AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : (01/01/1900)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une interrogation inquiétante sur le rôle de l’intellectuel face au pouvoir, un reflet poétique du grondement intégriste à travers les siècles et les continents, un pressentiment des calamités qui sont venues s’abattre sur l’Algérie. Le texte constitue un perpétuel va-et-vient entre la Perse médiévale, l’Algérie d’aujourd’hui et un certain Paris des émigrés. Il part de l’amitié, aussi légendaire que fatale, entre Hassan as-Sabah, le « Vieux de la montagne », ancêtre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Charybde2
  27 septembre 2014
Algérie de 1980 et Perse de 1100 pour dire la responsabilité de l'intellectuel.
Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2014/09/27/note-de-lecture-le-vieux-de-la-montagne-habib-tengour/
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Charybde2Charybde2   27 septembre 2014
Une unité tragique habitait les peuples de l’Empire malgré des particularismes frondeurs, rebelles à l’émiettement de l’âme. Soumission sauvage à la merci d’une divinité jalousement salvatrice.
Les États exaltaient des frontières fictives sans rendre compte de l’errance des cœurs assujettis. Une famille de tisserand fit fortune en confectionnant des drapeaux.
Sacralisation d’un monde fadasse.
Une écriture subjuguée entretenait les limites sans recueillir une adhésion. Une magnifique apparence.
Je ne lisais plus les journaux comme beaucoup de monde ni les livres qui recevaient le sceau de la censure et n’en éprouvais aucun manque, seulement une nostalgie devant des possibilités gaspillées.
Qui étions-nous, poussière en arrêt dans le creuset du temps ? Que d’alchimistes-saltimbanques pour résoudre cette énigme sans mystère !
Un oiseleur fut nommé Grand Conseiller Culturel pour avoir dressé des perroquets à enseigner la langue classique rénovée aux jeunes cadres de la Nation.
Hassan dit : l’Histoire enseigne l’effacement des civilisations là où la gangrène s’empare du corps sourd aux avertissements… Tarde le Messager… Je serai le Présage. Abou Ali dit : il nous appartient d’élever notre vie à l’éclat solaire, parure préparée avec soin à l’indifférence du dieu caché.
Et qu’importe le prix…
Ma science m’éloignait des objectifs proclamés du savoir, vanité désirée des chatoiements froids de miroirs. Je me désintéressais des raisons partisanes, non par crainte de quelque représaille (je n’avais aucune peur de la police), mais un tourment agnostique, lentement, m’avait pénétré. La connaissance était mélancolie et je commençais à entrevoir la vérité des lieux communs qui me faisaient sourire à mon entrée à l’université.
Mon amour de la poésie accentuait cette attitude en ouvrant mon regard à la voyance, la réalité des jours sans tain.
Khayyam dit : le bonheur est loin d’être une idée acceptable chez nous et c’est en vain que je m’interroge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2Charybde2   27 septembre 2014
La simplicité est un long travail d’évidences reniées.
Reflet anéanti dans la goutte de rosée, la révérence.
Les poètes de la Djahiliya disposaient de quatre ans pour tisser un poème qui passerait peut-être inaperçu car une seule qacida était suspendue. Inanité des fils d’or. La Maison éclatait du vacarme des marchandises. La Compétition. Aujourd’hui, les mou’allaqât ne se comptent plus, banderoles poussiéreuses aux slogans ternes, mal calligraphiés. Des mots aux senteurs de bureaux froids. Les maîtres en écriture.
Valorisation d’un style éloigné de la naïve clameur des places réduites en parce de stationnement.
Qui leurre-t-on ? Et pourquoi ?
La rue est une angoisse explosée au soleil et chacun d’accuser le voisin d’une incurie qui perturbe tout le monde. Nous en étions à nous maudire de partager les mêmes rayons d’un soleil noir accroché à un ciel de plomb par un ancêtre jaloux, irascible, encombrant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr