Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2849657468
Éditeur : Kazé Editions (2010)


Note moyenne : 3.76/5 (sur 29 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Sohta, étudiant dans une école de pâtisserie, sort avec Saeko, d'un an son aînée. Il l'adule depuis son coup de foudre, il y a quatre ans, et a enfin réussi à sortir avec elle juste avant Noël. Il essaye de combler l'am... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (10)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Miaka, le 03 novembre 2013

    Miaka
    Premier manga sur le chocolat, Heartbroken Chocolatier (Shitsuren Chocolatier) est la série évènement de Setona Mizushiro. Après l'arrêt de sa série phare : L'infirmerie après les cours, la mangaka se lance dans un projet inédit : réaliser un manga sur le monde envoûtant de la petite gourmandise marron.
    Réalisé en même temps que Black Rose Alice, Heartbroken Chocolatierparaît en 2008 dans le magazine Rinka de Sôgakukan, un hors série trimestriel du magazine Flowers. Pour la réalisation de ce nouveau titre, la mangaka est même allée jusqu'en France pour assister à l'édition 2008 du Salon du Chocolat. L'oeuvre a d'ailleurs la particularité de posséder du texte français dans la version d'origine, la mangaka donnant ainsi une touche plus exotique encore à son titre.
    En France, comme pour toutes les autres séries de lamangaka, on doit à Kazé Manga de pouvoir s'en délecter, et ce, depuis 2010.
    De tous les sujets disponibles pour un mangaka, il en est un qui, malgré son succès, n'avait, jusqu'à maintenant jamais été mis en avant: le chocolat. Et qui est plus à même de relever ce défi que Setona Mizushiro, la maman du très grand Infirmerie après les cours et d'X Day?
    L'auteure nous a toujours habitué avec ses titres à un niveau de qualité plutôt conséquent. Malheureusement, Heartbroken Chocolatier laisse un goût un peu trop amer….
    HC est une lecture agréable à fort potentiel même si il dommage de ne le voir qu'à la fin de ce premier opus. L'intrigue choisie est intrigante et accrochera les mordus de cacao. Car l'auteure, s'est bien renseignée sur son sujet et nous en apprend plus sur cette gourmandise envoutante, au point qu'on ressort de ce titre avec une forte envie d'en manger.
    On retiendra aussi l'humour présent et rafraichissant, l'un des points forts dumanga tout comme la présence d'Olivier, personnage comique, original et totalement décalé par rapport à l'ambiance sérieuse et pleine de pression du monde décrit ici.
    Mais bien que l'idée de base soit intéressante, le titre contient trop de défaut pour être parfait, le principal étant la personnalité du héros. Agaçant, niais au possible, bien trop rêveur et kitsch par moment, on se demande ce qui est passé par la tête de la mangaka quand elle a inventé Sohta. Si il semble trop simple à comprendre, on le découvre heureusement au fil de la lecture, bien plus complexe, au point d'être totalement sous son charme à la fin du tome. Néanmoins, il est dommage de devoir attendre si longtemps pour pouvoir profiter de ce nouvel atout.
    On sera également agacé de retrouver des personnages trop ressemblants,identiques de titres en titres. Changer deux ou trois éléments ne suffit pas à faire passer ce manque de renouvellement de la part d'une mangaka à succès.
    Cependant le plus gros soucis d'Heartbroken Chocolatier est son manque d'âme. Nous sommes en présence d'un Setona Mizushiro, et pourtant….on ne dirait pas. Il manque à ce premier opus cette patte si spéciale, celle qui fait qu'on achète ses titres en toute confiance, parfois sans même regarder le résumé.
    Un petit point rapide sur l'édition fort appétissante de Kazé Manga, ancien Asuka qui titille nos papilles avec une couverture des plus délicieuse.
    Car c'est du Mizushiro, on accordera notre confiance pour le prochain tome qui semble mieux parti. Un auteur ne peut pas être sans arrêt au top et c'est bien la première fois que Setona nous déçoit, heureusement pour elle, à moitié seulement…

    Lien : http://miawka.wordpress.com/2010/03/31/heartbroken-chocolatier/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Bookworm84, le 22 avril 2012

    Bookworm84
    Un manga sur le chocolat, il fallait y penser ! Gourmande moi-même, je me suis lancée dans la lecture de ce premier volume de Heartbroken Chocolatier, qu'un ami libraire m'a recommandé.
    Côté chocolat, pas de déception, au contraire ! Les images de chocolat, les études et projets de Sohta, fils de pâtissier et passionné de chocolaterie, donnent l'eau à la bouche et l'envie de se jeter sur la première tablette venue !
    Côté intrigue, par contre, j'en fus pour mes frais. Si je ne rechigne pas au shojo - ça détend et certains décrivent de façon très réaliste les relations amoureuses - là l'intrigue m'a franchement déplu. Sohta ne se laisse pas faire par sa déception amoureuse, il continue de courir après sa belle qui, de toute évident, ne veut pas de lui et joue même avec lui ! Mais Sohta, décidément très niais, ne changera pas d'avis de tout le tome. Il l'aime (c'est ce qu'il dit...) et peu importe si elle en épouse un autre, il la poursuivra toujours de ses attentions.
    Dans le genre lourd, on ne fait pas mieux.
    En gros : pour le chocolat, un 5 sur 5, mais pour l'intrigue sentimentale, j'arrête là, ce premier volume m'a suffit. Tant pis pour la suite, je préfère aller déguster une bonne petite tablette !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par bouma, le 20 octobre 2012

