AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2913192017
Éditeur : La nuit Myrtide (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Un réveil. Et la première image au réveil, la façade de la maison Victor Hugo à Guernesey. Un jeu. Partir. Donner à l’image sa matière. Suite une succession de coïncidences, l’ébauche d’un sens, naissant. Un jeu autre, de signes, à suivre. Voiles levées. Vents soufflants. Voir où tout ça mène.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
palamede
  10 novembre 2016
Un écrivain en mal d'inspiration commence un roman… noir. Une histoire de détective privé : New York 1958, pas de client derrière la porte de verre où, assis à son bureau, il voit son nom inscrit à l'envers. Il est seul, Betty sa secrétaire est partie à Salt Lake City - sa mère se meurt. Pour se distraire, il lit Moby Dick, uniquement le premier paragraphe, comme d'habitude.
L'écrivain doute, s'angoisse, il a peur des platitudes, des déjà-vus et que « tout ce qu'il écrivait parlait de lui, terriblement de lui. » Puis il a ce rêve de Guernesey, partir sur les pas de Victor Hugo : « un voyage de l'esprit. Non incarné. » Un rêve qui pourtant prend vie, le départ, longtemps retardé par le mauvais temps, a lieu. Escale à Carteret, Jersey et enfin Guernesey. Proche de son hôtel - Hauteville House, blanche à l'extérieur, sombre à l'intérieur. C'est le début d'un voyage à la rencontre du grand poète, qui, après Guernesey, passe par Villequier, Besançon, Paris – la maison de la place des Vosges et le Panthéon. Un voyage chargé de coïncidences, de signes. Un voyage que l'écrivain découvre avoir porté en lui, avant même de l'avoir entrepris.
Dimitri Vazemsky joue avec les mots et nous promène loin des sentiers battus à la recherche de sens et de profondeur. Avec une écriture puissante et addictive, qui ne se prend pas au sérieux, des phrases qui s'enchaînent merveilleusement, rythmées et poétiques, il nous emmène dans un périple inoubliable sur les lieux de Victor Hugo.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          461
ATOS
  15 mai 2012
Une poésie en prose. Partir, rester, se laisser aller, rêver, revenir.
Le voyage est là, la mer vous invite et vous entoure à la fois.
Départ pour Guernesey.
Partir, hésiter, renoncer, recommencer, reprendre l'élan, attendre, chercher les traces,
trouver le rythme de son pas, ..... et les mots toujours qui viennent, les idées surgissent.
Etape , voyage à la rencontre de Victor Hugo. Parcours intérieur tout en gymnopédies.
Une magnifique écriture. Remontée hors du temps, saisir l'instant.
Retour à Paris. Jardin du Luxembourg. Poser ses pas dans les siens.
Le havre, le refuge.
Merci à Libfly, aux Editions Nuit Myrtide, et, à l'auteur Dimitri Vazemsky pour ce partenariat "Un éditeur se livre".

Astrid SHRIQUI GARAIN
Commenter  J’apprécie          20
lesagentslitt
  04 mai 2011
[Cette critique a été rédigée par Catherine, auteur du blog La culture se partage!]
> Mon résumé
Le narrateur est déprimé. Détective privé, il n'est sur aucune affaire et n'a pas d'inspiration pour écrire. Il a vu la maison de Victor Hugo à Guernesey en rêve et aimerait partir sur les traces de ce grand homme de la littérature mais il lui faut un déclic.
Après le départ de sa secrétaire, Betty, pour Salt Lake City au chevet de sa mère mourante, il quitte enfin Wazemmes pour les îles anglo-normandes. Mais la pluie et une tempête le retiennent à Jersey ce qui le déprime encore plus : « Mon voyage patauge, immobile, mouillé ».
Il a hâte d'arriver à Guernesey et de continuer son Havre des pas mais s'interroge : « Quel lecteur ? Qui lira cela ? le doute s'immisce ».
Et enfin : Guernesey ! En face du charmant hôtel où le narrateur loge : Hauteville House, la majestueuse maison de Victor Hugo. C'est parti pour la visite ! « Tout grouille de références. […] Tout est fixé. Intégré, arrêté. Tout a sa place, et tout se tient ».
Après plusieurs visites, le narrateur a noté tant de choses qu'il a la réelle impression que Victor Hugo lui-même a laissé des indices à certains endroits exprès pour qu'il les découvre !
« Juste des thèmes, récurrents, la prison, l'exil, l'enfermement… ».

> Mon avis
Havre des pas est un journal de voyage atypique et surprenant, des chapitres courts, de l'humour, et le lecteur entre aisément dans l'intimité du narrateur.
Lire la suite sur : http://www.les-agents-litteraires.fr/havre-des-pas-dimitri-vazemsky
Lien : http://www.les-agents-litter..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lesagentslittlesagentslitt   04 mai 2011
Rien n’étonne ceux pour qui le monde est à découvrir.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
707 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre