AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.13 /5 (sur 34 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Saint Paul, Minnesota , le 17/06/1951
Biographie :

Starhawk, née Miriam Simos, est une écrivaine et activiste américaine qui se revendique comme sorcière.

Elle a eu une grande influence sur la Wicca féministe américaine.

Starhawk vit à San Francisco où elle travaille sur la tradition Reclaiming de la sorcellerie, tradition qu'elle a contribué à fonder au travers de cours, ateliers, camps et rituels publics en spiritualité basé sur la terre, avec pour objectif d'"unifier spiritualité et politique".

Elle est connue dans le monde entier pour ses formations à la non-violence et à l'action directe, et comme activiste dans le mouvement pacifiste, le mouvement féministe, le mouvement écologiste, et le mouvement altermondialiste.

Elle voyage et enseigne un peu partout en Amérique du Nord, en Europe et au Moyen-Orient, donnant des conférences et animant des ateliers.

Écrivaine, Starhawk explore et tisse des liens entre écoféminisme, néopaganisme et permaculture. Elle travaille pour une spiritualité, une philosophie et une praxis enracinées dans la terre.

son site : https://starhawk.org/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Notre lien avec la Nature : conversation avec STARHAWK
Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
lesptitchats   21 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
La déclaration de Cochabamba



"Pour le droit à la vie, pour le respect de la nature, des usages et des traditions de nos ancêtres et de nos peuples, pour tous les temps, ce qui suit est déclaré droits inviolables relativement à l'utilisation de l'eau qui nous est donnée par la Terre :

L'eau appartient à la Terre et à toutes les espèces et elle est sacrée pour la vie ; par conséquent, l'eau du monde entier doit être conservée, régénérée et protégée pour toutes les générations à venir, et ses modes de flux naturels doivent être respectés. L'eau est un droit de la personne fondamental et un patrimoine public qui doit être défendu à tous les niveaux de gouvernement et, par conséquent, elle ne doit pas être traitée comme une marchandise, privatisée ou échangée à des fins commerciales. Ces droits doivent être affirmés à tous les niveaux de gouvernement. En particulier, un traité international doit assurer que nul ne peut contester ces principes.

C'est par les collectivités locales et les citoyens que l'eau sera le mieux protégée, et ces derniers doivent être respectés en tant que partenaires égaux des gouvernements en matière de protection et de réglementation de l'eau. Les Peuples de la Terre sont le seul véhicule capable de promouvoir la démocratie de la Terre et de sauver l'eau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
lesptitchats   27 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
D'autre part, j'aime bien le Black Bloc. J'ai été dans beaucoup d'actions où ils étaient fortement présents. A Seattle, j'étais vraiment furieuse contre eux à cause de leur décision, qui me semblait unilatérale, de rompre des accords que tous les autres avaient acceptés. A Washington en 2000, j'ai constaté qu'ils se conformaient à des consignes avec lesquelles ils étaient en désaccord et à la formulation desquelles ils n'avaient pas participé, et cela m'a inspiré du respect envers eux. J'ai été assise sous les sabots des chevaux de la police avec certains d'entre eux lorsque nous avons arrêté la charge qui balayait une rue pleine de monde, en utilisant une tactique que Gandhi lui-même n'aurait pu critiquer. J'ai étouffé avec eux dans les gaz lacrymogène à Québec, et je les ai vu s'abstenir de s'attaquer aux biens privés lorsqu'ils ont eu affaire aux habitants. Je suis liée. Oui, il y a des moments où certains m'ont mise en rage, mais ceux sont mes camarades et mes alliés dans ce combat et je ne veux pas les voir exclus ou diabolisé. Nous avons besoin d'eux ou de gens comme eux. Il nous faut de la place dans notre mouvement pour la rage, l'impatience, la ferveur militante, pour une attitude qui proclame : "Nous sommes des voyous, des chiens enragés et nous allons démolir ce système." Si nous nous coupons de cela, nous nous affaiblirons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lesptitchats   21 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
Il n'y a plus de déguisement, le système ne prétend plus servir vos intérêts. Et lorsque vous sortirez de prison, vous verrez où la prison se dissimule, dans les galeries commerçantes, l'école, le programme de télévision. Vous saurez qu'à tout moment vous avez vraiment un choix : dire oui, résister, créer quelque chose de nouveau.
Commenter  J’apprécie          90
lesptitchats   27 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
Telles sont peut-être les questions que nous devons vraiment poser. Dans une situation où il y va de la vie et de la mort, il est très tentant d'essayer d'exercer plus de contrôle, de fixer des règles, de se surveiller les uns les autres, de faire retraite vers des terrains apparemment sûrs. Mais tout ce que je sens me dis que faire retour à ce qui semble sûr, éprouvé et vrai, est une erreur. En tant qu'anarchiste, faire un travail de type policier ne m’intéresse pas.
Commenter  J’apprécie          80
lesptitchats   23 janvier 2016
Rêver l'obscur : femmes, magie et politique de Starhawk
Partie prenante de ce changement, la persécution des sorcières était liée à trois processus enchevêtrés : l ' expropriation de la terre et des ressources naturelles, l ' expropriation du savoir, et la guerre contre la conscience de l ' immanence, inhérente aux femmes, à la sexualité et à la magie.
Commenter  J’apprécie          80
lesptitchats   27 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
Et elle incluait aussi un raid de nuit terroriste, contre des gens endormis, par des forces spéciales qui portaient des T-shirts marqués "Polizia" sous des sweat-shirts noirs... Ils ont cassé des os, brisé des dents, cogné des crânes de protestataires qui n'avaient pas tenté de leur résister. Ils ont fait tous cela de manière ouverte, d'une façon qui signifiait qu'ils n'avaient pas peur des conséquences et s'attendaient à une protection politique aux échelons les plus élevés. Cette attente n'implique pas seulement le régime protofasciste de Berlusconi en Italie, mais, par association, le reste du G8, et spécialement les Etats-Unis, puisqu'il est avéré aujourd'hui que les policiers de Los Angeles ont aidé à entraîner les plus brutales des forces spéciales.
Commenter  J’apprécie          70
Horizon_du_plomb   30 août 2018
Rêver l'obscur : femmes, magie et politique de Starhawk
Quand bien même les professionnels, au total, auraient un degré élevé de succès (ce qui n’est pas le cas) avec les psychotiques ou les patients limites, quand bien même les médicaments psychiatriques n’entraineraient pas d’accoutumance et ne seraient pas dangereux (ce qui n’est pas le cas), quand bien même les hôpitaux psychiatriques seraient des lieux agréables où l’on guérit (alors que ce sont des prisons), quand bien même les professionnels de la santé mentale ne descendraient pas en ligne directe de ceux qui ont brûlé les sorcières, nous ne pouvons retrouver nos pouvoirs en tant qu’individus et communauté, sans retrouver notre pouvoir de guérir. Le professionnalisme lui-même renforce les formes de pensée de la mise à distance et de l’aliénation. Quoi qu’un thérapeute puisse faire pour moi - et un bon thérapeute peut faire beaucoup -, c’est finalement à l’intérieur de ma communauté d’amis, d’amants, de parents, de collègues que je trouve l’intimité et la signification. La communauté est le guérisseur ultime. Et c’est la communauté, les conditions et les relations en son sein qui causent les souffrances insupportables qui ont le plus besoin d’être guéries.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lesptitchats   27 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
la peur est la plus puissante arme de contrôle social des l'autorités.
Commenter  J’apprécie          80
lesptitchats   27 décembre 2013
Parcours d'une altermondialiste : De Seattle aux Twin Towers de Starhawk
Nous disons qu'en tant qu'êtres humains nous avons une responsabilité collective pour le bien-être des autres, que la vie est fertile en incertitudes, malchances, accidents, maladies et deuils, et qu'il faut nous aider les uns les autres à les subir, fournir généreusement et gratuitement les moyens pour tous de se nourrir, s'habiller, se loger, se soigner, accéder à l'éducation et avoir la possibilité de réaliser ses rêves et ses spirations. Alors seulement nous aurons une véritable sécurité.
Commenter  J’apprécie          60
lesptitchats   15 janvier 2016
Rêver l'obscur : femmes, magie et politique de Starhawk
dans la prison des femmes, durant le troisième ou le quatrième jour du blocus de Diablo, quand trois cents d ' entre nous étions entassées dans un gymnase froid et dormions sur des tapis, les unes contre les autres, d ' un mur à l ' autre, les gardes nous ont donné le choix suivant : quarante femmes de plus sont en train d ' arriver, vous pouvez les prendre dans votre pièce et augmenter l ' entassement, ou bien elles peuvent être mises dans une pièce séparée, encore plus froide.

Au lieu de nous organiser par groupes d ' affinités, nous avons commencé à discuter de la question toutes ensemble - ce qui est toujours une erreur. Le consensus marche mal dans les grands groupes, même aux meilleurs moments. Nous avions quinze minutes pour prendre une décision. La pression du temps est un autre facteur qui rend le consensus plus difficile.

Les sentiments s ' exprimèrent fortement. Beaucoup de femmes sentaient qu ' elles ne pouvaient pas supporter d ' être entassées davantage. D ' autres sentaient que les nouvelles femmes ne devraient pas être isolées. La tension causée par plusieurs jours de mauvaise nourriture et d ' inconfort physique commença à se manifester.

Même dans ces conditions, le processus de consensus marcha comme marchentles cconsensus : nous en sommes arrivées à deux solutions créatives. La première était que les nouvelles femmes aillent dans une autre pièce mais qu ' un passage libre soit autorisé d ' une pièce à l ' autre. Cette solution fut refusée par les gardiens. La seconde solution était que des femmes de notre groupe aillent dans l ' autre pièce, et que les nouvelles femmes viennent dans la nôtre. Les gardiens n ' ont pas voulu autoriser cela non plus. Les quinze minutes étaient passées et nous n ' étions pas parvenues à un consensus. Les gardiens prirent leur propre décision, tandis que nous avions toutes le sentiment d ' avoir été flouées par nous - même.

En réalité, nous n ' étions pas flouées, nous étions manipulées. Même si nous pouvions très bien voir, au moment même, qu ' on nous mettait dans une situationoù nous sserions amenées à nous diviser, nous ne voyons pas comment arrêter le processus. Rétrospectivement, nous aurions cependant pu comprendre, quand nos solutions ont été refusées, qu ' en fait on ne nous donnait aucune chance de prendre une décision qui nous convienne. Nous aurions pu alors refuser de coopérer à ce manège illusoire. Notre retrait aurait rendu la situation plus claire, montré que les gardiens, et pas nous, étaient responsables des conditions que nous étions forcées de subir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur
.. ..