Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : B0017YYIW4
Éditeur :


Note moyenne : 4/5 (sur 11 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Ce fou est un homme venu on ne sait d'où, qui jette le trouble dans les consciences par ses paroles et ses attitudes non conformistes. À son contact, les gens sont tentés de s'arracher à leurs mesquineries, à leur résignation, et de devenir meilleurs.
Ce fou déra... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par myriampele, le 25 janvier 2012

    myriampele
    Ca se déguste comme une friandise au sirop d'érable. Dès la première page, je me laisse porter par les mots, l'accent rugueux de Félix Leclerc, son odeur de feu de bois. Et l'odeur de vent salé tout au long de l'histoire. Une merveille!

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par yowie, le 07 novembre 2012

    yowie
    Mon deuxième Félix Leclerc et je doit dire que je suis pas mal déçu. Autant j'ai adoré Pieds nus dans l'aube autant j'ai pas vraiment embarqué dans le Fou de l'Île. Je vois beaucoup un genre d'allégorie entre la vie du Christ et ce fou. J'avoue que c'est empreint de poésie mais au bout de la ligne je ne comprend pas vraiment les messages véhiculés. Si tout au moins cela me donnerait le goût de visiter l'île d'Orléans... Mais non!
    Bref une déception pour moi!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (16)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par dreulma, le 26 décembre 2012

    Le fou souffle le fanal et s'étire bras au ciel, soulagé du poids de beaucoup de nuits...
    Il y a inondation de soleil sur les battures. Le fou sort de la cabane, en faisant des gestes d'un homme à la nage. Il boit la lumière comme si elle était dans une coupe.
    Recueillis sont les villages. Lisse est la mer. Les goélands, striés d'or, filent comme des flèches vers les cathédrales aériennes. Multitude en extase, ainsi les roseaux ...
    Le fou avec les images qu'il a sous les yeux veut résumer sa pensée ici-bas. D'un geste il ramasse une poignée de limon. Il l'écrase dans sa main - Ça, c'est l'homme.
    Puis il lance la vase par terre, pile dessus, l'enfouit sous sa semelle. Doucement, il soulève sa semelle, s'assoit et observe. De la poignée de limon sort une fleur timide, toute grêle et gracile. Elle s'ouvre, elle est bleue, pleine de musique, puis elle se défait, se fane, perd sa corolle, moisit et meurt...
    Pour sûr qu'il n'y a pas de fleurs dans les battures, mais un cerveau de fou qui prépare le plan d'amour fait pousser les fleurs sur les cailloux et entend des musiques dans les corolles...
    La mer est immobile comme un plancher de vitre. On dirait dans ce matin qui ressemble au premier du monde, que va venir l'ami tant attendu, l'ami qui sait tout, qui voit tout, qui peut tout, suivi d'anges aux cheveux longs et d'anciens fous devenus princes.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 1         Page de la citation

  • Par lacazavent, le 13 mai 2009

    "Une île
    Une fleur dans l'eau.
    Et la falaise abrupte qui porte les maisons.
    Des pêcheurs, des cultivaeurs, des barges, des charrues, des granges,des entrepôts à poissons.
    Des chemins de terre sous des abres. Croix et sorcières aux carrefours.
    Des nuits noires comme des trous, des matins comme des portes d'or.
    Des gens heureux, aveugles.
    Des enfants qui vont à l'école par des talus.
    Un vent éternel qui souffle dans les cavernes et les oiseaux maigres aux grandes ailes qui s'en moquent.
    Le vent ! Un jour, debout comme un lion en colère, le lendemain couché.
    Suivez-moi, il y a fête sur l'île. (...)"
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par dreulma, le 26 décembre 2012

    - J'aime les choses insensées, j'attendais les choses insensées. Je te souhaite les choses insensées.
    - Te voilà bien insensé, et pourquoi ?
    - Parce que les choses sensées, les choses qui sont admises et acceptées sont souvent bêtes.
    - Comme quoi par exemple ?
    - Condamner au cachot le père de famille qui a volé cinquante piastres à la banque et médailler le célibataire qui a ramassé son million chez les pauvres... Forcer l'homme à tuer l'homme qui ne lui a rien fait ... Le tigre ne tue pas le tigre qui ne lui a rien fait. Moi, je suis fatigué de la laideur acceptée.
    - Il t'arrivera malheur, Salisse.
    - Qu'il vienne. L'homme heureux est hypocrite.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par dreulma, le 09 décembre 2012

    Salisse s'en va. Il rame vers la chaîne des Roches. Son ombre bouge sur l'eau. Il pense à l'hypocrisie, à la pourriture de l'île sous les rires... Il y a des pierreries sur les vagues. Chaque jonc a son petit soleil à fleur d'eau. Les montagnes sont presque noires. Le ciel très bleu, très propre, sans un pli. Et cet or dans l'air. être mangé par une chose belle ! Laboure Salisse sur cette vieille eau, comme un explorateur qui passe là pour la première fois et trouve le lieu d'une étrange beauté.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par dreulma, le 09 décembre 2012

    Une île.
    Une fleur dans l'eau.
    Et la falaise abrupte qui porte les maisons.
    Des pêcheurs, des cultivateurs, des barges, des charrues, des granges, des entrepôts à poissons.
    Des chemins de terre sous les arbres. Croix et sorcières aux carrefours.
    Des nuits noires comme des trous, des matins comme des portes d'or.
    Des gens heureux, aveugles.
    Des enfants qui vont à l'école par les talus.
    Un vent éternel qui souffle dans les cavernes et les oiseaux maigres aux grandes ailes qui s'en moquent.
    Le vent ! Un jour, debout comme un lion en colère, le lendemain couché.
    Suivez-moi, il y a fête sur l'île
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

> voir toutes (27)

Videos de Félix Leclerc

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Félix Leclerc


Rature et lit : corps
Bienvenue à Rature et lit : le corps Rature et lit font bien littérature est une citation tirée du Calepin d'un flâneur de Félix Leclerc, un recueil de maximes où l'on retrouve le...








Sur Amazon
à partir de :
10,83 € (neuf)
3,36 € (occasion)

   

Faire découvrir Le fou de l'île par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz