AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782490094172
Éditeur : Editions Ztl (05/10/2019)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 356 notes)
Résumé :
Il était une fois un chat rusé, un ogre, un prince et une princesse...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  27 mai 2013
Étonnant ce Chat ! et pas surprenant que les Américains en raffolent.
C'est vrai, quoi. Un vrai condensé de rêve américain : un brave petit gars (fils de meunier en l'occurrence), parti de rien, si ce n'est sa belle gueule et un agent à son service (le Chat en l'espèce).
Son acolyte et lui ne reculant devant aucun mensonge, ayant de l'audace, du savoir faire, prenant quelques risques, échangeant de beaux sourires ici ou là, et tout à coup paf ! ; l'affaire est dans le sac ; les millions tombent à flot ; vous êtes reçu auprès des grands de ce monde et les sublimes héritières se damneraient pour vous.
La morale ? quelle morale ? qu'est-ce qu'il vient me parler de morale celui-là ? je parle business, il me parle morale. On s'en fout de la morale.
Efficacité, rentabilité, succès. Voilà ma morale, proudly made in the USA, and I fuck everything else !
De fait, ce conte ne peut être que séduisant pour un Américain moyen. Et chez nous, qu'en est-il ? Et bien là je m'interroge, pour être franche.
Il y a une efficacité et un pouvoir d'édification certains dans cette histoire. On vous dit que rien n'est joué d'avance, que la vie sera ce qu'on saura en faire. On vous dit qu'il ne faut pas trop se soucier de la marque du vélo pour arriver à vos fins, on vous dit même que le succès et au bout du mensonge et de la manipulation.
Certes, c'est sûrement assez vrai dans l'absolu, le monde est aux roublards, aux faussaires, aux manipulateurs, aux menteurs, mais tout de même, professer ces principes à nos enfants... Je ne sais pas, je dois être trop naïve ou trop rêveuse, ou trop idéaliste pour m'y faire. Ce n'est pas cette façon d'agir dans le monde que je souhaite transmettre, même si c'est efficace.
Bien sûr c'est bien d'avoir de l'espoir, de se dire que tout n'est pas joué dès le berceau, qu'on a notre part de libre initiative, notre potentiel à entreprendre qui viendra contre-balancer nos avantages ou nos handicaps du départ. Mais, cela aussi, je n'y crois qu'à moitié.
Bref, un conte qu'il convient de connaître et de méditer, mais pas forcément dans le sens prescrit. du moins, c'est mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
P. S. : suite à quelques échanges que j'ai eus avec Junie, notamment, et qui fort légitimement s'indigne de mes doutes sur les valeurs véhiculées par ce conte, je tiens à préciser que ce conte de Perrault est en fait une nouvelle mouture (nouvelle pour l'époque, j'entends) d'un conte italien où la fin était encore plus ambiguë et retorse.
Pour salaire de ses bienfaits, l'ex-roturier promettait au chat de lui édifier un cercueil en or au jour de sa mort. N'étant pas d'un naturel à passer à côté d'une si belle occasion, le chat invente une nouvelle supercherie afin de faire croire à sa mort et jouir de l'or de son cercueil. Malheureusement, celui-ci se rend compte que son maître, le croyant mort, ordonne de faire jeter son corps aux ordures. Donc, un conte tellement moral que même Perrault a eu quelques scrupules à faire une telle apologie du vice et l'a un peu édulcoré en tronquant le tournant final et en se creusant abondamment la cervelle pour y trouver une quelconque forme de moralité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7915
Kittiwake
  05 décembre 2019
Merci à Babelio et aux éditions ZTL pour leur confiance.
Le texte est simplifié, ce qui le rend accessible à un public jeune, mais le déroulé de l'histoire est respecté, et l'on reconnait sans problème le conte classique : le plus jeune fils d'un fumier reçoit en héritage un chat, qu'il songe à manger, décision que n'approuve pas le malin minet, dont les ruses parviendront à éviter la misère à l'héritier malchanceux.
Pas de morale en conclusion mais la recette d'une cake aux carottes!
Le texte est clair, bien lisible car suffisamment aéré, pour des lecteurs débutants.
Quant au dessin, il est richement coloré et chaque scène et agrémentée de détails qui réjouiront les auditeurs ou les lecteurs autonomes.
Très joli petit album, parcouru avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          543
Cer45Rt
  20 février 2020
"Le chat botté", est un véritable hymne à l'intelligence, où Perrault met en scène un personnage, d'une réjouissante malice !... Il met en scène une véritable ascension sociale brillante, permise par la ruse du héros de ce conte, un chat pas banal, qui n'a pas son intelligence dans sa poche ! Il n'a cesse de ruser, mentant et manipulant les personnages, avec esprit, pour la grande joie du lecteur.
Ce conte de Perrault, est aussi un conte qui se moque des défauts humains, de la naïveté des personnages manipulés par le chat botté, de leur vulnérabilité à son intelligence. Et en plus, on se trouve un univers onirique très bien retranscrit, où on croise avec plaisir, toute sorte de bêtes ou d'êtres fantastiques...
Un excellent conte, de Charles Perrault !
Commenter  J’apprécie          360
Bookycooky
  01 mars 2015
J'ai acheté ce livre uniquement pour les illustrations de Raphaël Gauthey,dont j'ai succombé à sa planche du "Chat botté",dans la revue Connaissance des arts de décembre 2014,publié dans le contexte de l'exposition"Contes de fée de la tradition à la modernité" à Evian.Chaque planche avec ses couleurs vives et son style de "peinture futuriste russe" revisité est de toute beauté,un vrai régal pour moi qui aime cet art aux Pays Des Merveilles!
Commenter  J’apprécie          250
Zebra
  27 juillet 2012
Le Chat botté peut être considéré comme un récit initiatique au travers du combat contre l'ogre par exemple, ou comme un reflet des moeurs de l'époque de Perrault (investiture royale, rôle de la bourgeoisie, droit d'aînesse…) tout comme une histoire immorale faisant l'apologie de la ruse et de la tricherie sur le travail honnête. On y retrouve aussi de très vieux thèmes populaires liés au culte des animaux, sous le vernis de l'influence culturelle française à la fin du Grand Siècle. D'autres contes similaires mettent tous en scène des chats ou des chattes aidant leur maître à obtenir la fortune. Certaines versions montrent l'ingratitude du maître envers son animal qui n'hésite pas à le laisser mourir ou à le laisser sans sépulture ... Méditons donc les deux morales, encore très actuelles : "L'industrie et le savoir-faire valent mieux que des biens acquis" et "C'est que l'habit, la mine et la jeunesse, pour inspirer de la tendresse, n'en sont pas des moyens toujours indifférents" !
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   28 mai 2013
- On m'a assuré encore, dit le Chat, mais je ne saurais le croire, que vous aviez aussi le pouvoir de prendre la forme des plus petits Animaux, par exemple, de vous changer en un Rat, en une Souris ; je vous avoue que je tiens cela tout à fait impossible.
- Impossible ? reprit l'Ogre, vous allez voir.
Et en même temps il se changea en une Souris, qui se mit à courir sur le plancher.
Commenter  J’apprécie          260
LilizLiliz   09 octobre 2014
- Ne vous affligez point, mon maître, vous n'avez qu'à me donner un sac, et me faire faire une paire de bottes pour aller dans les broussailles, et vous verrez que vous n'êtes pas si mal partagé que vous croyez.
Quoique le maître du chat n'y croyait guère, il lui avait vu faire tant de tours de souplesse, pour prendre des rats et souris, comme quand il se pendait par les pieds, ou qu'il se cachait dans la farine pour faire le mort, qu'il ne désespéra pas d'en être secouru dans sa misère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nastasia-BNastasia-B   27 mai 2013
Le plus jeune n'eut que le Chat. Ce dernier ne pouvait se consoler d'avoir un si pauvre lot : " Mes frères, disait-il, pourront gagner leur vie honnêtement en se mettant ensemble ; pour moi, lorsque j'aurai mangé mon chat, et que je me serai fait un manchon de sa peau, il faudra que je meure de faim. "
Commenter  J’apprécie          190
odin062odin062   15 juin 2012
Si le f i ls d'un Meunier avec tant de vi tesse,
Gagne le coeur d'une Princesse,
Et s'en fait regarder avec des yeux mourants,
c'est que l'habit, la mine et la jeunesse,
Pour inspi rer de la tendresse,
N'en sont pas des moyens toujours indifférents.
Commenter  J’apprécie          102
PATACIDEPATACIDE   27 avril 2015
-"On m'a assuré encore, dit le chat, mais je ne saurais le croire, que vous aviez aussi le pouvoir de prendre la forme des plus petits animaux, par exemple, de vous changer en un rat, en une souris; je vous avoue que je tiens cela tout à fait impossible.
-" Impossible? reprit l'ogre, vous allez voir", et aussitôt il se changea en une souris qui se mit à courir sur le plancher. Le chat ne l'eut pas plus tôt aperçue qu'il se jeta dessus et la mangea.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Charles Perrault (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Perrault
Découvrez "Le Chat botté", un conte audio des éditions Fleurus !
Histoire extraite du livre "Jolis contes de Perrault", https://www.fleuruseditions.com/9782215133513-jolis-contes-de-perrault-group.html
Les grands contes de Charles Perrault adaptés par Raffaella Bertagnolio et illustrés par Éric Puybaret.
Crédits : The Rule by Kevin MacLeod Link: https://incompetech.filmmusic.io/song/4506-the-rule License: http://creativecommons.org/licenses/by/4.0/
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Littérature populaire orale (601)
autres livres classés : contesVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Contes de Perrault : Morales

La curiosité malgré tous ses attraits, Coûte souvent bien des regrets ; On en voit tous les jours mille exemples paraître. C'est, n'en déplaise au sexe, un plaisir bien léger ; Dès qu'on le prend il cesse d'être, Et toujours il coûte trop cher.

Le Petit Poucet
Riquet à la houppe
Cendrillon
Les Fées
Les Souhaits Ridicules
Peau d'Ane
La Barbe bleue
Le Petit Chaperon rouge
La Belle au bois dormant
Le Chat botté

16 questions
175 lecteurs ont répondu
Thème : Contes de Charles PerraultCréer un quiz sur ce livre

.. ..