AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365405339
Éditeur : Éditions Sharon Kena (18/03/2014)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Médivaelia est une planète paisible dont l'unique sorcier vient de disparaître. Son élève, Flora, doit faire face à une étrange vague de folie qui s'empare de son royaume. Elle va devoir traverser le portail magique qui mène sur Terre afin de trouver le remède qui sauvera les siens... Mais entre choc des cultures et trahison, notre héroïne va avoir bien du mal à aller au bout de sa quête.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  06 juin 2014
Flora, la Sorceresse de Médivaelia, doit faire face seule à un mal étrange venu sur sa terre. Seule, tout simplement parce que son mentor à disparu, sans laisser de traces, emportant avec lui ses remèdes, sa magie, sa canne, sa présence bienfaisante. Ce mal étrange se propage de plus en plus, sans que quiconque ne puisse y faire barrage. Flora est leur unique espoir. Son royaume tient sur ses frêles épaules. Après de nombreuses recherches, un rêve lui montrera la clé. Mais est-ce que cette clé sera bien la solution ? Notre guérisseuse va faire des rencontres qui l'amèneront sur un chemin semé d'embûches.
Flora n'hésite pas à mettre sa vie en danger pour sauver les siens. Elle est courageuse, travailleuse et va affronter un monde bien différent du sien : le notre. Par contre elle est faible niveau pouvoir magique et sa confiance en elle est toute petite, mais vraiment toute petite. de plus Médivaelia est un monde qui pourrait être comparé au notre au temps du moyen-âge. Les gens travaillent la terre sans machines, ils ne cultivent que ce dont ils ont besoin, ont un respect de la nature très poussée. Je peux vous parler des animaux, puisque nous en voyons deux sur la couverture : Licornes et Dragons. Ces deux animaux sont très importants au sein de cette communauté, chacun ayant un but et une fonction bien précise. Et nul n'aurait dans l'idée de faire du mal à l'un ou à l'autre de ces espèces. le vocabulaire est différent, d'ailleurs, vous trouverez un lexique au tout début du livre qui est bien utile lorsque nous ne connaissons pas un traitre mot de cette époque. La petite comparaison à un moment donné entre le film « Les visiteurs » et ce qui se passe entre Flora et Babu est du fait de l'auteure et j'avoue y avoir pensé à un moment avant qu'elle ne le fasse. Une petite touche d'humour dans notre monde non négligeable.
Notre monde…
Il est tel que nous le connaissons. L'égoïsme, la froideur, la luxure, les envies, le gâchis, la pauvreté et ses contraires. Tout est exacerbé, tout dans les extrêmes que nous nous demandons si ce monde auquel nous appartenons est vraiment aussi corrompu, détérioré.
Flore va donc rencontrer d'autres personnes lors de son passage de son monde à celui-ci. Babu est un homme de la terre qui ne mâche pas ces mots, prends des substances illicites, sans compter tout ce qui se trame autour de lui. Je n'en dirais pas plus, mais l'imagination fera le reste, j'en suis sur. Il est ‘ami' avec une certaine Brenda, une jeune femme qui pour un peu d'argent offre ses charmes au premier venu. Elle semble être une pauvre fille, se débrouillant comme elle peut pour survivre, mais son coeur ne demande qu'un peu d'amour. La puteresse va prendre notre sorceresse pour une folle totale, surtout lorsque le vocabulaire, la manière de se tenir et les grands yeux écarquillés de Flora sur notre monde s'accumule. Mais à force, elle va devenir amie avec Flora et lui apprendre tout ce qu'elle peut pour l'aider à comprendre ce qui se passe à Médivaelia. le passage avec la souris géante est phénoménal !
Du coté de Médivaelia plusieurs personnages sont importants également. Tout d'abord, le Prince Henri. Nous faisons sa connaissance alors qu'il est prit de fièvres obscures et qu'il n'est plus tout à fait lui-même. D'après le regard de Flora, il ne lui ait pas indifférent : beau, courageux, il fait partie de ces hommes qui savent apprécier ce qu'ils ont sous les yeux. Mais il est aussi le futur souverain de Médivaelia. Ses parents sont justes et bons. L'ancien maitre et professeur du nom d'Amolaric sera important, étant présent dans les pensées de ses pairs, mais également dans l'esprit de Flora. Il va avoir une place importante, comme un père. D'ailleurs nous en apprenons plus sur les parents de notre guérisseuse, mais point trop.
Ce que j'ai aimé, c'est toute l'histoire et la découverte sur Médivaelia. Imaginer les lieux, voir leur art de vivre, car il s'agit de ce coté du portail d'un havre de paix où chacun aide son prochain. Personne ne veut du mal et n'y penserait même un seul instant. J'ai aimé également la façon dont Flora voit ce monde si différent du sien. Comment elle va s'adapter, comment elle va réussir à trouver ou non de l'aide. Brenda est un personnage intéressant et je dois avouer que je l'ai préféré à Flora. le fait qu'elle soit complexe, elle m'a semblé plus travaillée aussi et ces choix ne sont pas anodins. Sa vie n'a pas été tout rose, personne ne choisit de devenir ce qu'elle est devenue. Certains diront que la fin elle la méritait. Pour ma part je pense juste qu'elle n'as pas su voir où était son intérêt sans compter que les personnes malintentionnées autour d'elle ne l'aidaient pas dans le bon sens.
Mais...
L'innocence, la naïveté même de Flora m'a quelque peu laissé un gout amer en bouche. Son monde est idéal, certes, mais le temps qu'elle va vivre avec Brenda aurait dû lui démontrer que le bon n'est pas forcément partout. Les trahisons multiples des uns, les incompréhensions des autres, l'hôpital psychiatrique, trouver une solution ou un remède… vont la faire murir, mais avec beaucoup de décalage. Les choses vont s'enchainer très vite, trop vite à mon goût surtout sur la fin du livre. le comportement de certains va être diamétralement opposé et j'ai trouvé qu'il manquait de douleur au niveau du personnage de Brenda. Je parle de douleur émotionnelle et non physique.
Je reste un peu en retrait sur ce livre, je ne l'ai pas trouvé mauvais, c'est certain, mais pas génialissime comme d'autres. Gala à toujours cette facilité à vous embarquer dans des mondes insoupçonnés, sa plume est un délice à lire, mais je n'ai pas été emballé par ce qui arrivait à Flora. Je pense que je m'attendais à beaucoup plus de noirceur, de contraste de notre monde sur terre – Laurelenn étant plus sombre que celui-ci, il est à mes yeux un très grand coup de coeur – et la duplicité de certains personnages ne m'a pas paru assez percutante malgré tout. Je n'ai pas ressenti ses petits frissons caractéristiques que j'ai eut en lisant d'autres livres de Gala, d'où cet avis mitigé.
Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/medivaelia-gala-de-spax-a108179096
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mylittledreams
  15 avril 2014
Encore une fois Gala nous emporte dans un monde bien à elle au travers de sa plume et de son imagination au combien débordante mais fantastique!

Médivaelia vient de perdre son sorcier et une curieuse maladie rendant « fol dingo » j'adore cette expression s'empare de ses habitants. Flora ne trouvant aucune solution doit partir pour la Terre afin de trouver un remède, et là commence la partie du livre qui m'a fait rire à certains passages !!

Certaines mauvaises langues ferons un mauvais rapprochement entre ce livre et le film les visiteurs d'ailleurs gala le site même avec humour mais je peux vous dire qu'on est loin du compte !!

Flora a une quête bien précise et s'adapter à ce monde ne va pas être facile ! A qui doit-elle faire confiance ? Comment trouver un remède pour les Médivaeliens dans cette jungle qu'est la terre !?

Son histoire vous transporte et vous tient en haleine, que vas-t-il lui arriver ? Va-t-elle réussir ? Si je devais donner un tout petit point négatif à ce livre c'est le manque de sadisme de gala mdrrrr oui j'avoue j'aime son côté sadique avec ses personnages he, là il m'en a manqué un petit chouille et le fait que j'ai refermé ce livre en me posant encore quelques questions mais ce n'est pas ça qui lui fera perdre sa place de coup de coeur.

Le livre ce lis rapidement de par sa taille (la encore plus de page aurais été trop biiiiiiien yes ) je l'ai trouvé trop court car je ne me lasse jamais de lire ses livres. On sent derrière ce livre tout le travail de recherche qu'il y a du avoir afin de fournir autant de détails et le lexique au début est super !! de nouveau un livre que j'ai adoré et que je recommande !!!!! Commencer à lire Gala de Spax c'est l'adoptée :p
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
johannel
  17 avril 2014
Je remercie les éditions Sharon Kena.
Médivaéla, une cité bien paisible dans laquelle Flora, une sorceresse doit faire face à la perte de l'unique sorcier. Bien vite, la cité paisible devient la proie d'un étrange virus où la population agit sauvagement...Flora est la seule à pouvoir y mettre un terme mais la clé se trouve dans le portail magique, au delà de son monde, elle doit venir dans celui des humains, réussiras t-elle à sauver sa vie ? Parviendras t-elle au bout de sa quête ?
Flora est la dernière sorcière en vie de son royaume, elle pensait sa cité tranquille mais celle-ci devient la proie d'une folie dans laquelle les habitants agissent sauvagement, elle doit mette un terme à ceci ! Flora a du caractère, c'est un personnage avec lequel j'ai accroché. Elle est dotée de pouvoir mais semble ne pas avoir confiance en elle. C'est une jeune femme sérieuse qui veut la paix dans son royaume et qui est prêt à tout pour qu'elle revienne ! Il est difficile de ne pas s'attacher à un personnage aussi gentil que talentueux ! le livre est court, il se lit très rapidement, de ce fait à part Flora, les personnages ne sont pas développés, mais il y a Brenda, une jeune femme prostituée de notre temps qui se lit d'amitié avec Flora quand celle-ci atterrit dans notre monde...Il y a également le prince Henri aussi beau que courageux !
Je le répète souvent mais la fantasy n'est pas un genre que j'apprécie énormément mais pourtant une fois encore, je suis surpris par ce genre que je commence à apprécier de plus en plus. Dans ce roman, nous côtoyons diverses créatures notamment des licornes et des dragons, quel plaisir ! La cité que l'auteure imagine est magnifique, on s'imagine très bien dans ce monde. L'action est présente dans ce roman puisque l'héroïne doit trouver le remède des maux de sa cité. En confrontant notre monde, on ressent le choc des civilisations, deux civilisations différentes, Flora a du mal à se faire à ce monde dangereux où les humains s'entretuent alors que dans son monde seule la paix et la bonne entente règnent. Entre trahison, quête et amour, ce roman est un concentré d'actions qui saura vous satisfaire !
L'écriture de l'auteure est saisissante, j'aime son humour et ses descriptions fines. J'aime ce monde qu'elle nous présente et son héroïne si attachante !
En bref, j'ai apprécie cette lecture ainsi que Flora et les actions, mais ce qui me ravit le plus c'est l'imaginaire de l'auteure !
Lien : http://les-chroniques-de-joh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cam8ille
  23 mai 2016
Je tiens à remercier Les éditions Sharon Kena qui m'ont permis de découvrir ce livre grâce à l'opération Lucky Day.
Médivaelia est une sorte de monde parallèle ou la nature est respecté, les personnes sont serviable et ou les créatures mythologiques y vivent. Flora est une sorcières dont le maître vient de disparaitre et elle n'a pas fini son éducation. Quand Flora doit faire face à une étrange épidémie, elle décide d'utiliser un portail magique qui va l'emmener sur terre afin de trouver le remède. Quand elle arrive sur Terre, elle est confrontée à un monde qu'elle ne connait pas ou les gens sont égoïste, et ne respecte rien à ses yeux. Elle fait surtout la rencontre de Brenda, un prostitué du bois de Boulogne.
J'ai eu un peu de mal au début avec cette histoire. J'ai mis un peu de temps à m'habituer avec le vocabulaire. Après avoir passé le cap du vocabulaire, j'ai eu peur de lire un remake du film les visiteurs. J'ai encore en tête les réplique de jacouille « jour, nuit » mais heureusement l'intrigue de ce récit est différente.
Flora est une jeune fille qui tient à son « pays » et elle veut à tout prix le protégé des maux qui le ronge. Elle est devenue la sorcière de sa planète soudainement alors qu'elle n'est pas prête. Elle passe le portail sans vraiment savoir où elle va atterrir. Quant à Brenda, elle cache bien son jeu. Elle est vraiment avide, perfide et surtout égoïste.
Médiavealia est un récit qui oppose deux mondes qui n'ont absolument rien en commun. Médiavealia est le monde utopique où le respect de la nature et des animaux est une préoccupation de tous ces habitants, les personnes se connaissent tous et se respecte. C'est vraiment un monde ou la gentillesse et la bienveillance. le monde de Médiavealia est vraiment à l'opposé de notre monde où la pollution s'est installé et pourri l'air ambient, et où le chacun pour soi est appliqué pour tout le monde.
Au-delà de l'histoire, l'auteur nous offre une belle leçon d'écologie et de savoir-vivre que nous offre Gala de Spax.

Lien : http://book-dreamer.fr/mediv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TahichasChronicles
  09 avril 2015
Ma chronique: Médivaelia est une planète paisible dont l'unique sorcier vient de disparaître. Son élève, Flora, doit faire face à une étrange vague de folie qui s'empare de son royaume. Elle va devoir traverser le portail magique qui mène sur Terre afin de trouver le remède qui sauvera les siens…
Mais entre choc des cultures et trahison, notre héroïne va avoir bien du mal à aller au bout de sa quête.
Voilà un moment que je n'avais pas lu de livres écrits par Gala de Spax que j'ai découvert à travers sa trilogie « Where is Bryan ». Et bien, c'est avec un très grand plaisir que j'ai renoué avec sa plume.
Cette histoire, c'est celle d'une jeune sorcière : Flora. Se retrouvant seule magicienne du royaume et venant de perdre son maître avant la fin de sa formation, elle est confrontée à une dure situation lorsque les habitants de sa planète (Médivaelia) sont touchés par une étrange vague de folie. En dernier recours, elle décide de traverser le portail magique qui relit sa planète à la Terre dans l'espoir d'y trouver l'ultime remède. Seulement la jeune femme n'était pas vraiment préparée à ce qui l'attendait là-bas. Réussira-t-elle au milieu d'une culture bien différente de la sienne à aller au bout de sa quête ?
L'écriture est toujours aussi fluide et légère, même si c'est dans un tout autre genre que Gala nous embarque cette fois. Après la romance (policière et paranormale), c'est au tour du fantastique de passer entre ses doigts. Comme ailleurs, j'ai trouvé qu'elle s'en sortait très bien surtout qu'elle a choisi ici de composer par moment avec du vieux français, un pari risqué mais remporté haut la main. J'ai ainsi pu apprendre quelques nouveaux mots, je l'avoue.
Comme dans ses autres livres, j'ai deviné les heures de recherches effectuées avant l'écriture. J'apprécie cette importance que Gala donne aux détails et qui manque à beaucoup d'auteurs (toutes nationalités confondues).
L'intrigue est très bien ficelée et propose un retournement de situation intéressant. Cependant, j'ai vu arriver certains points de très très loin mais lisant beaucoup de livres à suspense, je dois avoir l'esprit plus affuté que la moyenne !
(La suite au bout du lien :D)
Lien : http://www.tahichaschronicle..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   06 juin 2014
L’idée de découvrir cet autre monde me mettait dans un état d’excitation incroyable. J’avais soif de nouveauté et de savoir. Comment ces hommes aussi cruels pouvaient-ils bien avoir acquis une telle connaissance ? La méchanceté entraînerait-elle l’intelligence et la présence d’esprit ? Il me tardait de rencontrer ce peuple si doué tout en redoutant qu’il ne s’en prenne à moi.
Commenter  J’apprécie          30
gabrielleviszsgabrielleviszs   06 juin 2014
« - Je n’ai pas le même esprit tordu que toi, ni le même humour.

- C’est certain que l’humour et toi, ça fait deux. Ton petit monde paradisiaque a l’air bien morose, ma pauvre. Vous bossez sept jours sur sept, vous n’avez pas de manège, pas de télévision, vous mangez des légumes et des céréales dégueulasses à longueur de journée. Où est le bonheur dans tout ça ?

- Nous partageons la satisfaction du travail bien fait et nous délectons du spectacle de la nature. Nul besoin de parc de ce genre pour nous émerveiller d’un chant d’oiseau ou d’une course de lièvres.

- Ah ouais, la grosse rigolade la course de lièvres, ça doit être kiffant à voir.

Elle me tira la langue et éclata d’un rire goguenard. J’aurais voulu partager sa joie de vivre mais mon cœur se voilait d’un rideau sombre à l’écoute de ses moqueries. J’aimais mon royaume plus que tout et il me coûtait d’entendre Brenda le dénigrer de façon si grotesque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Gala de Spax (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gala de Spax
Laurelenn de Gala de Spax
autres livres classés : pollutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Des fleurs pour Algernon de Léa

Qui est le personnage principal

Algernon
Dr strauss
Charlie Gordon

20 questions
1617 lecteurs ont répondu
Thème : Des fleurs pour Algernon de Daniel KeyesCréer un quiz sur ce livre