Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290071137
Éditeur : J'ai Lu (2013)


Note moyenne : 4.12/5 (sur 197 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Le destin des Sept Royaumes est sur le point de basculer.
À l'est, Daenerys, dernière descendante de la Maison Targaryen, secondée par ses terrifiants dragons arrivés à maturité, règne sur une cité de mort et de poussière, entourée d'ennemis. Mais alors que cert... > voir plus
Lire un extrait Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (21)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Dionysos89, le 16 septembre 2013

    Dionysos89
    Qu'il est doux de retrouver Westeros (et Essos bien sûr aussi) après plusieurs années d'interruption ! Pas pour nos personnages favoris, toujours susceptibles de trépasser, mais pour nous, pauvres lecteurs, qui quémandons encore un peu de ces sombres aventures au style alerte et à la profondeur inouïe.
    Après un quatrième tome original (des tomes 10 à 12 en publication française, mais j'y reviendrai) où l'action se concentrait sur Port-Réal, Dorne, Les Eyrié et Braavos, George R. R. Martin nous fait retrouver avec plaisir Jon, Tyrion et Daenerys notamment à Meereen, le Mur et certaines autres contrées perdues du Nord ou d'Essos.
    Si nous devions retenir un grand aspect de cette première partie du cinquième tome original (merci la publication française !!!), il faudrait s'appesantir sur l'extension à profusion du background de cette série à succès. En effet, nous pouvons vanter, encore un peu, l'immense enrichissement de l'univers de Westeros et d'Essos avec quantité de généalogies et de livres anciens : Jon et Tyrion, notamment, passent beaucoup de leur temps à lire et à tenter de se souvenir de ce qu'on leur a appris dans leurs jeunes années. Nous pouvons, là, sentir combien George R. R. Martin pousse très loin la construction de son monde et c'est d'autant plus enthousiasmant. C'est d'ailleurs tellement important dans ce tome-ci qu'une des répliques les plus souvent utilisées ici est « Les mots ne sont que du vent » ; tout un symbole que de déblatérer longuement sur des vieux livres à peine conservés et qui pourtant renseignent mieux que personne sur l'histoire des deux continents adjacents.
    Nous pouvons, encore une fois et de plus en plus, soupeser l'amour de l'auteur pour ses personnages et notamment pour un Tyrion des grands jours, plus vivant que jamais, même s'il vit des aventures au-delà de ses espérances, ou de ses cauchemars c'est selon. George R. R. Martin écrit avec une telle dextérité les chapitres qui le concernent que son histoire personnelle prend un tournant des plus naturels : chacun de ses mots pourrait alors être cité pour illustrer le talent de cet auteur expérimenté. Une progression qu'il convient toujours de replacer dans le cadre du cinquième tome originale, c'est-à-dire les tomes 13, 14 et 15.
    Enfin, comme à son habitude, l'auteur nous fait sombrer un peu plus dans le mystère des intrigues en tous genres en incorporant déjà quelques chapitres sur des personnages inconnus ou méconnaissables, comme il en avait pris l'habitude précédemment. C'est évidemment encore un peu lent à se mettre en place, et nous ne pouvons en attendre que davantage par la suite.
    Une bonne mise en jambe qui ravit tout fan tout en le plongeant alternativement dans le doute, puis dans le confort, ce qui donne immanquablement à la fin de chaque tome une saveur particulièrement rageante !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 47         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par boudicca, le 25 juillet 2013

    boudicca
    Six ans, c'est le temps qu'il aura fallu à G. R. R. Martin pour enfin nous offrir « A dance with dragons », suite de la série « Le Trône de fer » qui connaît aujourd'hui un immense succès suite à la diffusion de son excellente adaptation télévisée par la chaîne HBO. Que le temps fut long et qu'il est bon de retrouver Westeros et ses habitants ! Comme toujours les éditions Pygmalion, qui semblent prendre un malin plaisir à détruire la cohérence des œuvres qu'ils publient (les séries de Robin Hobb en ont elles aussi fait les frais), y sont allés de leur découpage, scindant ce tome (le cinquième en version original) en trois volumes (les treizième, quatorzième et quinzième en version française). « Le bûcher d'un roi » constitue donc seulement une petite partie du nouveau roman de G. R. R. Martin, aussi est-il difficile de proposer une critique très constructive sur ce qui constitue en réalité guère plus que l'introduction de ce cinquième volume. Ce bref aperçu laisse en tout cas présager ce dont presque personne ne doutait : l'auteur et la série ne risquent pas de nous décevoir de sitôt !
    On retrouve avec ce cinquième volume des lieux et des personnages que l'on avait peu, voire pas du tout, vu depuis un bon moment, G. R. R. Martin ayant fait le choix de situer son intrigue simultanément à celle du précédent tome. Après Port-Réal, les îles de fer et Dorne, c'est au tour du Nord et des villes d'au-delà du détroit d'occuper le devant de la scène. On retrouve ainsi avec plaisir des protagonistes tels que Tyrion, Jon, Davos ou encore Daenerys, tandis que de nouveaux venus font une apparition prometteuse, qu'il s'agisse des intriguant compagnons de route du nain ou des habitants de Meereen gravitant autour de la mère des dragons. G. R. R. Martin n'a pas son pareil pour créer une intrigue à la fois cohérente et complexe, et surtout captivante de bout en bout. Rien n'est acquis (leçon rudement apprise par le passé...), aussi le lecteur s'attend-il a tout, et pourtant l'auteur parvient encore et toujours à surprendre. Si tous les personnages se suivent avec intérêt, il me faut toutefois admettre ma préférence pour les scènes mettant en scène Daenerys et les difficultés rencontrées par la jeune souveraine pour asseoir son autorité dans la baie des Serfs.
    Même s'il ne s'agit là que d'un fragment du cinquième tome de la série, « Le bûcher d'un roi » tient toutes ses promesses et c'est avec une déconcertante rapidité, malgré les années écoulées depuis la lecture du volume précédent, que l'on se refamiliarise avec le monde de G. R. R. Martin. Un conseil, ayez le quatorzième tome directement sous la main afin d'enchaîner dès la dernière page tournée !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          5 24         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par ImagIn, le 16 août 2012

    ImagIn
    Déjà cinq mois depuis la parution française de ce tome 13 intitulé le bûcher d'un roi ! C'est une lecture que je n'étais pas très pressée d'entamer, les trois derniers volumes traduits de A feast for crows m'ayant un peu ennuyée, il faut bien le reconnaître. Pourquoi ? Essentiellement parce qu'il était question de personnages qui n'avaient a priori rien à voir avec le schmilblick et dont je n'avais rien à faire. C'est mal, oui, je sais, mais c'est comme ça ! J'ai donc profité de la meilleure disposition dans laquelle m'avaient mise mes vacances pour me lancer enfin.
    Et quel plaisir de retrouver Jon, Bran et Daenerys ! Chronologiquement, on revient au début de A feast for crows, et les évènements se déroulent donc en grande partie en parallèle de ceux qu'on a déjà vécus. On comprend mieux certaines choses, l'intrigue se recentre pour retrouver enfin cette cohérence qui m'avait tant manqué. Et comble du comble, Martin réussit même l'exploit de nous réserver deux belles surprises ! La première concernant le devenir d'un personnage qu'on croyait disparu sans laisser d'adresse, la seconde l'irruption d'un personnage dont nul ne pouvait soupçonner l'existence, mais qui va sans aucun doute bouleverser une nouvelle fois ce jeu des trônes auquel nous assistons.
    Je me suis donc régalée à la lecture de ce roman qui a su me tenir en haleine du début à la fin, et va sans aucun doute me pousser à sauter sur le suivant dès sa sortie, le mois prochain. Jon mûrit au Mur et ses nouvelles responsabilités le font s'interroger sur beaucoup de choses, j'ai adoré ce qu'il est devenu. La gouaille de Tyrion est toujours aussi inimitable, même si les évènements passés l'ont un peu marqué. Bran arrive au bout de sa quête de la corneille à trois yeux, qui lui réserve une belle surprise. Au final, ce sont peut-être les aventures de Daenerys qui m'ont le moins intéressée, elle s'enlise à Meereen et nous avec elle.
    Notons également l'arrivée de Patrick Marcel à la traduction. J'ai lu qu'il avait su rendre un texte plus proche de l'original tout en y apportant les changements nécessaires à une traduction française intelligente, notamment pour les chapitres concernant Schlingue. J'ai personnellement trouvé son texte plus fluide que celui de son prédécesseur. le bûcher d'un roi a donc largement comblé mes attentes. Sans être le meilleur, ce tome se lit bien et donne très envie de connaître la suite. Rendez-vous début septembre donc !

    Lien : http://etemporel.blogspot.fr/2012/08/le-bucher-dun-roi.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 14         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par idevrieze, le 14 mars 2013

    idevrieze
    Un début de cycle bien noir
    Comme le laissait présage Un festin pour les corbeaux, ce début de cycle non seulement est bien lugubre mais il projettera son ombre sur des personnages non exploités au cycle précédent. La magie de GRR Martin est telle que, qu'on aime un personnage ou pas, dans ce tome, vous n'aurez qu'une envie, c'est de le prendre dans vos bras et lui dire que cela va bien se passer, même si vous savez que non.
    On pensait aux précédents cycles que les Sept Royaumes étaient au plus bas, et bien nous sommes dans une situation bien pire. Port Réal, nous l'avons laissée car elle risque de tomber à force de subir des intrigues dans tous les sens. le Nord a besoin d'un chef et c'est Stannis Barathéon qui se présente (ne faites pas cette tête, je vous ai dit que c'était le tome de la poisse). Il tente d'y accéder grâce à Jon Snow qui lui s'acharnera à montrer son appartenance à la Garde de Nuit, ne prenant pas partie (ce qui n'est pas facile pour le coup).
    Au Sud, Daenerys Targaryen apprend deux choses. La première est qu'un dragon n'est pas un animal de compagnie, il peut donc tuer des gens. Je sais, cela paraît évident pour nous, simples lecteurs depuis longtemps avertis par des films et des livres de fantasy mais pour la maîtresse du Typhon... La seconde, c'est que saboter la principale économie d'une ville rend très difficiel sa direction par la suite. Mais elle apprend de ses erreurs et se rend compte qu'elle devra avoir plus de soutien.
    En parlant d'appui, Tyrion est en route pour la rejoindre mais il touche le fond. L'araignée l'a remis dans le jeu des trônes mais le Lutin ne sait pas quel rôle encore il veut ou il peut jouer. Il nous montre toutefois qu'il peut encore être un fin stratège et acquérir ainsi la monnaie plus précieuse que l'or : l'information.

    Un jeu des trônes qui se remet doucement mais sûrement en place.
    Vous l'avez compris, ce n'est pas à proprement parler un tôme d'action mais plutôt un tome de mise en place; Et il est important car vous cernerez plus vite certains personnages.
    Daenerys Targaryen est une femme forte qui explore ses faiblesses. Elle est bien entendu en cours d'apprentissage et assimile vite, comprend de ses erreurs. Son rôle sera, je le sens, très important voire vital par la suite (les Lannister perdant de leur superbe) si elle prend la grandeur que sa fonction exige.
    Jon Snow subit de grandes tentations, à savoir reprendre le nom de son père, gouverner le Nord... Mais il montre qu'il appartient au Mur et que le Mur lui appartient. Son rôle à lui recquiert de la droiture alors que son entourage voudrait le voir jouer à l'anguille. Un fait me semble primordial : Avant de partir, Aemon Targaryen lui a donné des conseils, mais pas ceux d'un Lord Commandant, ceux d'un Roi ! Et l'on voit qu'il fait renaître de ses cendres les Corbeaux, il renfloue le Mur coûte que coûte, en prévision du long hiver qui approche.
    Quant à Tyrion, il faudra attendre qu'il dépasse les chocs qu'il a subis pour savoir par quel tour il nous reviendra. On devine quelle importance son entendement a dans ce jeu car il en est une pièce maîtresse : force, efficace mais à double tranchant car elle a sa volonté propre....

    Lien : http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/05/game-of-thrones-de-george-..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par mariech, le 03 mai 2012

    mariech
    Après avoir attendu cinq ans , voilà le tome 13 traduit en français .
    J'ai eu un peu de mal en début de lecture de me rappeler des évènements précédents , du monde fort complexe créé par l'auteur .
    Le début démarre un peu difficilement et il m'a semblé que certains passages étaient moins passionnants , j'ai retrouvé néanmoins avec grand plaisir mes personnages préférés ( chaque lecteur a les siens ) , moi c'est John Snow et Thyrion .
    Mais je suis impatiente d'avoir des nouvelles de Jaimes Lannister , vivement donc que le tome 14 soit traduit .
    A la fin du livre , j'ai un peu ralenti car j'étais triste de quitter cet univers qui n'a pas son pareil pour m'emporter loin très loin .
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 15         Page de la critique


Critiques presse (1)


  • SciFiUniverse , le 02 mai 2012
    On constate encore une fois la fantastique cohérence de cette saga qui, de par sa complexité de son réseau d’intrigues et la solidité de sa structure, se pose comme l’une des plus grandes œuvres de fantasy jamais écrite.
    Lire la critique sur le site : SciFiUniverse

> voir toutes (26)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par mademoisellehirondelle, le 14 avril 2014

    Et là Stark avait déclaré: "En ce monde, il n'est de certain que l'hiver. Assurément, nous pouvons perdre nos têtes... Mais si nous vainquions ?"

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation

  • Par mademoisellehirondelle, le 14 avril 2014

    C'était ce à quoi Tyrion s'attendait."Si vous souhaitez profiter de l'offre, priez-la d'écarter les cuisses pour vous par la même occasion. La meilleure partie de moi contre la meilleure d'elle, voilà un marché équitable."

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par boudicca, le 23 juillet 2013

    -Il n'y a pas de paix, à Westeros, pas de justice, pas de foi.... Et bientôt plus de nourriture. Quand les hommes crèvent de faim et de peur, ils se cherchent un sauveur.
    -Qu'ils cherchent, mais s'ils ne trouvent que Stannis...
    -Pas Stannis. Ni Myrcella. Un autre sauveur. Plus robuste que Tommen, plus doux que Stannis, avec des droits plus directs que votre Myrcella. Un sauveur venu d'au-delà de la mer, panser les blessures de Westeros ensanglantée.
    -Belles paroles. Les mots sont du vent. Qui est votre foutu sauveur ?
    -Un dragon. Un dragon à trois têtes.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          2 18         Page de la citation

  • Par Dionysos89, le 08 août 2013

    Un carreau dans le ventre, messire, rien que pour vous. Si seulement j’étais plus habile avec une arbalète, je vous l’aurais planté dans cette queue avec laquelle vous m’avez fait, espèce d’ordure.

    Commenter     J’apprécie          6 29         Page de la citation

  • Par Taraxacum, le 03 janvier 2013

    [.... ] ...en supposant que notre belle Daenerys vous prenne pour consort.
    -Elle le fera. Elle le doit.
    -Le doit?" Tyrion fit un petit bruit de reproche. "Ce n'est point un mot que les reines aiment à entendre. Vous êtes son prince idéal, certes, intelligent, hardi et avenant, autant qu'une pucelle pourrait le désirer. Cependant, Daenerys Targaryen n'est point une pucelle. C'est la veuve d'un khal dothraki, la mère des dragons et une pilleuse de villes, Aegon le Conquérant avec des nichons. Elle pourrait se révéler pas aussi complaisante que vous le souhaiteriez.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 9         Page de la citation

> voir toutes (12)

Videos de George R.R. Martin

>Ajouter une vidéo
Vidéo de  George R.R. Martin

George R.R. Martin Reveals "Winds of Winter" Plans and Talks "Game of Thrones" Season 3








Sur Amazon
à partir de :
7,60 € (neuf)

   

Faire découvrir Le Trône de fer, tome 13 : Le bûcher d'un roi par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (415)

> voir plus

Quiz