AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Isabelle Caron (Traducteur)
EAN : 9782877066914
329 pages
Éditeur : Editions de Fallois (16/02/2011)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Un voyage hors des sentiers battus au coeur d'un pays fascinant qui échappe aux touristes pressés. Peu de temps après les attentats qui ont endeuillé Londres en juillet 2005, l'auteur de L'Apprenti-sorcier, Tahir Shah, est détenu au secret dans une geôle pakistanaise. On le soupçonne d'être un espion à la solde d'Al-Qaida. Ce qui le soutient durant cette épreuve terrifiante, ce sont les histoires que son p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
tristantristan
  10 janvier 2021
Emaillé de quelques contes, ce roman offre des généralités sur le Maroc. Je n'y ai personnellement, pas trouvé grand intérêt. Ambiancé au Maroc, cet ouvrage fait état de rares contes qui semblent, en définitive, être plus un prétexte qu'un véritable sujet de texte.
Commenter  J’apprécie          150

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MomauxMomaux   17 septembre 2011
Nous sommes fiers de notre compétence de lecteur. Chaque année, nous publions des centaines de kilomètres linéaires de livres et remplissons de vastes bibliothèques. La démocratisation de l'enseignement a naturellement contribué à cette marée d'écrits. Plus nous avons de livres, plus nous nous croyons cultivés. Nous nous accrochons à l'idée que plus nous lisons , plus nous devenons sages.
Mon père disait que le monde occidental passait beaucoup de temps à lire et beaucoup trop peu à comprendre. Si quelqu'un avait le malheur de lui demander quand sortait son prochain livre, il répondait furieux : "j'écrirai un autre livre quand vous aurez compris les trente derniers." Dans ce domaine, il observait la différence clé entre l'esprit oriental et occidental : la société orientale apprécie ce qui a fait ses preuves. Les histoires qui circulent depuis des millénaires sont regardées comme des trésors renfermant une sagesse intérieure. La société occidentale exige constamment du nouveau. Le plus clair du temps, il s'agit des mêmes vieux trucs présentés sous un nouveau emballage. Résultat : on écrit pour ne rien dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
tristantristantristantristan   10 janvier 2021
En Occident, si on se présente chez un coiffeur et qu'on trouve le salon rempli, ça signifie qu'on va sans doute devoir attendre longtemps. Mais au Maroc, un salon de coiffure bondé veut simplement dire que le maître des lieux a beaucoup d'amis. Ils viennent se prélasser, regarder la télé, boire du thé, fumer, feuilleter les magazines crasseux et, éventuellement, se faire couper les cheveux.
Commenter  J’apprécie          91
tristantristantristantristan   10 janvier 2021
En Occident, une maison abandonnée depuis de nombreuses années risque d'attirer les squatteurs. Ils peuvent la saccager et s'avérer très difficiles à expulser. Mais au Maroc, celui qui ne se méfie pas est menacé par des forces beaucoup plus turbulentes; Qu'il laisse sa maison vide plus de quelques instants et une armée d'esprits invisibles, appelés djinns, risque de l'investir du sol au plafond.
Commenter  J’apprécie          20
tristantristantristantristan   10 janvier 2021
Les contes fonctionnent à plusieurs niveaux: ils divertissent l'esprit tout en transmettant un savoir profond. Ecoutez-les et ils vous serviront de mode d'emploi pour le monde.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : marocVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox