AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les damnés de l'asphalte (17)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Stelphique
  26 février 2017
Les personnages:

Ce que je retiens essentiellement des personnages, c'est la dynamique de groupe! C'est rare de trouver cette symbiose entre chacun, sans tomber dans le cliché des places pré-attribuées, tout en les voyant s'épanouir individuellement, voire en duo…Miki est un très bon chef, Cheyenne a, mon petit coup de coeur, avec son côté indispensable mais taiseux, les dames qui ne s'en laissent pas compter, et le petit jeune qui se frotte à l'autorité sans anicroche…Ce groupe est plaisant à suivre dans ses péripéties de vie sociale, mais encore plus lorsqu'ils ne forment qu'un bloc indestructible face à l'ennemi…Redoutable, cette association d'errants du béton!

Rien dans ce monde n'est beau. Seuls les sentiments témoignent encore parfois d'une bride d'humanité.

Ce que j'ai ressenti:…Une chevauchée endiablée…

Oui, nous sommes un peuple de la route. Condamnés à transhumer éternellement dans un monde où les pâturages eux-mêmes se déplacent. Troupeau maigre et frénétique, broutant le goudron. Errants qui s'ignorent. Des damnés de l'asphalte.

Quelle lecture!!!! Présenté comme un roman post-apocalyptique, je lui ai trouvé un vent de folie qui fleure bon, l'aventure…Si partir vers l'inconnu, à dos de cheval, sans peur du lendemain, et avec quelques pauvres réserves dans le sac à dos, vous branche: ce livre est fait pour vous!!!L'effet endiablé de cette route interminable et gelée, nous emmène vers une Espagne irrespirable où le fanatisme a pris ces quartiers dans chaque recoin de terre maudite…Au détour d'un virage, on voit se lever cruels dangers et pires immondices, mais aussi quelques imaginaires créatures qui donnent tout le charme de cette chevauchée de science-fiction! Un régal…

« Mais les spectres n'obéissent pas aux humains, c'est connu. »

Apparemment, suite de Les étoiles s'en balancent, on peut lire ces romans, indépendamment. J'ai hâte de reprendre dès le début ce monde réinventé par Laurent Whale, tellement j'ai apprécié la plume de cet auteur. On sent derrière les mots, un humour, une dérision tout autant qu'un oeil avisé sur la nature humaine, et cet entrain ne se dément pas au fil de ce petit pavé! Il a le chic pour décrire des personnages justes et de les intégrer dans un décor ravagé. C'est prenant, on court cheveux crispés au froid, on gémit de douleur, on se réveille courbaturés, bref, on vit ce road-trip avec ce groupe, car ils ont dans leur coeur, la valeur de la vie…

« Tentez le diable et il viendra. »

S'il est vrai que le plus important c'est le voyage et non pas la destination, je regrette juste un peu que la fin se résume en presque deux pages…C'est le seul bémol que je mettrai dans ce ressenti (et encore il est petit…) , mais je pense avoir vu que le clan Costa est prévu pour d'autres aventures, alors ceci peut être, expliquant cela, je serai donc heureuse de repartir avec eux pour d'autres réjouissances….En tout cas, je suis mordue de ce monde entre futur ravagé et le rétro des cavaliers à la sauce Western…Vivement la suite!

Mais le diable a encore des tours dans sa manche.

Et juste comme ça, pour vous montrer un peu de son humour dont il nous régale dans ce livre, j'ai trouvé cela dans ses remerciements:

« Enfin, l'Humanité, dans son ensemble, pour son inépuisable source d'inspiration sur la bêtise élevée au rang d'art. «

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
BlackWolf
  25 août 2013
En Résumé : J'ai passé un agréable moment de lecture avec ce livre même si je l'ai trouvé un ton en dessous du précédent. L'histoire se révèle plus sombre, plus violente offrant toujours au lecteur une intrigue efficace et intéressante qui fait qu'on tourne les pages avec plaisir pour connaitre la fin. L'univers est aussi plus noire, l'humanité régresse, mais j'ai trouvé dommage que l'auteur met complètement de côté tout l'aspect aviation développé dans le roman précédent. de plus j'ai moyennement accroché au Rugoso. Les personnages sont intéressants et happe facilement le lecteur dans les aventures je reproche juste certains anciens personnages de ne pas avoir trop évolué. La plume est toujours aussi incisive et efficace. Je regrette tout de même un décalage entre les personnages et l'univers, un problème de logistique avec les armes et aussi un aspect légèrement répétitif dans la construction de l'intrigue par moment. Une suite agréable qui offre un roman de post-apo qui se laisse lire avec un minimum plaisir sans trop se prendre la tête.

Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Chiwi
  05 octobre 2014
C'est plutôt rare que je lise des romans post-apocalyptiques, peut-être par volonté de ne pas me retrouver à lire quelque chose de trop pessimiste. Là j'ai fait mon fou, je me suis laissé tenter.

Alors oui on se retrouve dans une Europe post-apocalyptique décrite de manière saisissante. On n'a pas trop d'éléments sur les causes d'une telle situation. J'en aurai eu si j'avais lu le premier volume Les Etoiles s'en balancent.

On se retrouve dans un monde qui a son lot d'illuminés plutôt dangereux pour les autres (les Sectiens), qui a son lot de violences pour le moindre objet qui a peut avoir une grande valeur dans cette désolation.

La mission de secours sert aussi de rite d'initiation pour un des jeunes personnages. Face à chaque nouvelle situation ou rencontre, il va s'affirmer, se transformer , devenir plus dur, plus violent, plus en phase avec l'époque dans laquelle il vit.

Par contre j'ai trouvé que le récit avait un côté répétitif. Une impression que c'est toujours les mêmes choses qui arrivent à l'équipe de sauvetage. Ils arrivent à leur but à la toute fin du roman, on se retrouve avec un roman dont la conclusion parait assez vite expédiée.

Les damnés de l'asphalte est un roman plutôt plaisant à lire même si cet avenir post-apocalyptique peut-être désagréable à imaginer quoiqu'envisageable. Il y a heureusement des hommes qui refusent de s'abaisser et de devenir des barbares, des bêtes. Ces hommes par leur empathie prouvent que l'humanité ne s'éteint pas comme ça. Ils doivent se battre pour la faire vivre et cela qui leur permet de sortir grandis de leur combat.
Lien : http://lecturesdechiwi.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Sio
  04 octobre 2014
Voilà un excellent roman d'anticipation : ce road-trip est plein de sueur, d'adrénaline et présente en outre une intéressante réflexion sur notre société, le tout étant servi dans un décor post-apocalyptique extrêmement soigné. On en redemande !
Lien : http://encresetcalames.wordp..
Commenter  J’apprécie          90
Mariejuliet
  19 octobre 2014
Découvrir un nouvel auteur, c'est partir à l'aventure. Je ne savais pas à quel point ce serait vrai avant de démarrer ce livre. En effet, Laurent Whale nous emporte dans un road trip post-apocalyptique bien stressant. Il nous plonge dans le bain très rapidement en commençant pas une scène d'action, humain vs ours... Un petit flash-back recadre l'histoire. Puis l'on repart pour le voyage de Miki et de ses acolytes vers une Espagne ravagée. Cette Europe en ruine est très réaliste et effrayante. Et ce à deux niveaux : d'une part je me suis inquiétée pour les personnages, comme dans un thriller je n'arrêtais pas de me demander ce qui allait leur arriver (ce qui se traduit chez moi par des petits sauts, des "rho pitin rho pitin" "gneuueuuu", et au final un chat traumatisé) ; d'autre part, la lente dégradation des relations inter et intra étatique est explicitée par des brèves en début de chaque chapitre, elles donnent un goût très réaliste aux événements, qui conduisent à cette Europe post-apocalyptique. Alors pourquoi est-ce que cela ne nous arriverait pas ? On peut également se demander comment nous réagirions en cas d'effondrement de notre société. Au deux tiers du livre, je m'étais bien habituée à cette ambiance stressante et j'ai terminé le livre sans avoir le temps de dire ouf.
(...)
Lien : http://booksandme.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Cornwall
  01 mai 2014
À la sortie des « Damnés de L'asphalte » il me paraissait évident de me le procurer et de la plus noble des manières en rencontrant l'auteur. Parce que oui, Laurent Whale fait partie de ces auteurs où j'ai mis en place une veille automatique. Un Laurent Whale sort un Laurent Whale tu auras … Donc intitule de préciser que j'avais lu et aimé « Les étoiles s'en balancent ».

Les Damnés est développé dans le même univers que les étoiles s'en balancent, d'ailleurs l'intrigue se déroule 15 ans après et le personnage principal, par contre, n'est plus le même, on y retrouvent pas mal de protagonistes de l'ouvrage précédent, mais c'est tout. C'est tout, dans le sens où, oui les Damnés de l'Asphalte est une suite mais peut parfaitement se lire indépendamment ou même dans le désordres soyons fou !

Miki, le personnage principale, qu'on a connu pour ceux l'ayant lu dans « les étoiles » monte un groupe d'expédition afin de retrouver ses frères, Erwan et Tom, disparus deux ans auparavant lors d'un vol d'exploration vers L'Espagne...
La suite sur le blog
Lien : http://laprophetiedesanes.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Ptitetrolle
  17 avril 2017
Les damnés de l'asphalte est un road-trip bien mené qui fleure bon l'aventure et le danger, dans un univers post-apocalyptique sombre. L'intérêt du roman réside dans le voyage lui-même et non dans sa finalité - un peu trop facile et rapide - ainsi que dans ses personnages et leurs interactions. Laurent Whale, à chaque étape du périple, cherche à avertir le lecteur des dangers qui guettent notre société, tout en lui servant un récit divertissant tourné vers l'action. Un roman efficace malgré quelques bémols, qui n'effacent rien au plaisir de prendre part à l'expédition de Miki, Toni et Cheyenne en terre espagnole.
Lien : https://lecturestrollesques...
Commenter  J’apprécie          30
Mana_
  18 février 2017
Laurent Whale esquisse une fois de plus un roman d'anticipation franchement excellent. Tout est là pour le plaisir du lecteur, du road-trip nerveusement efficace et un décor post-apocalyptique réaliste et visuel. Les personnages sont attachants, on vit avec eux les moments forts, les moments de doute et de détresse, et on craint comme eux la fin de toute cette longue aventure. Malgré de petits défauts ça et là, c'est un coup de coeur immense et inattendu. Immense car il est impossible de lâcher ce roman une fois qu'on l'a commencé, inattendu car je ne pensais pas qu'une telle intrigue remporterait un tel succès. Probablement est-ce dû à la plume efficace de Laurent Whale, que j'ai hâte de retrouver dans un prochain roman.

Plus d'infos sur ma chronique :)
Lien : http://la-riviere-des-mots.b..
Commenter  J’apprécie          30
dorisfac
  14 août 2015
Si Les damnés de l'asphalte se situe dans le même contexte que Les étoiles s'en balancent, ce n'est toutefois plus le même lieu dans lequel évoluent les quelques personnages que nous connaissons déjà. En quinze ans, la petite troupe a déménagé. Plus au sud, dans un port. Mais la pollution des eaux (et du reste) est telle que les maladies et fausses-couches les pousse à chercher un nouvel habitat. C'est dans cette optique que Tom et son frère sont partis en Espagne… et n'en sont jamais revenus.

Miki, petit frère adoptif de Tom, monte alors une expédition composée de quelques braves compagnons déjà rencontrés dans le tome précédent, et de nouvelles têtes. Ils ont une piste, mais elle est ténue. de plus, personne ne parle plus de quelques mots d'espagnol. Ce qui ne va pas les aider. Alors qu'ils pensaient avoir tout vu, leur chemin semé d'embûche leur révélera une horreur que personne n'aurait imaginée.

Un thriller palpitant dans un monde post-apo très sombre. L'humanité a régressé et nous assistons, impuissants, aux pires bassesses dont nous sommes capables. de mauvaises mains se sont (encore ?) emparées d'une certaine forme de religion pour imposer leur tyrannie. On sent comme un écho de l'inquisition. Plus loin, une expérience militaire ayant mal tourné fait des ravages parmi les survivants du monde civilisé. Mais de civilité, il ne reste que des miettes.

Avant chaque chapitre, un court paragraphe nous fait remonter le temps pour nous montrer comment tout a démarré. Comment les différents gouvernements sont tombés, pourquoi le peuple s'est soulevé en une bombe géante dont le souffle a tout ravagé. Des extraits intéressants et effrayants par leur côté plausible.

Les damnés de l'asphalte est la digne suite de Les étoiles s'en balancent, que j'avais déjà grandement apprécié. Si ma lecture fût agréable, j'ai néanmoins trouvé ce second tome un petit cran en dessous du premier. Pourquoi ? Difficile à dire. J'ai décroché plusieurs fois, me surprenant à lire les lignes en pensant à autre chose. Ca vient peut-être de moi, ou peut-être de ces personnages que j'aime beaucoup mais qui me paraissent parfois un peu trop naïfs.
Quoi qu'il en soit, Laurent Whale (ha ! ce mangeur de cuberdons…) possède une belle plume et le sens du rythme. Nul doute que je me plongerai à nouveau dans l'une de ses aventures !

Lien : http://lamagiedesmots.be/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TelKines
  31 janvier 2018
Ce livre est la suite du roman « Les Etoiles s'en balancent ». Un livre auquel j'avais bien accroché. Nous nous trouvons toujours dans ce monde post-apocalyptique. Les émeutes, guerres, extrémismes en tout genre, puis la pollution, les dérèglements climatiques ont changé les comportements de vie de tout un chacun. Obligés de se regrouper dans des villes fortifiées, pour survivre et se protéger de bandes et sectes violentes, les hommes et les femmes font de leur mieux pour survivre.
Dans ce roman, on retrouve quelques personnages du précédent récit : Miki, Cheyenne, Toni maintenant basés à Port Leucate. Ces trois-là montent une expédition pour retrouver les frangins Tom, personnage principal des « Etoiles s'en balancent » et son frère Erwan qui étaient partis, tous deux et deux plus tôt, en repérage en Espagne à bord d'un engin volant.
Miki et son équipe vont traverser des régions désolées, ravagées par les violences, la pauvreté et/ou la pollution. Barcelone n'est plus qu'un immense dépotoir aux mains d'une secte violente, où la population reste sur le qui-vive. Ainsi notre groupe évolue de danger en danger dans l'espoir de retrouver leurs chers disparus. Heureusement de temps à autre, le groupe parvient à faire de bonnes et surprenantes rencontres et de nouvelles amitiés.

Le récit nous emporte assez vite. On se remet bien dans cette affreuse tension, où les descriptions de ce monde post-apocalyptique sont assez angoissantes. La fin du XXIè siècle, ça ne va pas être du joli ! de plus, j'ai aimé la plupart des incipits des chapitres qui commençaient par des extraits de reportages (dont BFM World et le Nouveau Canard Enchaîné !) avec des noms de reporters assez originaux.
Malgré une aventure prenante, la fin de la quête m'a laissé sur ma faim. Après un peu plus de 400 pages de déambulations dans une Espagne à feu et à sang, la conclusion vient grâce à ce qui pourrait être considéré comme un cheveu sur la soupe.
Mouais…


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2403 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre