AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811200290
Éditeur : Milady (05/09/2008)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 88 notes)
Résumé :
La guerre contre les dragons, serviteurs de Takhisis, Reine des Ténèbres fait rage.
Armés des mystérieux orbes, magiques et de la brillante lancedragon, les compagnons redonnent espoir au monde.
Mais, à l'aube d'un jour nouveau, la lumière est faite sur les sombres secrets que les amis dissimulaient en leur cœur. Les trahisons, les traîtrises, les faiblesses sont sur le point de détruire tout qui a été accompli.
La plus grande bataille est celle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  30 octobre 2018
Ce 3e tome intitulé "Dragons d'une aube de printemps" recouvre 6 modules de jeu donc on peut s'attendre à ce que cela rush et pas qu'un peu : "Dragons of War" qui se situe à cheval sur les tomes 2 & 3, "Dragons of Deceit", "Dragons of Glory", "Dragons of Faith", "Dragons of Truth", et "Dragons of Triumph"...
Alors après la grande bataille de la Tour du Grand Prêtre (mais c'est raconté dans un autre roman), la Team Laurana placée à la tête des Forces Alliés se demande comment survivre à la prochaine attaque des Forces de l'Axe. Arrivent alors les dragons métalliques inféodées aux forces du bien, opposés à leurs cousins les dragons chromatiques inféodés eux aux forces du mal, libérés de leur injuste serment par Githanas et Silvara (mais c'est raconté dans un autre roman). La balance des forces est rééquilibrée, et s'ensuit une grande campagne de reconquête militaire durant laquelle les territoires soumis de force par l'Empire sont libérés par la Rébellion (mais c'est raconté dans un autre roman). Pendant ce temps Tanis est tourmenté par sa relation avec Kitiara (mais c'est raconté dans un autre roman), et lui et ses compagnons s'enfuient sur la Mer de Sang sur le bateau de la capitaine Maquesta et de son lieutenant minotaure Bas-Ohn Koraf (dont les aventures sont racontées dans d'autres romans), et poursuivis par l'ennemi ils font une incursion en Atlantide tandis que Raistlin personnage central pour ne pas dire clé du roman se téléporte ailleurs avec son orbe draconique pour faire des trucs dans son coin et accomplir son destin (mais c'est raconté dans d'autres romans)... Après avoir fait passer Laurana de princesse rebelle à princesse guerrière, cette dernière redevient une gourde qui se fait manipuler et capturer par Kitiaria qui joue parfaitement son rôle de garce. La Team Tanis doit donc s'infiltrer à Neraka la capitale de la Reine des ténèbres pour la délivrer, et en route ils tombent sur Fizban et Pyrite le Dragon d'Or dans le plus pur style deus ex machina. La dernière partie du récit est donc une infiltration du QG ennemi lors de la réunion de tous généraux adverses (remember Tyler et Donovan s'infiltrant à bord du vaisseau mère de Los Angeles dans la série "V les Visiteurs" ^^), sauf Bakaris qui est mort dans ce roman mais je ne sais pas quand tellement c'est mal fichu et Toede le comic relief tué par les hobbits éco+ (dont la mort est racontée dans un autre roman)... Tanis compte sur l'humanité de Kitiara pour libérer sa princesse bien-aimée alors que Kitiara compte sur la bêtise de Tanis pour faire avancer son propre agenda aux sein des forces du mal. Mais le héros dont les multiples atermoiements donnent fortement envie de le baffer et de le secouer ne cède pas à la tentation et renonce à basculer du Côté Obscur de la Force : deus ex machina à foison, bannissement de la Reine des Ténèbres, Battle Royal au sein des généraux draconiques, palais du mal qui s'effondre tout seul comme par magie, et tout est bien qui finit bien... Comment dire, ce n'est plus une saga fantasy mais une putain de maquette Altaya à collectionner et à monter soi-même ! SHOW DON'T TELL !!!
Nous sommes à la fois dans le JRR Tolkien mal digéré et dans le Michael Moorcock mal digéré*, car tout amateur de fantasy sait que les univers des deux auteurs ne sont pas compatibles car le 2e qui détestait le 1er pour les raisons que l'on sait s'est toujours construit comme son antithèse... Mais nous sommes aussi dans l'héritage "Star Wars" mal digéré car on nous raconte son équivalent High Fantasy en oubliant de montrer la Deathstar Battle I, la Bataille de Hoth, les événements de Bespin, la libération de Han Solo sur Tatooine et la Bataille d'Endor. Donc nous sommes dans du grand n'importe quoi à savoir un blockbuster cinématographique bloqué au stade de la pièce de théâtre amateur alors que justement la littérature permet de s'affranchir complètement des contraintes matérielles et financières (du coup on s'attarde longuement sur le côté drama et on squizze parfois complètement le côté action)...
Le combat aérien du nain, du kender et de Khirsah la Dragonne de Bronze était très cool, et le destin de Flint Forgefeu très émouvant donc j'aurais aimé être indulgent surtout avec une dernière partie pas si mal que cela, mais cette phase d'infiltration est plus proche du cape et épée mainstream que la Sword & Sorcery de R.E. Howard ou de Fritz Leiber. Tout repose sur un triangle amoureux (quadrangle si on rajoute Lord Soth / Seigneur Sobert le Dark Vador éco+), mais malgré les explications des auteurs dans le making of de l'intégrale tout se résout avec le deus ex machina de Berem l'Immortel qui reste bien fumeux : il apparaît à chaque tome, à chaque tome on nous explique qu'il est super important, et à chaque tome on se sait pas pourquoi il est super important... Dans le « vachement bien » les personnages influent sur l'univers et l'univers influe sur les personnages : c'est le cas ici (à part Lunedor et Rivebise qui depuis le climax du tome 1 ne servent plus à rien du tout), et chaque personnage apporte sa pierre à l'édifice en accomplissant son destin et en changeant au plus profond de lui-même quelles que soient ses allégeances. Mais au final j'ai eu la très mauvaise impression d'une WWII passée à la moulinette High Fantasy, mais sans aucune chronologie, sans aucune géographie, et sans aucune identification des forces en présences ni de leurs objectifs à courts, moyens et longs termes car on est dans un univers plus manichéen tu meurs : on ne va pas se mentir, à ce niveau là c'est carrément nul de chez nul !!! Et comme l'a bien mis en évidence dans sa critique mon confrère Toon parfois la fantasy gît lamentablement à nos pieds avec un naming très pauvre qu'il soit en VO ou en VF (Seigneur Sobert, Michel Geoffroy, Guillaume Patrick et autre Gunthar uth Wistan).
* ATTENTION SPOILERS :
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          306
Toon
  20 mai 2018
je suis bien content d'avoir lu ce troisième tome alors que le précédent m'avait déçu. Celui-ci est au moins aussi bon que le premier voir peut être mieux du fait des nombreuses révélations faites dans les derniers chapitres.
On y retrouve toujours de l'action épique et des lieux très dépaysant comme la ville d'Istar, l'histoire perso de Berem très poignante et des nouveaux personnages comme le siegneur Soth/Sobert
On y retrouvera aussi les atermoiements de Tanis qui deviennent un peu agaçants de par leur récurrence... Qu'est-ce que j'aurais envie de la baffer celui-la !
Au final c'est une très bonne trilogie que l'on appréciera d'autant plus si l'on est fan de D&D et que l'on ait pas envie de se prendre la tête. (on est clairement très loin des la production d'auteurs comme George RR Martin, Joe Abercrombie ou encore Scott Lynch. ) Il faut cependant se souvenir qu'elle a été écrite de au cours des années 80 et n'a finalement pas vieilli: elle représente juste une autre époque de l'héroic-fantasy comme Conan, le Seigneurs des Anneaux ou Elric le Nécromancien.
J'ai été très agréablement surpris de découvrir des personnages plus profonds que je ne l'imaginais et une histoire plus complexe que je ne l'imaginais (autant pour les préjugés...)
mais par contre les noms propres me seront sortis pas les yeux durant toute cette belle trilogie: le pauvre Lord Soth devenu Sobert (ca sonne tellement franchouillard) ou bien certains Chevaliers Solamniques nommés Michel Geoffroy ou Guillaume Patrick (j'exagère à peine) et parfois la fantasy git lamentablement à nos pieds...
et une fin ouverte qui débouche sur..une nouvelle trilogie :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
lianne
  22 mars 2017
Un dernier tome très sombre pour cette trilogie, j'ai beaucoup aimé !
Bon c'est vrai que ce tome n'est pas la fin de tout, il amène vraiment vers la trilogie suivante. Mais il fini bien toute la partie sur l'invasion des dragons !
Je dois dire que j'ai moins aimé Tanis dans ce tome. Mais je pense que le changement finalement était nécessaire. Tanis était toujours le personnage central, celui qui était sur de lui sans l'être trop, le leader quoi. Et dans ce tome on voit enfin ces mauvais coté, son coté lâche et aveugle. Les qualificatifs sont un peu gros c'est vrai mais ici il n'est vraiment pas épargné.
Entre ces grosses erreurs, et les moments ou il fait tout bien mais ou les circonstances se retournent contre lui, finalement il avait toujours le mauvais rôle. Et je dois dire que ce coté moins "héros" change un peu et contraste avec les autres personnages qui sont un peu toujours dans leur rôle.
Mais j'ai bien aimé le fait que malgré tout les autres continuent à avoir foi en lui (sauf Laurana) et j'ai aimé le fait qu'ils lui fassent toujours confiance et qu'ils suivent ses plans.
Du coté des autres personnages j'ai adoré Tass et Fizban, ils sont excellent ! Surtout le moment ou Fizban les attaque avec son dragon, ça m'a fait mourir de rire sur le moment. J'ai vraiment bien aimé la révélation le concernant à la fin, même si on s'en doutait un peu !
Pour ce qui est de Raistlin je ne sais pas trop quoi penser de lui. D'un coté il est hyper jaloux de son frère mais il l'aime quand même malgré son coté froid et langue d'acier. Je sais que dans mes souvenirs j'aimais beaucoup le personnage mais pour l'instant au vu uniquement de cette trilogie j'ai un peu de mal à retrouver ce sentiment. On verra bien pour la suite !
Quand au reste j'ai bien aimé la morale de l'histoire, même si ce n'est qu'effleuré dans cette série, je sais que ça sera plus développé dans la suite donc j'attends ça avec impatience !
Le livre reste rapide, il se passe toujours plein d'événements en permanence. La dessus on ne change pas par rapport aux tomes précédents.
16/20
Lien : http://delivreenlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
althea21
  11 avril 2017
Tous les éléments mis en place dans les tomes précédents voient leur résolution arriver ici. On retrouve nos héros, perdus, hésitants, désemparés pour certains. Ils ne savent plus quoi faire, ou aller, ni vers qui se tourner.
Complots, surprises et trahisons sont au centre de l'histoire et on voit également certains passages sombres et tristes, qui contrastent avec l'humour et le ton léger des premiers tomes. On plonge droit chez nos ennemis et on passe de longs moments dans leurs rangs, à se demander comment Tanis et toute la bande vont faire pour s'en sortir et sauver le monde.
Comme avec les deux précédents, je me suis régalée avec ce tome 3, Tass est toujours là pour mettre un peu d'humour quand il y en a besoin, on apprend énormément de choses sur les dragons et on est carrément dans l'épique, ce que j'adore !
En bref, une excellente lecture !
Commenter  J’apprécie          20
JunoR
  12 mars 2017
Je termine ce livre probablement pour la sixième fois... Cette série a bercé mon adolescence et d'elle est née mon affection pour le genre fantasy. J'y suis dont tout particulièrement attachée et probablement moins objective du coup. Très représentative du genre,cette série est néanmoins spéciale et vraiment réussie car M. Weis et T. Hickman y ont ajouté leur sensibilité féminine. Cette délicatesse d'écriture, la complexité des personnage, leur ambivalence, rendent cette histoire très riche en émotions et particulièrement prenante.
Un détail encore: si votre niveau d'anglais le permet, franchement, préférez la version originale car la traduction française n'est pas de très grande qualité.
Commenter  J’apprécie          33
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JunoRJunoR   12 mars 2017
Tous gardèrent le silence. Alors Lunedor avança.
- Puis-je te raconter une histoire, Demi-Elfe? Celle d'un homme et d'une femme seuls et égarés, en proie à la peur. Avec leur fardeau, ils sont entrés dans une auberge. La femme entonna une chanson, un bâton de cristal bleu fit un miracle, la pouplace les agressa. Un homme se dressa. Un homme qui prit les choses en main. Un étranger qui déclara: "Filons par la cuisine!"... T'en souviens-tu, Tanis? demanda-t-elle en souriant.
- Je m'en souviens, murmura-t-il, fasciné par la douceur de la jeune femme.
- Nous attendons ta décision, Tanis, ajouta-t-elle simplement.
Les yeux du demi-elfe se voilèrent de larmes. Rivebise, lui, affichait un calme surhumain. Il esquissa un sourire en tapotant l'épaule de Tanis. Caramon hésita un instant, puis embrassa le demi-elfe sur les deux joues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TatooaTatooa   10 avril 2013
L'officier de l'armée draconienne descendait l'escalier de l'Auberge de la Brise Salée. A minuit passée, la plupart des clients étaient rentrés chez eux. On n'entendait guère que le fracas des vagues s'écrasant contre les rochers de la Baie Sanglante.
Il s'arrêta un moment, la main sur la rampe de l'escalier. Son regard fit le tour de la salle. A part un draconien ivre endormi sur une table, elle était déserte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Video de Margaret Weis (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Margaret Weis
Ten Wing Media Interviews Margaret Weis (2015). The Con Men interview New York Times best selling author, Margaret Weis about her career, her animals and what it's like to think like a kender...
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1323 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre