AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.45 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Alberto Eiguer est psychiatre, psychanalyste (IPA), président de l’Association internationale de psychanalyse de couple et de famille, membre de la Société psychanalytique de Paris, dirige la revue Le divan familial. Il est titulaire d'une habilitation à la direction de recherches à l'Institut de Psychologie de l'université Paris-V.

Source : 4ème couverture : L'Inconscient de la maison
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une maison natale - Psychanalyse de l?intimité par Alberto Eiguer http://www.dunod.com/sciences-sociales-humaines/autres-ouvrages-de-psychologie-et-societe/une-maison-natale Cette maison je l?ai parcourue des centaines de fois ; j?ai visité tous ses recoins, touché ses murs, meubles, objets, humé ses odeurs et ses parfums. Elle a été témoin de mes joies et de mes souffrances. J?y ai appris à jouer, à marcher, à parler, à lire et à écrire. J?y ai connu les gens de ma famille, appris à identifier leur place dans la parenté. Ils m?ont transmis beaucoup de choses au point de devenir une partie de moi. J?y ai développé un certain goût de la réciprocité et le sentiment d?appartenance à un groupe. Cette maison a été le témoin des faits marquants de mon existence d?alors. J?y ai appris à cohabiter avec moimême. C?est ma découverte première : la maison sert à développer notre intimité avec nous-même et avec les autres. On devient alors quelqu?un. Alberto Eiguer est psychiatre, psychanalyste, ancien président de l?Association internationale de psychanalyse de couple et de famille. Il a notamment publié chez le même éditeur "Le pervers narcissique et son complice" et "L?inconscient de la maison". ISBN 978-2-10-074731-3

+ Lire la suite

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Yggdrasila   12 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
Contrairement au sadique moral, le PN, rappelons-le, n'éprouve pas spécialement de plaisir à faire du mal ou à humilier, et s'il fait montre de dédain, c'est au deuxième degré qu'il s'en félicite, comme pour confirmer l'ascendant qu'il a pris sur sa victime. Plus précisément, il préfère même l'inciter à adopter des comportements d'échec. L'autre en conclura par lui-même qu'il est un "incapable".
Commenter  J’apprécie          300
Yggdrasila   09 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
[...] le PN, contrairement au narcissique, n'ignore pas totalement autrui. Il feint plutôt de l'ignorer, mais il a l'œil rivé sur ses réactions, ce qui lui permet d'affiner ses "manipulations".
Commenter  J’apprécie          270
Yggdrasila   15 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
Objecter, c'est exister, être quelqu'un pour soi-même.
Commenter  J’apprécie          280
Yggdrasila   10 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
[...] le besoin de dominer des PN révèle leur faiblesse. Autrement dit: les PN dépendent de leur victime pour s'affirmer, même pour éviter de sombrer dans la dépression.
Commenter  J’apprécie          250
Yggdrasila   17 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
[...] les jeunes générations seraient en quête de modèles solides d'autorité, de tuteurs et de référentiels, qui parfois prennent donc le nom de "maîtres" ou de "parrains". Ce n'est pas que le PN soit "un bon père", mais il sait feindre d'en être un. Au fond, il déteste les jeunes gens, et il saisit là l'occasion de les museler.
Commenter  J’apprécie          230
Yggdrasila   13 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
Dans tous les cas, le futur PN ne développera pas d'attachement véritable, faute d'être entretenu dans cette illusion d'une relation mère-nourrisson satisfaisante. Souffrance, tristesse ou sentiment d'abandon seront étouffés. L'enfant apprendra vite qu'il peut obtenir satisfaction en étant coléreux et tapageur. Tout lui est dû. Déstabiliser les autres lui paraît bientôt plus efficace que de les charmer ou de leur demander ce dont il a besoin. Fort de constater l'efficacité de sa méthode, il se considérera progressivement comme autosuffisant.
Commenter  J’apprécie          220
Yggdrasila   11 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
Les PN n'hésiteront pas à se présenter comme des victimes ayant subi des abus et des injustices. Cela les autorisera à se poser en juge. Face au monde, ils ont tendance à s'ériger en surmoi; ils sont ce que l'on appelle couramment des "donneurs de leçons".
Commenter  J’apprécie          225
Yggdrasila   14 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
Révéler des secrets intimes, c'est briser le pacte de discrétion qui lie les conjoints entre eux. Une fois ce contrat rompu, les autres deviennent des spectateurs indiscrets.
Commenter  J’apprécie          222
Yggdrasila   15 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
Le travail représente un moyen privilégié pour le développement de la personnalité en contribuant à la révélation de la vie émotionnelle et de l'expérience intellectuelle du travailleur.
Commenter  J’apprécie          190
Yggdrasila   13 juin 2017
Les pervers narcissiques de Alberto Eiguer
En tout état de cause, ce qui est caractéristique de la note PN, c'est la volonté de dominer l'autre, d'entamer son amour-propre, incompatible avec un "bon amour".
Commenter  J’apprécie          190

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..