    bouma
    Ce shojo a été récompensé en 2012 par le 36e Prix du Manga Kôdansha dans la catégorie shôjo et c'est ce qui m'a attiré d'un premier abord.
    La qualité scénaristique est au rendez-vous tout comme les dessins. Sous prétexte d'une relation amoureuse, l'auteur nous entraîne dans l'univers des chocolatiers. On assiste à la naissance d'une chocolaterie, à la création de ses nouveaux produits mais l'aspect marketing n'est pas laissé de côté. Les gros plans sur les pâtisseries sont nombreux et donnent l'eau à la bouche, tout comme la description qui en est faite.
    A côté, les personnages principaux et secondaires sont tous abordés durant ces deux tomes et les différentes intrigues amoureuses commencent à se mettre en place. J'ai un petit faible pour la bonne copine et collègue de travail, Kaoruko, qui en fait nourrit des sentiments pour Sohta tout en l'aidant à conquérir la femme de son cœur. Ce manga s'adresse aux adolescents et aux adultes car il parle de préoccupations propres à la vie active.
    La série est encore en cours au Japon mais je ne doute pas qu'elle continuera encore pendant un petit moment. Un bon moment de détente dont j'attends la suite avec impatience.

    Lien : http://boumabib.fr/2012/10/17/heartbroken-chocolatier-t-12-de-setona..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par dibou, le 21 janvier 2012

    dibou
    Coup de coeur pour ce manga! C'est l'histoire de Shota, un jeune garçon éperdument amoureux de Saeko, qui est prêt à tout pour conquérir sa belle. Saeko est une amatrice de chocolats, Shota n'hésite pas une seconde: il sera chocolatier pâtissier. Alors quand Saeko repousse les avances du jeune homme, celui ci s'envole pour Paris dans le but de se perfectionner dans l'apprentissage du chocolat. Il revient au Japon quelques années plus tard, devenu un grand chocolatier, il ouvre sa propre boutique et Saeko réapparait... le graphisme est simple et bien réussi, d'une réalité qui donne envie de manger du chocolat ! L'épisode en France est très bien maitrisé : on reconnait les grands noms de la pâtisserie française, on se promène au salon du chocolat... Un manga gourmand, à déguster !!!
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par XoArum, le 20 octobre 2010

    XoArum
    Le dernier en date, qui malgré un résumé mignon sans autre forme, est aussi décharné que le reste de ses publications. HeartBroken Chocolatier raconte l'histoire de Sohta, un jeune homme de 23 ans qui est en apprentissage dans une chocolaterie. Parce qu'il est totalement sous le charme de Saeko une grande gourmande, son objectif est d'être un grand chocolatier. C'est la veille de la Saint Valentin que Saeko lui avoue qu'elle sort avec quelqu'un d'autre alors que Sohta et elle s'étaient embrassés à Noël. Déprimé, vaincu, Sohta va tout de même continuer son chemin, va en cinq ans devenir un chocolatier reconnu en France et revient au Japon pour reprendre la pâtisserie de son père qu'il va transformer en chocolaterie. Ses retrouvailles avec Saeko ne vont pas être comme il l'espérait mais malgré son mariage, il va tout tenter pour rendre Saeko enfin amoureuse de lui. Alors cela peut paraître comme cela un shojo ordinaire dans l'univers gourmand du chocolat. Faut simplement savoir et se rendre compte que le chocolat n'est que l'apparence de son désir charnel pour la jeune femme. Donc un esprit bien déjanté qui s'ajoute à un type immoral, prêt à devenir l'amant d'une femme qui ne l'apprécie que parce qu'elle sait qu'il l'aime. Prêt à tout, il va petit à petit se rendre inaccessible pour Saeko comme pour Kaoruko qui l'aime d'un amour un peu plus normal. C'est toutefois encore un joli conte que Setona nous sert cette fois dans une ambiance chocolatée, le premier tome est sympathique, plein de sentiments surchargés. En attendant la suite…

    Lien : http://xoarum.jimdo.com/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Liliz, le 05 décembre 2013

    Pour le moment, la douleur n'est pas assez forte.
    Non, je ne la ressens pas assez.
    Cette douleur adoucie est comme une drogue, je m'y enfonce comme dans des sables mouvants.
    Ton innocence égoïste... me ligote de plus en plus.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation

  • Par Lee-chan, le 04 mars 2012

    J'aimerais que tu me blesses encore plus. Sois encore plus horrible avec moi... Frappe-moi jusqu'à ce que je n'en puisse plus. Et alors, je ne voudrais même plus penser à toi... Et je pourrais m'ôter cet amour du coeur. Pour le moment, la douleur n'est pas assez forte. Non, je ne la ressens pas assez. Cette douleur adoucie est comme une drogue, je m'y enfonce comme dans les sables mouvants. Ton innocence égoïste... me ligote de plus en plus.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Lee-chan, le 04 mars 2012

    La BD, c'est de l'art. L'art, c'est la fleur essentielle qui donne ses couleurs à la vie. Mais l'amour, ce n'est pas de l'art. C'est un évènement de l'existence. Et il est difficile : si tu te lances dans cette relation, tu en sortiras meurtri et souillé.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par Yunali, le 14 octobre 2013

    Si je pouvais me réincarner, j'aimerais devenir ses globules rouges. Je coulerais doucement sous sa peau blanche... et voyagerais dans tous les recoins de son corps.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

> voir toutes (1)

Video de Setona Mizushiro

>Ajouter une vidéo
Vidéo de Setona Mizushiro

Bande annonce de l’adaption du manga Heartbroken chocolatier








Sur Amazon
à partir de :
5,00 € (neuf)
2,96 € (occasion)

   

Faire découvrir Heartbroken Chocolatier, tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (48)

> voir plus

Quiz