Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290037370
Éditeur : J'ai Lu (2011)


Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Entrez dans l'univers fantastique de Mathias Malzieu!
38 mini westerns (avec des fantômes)
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi
La mécanique du coeur

" Une puissance évocatrice à la Lewis Carroll " - Métro.
" Mathia... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par chriskorchi, le 16 mai 2013

    chriskorchi
    A picorer au rythme de ses envies, ces écrits vous entrainent dans le vaste monde de l'imaginaire, teinté d'univers enfantin. Les féées-lustres y côtoient un étrange poète-cow-boy ou Phileas Smog, tandis que des photos-montages Polaroïd se glissent au fil des pages. Ajoutez un peu de gourmandise : de Kinder-surprise, de Jessie Caramel ou de pâte à bisous et le tour est joué !!
    Avec 38 Mini-westerns (avec des fantômes), Mathias Malzieu passe du côté des auteurs et lance sa première bouteille à la mer, sans savoir à quel point cela plairait…
    Je le conseille vivement surtout à tout ceux qui aiment l'univers de Tim Burton
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par hopeee, le 15 avril 2012

    hopeee
    J'ai eu un énorme coup de coeur pour l'histoire de La Mécanique du coeur. J'ai été attirée à cause de la quatrième de couverture et en fouinant un peu sur le net, je n'ai eu que de bonnes impressions de ce roman. J'ai été scotchée! Je ne m'attendais pas du tout à être entraînée dans un monde qui ressemble à celui de Tim Burton. Sous certains angles, je voyais en Jack, le héros de "Edward aux mains d'argents". La thématique principale est la même me direz-vous. Bref, ce roman a été la brise d'air frais dont j'avais besoin. Les personnages sont attachants dès les premières lignes de descriptions, on s'imagine tout de suite les lieux et les dialogues nous font vivre l'histoire dans son intégralité. J'ai aimé la présence de Jack l'éventreur, même si ce personnage arrive un peu comme "un cheveu sur la soupe". Mais le passage -peut-être proleptique- où il apparaît, indique en quelque sorte une césure. Après, chacun a sa propre interprétation! Méliès est tout aussi attachant que Jack même si on ne ressent bien évidemment pas les mêmes sentiments pour ces deux personnages. La relation entre Joe et Jack -même si elle est complexe- est aussi attachante et nous prend "aux tripes". Ils jouent à un jeu dangereux dont le premier prix est empoisonné.
    Et enfin, je ne peux pas ne pas parler de Madeleine, la sage-femme. Elle est vraiment attentionnée, Jack est comme son propre fils et j'ai été vraiment émue à la fin du roman lorsque l'on découvre le pourquoi de toutes les décisions qu'elle avait prises.
    En découvrant La Mécanique du coeur, j'ai découvert cet agréable écrivain qu'est Mathias Malzieu mais aussi son groupe Dionysos dont un album est entièrement consacré aux histoires de Jack. Mais je vous déconseille d'écouter Dionysos si vous comptez lire le livre... Attention aux spoilers avec Mathias Malzieu-musicien.
    J'ai hâte de finir ce beau coffret avec 38 mini westerns et Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi


    Lien : http://pagesalire.canalblog.com/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par chriskorchi, le 16 mai 2013

    " Qu'est-ce qu'on devient quand on oublie les connexions enfantines, quand on les range dans un coffre du cerveau et qu'on ferme à clef comme un grenier pour jouets cassés ?"
    Puis, "Qu'est-ce qu'on devient quand on a terminé d'être amants, que ça y est, on est casé, que c'est sûr, que ça devient une fatalité ?" et encore, "Qu'est-ce qu'on devient lorsqu'on laisse s'évaporer nos propres rêves, quand on les regarde s'éloigner comme des petits nuages blancs emportés par la brise, ces fameux rêves qui irriguent l'espoir et toute la machine à pétiller de l'esprit ? Qu'est-ce qu'on devient quand tout ça s'assèche petit à petit que même la notion de jeu devient étrangère et que même l'idée d'adrénaline fait peur ?...
    Qu'est-ce qu'on devient quand on ne se jette plus dans le feu de l'action et qu'on se met à tout trouver "sympa" au lieu d'aimer vraiment les choses ?

    - Un vieux con, voilà ce qu'on devient, répondit-elle."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par chriskorchi, le 16 mai 2013

    "Cette nuit, les mouchoirs en papier usagés se sont mis à danser dans ma corbeille. De vrais petits fantômes tout fripés.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par hopeee, le 16 avril 2012

    Quelle connerie rose, l'amour!

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

> voir toutes (19)

Videos de Mathias Malzieu

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Mathias Malzieu

Pour "Traits pour traits" (France Inter, été 2013) Mathias Malzieu commente avec humour un tableau de Di Rosa du M.N.A.M.- Centre Pompidou http://www.franceinter.fr/emission-traits-pour-traits-mathias-malzieu-se-jette-dans-le-vide-avec-di-rosa








Sur Amazon
à partir de :
14,72 € (neuf)

   

Faire découvrir 38 mini westerns (avec des fantômes) - Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi - La mécanique du coeur par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz