AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012035760
Éditeur : Hachette (05/06/2013)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Le pouvoir est démantelé. Le chaos règne sur la France. Paris est déjà à feu et à sang, bientôt le pays entier sera touché.

Les Effacés ont perdu leur mentor. Nicolas Mandragore est introuvable. Mais ils sont sûrs qu'il est toujours vivant, quelque part. Ils se lancent à sa recherche, prêts à sillonner la terre entière s'il le faut.

Pour le sauver, comme il les a tous sauvés d'une mort programmée. Mais aussi pour découvrir la vérité sur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
orbe
21 juin 2013
Les effacés partent à la recherche de leur mentor. Mais où est passé Mandragore? La piste est ténue et les obstacles nombreux. Ayant réussi à obtenir un appui financier, nos jeunes se divisent en trois groupes : l'un reste en France pour coordonner les opérations, un autre part pour la Somalie et un dernier pour l'Argentine. Rien n'est simple, suite à la mystérieuse disparition de la nouvelle présidente, la France s'embrase. En Afrique, la misère gangrène le pays, pirates et ravisseurs sont à l'affût d'européens à kidnapper. En Argentine, un meurtre en huis clos est commis...
Un tome qui entremêle pour le plus grand plaisir du lecteur les intrigues. Nous passons d'une scène à l'autre sans pouvoir refermer le livre. L'intrigue principale avance avec des révélations sur le passé de Mandragore et une fin provisoire...explosive
Commenter  J’apprécie          130
Colibrille
28 octobre 2015
Avec ce cinquième et avant-dernier tome, Bertrand Puard nous offre une intrigue littéralement dopée à l'action. Rebondissements et révélations se disputent la part belle. À l'image des précédents tomes, l'intrigue adopte un rythme très soutenu. Même un peu trop soutenu à mon goût...
Quand un récit propose une alternance entre moments "calmes" et moments d'action, de suspense, ces derniers sont d'autant plus intenses. Quand l'ensemble du livre est constitué de scènes d'action s'enchaînant vitesse grand V, eh bien on finit par se lasser. du moins, c'est ce que j'ai ressenti en lisant ce cinquième tome.
En l'espace de quelques chapitres, l'auteur nous fait passer de l'île de Guernesey à la Somalie en passant par l'Argentine. Cette précipitation dans le déroulement des évènements enlève de la crédibilité au texte, qui est pourtant bien ancré dans la réalité et reflète habilement notre société.

Dans "Sombre Aurore", le voile se lève enfin sur le personnage de Mandragore. Il aura fallu bien du temps et des épreuves pour que les Effacés finissent par percer le secret de l'identité de leur mentor. J'avoue que je suis un peu déçue par les révélations sur Mandragore. Peut-être ma déception est-elle liée au fait que la vérité, sur son identité et sa vie, n'est pas à la hauteur de ce que je m'étais imaginé. Ou peut-être que je n'avais tout simplement pas envie de connaître la vérité sur son personnage ! Si Mandragore était aussi charismatique, c'est parce qu'on ignorait presque tout de lui. Une fois la vérité dévoilée, le personnage devient moins intriguant. Néanmoins, je suis quand même contente de connaître enfin sa véritable identité !
Même si j'ai apprécié la lecture de ce cinquième tome, j'ai trouvé que l'ensemble manquait d'émotion. A trop vouloir enchaîner les scènes d'action, l'auteur en oublie de laisser place aux sentiments des personnages. A chaque fois qu'un évènement tragique frappe les Effacés, ou tout simplement qu'ils traversent un moment difficile, leur réaction est toujours la même : "Le temps du chagrin n'est pas venu. Agissons d'abord, nous pleurerons ensuite." Sauf qu'ils ne le font pas, qu'ils n'ont pas le temps de laisser libre cours à ce chagrin. Psychologiquement, je trouve que ça ne tient pas. Les Effacés ne sont pas des surhommes mais des adolescents. Il n'est pas possible de traverser les épreuves qui sont les leurs sans laisser s'exprimer ses émotions.
Je pense notamment à , qui m'a d'ailleurs beaucoup surprise. Je n'ai pas compris pourquoi l'auteur décidait de faire . Je n'ai pas trouvé ça logique. Peut-être l'auteur souhaitait-t-il ajouter une véritable tension dramatique, "marquer le coup", mais je n'ai pas été convaincue. Qui plus est, les réactions des personnages ne sont pas à la hauteur. Excepté Mathilde, qui est profondément bouleversée, les autres montrent à peine leurs émotions. Quant à Mandragore, il est "seulement" en colère. Je m'attendais à un véritable éclat de fureur mêlé à un profond chagrin. Mais finalement, son attitude reste plutôt posée étant donné les circonstances, trop posée... C'est bien dommage.
Malgré quelques déceptions, j'ai tout de même pris plaisir à la lecture de ce tome. Je suis impatiente de lire le dernier volume des Effacés. Peut-être Bertrand Puard nous réserve-t-il encore d'autres surprises pour conclure sa série...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
saphira44
28 novembre 2013
Tout d'abord un grand merci à babelio pour m'avoir permis de recevoir ce livre dans le cadre de masse critique. Ce livre m'a prit un temps fou ! j'avais cocher ce livre car c'est ne série que j'avais l'intention de commencer problème... c'est le tome 5 .... quant on n'a lu aucun des premiers tome c'est assez compliquer de se lancer dans le 5 !
Et ce fût dure... vraiment dure au début, je comprenais pas grand choses. Mais petit à petit j'ai commencer a comprendre a connaitre les personnages, et même l'histoire mais dès qu'il y avait un petit flash back piouf de nouveau perdue ! mais l'histoire du tome mais comprit je me suis même attachée au personnages au point de presque pleurer vers la fin du tome ....
Je suis assez contente d'avoir relever ce défis je pense que ça aurait put être pire, ce qui veux dire que l'auteur doit bien réexpliquer les choses qui se sont passer dans les tomes précédents. J'avoue je n'ai pas tout comprit certaines choses sont encore flou. Je lirais certainement les précédents tomes si j'en ai l'occasion.
bref un jolie découverte et un beau défi relevé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EsseG71
20 novembre 2013
J'avais lu le premier tome de la série, qui m'avait plu par son originalité, mais pas les suivants. Alors forcément, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce tome 5, il me manquait des éléments de compréhension. Malgré tout, et grâce au talent de l'auteur qui a su distiller des rappels des événements précédents, je n'ai pas lâché le livre.
Dans cet opus, les Effacés sont « orphelins » de leur mentor, Nicolas Mandragore. Après des élections présidentielles mouvementées en France, le pays, et Paris en particulier, tombe dans un chaos sans nom et est la proie de révolutionnaires prêts à imposer leur vision de la société. de leur côté, les Effacés partent à la recherche de Nicolas Mandragore, disparu, et dont ils ont la certitude qu'il n'est pas mort. Pour cela ils vont devoir s'allier à des personnages pas toujours recommandables, mais dont le compte en banque, ou les contacts vont se révéler nécessaires. Au fil de leurs recherches, ils vont aussi croiser le chemin des responsables de l'état catastrophique du pays.
Comme je l'ai dit, j'ai été un peu gênée dans les premières pages par la présence de certains personnages importants que je ne connaissais pas. J'ai rapidement pu passer outre ce manque d'informations, et n'ai plus lâché le livre. Les aventures s'enchainent sans temps morts, et bien qu'il s'agisse de littérature jeunesse, il ne faut pas croire que l'intrigue reste dans les chemins battus.....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PauvreLelian
11 novembre 2013
S'effacer pour mieux revenir à l'action, qui n'en a pas rêvé ? Cinq protagonistes, cinq adolescents sauvés de la mort par leur maître, Nicolas Mandragore, aujourd'hui disparu, se jettent corps et âme dans la mission qui les attend, renverser le pouvoir. Pour cela, ils choisissent de sortir de l'ombre.
Dans le même temps, ils cherchent à retrouver leur mentor. Eux-mêmes se découvrent : Ilsa, la chef va s'ouvrir ; Zacharie, le pilote n'attend que cela ; Emile jamais tant intello... mais qui y lassera sa peau ; Neil, le bout-en-train qui irrite tout le monde ; et Malthide, pas aussi sensible qu'il n'y paraît.
Voilà où nous entraîne Bertrand Puard dans ce cinquième tome à la lecture fort addictive, pleine de rebondissements, d'émotions, d'actions. C'est le genre de livre qui se dévore d'une traite, avec autant de délice qu'on a de passer de Francillon aux côtes érythréennes.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
orbeorbe21 juin 2013
- Au fond, tout à l'air simple, en Somalie, ajouta le géant blond. Carré, binaire. Le plus fort l'emporte toujours sur le plus faible.
- C'est la même formule chez nous, railla l'ancien footballeur. Sauf que, à la place des cartouches et des explosifs, tu compares les soldes de tes comptes en banque. ça doit être ça, la civilisation...
Commenter  J’apprécie          120
ColibrilleColibrille10 octobre 2015
- Je leur ai proposé de venir me rejoindre dans mon humble repaire, continua le Russe, nullement impressionné par la menace contenue d'Aladin. Ils ne possèdent plus rien, sauf ce qu'ils ont dans la tête. Et la matière grise aujourd'hui, je ne suis pas loin de penser que c'est ce qui coûte le plus cher. La loi de l'offre et de la demande, mon ami, tu connais ça, toi... Ce qui est rare est cher...
Commenter  J’apprécie          70
ColibrilleColibrille27 octobre 2015
En bas, tout n'était que crépitation, déflagration, désintégration.
C'était tout un monde qui explosait.
Et le cœur des Effacés explosa à l'unisson.
Commenter  J’apprécie          60
ColibrilleColibrille23 octobre 2015
Nicolas Mandragore, quel nom de fou... Nicolas pour Machiavel, bien évidemment, et Mandragore pour la plante aux vertus magiques, celle qui pousse les soirs de pleine lune... Mais Mandragore, aussi, pour la pièce de théâtre de Machiavel où un homme feint d'être un médecin afin d'atteindre son but.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille27 octobre 2015
- Pitié ! Ne me tue pas !
- Je croyais pourtant t'avoir interdit de me tutoyer ?
Et l'odeur de la poudre se mêla à celle de la pourriture.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : suspenseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

les effacés tome 1

Qui est l'auteur de ce livre?

Jule Verne
Bertrand Puard
Claire Gratias
Arthur Tenor

7 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Les Effacés, tome 1 : Toxicité maximale de Bertrand PuardCréer un quiz sur ce livre
. .