AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 234403191X
Éditeur : Glénat Comics (20/02/2019)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Son meilleur tour ? Leur avoir fait croire qu’il allait sauver le monde !

Un magicien fait son apparition dans les rues de New York. Il s’appelle Wizord et prétend venir d’un autre monde pour nous sauver des forces maléfiques qui veulent notre destruction. Il serait même le plus grand magicien de tous les temps ! Ou peut-être pas... Peut-être que Wizord ment depuis le début et que c’est lui, la force maléfique. Ou peut-être qu’il est juste venu pour p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Yradon4774
  26 février 2019
"Curse Words T.1 : le Diable de tous les Diables" de @CharlesSoule et @RyanBrowneArt chez @GlenatComics
Synopsis :
"Son meilleur tour ? Leur avoir fait croire qu'il allait sauver le monde ! Un magicien fait son apparition dans les rues de New York. Il s'appelle Wizord et prétend venir d'un autre monde pour nous sauver des forces maléfiques qui veulent notre destruction. Il serait même le plus grand magicien de tous les temps ! Ou peut-être pas... Peut-être que Wizord ment depuis le début et que c'est lui, la force maléfique. Ou peut-être qu'il est juste venu pour passer du bon temps dans notre monde, beaucoup plus agréable que le trou d'où il vient. Véritable magicien ou charlatan, où est la vérité ?"
Scénario : Charles Soule ;
Dessins : Ryan Browne ;
Éditeur : Glénat Comics ;
Prix : 15.95 € ;
Un "Magicien" débarque à Central Park est la fin du monde est proche, car le monde de la magie n'est ni tout blanc, ni tout noir, mais à différentes couleurs et apporte son lot de gros, gigantesques, immenses emmerdements. C'est ce que les habitants de la terre vont devoir juger au fil des actions de notre héros, j'ai nommé Wizord. Accompagné par son koala parlant, prénommé Margaret, il va essayer de leur faire croire qu'il est leur sauveur, leur dernière chance contre le perfide ex-employeur qu'il vient de quitter. Et il va y avoir quelques accidents dramatiques au cours de ses pérégrinations, comme vous pouvez vous en doutez. Notamment, avec un stade de foot, mais je ne vous en dis pas plus. Notre héros aura donc fort à faire, car il va devoir affronter les différents hérauts que son ancien maître lui envoie, exaucer les voeux des Terriens, avec plus ou moins de succès et rester aussi discret que possible dans cette entreprise. Les new-yorkais ne sont pas encore prêts à faire face à la magnificence de Wizord.
Qu'est-ce que j'en pense de ce tome 1 ? :
Comme presque à chaque fois, j'ai craqué sur la couverture de ce comics et je me suis donc mis en tête que je devais le lire absolument, car je pensais qu'il devait être vraiment top. Au final, c'est une demie-molle (comme dirait notre ami le @CommisDesComics), car les dessins sont magnifiques, j'aime beaucoup le trait de Ryan Browne ; les différentes parties de l'histoire s'enchaînent bien, c'est dynamique, pas trop brouillon et nous ne sommes donc pas perdu ; l'idée de base, quoi que pas nouvelle, nouvelle, est bien exploitée ; j'ai envie de poursuivre l'histoire, afin de découvrir si notre héros va s'en sortir et comment ; mais, j'ai peur que dans les prochains tomes, je ne sois lassé par la répétition des combats entre Wizord et les légats du grand méchant loup de l'histoire, car je sens que ça va être Wizord est en difficulté, le héraut est doté d'un puissant artefact ou autre chose magique, mais à la fin, c'est notre héros qui s'en sort. J'espère avoir tort et que le talent de Charles Soule me contredira à 100%. Wait and see... Votre serviteur vous conseille donc de découvrir cet opus, car il en vaut la peine et pourrait même vous surprendre, car tous les goûts sont dans la nature. En plus, le Koala est tellement mignon.
Note Tome 1 : 15/20. 
Comme toujours, suivez-moi sur les réseaux sociaux ou directement sur ce blog, pour échanger avec votre serviteur et/ou être les premiers avertis lorsque paraît une nouvelle #chronique. Je viens également d'ouvrir un #insta, un compte @Babelio et je suis "Superlecteur" sur IZNEO, pour ce blog à retrouver sous les #nametag : yradon4774 (insta) et Yradon4774 (Babelio et IZNEO).
See you soon sur les ondes...

Lien : https://wordpress.com/post/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
culturevsnews
  20 mars 2019
Ainsi, un sorcier super-puissant nommé Wizord avec une barbe magique vient à New York avec son koala parlant pour détruire le monde. Au lieu de cela, il décide qu'il aime New York et qu'il veut y vivre. Il y a des sorciers farfelus dans le monde d'où il vient, beaucoup de hijinks absurdes, et une bataille vraiment drôle à Paris impliquant la Tour Eiffel.
C'est "Curse Words" et c'est l'une des choses les plus délicieusement absurdes que j'ai lues depuis un bon moment. J'avoue que j'ai un sens de l'humour particulier, mais cela vaut vraiment la peine d'être lu. le dialogue a des moments inattendus - rejetant le discours plus archaïque que les sorciers utilisaient souvent dans la fantaisie et alimentant ainsi le ton enjoué de ce volume. L'art aussi est excellent - coloré, maniaque et amusant à regarder.
Je peux généralement apprécier une histoire qui va juste pour elle et embrasse sa bizarrerie, et c'est l'une des forces de "Curse Words". L'histoire d'un sorcier au milieu de New York - l'histoire évoque des batailles magiques, des utilisations odieuses de la magie et des fantaisies en ligne - tous basés sur un événement fantastique, mais qui, à leur coeur, touchent aux tendances encore visibles aujourd'hui.
Et au milieu de tous ces plaisirs farfelus, l'histoire de Wizord se penche sur les questions d'appartenance, d'identité et de découverte de la magie dans le monde qui nous entoure.
Ce comics est absurde, mais avec intention. C'est épique dans sa portée, mais concentré. Il a du coeur. Mais surtout, c'est très amusant à lire. Je me suis retrouvé à rire tout le temps. Ce n'est pas un volume parfait, mais ce qu'il fait - il fait bien. Lisez-le. Je doute que vous ayez déjà vu ça avant, et je vous garantis que vous ne vous ennuierez pas.
Note : 9,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DarknessObscura
  15 avril 2019
Ce premier volume de Curse Words emprunte graphiquement aux comics de super-héros et aux pulps. Les dessins de Ryan Browne montrent la puissance de Wizord et de ses adversaires, qui sont tous charismatiques et classes lors de leurs affrontements ! Narrativement, le comics met en scène un personnage de héros en devenir, Wizord qui cherche à se construire et à s'adapter au monde dans lequel il a choisi de vivre en liberté, mais aussi à le défendre contre ses anciens camarades et son ancien maître, en compagnie des Hommes et de leur propre forme de magie.
J'ai beaucoup apprécié Curse Words, et j'attends désormais la suite !
Chronique complète et détaillée sur le blog.
Lien : https://leschroniquesduchron..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BDGest   09 avril 2019
En résumé, sans réinventer le genre, ce premier tome est un régal. Pourvu que la suite, le scénario en particulier, ait la consistance de ces prémices.
Lire la critique sur le site : BDGest
Videos de Charles Soule (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Soule
Vidéo de Charles Soule
autres livres classés : sorciersVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
838 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre