AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080689789
Éditeur : Flammarion (2006)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :

Cimetière de Bagneux. Robert Doisneau, dans son cercueil, vient d'être descendu au fond d'un trou. La terre ne l'a pas encore recouvert. Henri Cartier-Bresson est là, croquant une pomme. Quand c'est son tour de passer devant son ami, il lui lance la moitié de sa pomme. Je dédie ce livre à Stéphane Bouquet, à ses phrases tendues. A sa poésie, à son amitié, par lesquelles le vertige au-dessus du vide a été vivable, mué en cette légèreté ivre quand on se no... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
xgalaup
xgalaup04 mai 2008
  • Livres 3.00/5
Ce recueil de poèmes d'A. Dreyfus est habité d'un amour tout en retenu pour un homme jamais nommé sauf dans la dédicace. La déclaration n'ose pas tout à fait se dire, glisse entre les phrases à la faveur d'une allusion ou d'un soupir puis parfois se fait franche mais un peu timide. En revanche A. Dreyfus ose les évocations sensuelles ou sexuelles pleines d'une soif contrariée. le ton original est tenu du début à la fin et le lecteur suit avec délice les événements, les désirs, les doutes, le quotidien et le rêve de la vie d'une femme.
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
Dixie39Dixie3916 juin 2016
"Je vais te lire un poème de T.S. Eliot."
Aucun sexe ne nous berce ce soir, ni l'un ni l'autre. Nous nous disons des poèmes. Déchaussés, assis ou à moitié allongés sur le très mince tapis rouge, tour à tour c'est s'occuper d'un feu pour que l'autre regarde danser des flammes.

Tu te rends compte ?
Je n'ai pas froid.
Commenter  J’apprécie          190
Dixie39Dixie3914 juin 2016
Une nuit j'avais comme des morsures, attaquée par l'amour incertain. Tu as tout regardé, sans me plaindre et sans me laisser, comme on fait d'une vivante.
Me montrant que cela aussi c'est choisir, souffrir.

C'est acceptable si l'on sait.
Commenter  J’apprécie          180
Dixie39Dixie3910 juin 2016
Je te regarde longtemps :
Après la bouche, les yeux,

Entre deux baisers,
Personne n'a la place de passer.

J'ose te sourire.
Commenter  J’apprécie          210
Video de Ariane Dreyfus (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ariane Dreyfus
Rencontre de poètes. Ariane Dreyfus.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
467 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre