AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782368341049
64 pages
Locus Solus Editions (25/05/2018)
4.5/5   6 notes
Résumé :
Quand Alice croise un curieux phoque savant sur une plage, elle ne soupçonne pas les richesse sous la surface de l'océan.Des forêts de grandes algues brunes s'étendent sur les plaines littorales un peu partout dans le monde et hébergent une incroyable biodiversité.
Alice découvre l'importance des écosystèmes marins.
Car les catastrophes écologiques ou la surexploitation menacent ces indispensables réservoirs de vie pour notre planète.
Que lire après Alice et la forêt d'alguesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alice est une petite fille qui vit en Bretagne, plus précisément sur l'île de Batz. Elle aime s'aventurer sur l'Estran à marée basse et y observer les algues. Celles-ci sont cueillies pour servir de nourriture au bétail mais aussi depuis quelque temps pour la fabrication de médicaments.

Alice s'intéresse aux algues car ses grands parents qui vivent au Chili récoltent des algues sur les côtes du Chili. Alors qu'elle se demande ce qui arriverait si les algues disparaissaient, elle aperçoit un drôle de phoque avec des lunettes.

Intriguée, Alice s'approche du phoque. Celui-ci porte des lunettes, s'appelle Aronnax et travaille pour le ministère pour étudier les forêts d'algues. Il entraîne la petite fille sous l'eau pour lui faire découvrir la forêt d'algues et lui expliquer l'utilité des algues pour la survie de l'écosystème.

La forêt d'algues est un magnifique ouvrage alliant une dimension documentaire et pédagogique à une dimension artistique.
Les illustrations de Valérie Valéro sont sublimes. le texte de Myriam Valéro, Christophe Destombe et Luz Valeria Oppliger est bien adapté à un public jeune.

C'est vraiment avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert Alice et la forêt d'algues car ma petite famille et moi-même avons un vrai coup de coeur pour la Bretagne. Sensibiliser les enfants à l'importance des écosystèmes marins est primordial.

J'ai adoré également le clin d'oeil au conte d'Alice au pays des Merveilles. On verra d'ailleurs dans l'album que ce choix n'est pas dû au hasard.

Un grand merci à Babelio et aux éditions Solus pour cette jolie découverte.

Commenter  J’apprécie          304
J'ai eu le plaisir de lire Alice et la forêt d'algues grâce à Locus Solus Editions et Babelio, que je remercie chaleureusement. J'adore les masses critiques ;)
Quand Alice croise un curieux phoque savant sur une plage, elle ne soupçonne pas les richesses sous la surface de l'océan.
Des forêts de grandes algues brunes s'étendent sur les plaines littorales un peu partout dans le monde et hébergent une incroyable biodiversité, ce qu'elle va découvrir grâce à lui.
J'apprécie les albums jeunesse et celui-ci est très réussi.
Alice habite en Bretagne, sur l'île de Batz, mais on découvre aussi le Chili car le grand-père de la fillette y vit et y récolte des algues.
Le phoque qu'elle rencontre nous parle des algues vivant en Bretagne, et au Chili. Il nous fait découvrir les forêts sous marine en France mais aussi au Chili. J'ai aimé qu'il montre les différences sous-marine entre les deux pays.
C'est très bien écrit, incroyablement bien documenté, sans pour autant être rébarbatif.
Les illustrations sont magnifiques, les couleurs vraiment bien choisies et l'ensemble donne un très bon album jeunesse.
Les auteurs nous montrent (aux enfants mais aussi à nous, adultes) l'importance des écosystèmes marins, qui sont menacés par l'homme.
Mine de rien, on apprend des choses, et ce quelque soit notre age.
J'ai adoré découvrir la forêt d'algues en compagnie d'Alice, et je mets évidemment un gros cinq étoiles à cet album, à offrir et faire découvrir aux enfants :)
Commenter  J’apprécie          90
J'ai été agréablement surprise par cet album. Je m'attendais à recevoir un petit conte dérivé des aventures d'Alice au pays des merveilles, mais ce livre va au delà d'une histoire classique! Nous suivons donc une autre petite Alice qui va apprendre l'importance des algues sur notre belle Terre et les conséquences et/ou risques de l'activité humaine. Bien que le récit vise les enfants, j'ai pour ma part beaucoup appris (ou ré-appris). C'est un excellent moyen pour ouvrir les yeux aux jeunes et moins jeunes sur l'écologie et le respect de la nature. Les illustrations sont de plus magnifiques!
Seul hic, pas sûr que ce soit l'histoire idéale pour "s'évader", pas sûr que tous les enfants soient emballés par le côté trop "scientifique" d'Alice et la forêt d'Algues.
Commenter  J’apprécie          80
Comme son titre pourrait le faire croire, cet album nous emportera-t-il dans un récit purement imaginaire ? Dès la première page, c'est déjà une invitation au voyage : carte postale et planisphère. Comme l'Alice de Lewis Carroll, l'héroïne va franchir elle aussi un miroir mais, celui de la surface marine, accompagnée d'un phoque à lunettes comme guide... Et, avec Alice, nous voilà partis à la découverte des algues sous-marines ! Cet ouvrage est donc un documentaire -qui se cache bien- sur le rôle de ces organismes dans l'écosystème sous-marin et de leur fragilité. Et cela sans faire l'impasse sur leurs appellations scientifiques précises. Pour être plus explicites vis à vis des jeunes lecteurs, les auteurs (chercheurs en biologie marine) font un parallèle entre forêts sous-marines et forêts terrestres. Mais sont également abordés au fil des pages les concepts de chaîne alimentaire, de génétique et d'Évolution des êtres vivants avec une remarquable représentation de "l'arbre de vie", buisson sans racine. Un documentaire, donc, foisonnant d'informations scientifiques, exposées de façon pédagogique sous forme de dialogues mais aussi ludique. Pour mettre en valeur ces propos, l'illustration est tout aussi remarquable, entre onirisme et réalisme, semblable à des photos retouchées au crayonné ou à la peinture, où la couleur recouvre parfois une impression de papier journal et de cartes géographiques. Enfin, cet ouvrage est complété utilement par un lexique et un focus sur la station biologique de Roscoff (Bretagne) où sont étudiées les algues. Un très bel album, donc, pour sensibiliser les enfants aux algues -sujet peut traité en littérature jeunesse- et à l'importance de les protéger.
Commenter  J’apprécie          00
Un enchantement ! Des illustrations superbes et un texte extrêmement lisible pour un livre scientifique. La belle Alice nous entraîne dans les flots du savoir avec grâce. La perle de ma bibliothèque ! Bravo aux auteur.e.s !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
- Tu dis avoir couru tous les océans, Aronnax, mais ces grandes algues, survivent-elles dans les eaux glacées ?
- Oui, comme les petits manchots d'Humboldt au Chili, certaines algues réussissent à vivre dans les eaux très froides. Cystosphaera pousse même sous la banquise ! En revanche elles sont très sensibles au réchauffement climatique. Sur les côtes chiliennes, les forêts de Macrocystis et de Lessonia remontent le long du courant froid de Humboldt qui longe le désert et cohabitent avec le manchot du même nom.
Commenter  J’apprécie          00
- Les espèces de laminaires poussent à des profondeurs différentes, dit Aronnax. Leur distribution n'est pas due au hasard, c'est ce qu'on appelle l'étagement.
- C'est amusant, dit Alice, comme dans un immeuble : les algues du rez-de-chaussée, du premier étage, etc...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : alguesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus

Lecteurs (13) Voir plus



Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
411 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}