AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791030704211
Éditeur : Au Diable Vauvert (18/03/2021)
3.52/5   26 notes
Résumé :
Sur la face atlantique Namibienne, Skeleton Coast, champ de récifs noyé de brouillard et d’ossements de cétacés, est le cimetière de milliers de navires.
Mais pas seulement.
Richard Grangier y a élu refuge. Il recherche sa fille, médecin humanitaire, disparue en Afrique.
Morte, prisonnière ou pire ? Dans la touffeur équatoriale, il s’embarque de savanes en forêts vierges, au cœur d’un trafic mortel sous contrôle de soldats de fortune et de polit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 26 notes
5
3 avis
4
10 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
2 avis

saigneurdeguerre
  01 avril 2021
Barke Gerhardus est le capitaine du Morning Star, ex Shinguza Maru. Il est supposé mener son bateau en Espagne pour qu'il y soit démantelé.
Alors que le bateau est dans l'Atlantique Sud, son maigre équipage et lui l'abandonnent après avoir envoyé un faux appel au secours. Mais pourquoi le fait-il exploser ?
Richard Grangier a déjà perdu son épouse, Valérie, dont la voiture est allée s'encastrer sous un camion qui se trouvait tous feux éteints à la sortie d'un virage. Puis, il a perdu son fils, Rémi, militant écologiste, tué par une grenade DBD (grenade utilisée essentiellement lors de manifestations dont l'usage peut provoquer de graves séquelles). Il lui reste sa fille, Angeline, médecin… Celle-ci a oeuvré dans des camps de réfugiés en Afrique ! Dans ces endroits dont on entend parler de temps en temps mais où l'horreur est quotidienne. Certains, au nom de la religion, essentiellement, se livrent à toutes les saloperies dont l'homme est capable. Angeline, il a failli la perdre aussi grâce aux forces soudanaises qui s'amusent à massacrer les populations du Soudan du Sud. Après un an et demi de captivité, elle et d'autres otages sont libérés, probablement contre de très importantes sommes d'argent et des armes, avec, sans doute une centrale nucléaire en prime… Bien entendu, officiellement, le gouvernement français n'a rien lâché ! A peine libérée, Angeline parle de repartir… Elle s'est retrouvée en Namibie à soigner des populations dont peu de gens se soucient... Et elle disparaît... Son père est à sa recherche sur place dans la plus grande discrétion depuis qu'il a échappé de très peu à un attentat qui a coûté la vie à son guide. Il est poursuivi par la police namibienne pour le meurtre de ce dernier. Visiblement, sa présence dérange…

Critique :

Vous aimez les puzzles ? Non ? Passez votre chemin, ce livre n'est pas pour vous ! Il y a de quoi être perdu au début du livre puisqu'on passe allègrement d'un bateau coulé dans l'Atlantique Sud à un enterrement en France, puis à un camp de réfugiés du Darfour au Tchad... Ah ! encore un camp de réfugiés de Médecins du monde, mais au Soudan du Sud. Retour en France…. Et si ce n'étaient que des changements de lieux, ce serait trop simple, alors allons-y pour les puzzles en trois dimensions avec des sauts dans le temps en jouant au yoyo : je reviens en arrière, je repars en avant. Vous aurais-je déjà perdus ?
Eh, bien, mes amis ! Ne paniquez pas ! Passées les quelques premières pages perturbantes, l'histoire prend un cours linéaire (à peu près) et nous suivons plus particulièrement Richard Grangier qui cherche désespérément sa fille en Namibie où elle exerçait son métier de médecin au service de réfugiés et dont il s'est retrouvé sans nouvelles brutalement. Cet homme qui a déjà perdu sa femme et son fils refuse d'accepter la perte de sa fille, le dernier être cher qui lui reste. Il se rend en Afrique, cet immense continent si beau mais où la corruption fait rage, où l'on a l'impression qu'autorités comme opposants ne sont tous qu'une bande de gangsters. Un continent où la vie d'un homme vaut souvent moins que la vie d'une chèvre. Une Afrique aussi qui sert de mine de matières premières, mais aussi de poubelle aux pays industrialisés. Un continent où les populations sont on ne peut plus malmenées. Petit à petit, Grangier se rend compte qu'il dérange jusqu'à l'ambassade de France.
Il en est réduit à se cacher dans l'épave d'un navire échoué sur cette Skeleton Coast.
L'auteur, Laurent Whale, nous entraîne dans un coin du monde dont on parle peu : la frontière entre la Namibie et l'Angola. du coup, malgré l'intérêt du récit, j'ai voulu en savoir davantage sur cette région du monde avec pour résultat qu'après quelques pages, je me retrouvais avec mon ordinateur allumé en quête d'informations supplémentaires sur cette région, sur cette « Côte des Squelettes », mais pas que.
On partage l'espoir de son personnage principal, Richard Grangier, de retrouver sa fille qui s'est donnée sans compter à ces miséreux que tous ou presque ont abandonnés. Un Richard Grangier qui déplaît beaucoup aux autorités locales… Et encore plus à l'ambassade de France ! Mais pourquoi donc ?
Mais Grangier va se voir "offrir" un voyage en Angola. Puis en RDC. Peut-être même ira-t-il en Zambie…
J'ignore d'où Laurent Whale a tiré ses informations, mais son histoire tient drôlement bien la route.
Si je devais me creuser la tête pour trouver un défaut à ce thriller, ce serait peut-être la grande somme de détails « pour faire vrai » qui ralentissent quelque peu la lecture. Utiles certainement dans un scénario de film (en l'occurrence ici, je verrais plutôt une série tant il y a d'action) tous ces détails finissent par ralentir inutilement la lecture même si les passionnés de tel ou tel domaine apprécieront, les plongeurs par exemple.
Voilà un livre que j'ai reçu grâce à Babelio et aux éditions « Au Diable Vauvert » lors d'une Masse critique spéciale. Je les en remercie infiniment.
Même si l'histoire est d'une noirceur terrible, elle m'a beaucoup « plu ». C'est épouvantable de se dire qu'on a eu du plaisir à lire une telle collection de crimes dont beaucoup sont, hélas, bien réels même s'ils sont placés dans un contexte très romancé.
Mais en dehors des Grangier, père et fille, il y a, heureusement, d'autres portraits d'hommes qui ont un sens de l'honneur, à commencer par un vieux guerrier himba, Kasinga. Ne tardez pas à les découvrir dans ce roman plein d'action et très en accord avec l'avenir de la planète.
Petite page d'histoire en dehors du roman :
Au XIXe siècle, les Himbas sont pourchassés par l'armée coloniale allemande aux côtés des Héréros.
« Tous les Héréros doivent quitter le pays. S'ils ne le font pas, je les y forcerai avec mes grands canons. Tout Héréro découvert dans les limites du territoire allemand, armé comme désarmé, avec ou sans bétail, sera abattu. Je n'accepte ni femme ni enfant. Ils doivent partir ou mourir. Telle est ma décision pour le peuple héréro. »
— Lothar von Trotha, 2 octobre 1904. Général allemand, commandant des forces coloniales en Afrique orientale allemande puis dans le Sud-Ouest africain (Namibie).
Les massacres déciment 80 % des Héréros et 50 % des Namas.
Source : Wikipédia.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          196
Frederic524
  05 avril 2021
Je remercie chaleureusement pour cette lecture les éditions Diable Vauvert et Babelio.
Dès son introduction, le Skeleton coast de Laurent Whale donne le ton. de l'action pure et dure, avec ce navire, au large du Mozambique, qui se voit saborder par un équipage de Philippins et son capitaine sud africain. Ce dernier à touché une juteuse prime pour contrevenir aux règles du droit international. Que contenait ce navire ? le prologue nous ramène cinq ans plus tôt. Richard enterre son fils Rémi victime d'une grenade DBD lors d'une manifestation anti enfouissement nucléaire en France. Cinq ans plus tôt, sa femme Valérie a péri lors d'un accident de voiture. Richard, c'est le moins que l'on puisse dire, n'est pas épargné par la vie. Angeline sa fille doctoresse parti pour le Darfour, le Soudan du sud, est enlevée. Libérée, elle décide de retourner en Afrique afin de poursuivre sa lutte auprès des plus opprimés. Nous sommes de nos jours, à Skeleton coast en Namibie, dans le Sud ouest de l'Afrique. Sa fille, Angeline, a disparu à nouveau et Richard est parti à sa recherche. Sa vie à Villeneuve le Comte est derrière lui. Richard est devenu sauvage, dur et froid. Voilà cinq ans qu'il se cache en Namibie pour retrouver sa fille. le sous-sol de la Namibie regorge de richesses. Black Water, l'armée privée qui avait servi au côté des États-Unis en Irak et en Afghanistan, est présente en Namibie. Un diplomate français cherche à cacher les vraies raisons de sa présence en Namibie. Richard doit découvrir pourquoi ? Que cache cet homme cruel et méthodique lié, il le devine, à la disparition de sa fille. On a essayé d'assassiner Richard, pourquoi ? Pour retrouver sa fille, Richard est prêt à tous les sacrifices, à payer le prix de la vérité. Sur fond de scandale écologique majeur, de mafia et autres entitées de pouvoir et de corruption, Richard va devoir surmonter l'impossible. Un thriller mené tambour battant avec des chapitres courts. Malheureusement, j'ai trouvé l'histoire bien trop manichéenne, voir simpliste, brassant tellement de sujets que l'on s'y perd. A vouloir tout mettre dans son roman, Laurent Whale nous donne un parfum de déjà vu à cette histoire qui aurait gagnée à être davantage circonscrite. Manquant trop souvent de subtilité, les amateurs de thriller politico écologiques y trouveront leur compte, quant aux autres comme moi, ils passeront leur chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
ladesiderienne
  25 mars 2021
Merci à Babelio et aux Éditions "Au Diable Vauvert" de m'avoir permis grâce à cette opération Masse Critique privilège de découvrir Laurent Whale. Ma fascination pour le continent africain, je la dois à "La ferme africaine" de Karen Blixen. N'attendez pas de cet auteur qu'il vous offre les mêmes perspectives d'évasion à travers son roman. C'est une peinture très actuelle et très noire d'une Afrique qui, après s'être émancipée de la colonisation, s'est laissée piéger par les promesses trompeuses de puissances plus ambitieuses.
L'idée de départ du scénario de "Skeleton Coast" m'a beaucoup plu. Richard Grangier, ce père qui depuis 6 ans n'a pas abandonné l'idée de retrouver sa fille, médecin dans une ONG, disparue en Namibie lors d'une opération humanitaire, ne peut que susciter la compassion. Sa quête va l'amener à découvrir un trafic de déchets nucléaires, ce qui ne sera pas du goût des autorités françaises. Dans une Afrique gangrénée, au milieu de tous ces mercenaires, agents des services de renseignement, militaires de la Légion Étrangère, policiers corrompus, se détache l'image du vieux sage Kasinga qui veille tel un ange gardien.
Ce portrait très réaliste (et déprimant) des agissements politiques vire par la suite à une course-poursuite qui m'a semblé bien longue. Raccourcir le scénario d'une centaine de pages aurait éviter que mon intérêt s'émousse. Malgré un sujet difficile, le style de Laurent Whale reste agréable à lire et j'ai noté de multiples phrases "choc" (voir mes nombreuses citations). Malgré quelques longueurs dans la deuxième partie, j'accorde un 13/20 à cette lecture. Un autre petit regret, j'aurais aimé une carte géographique qui aurait détaillé le périple de nos héros.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
celindanae
  26 mars 2021
Nous sommes assez vite plongés dans l'ambiance de ce récit assez sombre mettant en scène la quête d'un père pour retrouver sa fille disparue. La famille Grangier a déjà été rudement frappée par le malheur : la mère, Valérie est morte dans un accident de voiture tandis que le fils, Rémi a succombé dans une manifestation antinucléaire. Pourtant le drame a encore frappé le père Richard quand sa fille Angeline, faisant partie d'une ONG en Afrique, disparaît soudainement. Refusant d'accepter cette nouvelle perte, Richard se rend en Afrique pour essayer de retrouver sa fille, persuadé qu'elle est toujours en vie quelque part. Mais les années passent et Richard survit près de Skeleton Coast en Namibie s'efforçant de courir après la moindre petite piste.
Le personnage de Richard est très touchant, c'est un être qui a tout perdu mais refuse de sombrer totalement et s'accroche à l'espoir. Son histoire est celle d'une quête éperdue dans un continent marqué par la violence, celle des hommes entre eux et des hommes envers les animaux près à tout pour gagner de l'argent. le roman ne prend pas de gants pour dénoncer un important scandale écologique sous fond de trafic de déchets nucléaires auquel Richard va être mêlé durant son périple.
Le portrait dressé de l'Afrique est sans concession, c'est un continent gangréné par les différents trafics où règne les mercenaires, les policiers corrompus. Heureusement quelques portraits de personnages viennent sauver le tout avec des personnes reconnaissantes du travail fait par Angeline. Ainsi le roman évoque de nombreuses thématiques : écologie, problème des migrants, corruption politique.La dernière partie du récit aurait mérité d'être un peu raccourcie, la course-poursuite est un peu longue et enlève un peu de puissance au roman.
Skeleton Coast de Laurent Whale est ainsi un roman qui mêle aventure et thriller. Il dresse le portrait d'un continent Africain malmené par des trafics en tous genres. C'est un roman bien ficelé et agréable à lire où les chapitres courts s'enchainent. Il faut parfois avoir le coeur bien accroché tant la réalité dépeinte est sombre et réaliste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Seraphita
  31 mars 2021
Richard Grangier est un survivant : caché à Skeleton Coast dans l'un des milliers de navires échoués sur une côte de Namibie, il est le rescapé miraculeux d'un attentat qui le visait. C'est que Richard a bien compris que sa quête dérangeait les autorités. Quand sa fille, Angélique, médecin humanitaire en Afrique a brutalement disparu, il s'est mis à sa recherche, explorant le moindre indice, questionnant sans relâche d'éventuels témoins. Mais peu à peu, il a bien senti autour de lui une chape de silence et d'hostilité se refermer sur ses explorations. Jusqu'à l'attentat censé le faire disparaître. Mais Richard est têtu, son obstination se nourrissant du désespoir d'un père qui a déjà perdu son épouse et son fils. Alors, il va repartir en chasse dans cette Afrique hostile, sauvage, animée par d'intestines guerres et une soif de pouvoir. Car elle regorge de richesses que les puissances mondiales veulent exploiter jusqu'à la dernière miette ; c'est aussi le terreau idéal pour enfouir bien des secrets gênants ailleurs. Alors oui, Richard dérange jusqu'aux sommets de l'Etat et va continuer à déranger…
J'ai pu découvrir « Skeleton Coast » grâce à une opération spéciale de Masse critique.
La quatrième de couverture promet « un thriller nerveux sur fond de scandale écologique ». Effectivement, le slogan tient ses promesses et l'on n'est pas déçu du voyage en ressortant des presque 500 pages ! « Skeleton Coast » a été écrit par Laurent Whale, auteur de romans et nouvelles, entre SF et polar. Je connaissais l'auteur de SF à travers « Crimes, aliens et châtiments », livre co-écrit avec Pierre Bordage et Laurent Généfort. Avec ce roman, je découvre l'auteur de polar.
Voilà une oeuvre protéiforme et d'une lecture captivante de bout en bout. « Skeleton Coast » est d'abord un roman d'aventures qui nous emmène au coeur de l'Afrique, entre Namibie, Angola, Botswana et Afrique du Sud. Aux côtés des protagonistes, on pénètre au plus profond des jungles, dans des villages désertés, près de lacs contaminés, de rivières en furie. Les périodes sèches alternent avec de violents orages, et l'on étouffe ou l'on tremble avec Richard et ceux qui le côtoient.
C'est aussi un roman engagé qui dénonce un scandale écologique manigancé par la France. Avec Rémi, l'un des deux enfants de Richard Grangier, décédé lors d'une manifestation contre le nucléaire, d'autres événements cette fois bien réels affleurent sous la trame de la fiction.
Et puis, ce roman est un polar, rempli d'actions et de suspens et qui nous tient en haleine – véritable page-turner – jusqu'au bout. L'écriture est nerveuse, à la fois sèche et concise, mais aussi pleine d'une douloureuse poésie à l'occasion. Alors même si par moment un certain manichéisme se fait jour, même si la noirceur du ton est omniprésente – entre deux pointes d'humour – la lecture est plaisante, palpitante de bout en bout, le dépaysement radical.
Je tiens à remercier Babelio et les éditions Au diable vauvert pour ce très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   24 mars 2021
Angeline connait bien ce type d'hommes. L'alcool, la drogue et quelques sourates bricolées leur tiennent lieu de morale. Quand ils n'agissent pas simplement pour protéger leur business de braconnage. Ici, l'ivoire ou la corne de rhinocéros valent plus que la vie humaine.
Soixante-cinq mille dollars le kilo, pour la poudre de corne, a-t-elle entendu dire.
Au sein de cette bande hétéroclite, les enfants-soldats sont les plus à craindre. Leur esprit confus ne connaît que la cruauté érigée en mode de vie. Des anges devenus tortionnaires, enlevés, battus et embrigadés de force.
Drogués jusqu'au yeux.
Ils vont tuer tout le monde. Comme ça, pour le plaisir de tromper l'ennui. Leurs semblables hantent toutes les zones frontalières de ce continent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ladesiderienneladesiderienne   22 mars 2021
Quand le cercueil passa devant elle, son regard croisa le sien et Richard reçut le choc de sa détresse.
Au moment de baisser à son tour les yeux, un prénom lui revint qu'il oublia quand sa main libre se posa d'elle-même sur le bois froid qui contenait son fils. Aucun curé ne patientait, l'homélie resterait au fond des âmes, à sa vraie place. Sous le mouchoir.
Plus tard viendrait la rage, la colère et les poings brandis.
Famille Grangier.
Un soir, alors que la dernière bière du Nouvel An circulait entre eux, la discussion s'était engagée sur le sujet. Rémi, à la surprise générale, déclarait avec aplomb :
- Pas d'incinération pour moi. Je ne vais pas ajouter à l'effet de serre. Je veux reposer près de Grand' Pa' et Mamie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   30 mars 2021
Tant qu'il subsisterait une once de minerai, de pierre précieuse ou d'or, aucune nation africaine ne serait à l'abri de la convoitise du reste du monde.
Derniers en date, les Chinois venaient réclamer leur part du gâteau avec un appétit sans limites.
Commenter  J’apprécie          140
saigneurdeguerresaigneurdeguerre   30 mars 2021
Pour le chef de cabinet, la hantise suprême demeurait l'ouverture du journal télévisé, avec le ton faussement outré du présentateur, sur fond d'images choc. L'opinion était si facilement manipulée. Il suffirait de quelques gros plans sur des gosses crevant de maladie et couverts de mouches pour faire oublier au péquin moyen que c'était le prix à payer pour sa précieuse électricité à volonté. Que s'il ne ratait rien de la Coupe du monde, il le devait à ces putains de centrales nucléaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ladesiderienneladesiderienne   23 mars 2021
Rémi ne tarissait pas d'insultes pour les magouilles et les hypocrisies des gouvernements successifs. De gauche comme de droite, ils courbaient l'échine devant la toute-puissance des lobbies. Les pharmaceutiques, chimiques et autres nucléaires - sans oublier les militaires - tiraient les ficelles.
Les présidents rampaient, s'avilissaient, quand ils n'en profitaient pas tout bonnement. La corruption gangrénait tous les cercles du pouvoir et les dirigeants de la république du camembert - comme disait son fils - avaient beau jeu de moquer les "démocraties bananières".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Laurent Whale (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Whale
Aujourd'hui, je vous parle des 4 romans qui m'ont accompagné pendant le mois de juin.
Retrouvez toutes mes vidéos ici : http://goo.gl/hCnYmr . Déroulez pour plus d'infos :)
? Livres cités -Les étoiles s'en balancent de Laurent Whale - Les outrepasseurs 1 : les héritiers de Cindy van Wilder - Autre monde 1 : l'alliance des Trois, de Maxime Chattam -Les arcanes du chaos, de Maxime Chattam
? Chaînes / blogs cités Vidéo de LinieBookAddict sur les étoiles s'en balancent : https://www.youtube.com/watch?v=PHv81Zru6CY
__
? Me contacter contact@leblogdeptitelfe.fr Blog : www.leblogdeptitelfe.fr Facebook :http://goo.gl/huya0v Twitter : @ptitelfe1982 Instagram : @ptitelfe1982
Merci à tous d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir !
+ Lire la suite
autres livres classés : namibieVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
168 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre

.. ..