraiment comme si nous vivions la conversation en direct.

Cet humour colle parfaitement à la vision familiale du roman que l'auteur veut nous faire parvenir.

On à la réelle impression d'appartenir à cette famille et de vivre avec eux.



En conclusion, un premier tome très prometteur malgré le petit bémol de l'action.

J'ai hâte de me plonger dans la suite.

Une lecture que je vous conseille et qui est quasiment un coup de coeur !

A lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bouquissencia
  20 mai 2016
En lisant le quatrième de couverture de ce livre, je me suis dit: « L'histoire a l'air plutôt intéressante avec ce vampire qui appréhende le sang et même amusante si l'on prend en compte le docteur qui se réveille dans le lit dudit vampire. Allez, je prends. » Et là, à la fin de ma lecture, une petite piqûre de déception se fait ressentir.
L'histoire est certes amusante et cela pour de multiples raisons. Que ce soient les commentaires de Gregory sur la nature des vampires, les pensées lubriques qui traversent l'esprit de ce dernier ou encore les échanges entre les différents personnages, il y a presque toujours un motif pour sourire – et même rire ! Au moins, cela a eu l'effet de m'égayer un peu ;) Par contre, je m'attendais à plus d'action (comme dans toute romance paranormale digne de ce nom) et sur ce point précis, je n'ai pas du tout été satisfaite. L'histoire est totalement centrée sur la relation de Lissi et Greg et mis à part les 20 dernières pages et quelques petits moments de léger suspense, il n'y en a pas. Nada. Et c'est dommage car le début était vraiment prometteur… Je pourrais également faire part d'une autre déception ou plutôt d'une incompréhension. La présence de Greg chez les vampires s'explique par son devoir de soigner Lissianna de son hématophobie donc on s'attend naturellement à participer à une thérapie quelconque, et pourtant, pas une seule fois, le docteur ne se penche en ce sens. D'où mon incrédulité: Où est la solution au problème de Lissianna ? Problème qui se présentait comme étant le point principal du livre par ailleurs… Et moi qui était curieuse de savoir comment elle se débarrasserait d'une phobie aussi incommodante. A n'y rien comprendre – vraiment.
Toutefois, si je n'ai pas été complètement emballée par le récit, une chose a réussi à me fasciner: l'histoire de la création des vampires. Ce n'est pas la première romance paranormale mettant en scène des vampires que je découvre (et sûrement pas la dernière d'ailleurs :P), et chacune avait son idée propre sur l'apparition des vampires, mais c'est de loin la théorie la plus intéressante et la plus originale que j'ai lu. Rien que pour ceci, j'ai envie d'applaudir l'auteure et son imagination car franchement, je n'ai pas imaginé une seule fois une telle possibilité…
Passons maintenant aux personnages. Alors, je les ai trouvé un peu fades. Lissianna ne m'a pas vraiment inspiré de sympathie car pas assez de caractère à mon goût, même si elle montre un peu de courage quelques fois. Greg, c'est un autre cas. S'il n'est pas assez « profond » selon moi, il a tout de même réussi à me divertir au point de l'apprécier au fil de l'aventure. Ce sont surtout ses pensées et ses réflexions qui m'ont bien fait rire car si à première vue, le docteur Gregory Hewitt semble sérieux et innocent, ses pensées envers Lissi le sont beaucoup moins ! Cependant, le reste de la famille Argeneau a su piquer ma curiosité, notamment le cousin Thomas plutôt espiègle et l'oncle Lucian, que l'on voit que très peu et qui a pourtant attiré mon attention. Je me serais procuré la suite rien que pour connaître leurs propres péripéties :D
En conclusion, c'est une petite lecture agréable, voire sympathique, qui présente une image des vampires plutôt singulière mais si j'ai acheté ce premier tome, je doute de le faire pour les suivants même si, comme je l'ai fait comprendre, j'aimerais découvrir l'histoire de Thomas et Lucian. Etant donné que c'est une amie qui m'a présenté cette série et qu'elle est en possession de l'intégralité de celle-ci, je préfère lui emprunter ses bouquins et garder mon argent pour des livres plus attractifs…
Lien : https://lesoupirduroman.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
compulsif
  29 mai 2014
Mauvaise pioche pour Milady. Un premier de série qui reste fade et décourageant, ce qui explique peut-être l'arrêt de la parution française au tome 6.
Il faut s'attaquer au tome 3 pour accrocher.
L'auteure s'attaque aux mythes vampiriques avec un décalage raffraichissant, pas de transformations bestiales, pas de super-pouvoirs pour voler, sauter....pas de renégats qui veulent dominer le monde..
Juste des individus centenaires, piégés par la technologie, plus ou moins las de leur éternelle solitude mentale et affective.
Quelques scènes de sexe, c'est très tendance. Peu de vrai violence.
Pas de frissons liés à l'hémoglobine versée, mais des frissons de fou-rire liés aux quiproquos de situations.
Hibernatus est de retour..
L'origine des vampires remonte bien avant notre ère, poursuivre la lecture d'une série jusqu'à son sixième tome parait un effort bien modeste en comparaison.
L'auteure est diplomée en psychologie. Et même si sa génèse du vampirisme est tout aussi aléatoire que celle des autres écrivains, elle ne semble pas plus tirée par les crocs que la théorie alien, génétique ou autre théories farfelues. Elle reste ancré dans le contexte de ses romans et de l'actualité médicale, on y trouve une certaine cohérence, on peut adhérer (ou pas) mais il est plus difficile aujourd'hui de réfuter la nano-science que l'existence d'extra-terrestres.
Pourquoi aller chercher l'horreur ailleurs quand l'être humain a encore tant de potentiel d'égoïsme et de cruauté en lui ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Chroniques_Aleatoires
  18 décembre 2013
Adieu Dracula, Spike et Edward, bonjour les Argeneau, descendants des Atlantes et humains modifiés par la science. Vous croyiez avoir tout vu avec les vampires mode brillant, mode alien ou à l'ancienne, et ben non, il y a toujours de quoi faire !! Et finalement, le fait que ce soit des humains ayant évolué avec le temps mais au final qu'on peut définir comme des hémophiles, ça nous change pas mal et ça casse totalement de le mythe !
Il faut dire que l'auteure, Lynsay Sands, côté humour touche pas mal sa bille, le titre donne d'office le ton. Ses personnages sont haut en couleurs avec une bonne répartie et des envies suicidaires plutôt amusantes pour nous. L'humour a une énorme place dans son écriture et ça facilite la lecture qui peut être assez long par moment. Après tout c'est le premier volume et qui dit début, dit mise en place de la mythologie ou chronologie de l'univers surnaturelle. Les petits clins d'oeil à l'imaginaire collectif sur les vampires aide bien à intégrer tout cela.
Dans les règles importantes à retenir sur ces chers "vampires", c'est qu'ils ne pensent engendrer qu'une seule personne. Par conséquent, ils ont plutôt intérêt à réfléchir sur la personne qu'ils transforment. de cette façon, ils deviennent leur Sire, ont out droit sur cette personne et peuvent les contrôler. Autre chose importante, chaque femme ne peut mettre au monde qu'un seul et unique enfant tous les cent ans, c'est ce qui explique les énormes différences d'âges dans les fratries. Dernier point, chaque vampire peut rencontre un véritable compagnon, son âme soeur. Si c'est un vampire, pas de soucis, mais s'il est humain c'est assez simple de le reconnaître : le vampire ne pourra ni lire les pensées, ni subjuguer l'humain en question.
Les personnages et surtout la famille Argeneau, est pour la plupart présente dès ce tome et nous permet de nous faire une idée sur le cercle familiale qui sera la base de cette série. On voit tout de suite que la famille est très soudée, avec des traits communs entre les membres et une image matriarcale, Marguerite Argeneau, très développée et appréciée. Elle est le repère de la famille, celle qui tient la famille au complet et cela depuis des siècles apparemment.
Lissiana Argeneau est donc l'héroïne de cet opus. Elle est la dernière des 4 enfants de Marguerite et Jean-Claude Argeneau, bien qu'elle est plus de 200 ans. Elle travaille dans un refuge pour SDF depuis quelque temps afin de pouvoir se nourrir à la source. Mais le gros problème chez elle, c'est qu'elle est hémophobe et pour une vampire c'est vraiment pas top ! Et c'est là qu'arrive Greg Hewitt, psychologue spécialisé dans les phobie. Mais attention, au début il est tout sauf réceptif pour aider la belle ! Il faut dire qu'il a été enfermé dans un coffre de voiture, kidnappé puis attaché sur un lit. Et comme si ce n'était pas suffisant, Lissiana l'a mordu… une bonne soirée comme on les aime ! Passer de bonnes vacances, ça n'a pas prix !
Alors si jamais vous voulez passer du bon temps, si vous cherchez des "vampires" qui sortent de l'ordinaire, c'est les Vampires Argeneau qu'il faut lire !! Surtout que de volumes en volumes, ça devient de plus en plus drôle =p
Lien : http://leschroniquesaleatoir..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lillymarronlillymarron   03 mars 2011
D'ordinaire, Greg dormait d'un sommeil lourd, mais avec la lumière qui lui piquait les yeux et les chuchotis autour de lui, il éprouvait des difficultés à demeurer enfoui dans les bras chaleureux et douillets de Morphée, et à contrecoeur se sentit tiré de sa léthargie. Lorqu'il finit par céder et ouvrit les paupières, il se trouva à regarder de ses yeux encore troubles six femmes splendides regroupées autour de son lit affublées des chemises de nuit les plus affriolantes qu'il ait jamais vues. Au premier abord, il pensa que c'était un rêve... et quel doux rêve, peuplé de somptueuses créatures à moitié nues, à peine couvertes par des nuisettes bien ajustees...Soudain, il s'arrêta sur la septième personne présente à son chevet.
_ Spider-Man? murmura-t-il, l'esprit encore embrumé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
naiisnaiis   22 avril 2016
Le jour où il est mort, mon cœur s'est brisé à tout jamais...La vie n'est pas toujours facile, Lissianna; Elle nous oblige à prendre des décisions difficiles et ne nous épargne pas les peines de cœur, les choses ne se déroulent pas toujours comme on l'avait espéré. la vie ne nous est pas livrée avec une garantie. Et s'il est vrai que parfois, en évitant de prendre des risques et de donner une chance à une histoire, on peut éviter de souffrir, on peut aussi passer à côté de la meilleure chose qui pouvait nous arriver? Ne crains pas l'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Milka2bMilka2b   25 février 2012
...Quand tu es heureux, le tps parait filer à toute allure, alors que qd tu es triste, les secondes s'écoulent comme des heures.
[...]
- La vie à tes cotes semblera toujours defiler en un clin d'oeil, qu'elle dure un mois ou un millenaire, tellement je suis heureux avec toi.
Commenter  J’apprécie          60
BouquissenciaBouquissencia   20 mai 2016
Greg la cajola encore un peu puis se retira en douceur.
– Lissianna ? (Quand elle releva la tête, son visage était pâle. Greg fut tenté de l’embrasser, mais il devait d’abordait d’abord connaître la réponse à l’interrogation qui venait d’effleurer l’esprit.) Je suppose donc que vous n’avez jamais tué un hôte après vous en être nourrie. Vous ne les saignez pas complètement ?
– Bien sûr que non ! rétorqua Lissianna, outrée qu’il puisse poser une question pareille, et Greg sourit, relâchant le souffle qu’il n’avait même pas conscience de retenir.
La nouvelle le ravit tellement qu’il aurait pu l’embrasser. Cette pensée attira son regard vers ses lèvres, et il se retrouva soudain à se pencher vers elle, pour assouvir son envie.
Lissianna ne se retira pas et n’essaya pas de le repousser. Elle cligna brièvement des paupières avant de les fermer, puis sentit les lèvres de Greg caresser les siennes. Ils poussèrent tous deux un petit soupir, et la passion les submergea comme si elle avait été contenue tout ce temps et que les vannes cédaient enfin. Comme une marmite en ébullition qui déborderait, Greg ressentit le désir envahir tout son être. Il inséra sa langue entre les lèvres de Lissianna, puis se figea au son de la voix de Thomas qui infiltrait ses pensées.
– Comment pouvez-vous nous croire capable de saigner un mortel à blanc ? Il n’y a rien de plus stupide. C’est comme tuer une vache laitière. Comment voulez-vous traire le lait d’une vache laitière morte ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BouquissenciaBouquissencia   20 mai 2016
Elspeth regarda Jeanne du coin de l’œil et haussa les épaules.
- Faut croire qu'on a toutes les deux perdu.
- Perdu quoi ? s'enquit Thomas, qui entrait dans la pièce.
- Le pari, répondit Jeanne. J'avais parié caleçon et Elspeth slip. Il a préféré à poil.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : vampiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1734 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre