AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.03 /5 (sur 334 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Cathy Bonidan est institutrice près de Vannes en Bretagne.

Elle a écrit plusieurs romans avant de se décider à publier son premier texte sous le pseudonyme de Mel Pilguric.

En 2015, elle obtient le Prix Concours monBestSeller pour son roman "Double Voie" (écrit sous le nom de Mel Pilguric).

Son roman "Le Parfum de l’hellébore" rencontre un grand succès en 2017, décrochant 11 prix littéraires.

En 2019, Cathy Bonidan publie le roman épistolaire "Chambre 128".


Source : http://www.monbestseller.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Cathy Bonidan   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (116) Voir plus Ajouter une citation
marina53   10 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
À tous les romans qu'on a lus.

À tous ceux qu'on lira encore.

Parce qu'à la manière de marchands de sable, ils sèment dans notre quotidien quelques mots ou quelques phrases qui vont faire leur route dans notre subconscient.

Et nous changer.

En toute discrétion, mais de façon irrémédiable.
Commenter  J’apprécie          283
marina53   07 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
On voit parfois plus clair dans celui qui ment que dans celui qui dit vrai.
Commenter  J’apprécie          280
marina53   07 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
On s'oublie tellement à force de regarder les autres, d'apprendre à les connaître, de tenter d'exister dans leurs yeux que lorsqu'ils s'éloignent, on ne sait plus qui on est.
Commenter  J’apprécie          260
marina53   09 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
Je fais partie de ces gens qui ne peuvent jouir du présent que lorsqu'ils en ont gardé un fragment, à jamais enfoui au cœur des souvenirs...
Commenter  J’apprécie          260
fertiti65   16 mars 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
Car le plus dur n'est pas l'enfermement des corps, mais celui du regard. Mes yeux sont sans cesse à la recherche d'un horizon, d'une limite donnée par la seule nature. Les frondaisons des arbres, les sommets d'une montagne, les lignes douces d'une colline ou la courbure d'une mer immense... Là où je suis, il n'y a rien pour s'enfuir. Chaque coup d'oeil se heurte aux lignes verticales des murs ou des barreaux et notre champ visuel rétrécit jour après jour...
Commenter  J’apprécie          200
marina53   15 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
Du point de vue qu'offre nos vingt ans, la vie paraît accueillante et, si on soupçonne qu'elle mettra sur notre route des obstacles à surmonter, on se pense prêt à affronter les assauts des océans; les grains portés par le ciel et la furie implacable des grandes villes. Trois décennies plus tard le parcours semble moins aisé. Les orages de l'été ont laissé des ornières qui rendent difficile la progression. Alors on regarde en arrière et on se dit qu'on était mal préparés, que nos aïeux ont glissé dans nos gènes une faiblesse que les autres n'ont pas. On se dit qu'on est né trop tard, ou trop tôt ...
Commenter  J’apprécie          190
Mathildelit   17 avril 2021
Victor Kessler n'a pas tout dit de Cathy Bonidan
Comme toutes les personnes que l'on croise dans la vraie vie, elle est insipide. Si on la catapultait dans un feuilleton télévisé à l'heure du dîner, elle serait maquillée, habillée avec des vêtements colorés qui relèveraient son teint pâle. Alors elle serait belle sans doute, et les téléspectateurs envieraient son aisance et sa simplicité. Mais sous l'éclairage cru des néons qui accentuent ses cernes, l'enfant qu'elle était transparaît en filigrane. Une petite fille sage, en apparence attentive, épaules rentrées pour limiter la place qu'elle occupe au troisième rang de la classe.
Commenter  J’apprécie          10
marina53   07 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
J'étais heureux sans vraiment en avoir conscience, comme c'est souvent le cas lorsque l'on pense que notre vie est sur des rails et qu'elle continuera ainsi jusqu'à la fin des temps.
Commenter  J’apprécie          200
nilebeh   13 avril 2021
Le parfum de l'hellébore de Cathy Bonidan
Sophie fut traversée par cette étrange sensation que l'on n'éprouve que quelques fois dans toute une vie, celui* d'être à sa place, de goûter une harmonie fragile et éphémère. C'est cet instant que choisit

la vieille dame pour sortir de la pièce et revenir avec un dossier qu'elle lui tendit. (P287)



* « celle » aurait mieux convenu !
Commenter  J’apprécie          50
marina53   12 janvier 2021
Chambre 128 de Cathy Bonidan
Qu’attend-on des hommes si ce n’est cette certitude sans cesse vérifiée qu’ils ne pourront jamais nous comprendre ?
Commenter  J’apprécie          200

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Antigone de Jean Anouilh

Qui sont les parents d'Antigone :

Jocaste et Oedipe
Créon et Jocaste
Créon et Eurydice
Hélène et Ménélas

10 questions
319 lecteurs ont répondu
Thème : Jean AnouilhCréer un quiz sur cet auteur

.. ..