AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.36 /5 (sur 225 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mesnil-sur-Oger , le 07/05/1948
Biographie :

Daniel Rondeau est un écrivain, éditeur, journaliste et diplomate français.

Après des études de droit à Nancy et à Paris où il obtient sa licence, il devient militant d’extrême gauche, rejoint la Gauche prolétarienne et travaille comme ouvrier dans des usines en Lorraine. C’est de Nancy qu’il commence à collaborer au journal "Libération" à la fin des années 1970. À la même époque, il travaille pour la radio et la télévision et réalise des films sur des écrivains ou sur l’histoire ouvrière.

En sortant de l'usine, il étudie l’histoire des ouvriers lorrains. Il publie en 1979 son premier essai intitulé "Chagrin lorrain, la vie ouvrière en Lorraine (1870-1914)", co-écrit avec François Baudin, unanimement salué par les spécialistes, et qui fait aujourd’hui référence. Suit un roman, "L’Âge - Déraison" (1982), véritable biographie imaginaire de Johnny H.

Daniel Rondeau s’illustre ensuite en presse écrite; il devient rédacteur en chef des pages culture du quotidien "Libération" entre 1982 et 1985, puis grand reporter pour l’hebdomadaire "Le Nouvel Observateur" entre 1986 et 1998. Il collabore ensuite au magazine "L’Express" (1999–2006), ainsi qu’à l’hebdomadaire "Paris-Match".

Il ajoute une corde à son arc en devenant éditeur à la fin des années 80, lorsqu’il co-fonde les éditions Quai Voltaire. Entre 2004 et 2008, il est directeur de la collection Bouquins des éditions Robert Laffont.

Il est aussi l'auteur de romans, d’essais politiques et littéraires, de récits autobiographiques, de livres de voyage. Il collabore épisodiquement avec la télévision. Il est notamment l’auteur de "Malraux ou la grande vie" (diffusé par Arte), "Le Phare d’Alexandrie, la merveille engloutie" (diffusion France 2).

En 1998, il décroche le Prix Paul-Morand de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. La même année, il se voit décerner le Prix des Deux Magots pour "Alexandrie". En 2017, son roman "Mécaniques du chaos" reçoit le Grandi prix du roman de l'Académie Française.

De 2008 à 2011 il est nommé ambassadeur de France à Malte puis, à partir de 2011 délégué permanent de la France auprès de l’Unesco jusqu’en 2013.

En juin 2019, il est élu à l’Académie française au fauteuil de Michel Déon.

+ Voir plus
Source : www.bibliomonde.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Daniel Rondeau - Mécaniques du chaos
Podcasts (2) Voir tous

Citations et extraits (105) Voir plus Ajouter une citation
Daniel Rondeau
fanfanouche24   11 avril 2020
Daniel Rondeau
Cette sortie d'usine coïncida avec l'autodissolution de la Gauche prolétarienne. J'étais deux fois dehors. Nos belles idées refroidissaient d'un seul coup. Les événements leur avaient mis du plomb dans l'aile. L'énergie ne m'avait jamais fait défaut. Après cette douloureuse matinée, j'en manquais. J'imaginais difficilement l'avenir.

J'avais tenté d'être un militant concret de la démocratie directe. Je retrouve aujourd'hui dans Péguy une citation qui nous serait allée comme un gant: "Nous voulions qu'un assainissement du monde ouvrier, remontant de proche en proche, assaînit le monde bourgeois et ainsi toute la société, et la cité même." (" L'Enthousiasme", quai Voltaire, mai 1988, p. 128)
Commenter  J’apprécie          270
fanfanouche24   09 avril 2020
L'enthousiasme de Daniel Rondeau
C'est ainsi que j'ai commencé à vivre avec mon transistor. A douze ans , on peut se faire beaucoup de souci pour la marche du monde. (p. 15)
Commenter  J’apprécie          140
fanfanouche24   11 avril 2020
L'enthousiasme de Daniel Rondeau
Qu'avions-nous fait ? Nous étions entrés dans les usines avec notre orgueil dans la poche. Nous avions rabaissé notre caquet. Dépouillés de tout, pauvres comme job, nous avions fait montre de solides vertus, à la française, pour conquérir le ciel sur la terre. Soljenitsyne, au moment où un lampiste de la CGT. ouvrait le portail de Permali, refermait avec fracas les portes d'un rêve depuis longtemps défigué. L'histoire , repartant dans un autre sens, liquidait cette vieille succession nommée révolution. Le gauchisme, avait-on dit, était la maladie infantile du communisme. Maladie infantile, mais mortelle. Ce fut notre dernier tribut à la politique. (p. 129)
Commenter  J’apprécie          100
LiliGalipette   02 juillet 2012
Malta Hanina de Daniel Rondeau
"La fête, la mer, la nuit: ce sont les vrais plaisirs de Malte. Rites lents, lumières, guirlandes, bannières, pavoisement des terrasses et des mâts, constructions des infrastructures pyrotechniques, premières processions, un peu désordonnées, fanfares hagardes marchant dans les rues des villes, même les plus éloignées, jour et nuit. Travail de possession. La population sort ses prophètes sur la place. Les statues d'Ezéchiel, de Jérémie, de Daniel sont les témoins d'un prologue qui dure plusieurs jours."
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   09 avril 2020
L'enthousiasme de Daniel Rondeau
Je profitais largement de cette marche qui m'emmenait vers l'usine. Le grand air achevait de me réveiller. Le vent de l'est me tannait le coeur, je me simplifiais. J'étais intégralement libre. J'éprouvais chaque jour les bienfaits du dressage que je m'imposais. Je gagnais de la force. Je me rabotais. (p. 82)
Commenter  J’apprécie          100
fanfanouche24   09 avril 2020
L'enthousiasme de Daniel Rondeau
nous haïssions la démocratie formelle. Nous vénérions le peuple. Nous nous acharnions à découvrir sur les lèvres des sans-voix des principes de raison. leurs balbutiements nous protégèrent de nous-mêmes. (p. 48)
Commenter  J’apprécie          100
mumuboc   01 février 2018
Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau
L'année qui venait de s'écouler n'était qu'une poussière dans l'infini des jours, mais nous avions pu mesurer son impact sur nos existences minuscules. Nous évoluions dans les mêmes paysages, les mêmes émotions revivaient en nous, mais nous étions différents. De tels retours en arrière sont peut-être nécessaires pour prendre la mesure de nos métamorphoses, que le quotidien maquille avec habileté dans les pages de notre calendrier intérieur, et comprendre à quel point nous sommes dans la main du temps des marionnettes changeantes, presque frivoles parfois. (p445)
Commenter  J’apprécie          80
Missbouquin   17 juillet 2012
Malta Hanina de Daniel Rondeau
Le destin m'a jeté dans une carrière qui n'était pas la mienne. Accroché au rocher maltais par mes lettres de créance, ouvrier de la diplomatie française sur une île perdue au milieu des eaux et du temps,j'ai vu tourner les saisons, et fleurir trois fois les orangers. Il y a longtemps que j'attendais d'avoir ma chaise au banquet méditerranéen. Jusqu'alors je n'étais qu'un oiseau de passage. Malte a tenu ses promesses. J'ai été accueilli, d'une certaine façon délivré, admis dans la confidence d'une vieille civilisation."
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   09 avril 2020
L'enthousiasme de Daniel Rondeau
Totor était l'ancêtre de notre petite bande. Quarante-trois ans de travail, à la même place, l'avaient façonné. Tout d'une pièce, sans fioritures, à la fois rond et carré, râblé et court sur pattes, bougon, imprégné d'esprit maison sans avoir en rien renoncé à son individualisme, c'était Gabin en bleus de travail. (p. 87)
Commenter  J’apprécie          80
Danieljean   24 février 2016
Alexandrie de Daniel Rondeau
La première fois que je suis venu à ALexandrie, j'étais parti du Caire en bus. Je m'étais imaginé, en achetant mon billet pour une poignée de livres égyptiennes, que j'allais voyager dans un de ces vieux véhicules où les passagers s'entassent avec leurs chèvres et leurs poules comme on en voit un peu partout en Orient...
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..