AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.48 /5 (sur 52 notes)

Nationalité : Tunisie
Né(e) à : Carthage , le vers 190
Mort(e) le : 159 av. J.-C.
Biographie :

Térence (en latin, Publius Terentius Afer) est un poète comique latin d'origine berbère.

Il fut emmené à Rome comme esclave du sénateur Publius Terentius Lucanus qui l'affranchit et lui fit donner une éducation classique.

Térence a composé six pièces, que nous possédons toutes. Il a considérablement fait évoluer la comédie latine : il incarne la génération influencée par l'hellénisme - César le surnomme le "demi-Ménandre" -, d'autant plus qu'il a évolué dans le fameux cercle des Scipions, qui a acclimaté le goût grec à Rome.

Térence écrit essentiellement pour un public de lettrés, comme le montrent ses prologues et les titres grecs de ses pièces. Sa première pièce, l'Andrienne, jouée en 166 av. J.-C., fit de lui l'auteur favori d'un public aristocratique et lettré.

Les six comédies que Térence fit paraître entre 166 et 160 av. J.-C. sont inspirées d'œuvres grecques. L'Andrienne, l'Héautontimoroumenos, l'Eunuque et les Adelphes trouvent leur inspiration dans des comédies de Ménandre. Le Phormion et l'Hécyre sont influencées, quant à elles, par les œuvres d'Apollodore de Carystos.

Ses pièces de théâtre, légères et pleines d'esprit, marquent une rupture par rapport à la veine farcesque et populaire qui caractérise la comédie latine. Leur comique ne repose pas sur des calembours ni sur des situations propres à la farce, mais naît des subtilités élégantes de l'intrigue et de la finesse de l'analyse des sentiments. Ainsi, Térence utilise peu la ficelle de la supercherie, courante chez Plaute, mais préfère les quiproquos et les reconnaissances.

Sa dramaturgie eut une influence sur Molière et, par son intermédiaire, sur les œuvres d'auteurs dramatiques anglais comme Congreve et Sheridan.
+ Voir plus
Source : www.proverbes-citations.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
 Térence
Nastasia-B   22 avril 2013
Térence
Nous nous laissons tous entraîner par la facilité.
Commenter  J’apprécie          640
 Térence
Nastasia-B   13 juillet 2015
Térence
Nous sommes presque tous ainsi faits : nous nous plaignons de notre sort.

(Ita plerique ingenio sumus omnes : nostri nosmet paenitet.)



PHORMION : Acte I, Scène III.
Commenter  J’apprécie          610
 Térence
Alfaric   12 janvier 2019
Térence
Homo sum ; humani nil a me alienum puto.

Je suis un homme ; je considère que rien de ce qui est humain ne m’est étranger.
Commenter  J’apprécie          440
 Térence
Nastasia-B   17 octobre 2013
Térence
Ô Fortune ! Comme jamais tu n'es donnée pour longtemps !



HÉCYRE.
Commenter  J’apprécie          411
 Térence
Nastasia-B   17 avril 2013
Térence
Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir...



(Heautontimoroumenos).
Commenter  J’apprécie          260
Nastasia-B   15 avril 2013
Comédies, tome 2. Heautontimoroumenos - Phormion de Térence
Que les pères sont des juges injustes envers tous les jeunes gens ! Ils trouveraient naturel que dès l'enfance nous naissions vieux et que nous n'ayons aucun goût pour les choses que comporte l'adolescence. Ils font la loi selon leur propre goût, celui qu'ils ont maintenant, non pas celui qu'ils avaient autrefois.



HEAUTONTIMOROUMENOS.
Commenter  J’apprécie          246
Nastasia-B   10 octobre 2013
Comédies, tome 3. Hécyre (La belle-mère) - Adelphes (Les frères) de Térence
LACHÈS : Ainsi, il y a unanimité, chez les belles-mères, pour détester leurs brus. Pour contredire leurs maris, pareil zèle chez toutes, pareille obstination, et toutes mes semblent avoir appris la malice dans la même école. Et dans cette école, si elle existe, je suis certain que ma femme y est maîtresse.



LA BELLE-MÈRE, Acte II, Scène 2.
Commenter  J’apprécie          230
PiertyM   19 avril 2014
Comédies, tome 1. Andrienne (La jeune fille d'Andros) - L'Eunuque de Térence
La complaisance fait les amis, la vérité engendre la haine.



Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-B   02 mai 2013
Comédies, tome 2. Heautontimoroumenos - Phormion de Térence
CHRÉMÈS : Oh, cesse, ma femme, de rebattre les oreilles des dieux en les remerciant de t'avoir rendu ta fille, à moins que tu ne juges de leur nature d'après la tienne, et que tu ne croies qu'ils ne comprennent rien sans qu'on le leur ait répété cent fois !



HEAUTONTIMOROUMENOS : Acte V, Scène 1.
Commenter  J’apprécie          221
Nastasia-B   09 octobre 2013
L'Eunuque de Térence
Il est une espèce d'hommes qui veulent être les premiers en toutes choses, et qui ne le sont point ; je les suis, je ne leur donne pas l'occasion de rire de moi, mais c'est moi qui, de moi-même, leur ris, et, en même temps, admire leur génie ; à tout ce qu'ils disent, j'applaudis ; s'ils disent le contraire, j'applaudis encore ; quelqu'un dit non, je dis non ; on dit oui, je dis oui ; enfin, j'ai obtenu de moi d'approuver tout ; et ce métier est, maintenant, de beaucoup le plus profitable de tous.



Acte II, Scène 2.
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Adaptations avec Jean Marais

Jean Marais est le Marquis de Montauran dans Les Chouans, film français réalisé par Henri Calef en 1946 et adapté du roman éponyme de:

Honoré de Balzac
Victor Hugo
La Comtesse de Ségur

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , adaptation , cinema , théâtre , littératureCréer un quiz sur cet auteur

.. ..