AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2814505173
Éditeur : publie.net (01/01/1900)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
(édition numérique)


Emmanuel Tugny mène parallèllement son trajet de romancier (chez Léo Scheer/LaureLi notamment) et son travail d'auteur-compositeur, poly-instrumentiste et arrangeur. Est-ce que tout cela ici ne surgit pas au même point, grâce à la lecture numérique ? – ce qu'on retrouve dans son blog Mediapart.

Au terme d'un séjour de trois ans au Brésil, voyages mais aussi enregistrements et écriture, Bossa reprend la mytho... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigetoun
  17 novembre 2011
En liaison, correspondance avec une fresque de Bernadette Février, détaillée en rectangles qui introduisent des strophes, un voyage dans l'exubérance de la peinture, la mer, la forêt, les animaux, les ports, Venise, les villes (sans mer mais en passé profond), les noms, l'érotisme, comme un torrent qui soudrait d'un volcan. Me suis laissée emportée par les mots, par la violence tropicale des images aussi. Cela restait mystérieux, comme sacré, ne passait que la chaleur, la violence, l'érotisme, mais l'histoire qui est là dite, et non racontée, est donnée à la fin.
M'a manqué la musique de Tugny, faute de l'équipement adéquat, me suis contentée de celle des mots : « Anne sinue, nue, entre les sangs d'humeur et miel. »
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AunryzAunryz   07 décembre 2015
Et pour que l’orme soit d’absence absous et fendu à son centre...
Commenter  J’apprécie          160
brigetounbrigetoun   17 novembre 2011
Et cède à un vallonnement léger de part et d’autre du dévalement des ciels Anne s’assied et de part et d’autre passe la main sur les piliers rouges comme Dominique la guide au grand dépôt de meubles et d’une proue de coiffure fine au dromadaire de quelques traits sommaires lui trousse la nuque et la majesté où s’épand un voile cru de champignon amande
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   17 novembre 2011
Almaïra cogne Foscolo à la poitrine et le mord au cou. Les noirs sur la coudée caressent la noix et la carpe aux lèvres. L’écoute prend sur soi verticale le filet d’une boue lentement reportée sur le monde levé parce qu’à la trajectoire s’oppose/ décline au fond du pli le rayonnement de la joue et à l’œil un caprice de rouge fraîche fleur.
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   17 novembre 2011
Au cœur de la terre l’axe est ménagé par les rameurs et le silence de la nage fait cran à la proue d’éternel/ et fait face. Mais parallèlement c’est un nœud où fondent les mesures de tempête et la mort ceinturée par les claires que raffine le galbe ressourcé des chairs pour qu’une glande sourde ouvre les dents et mime la grande peur.
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   17 novembre 2011
Il y a sur l’orme qui est en mer un trou par lequel.
Et de ce trou pend un matin où les cuisses ramenées d’Anne font levier vers les montants du monde.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Emmanuel Tugny (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Tugny
Vidéo de Emmanuel Tugny
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
718 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre