Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2081313855
Éditeur : Flammarion (2014)


Note moyenne : 3.96/5 (sur 1292 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Edimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à l'accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le cœur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra,... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (269)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Gwen21, le 14 décembre 2012

    Gwen21
    Je viens d'achever la lecture de "La Mécanique du coeur", oeuvre dont j'ignorais l'existence il y a encore quelques jours, jusqu'à ce que Clavie me l'envoie. C'est donc un pur hasard qui m'a fait choisir ce livre dans sa liste de livres à échanger ; c'est une jolie trouvaille.
    Je ne peux qualifier les mots de Mathias Malzieu de "roman". C'est un court récit mais un long poème... Un poème qui se lit comme on écoute une chanson et j'aimerais pouvoir ajouter "une chanson tirée du répertoire de Dyonisos" sauf que je connais mal ledit répertoire. Je m'aventurerai seulement à avouer que très vite, miss Acacia a pris pour moi les traits de la chanteuse complice Olivia Ruiz avec ses airs mutins, son tempérament andalou et la grâce qui habite chacun de ses gestes. J'ai souri en lisant les remerciements de l'auteur en fin d'ouvrage.
    La Mécanique du coeur est un texte tellement poétique que je suis contente, au final, qu'il soit si court car son phrasé très imagé m'aurait sans doute lassée s'il s'était étiré en longueur. Or, tel qu'il est, ce ne fut pas du tout le cas, au contraire. Je me suis laissée entraîner comme dans une danse par l'incroyable musicalité du texte qui déroule avec fluidité un conte d'une beauté quasi irréelle. Pendant que je lisais, j'avais la sensation de voir un très beau dessin animé défiler devant mes yeux redevenus ceux d'une enfant écoutant une belle histoire d'amour.
    Riche de sa simplicité, le roman-poème-chanson du compositeur-chanteur-écrivain séduit par son naturel, sa pureté, son parfum de bohème et même par sa dimension dramatique qui permet à chaque lecteur de s'identifier à Little Jack dans ses rapports affectifs à ses parents, ses amis et/ou ses amours.
    Un moment de lecture assez magique, idéal en cette veille de Fêtes !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 45         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par Marple, le 28 juillet 2013

    Marple
    Voilà un livre dont je me réjouis de découvrir (a priori bientôt) l'adaptation en film d'animation. Nul doute en effet que Mathias Malzieu a su créer un univers singulier et beau, tout de poésie et de rêve, un peu à la Tim Burton. Mais ce type d'univers vit à mon sens bien mieux dans les chansons ou au cinéma, en tout cas c'est là que j'y suis le plus sensible. Un peu moins dans les romans...
    'La mécanique du cœur' raconte l'histoire d'amour de Jack, jeune garçon au cœur détraqué rafistolé avec une horloge, et de Miss Acacita, la petite chanteuse andalouse qui fait s'emballer ses aiguilles. Pour elle, il est prêt à tout : traverser le monde, crever des yeux, arranger la vérité, travailler au train fantôme, s'arracher le cœur s'il le fallait... Mais ce n'est pas facile de vivre avec un amour aussi grand quand on est encore presque un enfant.
    Beaucoup de tendresse dans ce conte, pour tous les cabossés de la vie ou ceux qui sont différents. Pas mal de passion aussi, j'ai d'ailleurs bien aimé les passages sur la fée bleue de Pinocchio ou les animaux sauvages. Mais quand même un peu trop de métaphores et d'envolées romantico-poétiques pour moi : par moments, on s'approche dangereusement du cucul-la-praline et l'histoire n'avance pas... Cela dit, ne vous y trompez pas, même si la mécanique de mon cœur n'a pas été chavirée, je suis contente d'avoir rencontré ce petit cousin d'Edward aux mains d'argent !
    Encore une fois, j'ai trouvé par hasard une anecdote sur l'histoire derrière le livre, et elle m'a touchée : parolier-compositeur-chanteur du groupe de rock français Dionysos, Mathias Malzieu a été inspiré par sa Miss Acacita à lui (chanteuse aussi, mais pas de flamenco !) pour ce livre qu'il lui dédié et pour l'album éponyme de son groupe. Il ne me reste plus qu'à l'écouter...
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 42         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Lorraine47, le 21 décembre 2013

    Lorraine47
    La pendule fait tic tac tic tac...
    Mais
    Boum
    Quand votre cœur fait boum
    Tout avec lui dit Boum
    Et c'est l'amour qui s'éveille!
    Jack est né à Edimbourg, le jour le plus froid du monde. Pour lui sauver la vie, Madeleine la sorcière lui greffe une horloge à coucou pour suppléer son cœur défaillant. Toute émotion forte lui est interdite et bien entendu l'amour...
    Jack naît une deuxième fois à travers les yeux de Miss Acacia, la peite chanteuse aux yeux d'amadou.
    Vertige de l'amour
    Désir fou que rien ne chasse
    L'coeur transi reste sourd
    Aux cris du marchand d'glaces...
    Un beau conte surréaliste que j'ai devoré à la cadence effrénée du chef d'orchestre Mathias Malzieu.
    Sa prosodie est incantatoire et envoûtante.
    Tic Tac
    On s'est aimé à s'y méprendre
    Flic Flac
    Diabolique est mon ange
    Tic Tac
    Plus rien ne me dérange...
    À déguster comme une première pomme d'amour de fête foraine...
    La mécanique du cœur est une bien belle machine!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          6 45         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par latina, le 17 avril 2014

    latina
    Que l'amour est compliqué ! Il faut toujours qu'il s'embarrasse de jalousie, de peur...Et tout cela à cause du manque de confiance en soi. L'amour est possessif, aussi, et ici, il s'agit de l'amour maternel, qui voudrait épargner à son petit toutes les aspérités de la vie.
    L'amour est une curieuse mécanique, oui. Et Mathias Malzieu a voulu nous le prouver à coups de phrases poétiques à l'extrême, dans un conte mi-merveilleux, mi-fantastique, à la manière de « l'étrange Noël de Monsieur Jack » de Tim Burton, mâtiné de sauce réaliste avec l'intervention de Jack l'Eventreur et de Méliès l'Inventeur, des brumes du Nord, à Edimbourg, au soleil du sud, à Grenade.
    Ce conte parle de tous les amoureux, principalement des amours adolescentes, passionnées et entières, magnifiquement incarnées par Little Jack et miss Acacia, qui s'apprivoisent lentement pour mieux se perdre...L'amour adolescent, plein d'étincelles et d'étoiles, pourra-t-il survivre à la marche inexorable du temps et à l'incursion du monde ?
    J'ai aimé, oui, j'ai aimé les mots doux et les expressions pleines de poésie de Mathias Malzieu, j'ai vibré en même temps que La mécanique du cœur de Jack (son cœur, en fait, a été greffé par sa mère adoptive à une horloge, pour l'aider à surmonter les aléas de la vie mais en même temps, cela le rend complètement différent...).
    Mais le frémissement, par son essence-même, ne peut durer éternellement, c'est pourquoi j'aurais préféré que cette histoire soit plus courte, afin que résonne plus longtemps en moi le souvenir de l'amour rythmé par le tic-tac du temps.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 36         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par missmolko1, le 08 novembre 2012

    missmolko1
    Je connaissais Mathias Malzieu chanteur et j'ai eu la chance de le voir en concert il y a pas mal d'années. J'en garde un excellent souvenir car j'adore ses chansons et son énergie sur scène.
    Je découvre ici avec "la mécanique du cœur", Mathias Malzieu écrivain. Et je dois dire que je suis conquise.
    Sa plume est toujours aussi poétique, et il a l'art de faire passer des tas d'émotions à travers ses mots. L'histoire est touchante, parfois drôle et triste a la fois. le personnage de Jack m'a beaucoup plu et je m'y suis très attachée au point que j'ai trouvé ce conte bien trop court.
    Une très belle découverte et je n'en resterai pas là! Je lirai avec plaisir ces autres romans ça c'est sur.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 46         Page de la critique

> voir toutes (220)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par adel310, le 12 avril 2014

    Son cou est saupoudré de grains de beauté minuscules, constellation descendantjusqu'à ses seins. Je deviens l'astronome de sa peau, fourre mon nez dans ses étoiles. Sa bouche entrouverte me fait loucher, j'ai des bulles dans le sang et des éclairs entre les cuisses. Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes. De ses mains coule une douce électricité. Je m'approche encore.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par adel310, le 12 avril 2014

    J'étudie la mécanique de son coeur avec passion,je tente d'en ouvrir les serrures bloquées, avec des clés douces. Mais certains endroits semblent fermés à jamais.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par sylvie, le 19 janvier 2008

    Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles.

    Deuxièmement, maîtrise ta colère.

    Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux.

    Car alors pour toujours à l'horloge de ton coeur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique de ton coeur sera brisée de nouveau."
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 132         Page de la citation

  • Par bab, le 08 juillet 2009

    Tout le plaisir et toute la joie que l'amour peut faire ressentir se paient un jour ou l'autre en souffrances. Et plus on aime fort, plus la douleur à venir sera décuplée. Tu connaîtras le manque, puis les affres de la jalousie, de l'incompréhension, la sensation de rejet et d'injustice.

    Commenter     J’apprécie          0 132         Page de la citation

  • Par mariane, le 04 décembre 2008

    Son cou est saupoudré de grains de beauté minuscules, constellation descendant jusqu'à ses seins. Je deviens l'astronome de sa peau, fourre mon nez dans ses étoiles. Sa bouche entrouverte me fait loucher, j'ai des bulles dans le sang et des éclairs entre les cuisses. Je l'effleure de toutes mes forces, elle m'est fleur de toutes les siennes. De ses mains coule une douce électricité. Je m'approche encore.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 71         Page de la citation

> voir toutes (19)

Videos de Mathias Malzieu

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Mathias Malzieu

Pour "Traits pour traits" (France Inter, été 2013) Mathias Malzieu commente avec humour un tableau de Di Rosa du M.N.A.M.- Centre Pompidou http://www.franceinter.fr/emission-traits-pour-traits-mathias-malzieu-se-jette-dans-le-vide-avec-di-rosa








Sur Amazon
à partir de :
11,50 € (neuf)
1,99 € (occasion)

   

Faire découvrir La Mécanique du coeur par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (2345)

> voir plus

Quiz