AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Middlewest tome 1 sur 3

Jorge Corona (Autre)Jean-François Beaulieu (Autre)Skottie Young (Autre)Julien di Giacomo (Traducteur)
EAN : 9782381330068
176 pages
Urban Link (11/09/2020)
4.04/5   112 notes
Résumé :
Depuis le départ de sa mère, Abel est élevé d'une main de fer par un père rongé par le chagrin. Un mot, un geste, un affrontement de trop, qui laissera dans le coeur d'Abel des séquelles profondes et, sur son torse, une marque indélébile. Accompagné de son ami le plus fidèle, un « Jiminy Cricket » aux allures de renard, le jeune garçon choisira de fuir pour mieux se reconstruire loin de la violence paternelle. Un périple à travers un pays fantastique marqué par des ... >Voir plus
Que lire après Middlewest, tome 1 : AngerVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 112 notes
5
11 avis
4
13 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
Dans une Amérique fantastique où il est normal de croiser un troll sur un pont, Abel est un garçon qui vit seul avec son père depuis le départ de sa mère. L'adolescent, se laissant entraîner par ses amis, commettra un vol dans magasin de la ville et provoquera la colère de son père intransigeant et violent… ce dernier se transformant en une véritable tornade ravageant tout sur son passage !

Abel décidera alors de fuguer, en compagnie d'un renard parlant et au sale caractère, se lançant dans un road trip (ou plutôt une quête initiatique) pour échapper à la colère qui le ronge également. Il rencontrera sur sa route des magiciens et des créatures fantastiques… un voyage surprenant et surtout prenant !

Ce comics en 3 tomes, visant un public adolescent, est une belle réussite. Il nous entraine dans l'univers du Midwest américain teinté de magie tout en construisant son récit sur des thématiques fortes comme la relation père/fils, les violences familiales ou encore la colère.

Primé à Angoulême, Middlewest mêle brillamment aventure et émotion.
Commenter  J’apprécie          171
Pour un défi du challenge BD, je me lance dans ce comic qui me faisait de l'oeil depuis longtemps mais dont je reportais la lecture à chaque fois. Ca se lit tout seul. Skottie Young ne m'avait pas plu avec son fairytale, trop trash, trop borderline, trop tout. D'où mon appréhension face à Middlewest. Mais comme je l'ai dit plus tôt, ca se lit tout seul. Abel est un ado maltraité par la dure poigne de son père.. jusqu'à la fois de trop, Abel insulte son père, déclenchant une rage incontrôlable, mystique et même magique. Colère touchant en plein coeur Abel, le jeune garçon s'enfuit et découvre que ce pouvoir est également en lui. Titre intrigant, dessin réussi. J'espère que la suite sera à ma biblio un jour.
Commenter  J’apprécie          80
Coup de Coeur❤
Ce comics est trop beau. J'adore les dessins et les couleurs. Concernant l'histoire, elle dénonce la violence parentale. On ressent la peur d'Abel face aux réactions de son père. Son père est exigeant, le rabaisse à la moindre occasion, malgré tous les efforts qu'Abel peut faire. Dès le début du livre, on comprend l'ambiance au sein de cette famille.
Le père d'Abel représente le mot « COLERE ». Il accuse son fils d'être responsable du départ de sa maman entre autres choses. Cette introduction va mettre en place le monde fantastique de ce comics. La colère va ressortir d'une façon climatique, physique et mentale.
Bref, ce roman graphique permet à chacun de nous de se présenter et de se questionner sur les effets de notre colère. Ce sentiment peut avoir des conséquences morales, physiques et psychologies. Certes c'est humain de la ressentir par certains aspects ou aléas de notre vie. Il faut juste ne pas la garder en soi indéfiniment. Ce livre présente bien cet angle là.
J'ai appris que ce comics a recu le prix Fauve au festival d'Angoulême (Jeunesse 12-16 ans). Je comprends vraiment. Car durant la période pré-adolescent, la colère est bien plus exploitée et mal gérer peu devenir destructeur. Je conseille cette lecture pour les adolescents  ainsi que pour les adultes..

C'est le premier que je lis de cette maison d'édition et je compte en  lire d'autres. J'ai hâte de découvrir la suite d'Abel et de son renard (d'ailleurs j'ai oublié d'en parler : il a vraiment la mentalité que je me fais d'un renard très rusé, honnête et protecteur).
Commenter  J’apprécie          30
Il y a une touche, une patte, un petit quelque chose qui exalte et porte le lecteur vers le haut, vers le beau, dans cette BD.

Côté scénario, rien de bien novateur, malheureusement. Et le dessinateur, l'excellent Jorge Corona, déploie ses talents sur un terreau assez convenu. Mais il arrive à insuffler un élan poétique, une transcendance qui magnifie le récit de Skottie Young. Et mention spéciale à la mise en couleurs.

Le récit... parlera aux ados, mais laissera sans doute les adultes plus dubitatifs. Abel est un ado. Sa mère est partie. Son père est violent, manque d'empathie, de compréhension. Il gueule, frappe... Et sa colère le transforme en tempête monumentale. Abel aussi a cette capacité... Car dans Middlewest, la magie existe.

Le lecteur va suivre les pérégrinations d'Abel, accompagné d'un renard qui parle. Il va fuguer et trouver refuge chez des adultes qui semblent en savoir davantage sur lui et sur les enjeux de sa fugue. Notamment dans un cirque (petit clin d'oeil à Pinocchio...) où il se sent adopté, accepté.

Je redis qu'au niveau du dessin, j'ai adhéré à 100%. Jorge Corona colle à l'univers de Skottie Young. Les couleurs vives et apaisantes à la fois, les dessins anguleux qui font rêver, qui emportent loin... c'est exaltant. Dommage que Skottie Young ne soit pas plus inspiré sur le coup.
Commenter  J’apprécie          40
Le jeune Abel vit seul avec un père sévère et impulsif. Un jour, c'est la confrontation de trop et les mots plein de rage et de colère transforment son père en un monstre qui le blesse et laisse une marque sur sa poitrine. Abel s'enfuit avec son ami/conscience le renard pour échapper à la violence de son père et tombe sur un drôle de magicien qui ressemble plus à un vieux fermier loufoque qu'un magicien d'ailleurs.
×
C'est un beau roman graphique que nous offre là @urbanlinkeditions. C'est une lecture que j'avais envie de découvrir depuis l'an dernier et devant ce vocabulaire choisi largement réaliste et actuel de l'adolescence, j'ai proposé à Gnomeo 8 ans de le lire également. Banco chez lui aussi ! Il me réclame du coup la suite que formidablement la bibliothèque n'a pas (l'intérêt de prendre uniquement le premier tome d'une saga en trois volumes ? Je cherche encore) et qui semble impossible à trouver d'occasion. Mes ennuis dans le triangle avec la libraire et le banquier ne sont pas prêts de se finir je vous le dis. Mais il faut comprendre Gnomeo, on est vraiment sur un livre qui parle aux adolescents (pré adolescent, ça compte) avec des dialogues écrits vraiment comme on parle au quotidien familièrement et un personnage principal dans lequel l'ado peut s'identifier facilement. Aborder les ravages de la violence intrafamiliale et de la colère sous la forme d'une courte saga dans un univers fantastique est un excellent choix. Imager les traces indélébiles que laissent ce genre de violences dans la vie d'un enfant est intelligent. le côté très réaliste malgré un univers fantastique est aussi une bonne manière de toucher le lectorat, l'imaginaire se mêle très bien à l'image du Middlewest américain.
En revanche, peut-on parler de cette fin ? A-t-on le droit de finir un premier tome sur un cliffhanger pareil ? Je ne crois pas non !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BDGest
15 décembre 2020
Anger n'est certes pas dénué de défauts mais ses qualités lui donnent un charme indéniable. Avec une intrigue prenante et un tempo soutenu, l'ensemble lance Middlewest sur de très bonnes bases. La série étant terminée en VO depuis juillet, il reste à souhaiter que les deux autres opus arrivent rapidement.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
- Ouais, ben ce gamin commence à me les briser sévère.
- Je t'entends, là, hein.
- C'est le principe du son, oui. Je veux que tu saches que tu mes les brises sévère !
- Elle est toujours comme ça ?
- Non, parfois, elles est franchement désagréable.
Commenter  J’apprécie          60
Ça m'apprendra à faire confiance à un clochard magicien.
Commenter  J’apprécie          111
-On me sent sans me voir. On m'exploite sans me retenir. Je siffle mais je n'ai pas de voix. On me bloque, mais jamais on ne m'apaise. Qui suis-je ?
-Le vent ! C'est le vent, Hein ?
Commenter  J’apprécie          10
- Vous faites quoi ?
- Ce que tu m’as demandé lors de ta première visite ici… J’essaye de t’aider.
Commenter  J’apprécie          10
Sérieux, pourquoi écouter ce que raconte un vieux fou qui t'invite dans sa décharge au milieu des bois genre "Mais si, petit, je veux juste t'aider, c'est tout" ?
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Skottie Young (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Skottie Young
1,2,3 BD ! Chez les libraires ! et JLM Assurances BD vous présentent les BD coups de coeurs de Claire de la librairie Momie à Grenoble Celui que tu aimes dans les ténèbres, Skottie Young, Jorge Corona, Urban Comics Ana et l'entremonde tome 1 de Dubuisson, Cy chez Glénat 1629, ou l'effrayante histoire des naufragés du Jakarta de Dorison et Montaigne chez Glénat 1,2,3 BD c'est le jeudi à 18h30 sur la chaine Youtube et les RS. Trait pour Trait parcourt toujours les librairies de France pour des conseils de lecture. #bandedessinée #Manga #BD #jeu #concours Retrouvez 1,2,3 BD ! Chez les libraires avec https://www.jlm-assurances.fr/! sur : https://www.youtube.com/TraitpourtraitBD https://www.facebook.com/TraitpourTraitBD https://www.instagram.com/traitpourtraitbd/ https://twitter.com/TPTBD
+ Lire la suite
autres livres classés : colèreVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (203) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5220 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..