AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.57/5 (sur 1172 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Fourmies (Nord) , 1962
Biographie :

Antoon Krings est un écrivain français né d'un père danois et d'une mère française.

Après des études d'arts graphiques à l'ESAG, il dessine des imprimés textiles et travaille pendant quatre ans pour le couturier Emmanuel Ungaro.

L'aventure des Drôles de Petites Bêtes débute après sa rencontre avec Colline Faure-Poirée, son actuelle éditrice chez Gallimard Jeunesse en 1994.

D'autres séries suivent, dans la même veine : Drôles de petits docs, Drôles de Bébés, Marguerite petite reine.

Ajouter des informations
Bibliographie de Antoon Krings   (168)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouvez l'émission intégrale ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/arnaud-delalande-memory-52671.html Hypokhâgne, khâgne, une licence d'histoire, un diplôme à l'institut d'études politiques de Paris, voilà le brillant parcours d'Arnaud Delalande. Mais c'est surtout à son imagination fertile et à ses divers talents auxquels nous allons nous intéresser. Repéré par la célèbre éditrice Françoise Verny, Arnaud Delalande publie son premier roman en 1998, « Notre Dame sous la terre », un thriller ésotérique qui connait un joli succès et reçoit plusieurs prix. C'est dans cette veine du roman noir historique qu'il va publier plusieurs titres dont « La musique des morts » ou encore « le piège de Dante » dans la Venise du XVIIIème siècle et « Les fables de sang » avec un tueur en série semant la terreur dans les jardins de Versailles sous le règne de Louis XVI et Marie-Antoinette. Ces deux titres entamant la saga de « L'orchidée noire » avec un héros récurrent, Pietro Viravolta, fine lame et espion discret, sorte de James Bond du XVIIIème siècle. On citera aussi le très remarqué « Piège de Lovecraft », thriller fantastique paru en 2015 qui reçoit le prix du roman fantastique francophone. Mais Arnaud Delalande est un touche à tout. Outre ces romans alliant habilement le l'intrigue policière et la saga historique, il est aussi un scénariste réputé dont le nom apparaît aussi bien sur des génériques de films que sur des couvertures de bandes dessinées. Il participe notamment au film d'animation d'Antoon Krings, « Drôles de petites bêtes » sorti en 2017. Quant à la bd, c'est avant tout sur des scenari d'intrigues historiques qu'on le sollicite. « La jeunesse de Staline », « Aliénor la légende noire » ou « Catherine de Medicis, la reine maudite » permettent de porter un autre regard sur ces personnages du passé. L'actualité d'Arnaud Delalande est double justement. Il vient de publier chez Glénat cette bande dessinée, « Notre Dame de Paris, la nuit de feu » qui raconte minute par minute l'incendie du 15 avril 2019 mais revient aussi sur la grande histoire de la cathédrale au fil des siècles. Et dans un tout autre registre, le nouveau polar d'Arnaud Delalande est aussi une réussite. Sur les traces d'une jeune femme flic cherchant à oublier une enfance chaotique, nous voilà embarqués au coeur des montagnes enneigées des Alpes, dans un établissement hospitalier où les patients sont traités pour leur perte de mémoire. Dans cet univers oppressant, un suicide a eu lieu devant huit témoins. Mais aucun d'eux ne s'en souvient. Et notre jeune femme flic s'aperçoit bien vite que ce suicide est un crime déguisé. Une écriture alerte, une intrigue bien ficelée, une réflexion sur la mémoire et le passé et au final, un roman qui se dévore de la première à la dernière page. « Memory » d'Arnaud Delalande est publié aux éditions du Cherche-midi.

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (97) Voir plus Ajouter une citation
Bouton d'or ferme les yeux, les ouvre, puis les referme enfin. Un sourire attendri, un dernier baiser, et la nounou au bon goût de miel se retire sur la pointe des ailes.
Commenter  J’apprécie          421
Contrairement aux abeilles qui travaillent avec méthode et discipline, Simon ne fait jamais de récolte, jamais de miel. C'est un insouciant, un frivole, incapable de compter ou de faire des réserves. Le genre bourdon bohème qui papillonne sans penser au lendemain.
Commenter  J’apprécie          320
Coiffée de la précieuse couronne, la guêpe prit la pose, souveraine.
–Et si on jouait, Marguerite ?
–Oh, quelle merveilleuse idée, ma cousine ! Je vais chercher mes poupées.
–Non, ce n'est pas la peine, s'empressa de dire Huguette.
–Ah bon ? De quel jeu s'agit-il alors ?
–Écoute, c'est simple : moi je fais la reine et toi ma servante.
–Bien, Votre Majesté, répondit Marguerite en riant. À votre service, Votre Majesté !
Commenter  J’apprécie          290
Or, à propos de porte verrouillée, il lui arriva un jour une histoire sans queue ni tête. Et d'ailleurs, sans queue plutôt que sans tête…
Commenter  J’apprécie          280
Mais au fait, quel est donc ce mystérieux rongeur masqué ? C'est l'un des habitants les plus discrets du jardin, les plus habiles aussi. Petit cousin du loir, il dort le jour et ne sort qu'à la tombée de la nuit pour se nourrir. Et il ne se prive pas, le gourmand !
Commenter  J’apprécie          240
–C'est vrai, j'ai pris des couleurs, mais tu sais, au début, j'étais un bonhomme comme tous les autres.
–Alors, que s'est-il passé ? demande Bob.
–C'est simple, après l'hiver, le temps s'est radouci. Il faisait si beau que je me suis mis à manger des glaces. Plus il faisait chaud, plus j’en mangeais, et plus j’en mangeais, plus je m‘arrondissais et plus je prenais des couleurs ! C'est pourquoi je dis toujours : pour rester en bonne santé, hiver comme été, mangez des glaces, en sorbet ou au lait, en cornet ou en bâtonnet, mangez des glaces !
Commenter  J’apprécie          231
Oscar habitait un endroit comme lui, triste et sombre, qu'il ne quittait que très rarement pour aller manger. Un matin, dans une poubelle, il rencontra Patouch la mouche.
- Alors, mon vieux, faut pas faire cette tête quand les poubelles sont pleines !
- De toute façon, qu'elles soient vides ou pleines, cela ne fera pas de moi un cafard qui saute de joie en criant : " Elles sont pleines ! " dit Oscar d'une voix sinistre. Puis il grommela :
- A-t-on déjà entendu une poubelle vous dire seulement : " Bon appétit, Monsieur Oscar. Vous reprendrez bien un peu de détritus, Monsieur Oscar. " ? Non, qu'elles soient vides ou pleines, les poubelles restent toujours muettes et ça me rend triste à pleurer.
Commenter  J’apprécie          220
Léon, qui n'aimait pas partager, s'enferma chez lui en veillant jalousement sur son précieux trésor. Mais il trouvait le temps long et pour qu'il paraisse moins long, il mangea, mangea beaucoup trop de pollen. Léon grossissait à vue d'œil.
Lorsqu'il voulut sortir pour prendre l'air, quelque chose ne passa pas par la porte et ce quelque chose était son propre postérieur.
Commenter  J’apprécie          220
Mireille faisait de délicieux pots de miel très parfumés et aussi des bonbons dorés qu'elle enveloppait dans des papiers colorés. Mais voilà qu'un beau jour, en rentrant du travail, elle retrouva sa maison tout en désordre et, oh malheur, les trois quarts de ses pots vides ! Des bonbons dorés, il ne restait plus que les papiers colorés. Elle remit un peu d'ordre et, furieuse, fit le tour du jardin pour interroger ses voisins. Léon le bourdon bourdonna qu'il n'avait rien entendu. Siméon le papillon, qui papillonnait, n'avait rien vu, et ne parlons pas des fourmis bien trop occupées à vider un sucrier.
Commenter  J’apprécie          210
Louis poursuit sa ronde de nuit. Sans trêve, sans bruit, il va, il vient, s'assure que tout va bien, que rien ne trouble le sommeil des fleurs, si doucement recourbées sur elles-mêmes. Il s'attarde un instant devant une rose. Ses pétales sont aussi veloutés que le velours de ses ailes.
- Est-il vrai, lui dit-il, comme le prétend Siméon, qu'un papillon ne peut vivre sans l'amour d'une fleur ?
Louis sait très bien que la rose ne lui répondra pas. Mais il peut bien rêver tout de même !
- Dis-moi, ce doit être merveilleux d'avoir auprès de soi une petite fleur que l'on aime et qui vous aime.
Commenter  J’apprécie          211

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Antoon Krings Voir plus

Quiz Voir plus

Avez vous lu Le petit prince

Quelle est la profession du narrateur qui rencontre le petit prince dans le désert?

Journaliste
Aviateur
Berger
Taxidermiste

9 questions
8626 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..