Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


ISBN : 2213006717
Éditeur : Fayard (1980)


Note moyenne : 3.68/5 (sur 19 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
" Le Printemps de Pékin sur la place Tienanmen et, surtout, la tuerie du 4 juin 1989 semblent marquer une si brutale coupure, qu'on serait tenté de tenir pour péripéties les événements qui les ont précédés, comme la Révolution culturelle, cette formidable poussé d'hysté... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (3)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par lecassin, le 14 janvier 2014

    lecassin
    Un livre correspond souvent à un moment spécial, à un état d'esprit particulier. Issu de la visite d'Alain Peyrefitte en 1971et publié en 1973, je lirai ce pavé pendant mon Service Militaire, assez largement pourvu en temps libre…Il reste associé encore maintenant à cette période, avec la découverte du Journal de Julien Green.
    Un choc !
    Un choc, vu la façon qu'a l'auteur d'aborder son sujet : vivement intéressé, voire intrigué, par la Chine, loin de moi à l'époque l'idée qu'Alain Peyrefitte puisse avoir un point de vue pertinent sur la Chine, voire être atteint de ce que d'aucuns ont qualifié de « Maolatrie » et qui n'est en fait qu'un profond respect pour une culture si différente de la nôtre… Et pourtant : l'ouvrage, devenu classique, est un véritable carnet de voyage où alternent descriptions des lieux visités (paysages et infrastructures) et retranscriptions de conversations dans lequel l'auteur fait le tour de son sujet avec une minutie incomparable. Ajoutons à cela le style de Peyrefitte qui nous oblige à classer cet essai dans la « littérature française »… Oui, Alain Peyrefitte est un grand écrivain ; et visionnaire en plus !
    « Quand la chine s'éveillera … le monde tremblera ». Il y a quelque temps qu'elle s'éveille, la Chine… Et malheureusement nous n'en sommes plus (nous : le reste du monde) aux tremblements, mais aux secousses.

    Un livre minutieux et brillant de par ses descriptions et analyses et les questions qu'il suscite encore. Un livre qui fait se rejoindre par son titre Napoléon 1er (qui fut le premier à le prononcer, alors en exil à Sainte Hélène et ce grand Gaulliste que fut Alain Peyrefitte
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          3 32         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par Iboo, le 20 août 2012

    Iboo
    Je devais avoir une vingtaine d'années lorsque j'ai lu ce livre et... il m'a mise en colère !
    J'étais, à l'époque, très intéressée par la Chine et j'ai lu tout le bouquin avec un dictionnaire à la main car Alain Peyrefitte employait un phrasé assez pompeux et il était clair que son livre n'avait pas pour but d'instruire les néophytes mais ne s'adressait qu'à une élite intellectuelle qui n'avait d'ailleurs pas besoin de ses lumières.
    C'était, en tout cas, mon avis à l'époque et je me suis jurée de ne plus lire ses oeuvres.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 6         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par tourniereric2002, le 08 avril 2013

    tourniereric2002
    Quand la chine s'éveillera….le monde tremblera, (1973), 1980, 1990, 2009
    (éditions Fayard)

    « le Printemps de Pékin sur la place Tiananmen et, surtout, la tuerie du 4 juin 1989 semblent marquer une si brutale coupure, qu'on serait tenté de tenir pour péripéties les événements qui les ont précédés, comme la Révolution culturelle, cette formidable poussée d'hystérie collective.
    En juillet 1973, paraissait la première édition de cet ouvrage, rapport d'enquête sur l'état De la chine dans l'été 1971, au beau milieu de la Révolution culturelle: quelques mois pour préparer le voyage, quelques semaines pour observer, deux ans pour digérer...
    L'ouvrage restait-il encore valide, après si longtemps? Les événements de ces dernières années sont assurément importants; mais les structures de la vie collective et de la mentalité chinoises en ont-elles été transformées en profondeur ? Ce que j'avais essayé de mettre à nu, c'étaient les ressorts fondamentaux de ce peuple et de cette révolution. Ils demeurent.
    Fallait-il donc republier ce livre en l'état? C'eût été possible, s'il se fût agi d'un simple récit de voyage. Toutefois, j'avais tenté d'écrire une introduction à l'intelligence De la chine contemporaine. Pour que le livre pût encore rendre ce service, il fallait l'actualiser, sans rien toucher à son équilibre interne.
    Avouons-le, ces dernières années, la Chine nous a encore étonnés: plus semblable à elle-même de nous surprendre toujours, que de se conformer à l'image que nous nous en faisions. Elle nous interroge de nouveau, et sur elle, et sur nous. »
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (3)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par lecassin, le 14 janvier 2014

    Se savoir autre, admettre les différences, ne prétendre ni imposer sa façon d’être, ni copier celle des autres, c’est une sagesse à laquelle il est devenu audacieux d’aspirer.

    Commenter     J’apprécie          0 22         Page de la citation

  • Par lecassin, le 14 janvier 2014

    La Révolution culturelle a été pendant quatre ans la grande lessive de la société, le grand décapage des cerveaux. Puisqu’on ne pouvait pas changer les choses, il fallait changer la façon dont les Chinois les voyaient. La Révolution culturelle est une révolution du regard.

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la citation

  • Par lecassin, le 14 janvier 2014

    Comment comprendre le maoïsme sans mesurer, d’abord, la somme de souffrance et de deuils que Mao et les siens ont endurée.

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
24,13 € (neuf)
17,78 € (occasion)

   

Faire découvrir Quand la Chine s'éveillera... le monde tremblera par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz