AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B08JZKR5P2
90 pages
(05/10/2020)
4.38/5   13 notes
Résumé :
Le préquel de la duologie New Adult "Une heure de plus", où les personnages secondaires bravent le temps pour vous livrer leurs histoires... et quelques secrets.
A déguster en entrée ou en dessert de la duologie.

Attention : Recueil précédemment publié sous le titre Toy Boys don't cry.


Avant Une heure de plus, les personnages secondaires de la saga Sans demi-mesure ont eu une vie. Dans ce recueil de six nouvelles, on les ... >Voir plus
Que lire après Une longueur d'avanceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
J'ai eu la chance de remporter ce recueil de nouvelles à l'occasion d'un concours 100% auto-édition organisé par Sandrine (Bla_bla_mum) sur Instagram. Pour moi qui ne connaissais ni la plume, ni l'univers de Laëtitia de Zelles, il m'a permis de faire connaissance avec les personnages secondaires de sa duologie Toy boys.

Ce recueil peut être lu, je le confirme, puisque c'est mon cas, sans avoir lu au préalable la saga Toy boys. Tout est compréhensible sans contexte et, le seul inconvénient que cette pré-lecture peut avoir, c'est de nous donner envie de retrouver ces personnages.

J'ai donc plutôt apprécié l'expérience et pourtant, je ne suis pas "très" nouvelles, ayant tendance à être un peu frustrée de ne pas en avoir assez. Dans Toy Boys don't cry, j'ai plutôt pris ça comme des petits instants de vie, nous permettant de découvrir différents personnages avec en fil rouge une fameuse Eléa (héroïne de la duologie); en effet, chaque personnage a un lien avec elle.

Chaque nouvelle est introduite par un article du blog d'Eléa, abordant différents aspects du quotidien, en particulier lorsqu'il s'agit d'amour. J'ai beaucoup aimé la façon dont ces posts sont tournés et ouvrent sur le récit qui suit.

Chaque nouvelle relate, entre autre, une rencontre et est datée, ce qui permet au lecteur de situer chaque scène dans le temps (et par rapport à la duologie). J'ai particulièrement apprécié la nouvelle sur la mère d'Eléa, dont j'ai trouvé la forme très originale; en effet, Laëtitia nous raconte l'expérience vécue par Sophie à travers des lettres qu'elle s'écrit à elle-même.

Si les premières nouvelles sont assez "sages", quelques scènes plus "hot" apparaissent par la suite. Ces dernières sont joliment tournées et permettent d'introduire la notion de "sex friend" ainsi que le principe de dissociation des sentiments de l'acte charnel.

Dans Toy boys don't cry, on rencontre des personnages plutôt sympa; j'ai notamment beaucoup aimé Andrea (et ce n'est pas parce que c'est le prénom de ma fille puisqu'il s'agit ici d'un homme) et Thibault, le c*****d que des flashs back nous font voir différemment. On côtoie la vie étudiante française (pour une fois) et on profite en souriant des ces quelques instants dans la vie d'autres.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
Commenter  J’apprécie          30
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, quel plaisir j'ai eu à replonger dans le monde de Laëtitia de Zelles ! C'est juste addictif ! Et le mot est faible. Elle nous livre un spin-off, un interlude, un préquel d'une puissance inouïe ! Merci Lety pour cette dégustation exquise.

Eléa est le point commun de tous les personnages de « Toy Boys ». Pour ceux qui ne l'on pas lu, c'est une information qui ne trahi pas de spoile 😉 Et de manière délicate, elle nous fait découvrir la vie de son entourage.
Chaque nouvelle est un zoom vers une personne. On glisse doucement sur des moments de vie, extrêmement importants. Où la douceur, l'amour, les liens affectifs et parfois la douleur font prendre des chemins de traverse.

A travers ce recueil de nouvelles (qui n'en donne pas l'impression) nous replongeons dans le monde d'Eléa. Ou nous le découvrons. Des petites pièces du puzzle qui nous embarque dans des moments intimes, dans des noeuds, des carrefours de vie et du temps.

L'écriture de Laëtitia est addictive. Elle nous happe dès la première page et on ne peut plus se défaire de cette lecture. Si on a le malheur de poser ce livre, on a qu'une envie, replonger dedans au plus vite ! Ce que j'aime chez cette auteure c'est qu'elle arrive à casser les codes de la romance tout en restant dans une sorte de norme. Elle nous transmet des messages puissants. Notamment celui de ne pas mettre d'étiquette, de ne pas avoir de norme. L'amour n'a pas de norme, n'a pas de visage et n'a pas de forme particulière. Il se vit, tout simplement. Mais il peut faire mal...

Un bémol ! Oui, il fallait que je vous le dise... C'est trop court ! J'aurai aimé poursuivre encore et encore... Mais voilà, le recueil comporte cinq nouvelles et un bonus 😉 Maintenant, nous allons devoir attendre le tome 2 de « Toy Boys ». Alors Lety, bouge ton popotin 😜 « Titre » 😂
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à entrer dans le monde de Laëtitia de Zelles et à découvrir « Toy Boys don't cry » voire même « Toy Boys ». C'est addictif, bien écrit et bon sang c'est génial ! L'amour, la vie, les accident de parcours, relever la tête et avancer... Un sacré programme ! Bisous !
Lien : https://linstantdeslecteurs...
Commenter  J’apprécie          10

Laetitia de Zelles fait partie de ces auteures que j'adore suivre, notamment sur Instagram. J'aime sa franchise, son état d'esprit et son accessibilité, ces questions existentielles et ces apartés musicales. Lire ce préquel était une évidence pour moi, avant ou après le tome 1 Toy boys, peu importe. Dans le premier cas il vous met dans l'ambiance et vous donne envie de lire ce fameux tome et dans le second les petits clins d'yeux au tome 1 sont à savourer.
Laetitia de Zelles m'a vite happée au coeur de son recueil de nouvelles. Certes le format est court et arrivée au point final j'ai eu ce sentiment de ne pas en avoir eu assez. Signe que sa plume est envoûtante et addictive. Elle explore de nombreux sentiments au cours de ces cinq histoires : l'amitié, la passion, l'amour, l'échec, l'espoir, la renaissance, la désillusion. Ces cinq portraits soulignent l'effervescence des émotions. Il y a ce quelque chose de très touchant dans les mots de l'auteure et d'émouvant. C'est avec frénésie que j'ai suivi leur mini aventure. Leur état d'esprit respectif permet de mieux comprendre les événements successifs du tome 1.


La mise en matière est très originale, introduisant chaque personnage dans un contexte particulier. Cette mise en bouche a ce côté particulier de vous interpeller dans le style développement personnel.


Ce recueil de nouvelles est une excellente idée en attendant le sortie du tome 2 que j'attends avec impatience. Ayant lu le tome 1 j'ai pu rapidement me remettre dans le contexte et situer chaque personnage. C'est un sacré délice de découvrir un bout de leurs vies et les quelques pages qui leurs sont consacrés sont une jolie ouverture dans leur monde respectif. Je les ai toutes appréciées mais ma préférence porte sur celle concernant papa d'Elea.


Je vous invite à découvrir ce recueil de nouvelles, idéal pour vous faire une idée de l'univers de Laetitia de Zelles et agréable comme mise en bouche. Je suis persuadée que vous succomberez à la plume de l'auteure ! Laissez-vous tenter !
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
Commenter  J’apprécie          10
Je viens de passer une soirée avec les protégés de Laetitia : Xabi, José, Thibault, Max, Sophie, Éléa, Milan, Andréa et les autres...

Je ne suis pas prêt des les oublier ceux-là. de la blessure profonde au vent du changement, en passant par des cicatrices amoureuses, ils ne manquent pas de caractère. Je dois avouer qu'ils m'ont plu, tourneboulé, voire, à certains passages, séduit.

De James au Jonas Brother... Johnny aurait pu s'inviter et nous fredonner en fixant Éléa : « cette fille là, elle est terrible. »

Bref, quand le charme du sud-ouest parfume avec son accent chantant sa calligraphie sensuelle et profondément humaine, cela vous emmène dans les hautes sphères d'un remarquable préquel.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai déjà lu Toy Boys, le précédent livre de Laetitia de Zelles et quel plaisir de retrouver sa plume qui est tellement fluide et naturelle. Et les références culturelles me parlent tellement !
C'est super de retrouver les personnages du premier tome (même si ce recueil peut se lire sans l'avoir lu).
En tout cas ce livre est un bel exercice de style, l'autrice a su mettre dans chaque nouvelle un genre différent (épistolaire, new romance, première personne, flash-back...). Elle sait encore une fois distiller le suspense, alors maintenant non seulement j'ai encore plus envie de lire le tome 2 mais j'ai envie de relire le 1.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Elle pleure, je l’entends. Et même si elle arrivait à le faire en silence, je l’aurais deviné. J’ai beau n’avoir que 14 ans, il y a bien longtemps que je ne pense plus comme un enfant, surtout quand il s’agit de mes parents. En ce nouveau samedi soir sur la Terre se répète la même rengaine : il est trop faible pour résister aux sirènes du vice, elle n’est pas assez forte pour lui imposer de rester.
Commenter  J’apprécie          00
Plaisir fait s’entrechoquer les lèvres et claquer la langue, avant de laisser couler un filet de voix. Juste dose entre piano et forte, créant une mélodie harmonieuse. Souffle chaud qui s’éternise et fait vibrer les lèvres, en un imperceptible tremblement d’air.
Commenter  J’apprécie          00
Au fond, nous n'avons jamais été aussi proches qu'au moment de nous dire adieu.
Commenter  J’apprécie          00
Si nos yeux s'étaient perdus de vue, nos âmes n'avaient pas oublié.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : penséesVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
875 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

{* *}