AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.36 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1951
Biographie :

Christian Grataloup est un géohistorien français.

Il fut professeur à l'université Paris VII-Denis-Diderot jusqu'en 2014, ainsi qu'à Sciences Po Paris et président du conseil scientifique de l'UFR Géographie, Histoire, Sciences de la Société (GHSS).

Il est spécialiste de géohistoire, de didactique et de modélisation graphique. Il s'intéresse aussi à l'épistémologie de la géographie, ainsi qu'aux représentations géographiques et à leur influence

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Christian Grataloup : L'histoire de l'Humanité en cartes En fin d'année, certains font des bilans. Christian Grataloup dresse lui celui de l'histoire de l'Humanité vue du XXIe siècle. Dans son "Atlas historique mondial" (Editions L'Histoire-Les Arènes), le spécialiste de la géohistoire raconte grâce à des cartes l'histoire des femmes et hommes. Un livre-somme.


Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Danieljean   29 mai 2020
Lieux d'histoire : essai de géohistoire systématique de Christian Grataloup
Les civilisations ne sont pas des individus. La tentation anthropomorphique menace souvent insidieusement. Mais l’analogie est tentante. Pourquoi telle société a pris, lentement ou brusquement, une importance historique, est une question trop immense. Pourtant, parmi les innombrables réponses, il est une piste que suggère le géographe, celle des localisations. La position relative des différentes formations sociales dans les niveaux géographiques qui les dépassent et les situent semble un facteur de leurs évolutions internes. Pourquoi en tel point du globe s’est développé un “foyer de civilisation”? Pourquoi ce lieu est-il devenu “grand” ? Quels sont les mécanismes de la production des “chefs-lieux”, des sites des chefs, des lieux capitaux ?
Commenter  J’apprécie          20
chartel   12 avril 2008
Géohistoire de la mondialisation : Le temps long du Monde de Christian Grataloup
Il peut paraître paradoxal que l’Europe du début du XXe siècle présente deux caractères profondément contradictoires : le libéralisme économique le plus général qui ait jamais existé, moteur de la "première mondialisation", et une marqueterie de nationalismes si virulents qu’ils peuvent maintenir pendant quatre longues années des millions d’hommes dans l’enfer des tranchées. Ce paradoxe n’est qu’apparent et on a là les deux faces du même processus. Cette double dynamique plonge ses racines dans le polycentrisme européen dont le rôle avait déjà été essentiel dans la concurrence pour les Grandes Découvertes et, surtout, dans la possibilité pour le capitalisme de s’autonomiser.
Commenter  J’apprécie          20
chartel   12 avril 2008
Géohistoire de la mondialisation : Le temps long du Monde de Christian Grataloup
Les sociétés européennes n’ont pu produire dans leurs propres territoires un certain nombre de biens découlant d’agricultures ou de cueillettes de plantes de milieux chauds. Si les Européens sont partis au XVe siècle et surtout, à la différence des Chinois, ont persévéré, ce fut d’abord pour trouver le chemin de ce qu’ils appelaient des "épices".
Commenter  J’apprécie          20
chartel   12 avril 2008
Géohistoire de la mondialisation : Le temps long du Monde de Christian Grataloup
L’unité de l’écoumène face à une invasion d’extraterrestres, telle que le cinéma hollywoodien en raffole, étant peu probable, ne reste qu’une perspective pour combiner niveau mondial économique et régulation sociale, ce qui suppose une prise de conscience forte de l’identité à l’échelle de l’écoumène, le sauvetage de notre unique maison, la planète Terre.
Commenter  J’apprécie          10
chartel   12 avril 2008
Géohistoire de la mondialisation : Le temps long du Monde de Christian Grataloup
Que les Européens aient diffusé dans le Monde entier cette configuration géographique particulière qu’est l’Etat-nation ne doit pas faire oublier combien elle représente une forme spécifique d’organisation de l’identité et d’articulation à l’espace qui a une histoire délimitée chronologiquement, et qu’elle n’est donc pas inévitable.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur