AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 238 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 16/07/1928
Mort(e) le : 10/03/2016
Biographie :

Cette spécialiste de la peinture française des XVIIIe et XIXe s. a publié des monographies portant sur Watteau et Greuze avant de se lancer dans la création romanesque.

Après Regardez-moi (1983), elle publie Hôtel du lac (1984), qui obtient le Booker Prize et qui est suivi, entre autres romans, de la Porte de Brandebourg (1988), Lewis Percy (1989), Esquives (1991), Dolly (1993), l'Automne de Monsieur Bland (1994) et États seconds (1996).

En 1967, elle fut la première femme à occuper la chaire Slade de l'université de Cambridge, chaire d'enseignement des beaux-arts fondée en 1869 et dont furent notamment titulaires les historiens de l'art Roger Fry en 1933, John Pope-Hennessy en 1964 et Anthony Blunt en 1965.

Observatrice des gens et des situations, elle décrit, de manière nostalgique et intimiste, des personnages en demi-teintes, et la manière dont ils ont raté leur vie. Elle enseigne la littérature à l'Université puis l'histoire de l'art.


+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Citations et extraits (62) Voir plus Ajouter une citation
pyrouette   23 novembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
Il n'y a pas de maison parfaite, sauf celle où l'on a été heureux et, je ne sais pas pourquoi, c'est justement celle-là que l'on quitte pour toujours.
Commenter  J’apprécie          210
pyrouette   16 novembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
À la fin, j'essayais de l'éviter, sans y parvenir, comme la plupart des choses que j'ai tenté de faire.
Commenter  J’apprécie          180
pyrouette   01 décembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
Il m'arrivait de me demander dans quelle mesure les actes méritoires peuvent compenser l'absence de véritable vertu.
Commenter  J’apprécie          140
pyrouette   26 novembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
Quand je pensais que ce genre de vie allait continuer indéfiniment, j'étais obligée de reprendre ma respiration.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   15 décembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
Je suis allée vers mon miroir d’un pas hésitant, comme si je n’allais pas reconnaître la personne que je verrai en face de moi, comme si son visage allait être ou très vieux, ou très jeune, le visage de quelqu’un sans défense qui a besoin d’être protégé.
Commenter  J’apprécie          120
pyrouette   24 novembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
Il y a un âge où il est fatal de ne pas se dire la vérité et j'avais atteint cet âge.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   19 novembre 2019
Julia et moi de Anita Brookner
Au fond, je la trouvais inquiétante et elle me trouvait ennuyeuse.
Commenter  J’apprécie          100
madameduberry   24 octobre 2013
Regardez-moi de Anita Brookner
"Une fois que l'on sait une chose on ne peut plus jamais ne pas la savoir.On ne peut que l'oublier. En faussant le temps, elle indiquera l'avenir aussi longtemps qu'elle restera dans la mémoire.En toute circonstanceil est plus sage d'oublier, de cultiver l'art de l'oubli.Se souvenir, c'est affronter l'ennemi. La vérité loge dans la mémoire."



(Incipit)
Commenter  J’apprécie          81
BVIALLET   15 octobre 2012
Providence de Anita Brookner
Adolphe, selon la lecture résolument professionnelle qu'en faisait Kitty, avait pour principal intérêt de conjuguer le classicisme du XVIIIème siècle et la mélancolie romantique. Privilégier cet aspect du roman lui permettait de contourner le message terriblement déprimant qu'il renfermait, à savoir qu'un homme se lasse de la femme qui lui sacrifie tout, qu'une telle femme finira par mourir de cet échec et que le remords empoisonnera l'homme pour le reste de ses jours.
Commenter  J’apprécie          70
zorazur   10 novembre 2011
Une amie d'Angleterre de Anita Brookner
J'ai reçu beaucoup de leçons... J'ai appris à garder ma vie pour moi, à ne pas empoisonner les autres avec mes histoires. J'ai appris à ne pas m'appuyer sur le monde parce que je sais que le monde gagnera.Toujours. J'ai appris la prudence, la politesse, ce que tu appelles les apparences et que j'appelle les bonnes manières. J'ai appris à être seule et à faire quand même bonne figure.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Littérature anglaise : XVIIIème ou XIXème siècle ?

Orgueil et préjugés - Jane Austen

18ème siècle
19ème siècle

20 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature anglaise , 19ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..