AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012031102
Éditeur : Hachette (15/02/2017)

Note moyenne : 1.69/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Brillante étudiante en sciences politiques, Laure Meziani est la secrétaire personnelle de Pierre de Morangles, le candidat aux électorales du Nouveau Parti du Centre. La fascination qu’elle lui voue est sans borne, et, lorsqu’il semble enfin la remarquer, elle profite de ces heures volées sans penser au lendemain. Mais après leur première nuit, elle ne s’attendait pas à se réveiller à côté d’un cadavre ! Pas plus qu’elle ne s’attendait à plonger dans l’envers du dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
DBC-Anais
20 février 2017
★★★★★
★★★★★
Quelle surprise en commençant ma lecture de ce roman… Moi qui pensait que ce livre était un récit jeunesse sur la politique, je me suis foutrement trompée. En effet, méfiez-vous de ce que montre la couverte et de ce qui est écrit dans le résumé. Car pour moi, ce livre est nullement pour les plus jeunes ; je le considère plutôt comme un roman érotique.
C'est l'histoire de Laure, assistante politique et amante de Pierre, patron du parti NPC. Hélas, Pierre meurt brutalement. Pour la femme de Pierre, Alix, il faut continuer la campagne politique. Alix, ainsi que toute la panoplie de conseillers politiques, vont décider de confier les rênes du pouvoir à Laure, jeune demoiselle sensible, un peu naïve et gentille. D'un autre côté, on découvre un frère, éleveur de chevaux et une soeur, journaliste. Tous deux vont se retrouver mêlés à la toute nouvelle campagne politique de Laure.
Laure, notre protagoniste, est une fille effacée, froide, sans personnalité, qui m'a grandement ennuyé et énervé. Son manque d'originalité et son manque de dynamisme, m'ont très vite lassé. Heureusement que les deux personnages secondaires (le frère et la soeur) étaient là pour remonter un tout petit peu le niveau. Les personnages ne sont pas attachants, ils n'inspirent rien que de l'ennui.
Quant à l'intrigue, je l'ai trouvé grossière, pas assez finement travaillé, trop prévisible, aussi. Pas réaliste pour un sou, l'histoire m'a parfois fait rire, alors que le contexte ne s'y prêtait pas.
J'ai précédemment évoqué le genre du roman érotique, sans pour autant parler plus profondément de ce qui me faisait écrire cela. Eh bien, c'est tout simple : l'histoire commence in medias res par un ébat entre Laure et son amant, Pierre. Elle se poursuit avec des scènes de sexe entre femmes, entre hommes et femmes, des allusions sexuelles permanentes et très gênantes. Je pense que Christine Féret-Fleury voulait donner des envies de fantasmes à ses lecteurs, en mettant en parallèle vie politique et vie sexuelle ; hélas, c'est totalement raté. le sujet n'est pas léger, et en plus l'auteure s'amuse à ajouter une atmosphère sexuelle pesante : le livre devient très vite trop lourd pour les lecteurs.
Vie politique, scènes érotiques… mais aussi enquête journalistique ; avec le frère et la soeur qui s'immiscent dans le récit pour percer leurs secrets familiaux. Vous retrouverez des jeux de manipulation, des secrets inavoués, des mensonges à demi-proférés. Une enquête pas assez exploité, qui, comme le reste de l'histoire, était bien trop lourde et pesante. Les thématiques trop nombreuses alourdissent l'histoire et éparpillent et le lecteur. Grosse déception.
Candidate, c'est donc un roman érotique bas de gamme, qui tente d'incorporer des éléments de fantasmes politiques, dans le style de Cinquante nuances de Grey. Ne vous faites pas avoir et ne placez pas ce livre entre de jeunes mains.
Lien : https://analire.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
NovaBaby
07 mars 2017
★★★★★
★★★★★
Ce roman partait d'une vraie bonne idée. À la mort du leader d'un parti politique, une jeune femme inexpérimentée et idéaliste est propulsée en tête de liste par les pontes qui le dirigent. Bien évidemment, elle entre dans la cour des grands alors que tout le monde essaie de la manipuler.
Malheureusement pour moi, l'auteure a voulu en faire un semi-thriller à tendance érotique, et ce n'est pas du tout passé.
Parce que l'idée de départ me bottait vraiment beaucoup. Sauf que de la manipulation, on ne va pas en voir tant que ça. Ou du moins, on n'en verra pas les effets. Tout le monde dit vouloir manipuler la demoiselle, Laure elle-même crie à la manipulation et se plaint d'être un objet, mais au final, on reste un peu sur notre faim à ce niveau-là. On est bien bien loin d'un House of Cards.
Parce que des secrets de famille vont se mêler à la vie de Laure. Et pas sa famille, sinon, ce serait peut-être plus intéressant. du coup, tiraillée entre les chefs de son parti, une journaliste, et un beau gosse sorti d'on ne sait où, elle va effectivement être manipulée, m'enfin, ça reste gentil.
Et facile, surtout.
Puisque la politique est de plus en plus associée au scabreux et à une certaine idée de la luxure, elle va devenir une sorte de proie sexuelle pour s'assurer sa docilité. J'ai vu sur LivrAddict ue beaucoup reprochaient les scènes érotiques à ce livre. Pour ma part, elles ne m'ont pas dérangée, elles restent assez anecdotiques et surtout, elles ne rentrent pas dans le détail, si c'est un point qui pouvait vous freiner. le sexe est présent, oui, mais on ne croule pas sous la descriptions des positions acrobatiques ou des corps en sueur.
Mon problème, c'est qu'il s'agit du seule levier qu'ont trouvé les différents personnages pour influencer Laure. Genre, elle n'a aucun vilain secret à maintenir dans , personne qu'elle aime à protéger. Bref, c'est finalement le prototype de l'oie blanche idéaliste que le monde vicié de la politique ne peut corrompre. Alors que bon, rien que les premières scènes auraient pu donner davantage de corps à ce personnage.
Donc, oui, quand je me suis rendue compte de tout ça, j'ai été déçue. J'attendais du machiavélisme, une soif de pouvoir, quelque chose en plus.
Alors quand en plus le côté "thriller" fait son apparition, pour bien montrer qu'il y a anguille sous roche avec certains personnages, j'ai lâché l'affaire. Ce n'était tout simplement pas ce que j'attendais en tant que lectrice.
En plus, je n'ai pas trouvé les personnages attachants, ni charismatiques. La veuve / ponte du parti n'est ni plus ni moins qu'une caricature de bourgeoise un poil dépravée, la journaliste, idem : son travail empiète sur ses relations, elle le déplore comme si ce n'était pas un choix fait sciemment alors qu'au final, elle a une vraie éthique, m'voyez, quitte à ne pas saisir les scoops quand ils se présentent pour ne blesser personne.
Et Laure... Bon, je l'ai dit, elle est un poil naïve et va se rebiffer d'un coup d'un seul un peu trop facilement pour que j'y croie. Et surtout, on ne sent pas le poids de la manipulation d'Alix, l'emprise qu'elle est supposer subir de sa part.
C'est donc une lecture très mitigée, mais si le thème vous tente, n'hésitez pas à lui laisser sa chance, parce que pour le coup, c'est vraiment que ce roman ne correspondait pas à mes attentes de lectrice, pas qu'il était objectivement bourré de défauts insurmontables. de plus, il faut bien reconnaître que c'est bien écrit : fluide, facile à lire, mais pas non plus simpliste.
Lien : http://delaplumeauclic.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MissEcho
17 février 2017
★★★★★
★★★★★
Eh bien, cette lecture fut bien laborieuse ! Attirée d'abord par le résumé mais aussi par sa catégorisation (en YA/Jeunesse/Science-fiction(?)), je me suis rendu compte plus tard que ce livre ne pouvait ni être du jeunesse ou du young-adult et encore moins de la science-fiction. Déjà par le fait que la protagoniste a 26 ans mais aussi à cause du sujet assez sérieux comporte quand même des scènes adultes (sans tourner à l'érotique, mais presque quoi). Bref, ce n'est du tout jeunesse et c'est clairement un livre pour adulte, faites donc attention aux tags et aux catégories associées de certains livres qui sont parfois complètement à côté de la plaque.
Passons au plat de résistance, de quoi ça parle ? Eh bien, ça parle de Laure, l'assistante personnelle de Pierre de Morangles, candidat d'un nouveau parti, qui prend sa place à la mort de celui-ci et qui doit séduire son public en faisant valoriser sa jeunesse. Laure est prometteuse, elle est jeune, à fond dans la politique et elle se fait très bien manipuler. D'ailleurs une partie de l'intrigue tourne autour de qui manipule qui ? J'avoue ne pas avoir très bien compris la réponse à cette question (si tant est qu'il y en a une) parce que les motivations de certains personnages ne sont pas bien expliquées/exploitées même si on peut comprendre que la motivation principale, c'est le pouvoir.
Le décor se met très rapidement en place puisque dès les premières pages Pierre de Morangles meurt (au côté de Laura d'ailleurs, c'est pas joyeux joyeux mais c'est l'une des meilleures scènes de ce livre) et Laure se retrouve propulsée devant les médias (AKA la cage aux lions). J'ai dit au début que ma lecture a été laborieuse et elle l'a été car l'histoire est racontée à la troisième personne et que je ne me suis sentie que spectatrice. Je ne me suis donc pas attachée aux personnages et à leurs difficultés. D'autant plus que les points de vue alternent à chaque chapitre et que je n'ai pas pu me concentrer sur un seul des personnages et qu'il manque vraiment de descriptions pour aider le lecteur à se situer. Par contre, j'ai bien aimé ce début de livre qui était plutôt prometteur car Laure se fait peu à peu à son nouveau statut, que les bases de l'histoire sont posées et que c'est plutôt bien ancré dans l'actualité politique.
C'est ensuite que j'ai décroché peu à peu de l'histoire. En effet, même si l'histoire tourne autour de secrets de familles, de meurtres, d'adultère et de liaisons, j'ai trouvé que cela faisait trop de coïncidences fortuites et que le côté « thriller » et manipulation était accentué par les trop nombreux secrets/liaisons/meurtres sans pour autant bien les exploiter. Au lieu de ressentir l'envie de connaître ces fameux secrets, j'avais bien plus envie d'en finir avec ce livre qui partait trop loin pour ressembler à la réalité.
En conclusion, c'est vrai que je n'avais encore jamais lu de livre qui abordait la politique (tout en restant de la fiction) et que je suis peut-être (sûrement même) passée à côté de ce livre mais mon ressenti est clair et net, j'ai avancé à reculons dans ma lecture et j'ai soupiré de soulagement quand je l'ai fini…
Lien : http://wp.me/p6HBXd-AO
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lablondeframboise
22 février 2017
★★★★★
★★★★★
Je dois avouer que je suis vraiment mitigé par cette lecture. Je ne m'attendais pas vraiment à ça. Pourtant l'idée de départ est originale et c'est pour ça que je voulais lire ce roman, et aussi parce que je connais un peu l'auteure et que je voulais la découvrir dans une nouvelle lecture.
J'ai aimé l'histoire, découvrir l'envers du décors d'une campagne électorale, avec son lot de magouilles, d'embrouilles et d'hypocrisie. Mais je n'ai pas du tout aimé la façon dont c'est raconté. Il y a parfois des gros trous entre les chapitres, que l'auteure comble en se qu'il s'est passé, au lieu de se qu'il se passe .. Je ne sais pas si je suis claire, mais je ne sais pas vraiment comment faire mieux. Pas mal de petits flash-back viennent nous apprendre plus sur les personnages.
J'ai eu beaucoup de mal avec les personnages. Déjà Laure, la jeunette qui couche avec un homme marié, merci mais non merci ! Ça ne me la rend pas sympathique du tout ! Renate la journaliste est un peu bizarre, tout comme son frère. En plus ils ne sont pas assez travaillés ! Malgré les petits flash-back qui nous en apprennent un peu sur leur passé, on en sait pas beaucoup sur eux.
Finalement, dans ce roman, ils passent tous leur temps à coucher les uns avec les autres, j'en ai vite eu marre de leur coucheries à deux balles qui m'apportent rien à l'histoire. le récit avance lentement, il ne se passe pas grand chose d'intéressant, bref je me suis un peu ennuyée malheureusement. Et finalement, je n'ai pas vraiment découvert l'envers du décors d'une campagne électorale, je ne pense pas que ça se passe comme ça !
Sinon le style de l'auteure lui m'a plu. Il est fluide, agréable à lire. le récit manque un peu de dynamisme, mais est assez fluide à lire.
En bref, j'ai eu du mal avec ce roman qui ne m'a pas convaincue, alors que l'histoire m'intéressait et que j'adorais l'idée de départ. Je n'y ai pas trouvé ce que j'espérais, vraiment dommage !
Lien : http://parlons-bouquins.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
im_didou
23 février 2017
★★★★★
★★★★★
Quelle couverture intriguante ! Franchement, comment ne pas avoir envie de savoir ce qui se cache derrière ce titre, cette image ? Je suis bien contente d'avoir pu le lire. Je vous préviens d'avance que cette chronique est en demi-teinte, je n'ai pas été convaincue par le livre.
Cette histoire résonne beaucoup avec l'actualité politique du pays. Entre manipulation, complots, soif de pouvoir… J'avoue ne pas être intéréssée le moins du monde par la politique, alors j'ai eu un peu peur que le livre ne me plaise pas. Au final j'ai plutôt bien accroché avec ces personnages sans scrupules, sans pour autant m'y attacher.
Laure se retrouve propulsée à la tête d'un partie, sans l'avoir réellement souhaité. C'est à dire qu'elle est la marionnette de plusieurs personnes qui veulent la façonner en « candidate idéale » quitte à mentir, trahir, manipuler. C'est un monde sans pitié, où Laure a du mal à savoir à qui elle peut faire confiance, ou non.
L'histoire en elle-même est intéréssante, l'ambiance de manipulation m'a beaucoup plu. Mais alors parcontre… j'ai trouvé que les relations entre les personnes étaient un peu n'importe quoi, peu crédibles. Laure devient intime avec untel, puis untel, puis untel. Puis se place en victime de manipulation ? Eh oh! Tu sors de Sciences Po réveille toi un peu, cocotte !
Les événements se déroulent à une vitesse folle, je me suis demandée si l'auteur n'avait pas hâte de terminer l'écriture de son livre. Vous savez, comme si je lisais ce livre de façon accélérée. Autant vous dire que je n'ai pas été convaincue, malgré le potentiel de l'histoire.
En bref, une histoire qui aurait pu être intéréssante mais l'écriture est trop rapide pour que j'ai pu réellement apprécier.
Lien : https://chutjelis.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
DBC-AnaisDBC-Anais17 février 2017
- Vous n'avez pas répondu à ma question, avait fait remarquer celle-ci.
- Je le sais. C'est le b.a-ba, en politique. On dirait que je fais des progrès !
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : candidateVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle