AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.45/5 (sur 130 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1951
Biographie :

Christian Grataloup est un géohistorien français.

Il fut professeur à l'université Paris VII-Denis-Diderot jusqu'en 2014, ainsi qu'à Sciences Po Paris et président du conseil scientifique de l'UFR Géographie, Histoire, Sciences de la Société (GHSS).

Il est spécialiste de géohistoire, de didactique et de modélisation graphique. Il s'intéresse aussi à l'épistémologie de la géographie, ainsi qu'aux représentations géographiques et à leur influence.

Ajouter des informations
Bibliographie de Christian Grataloup   (17)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dans le cadre des conférences ECHO organisées par Cap Sciences, rencontre avec Christian Grataloup autour de son livre "Géohistoire" aux éditions Les Arènes. Entretien avec Raphaël Dupin. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2920760/christian-grataloup-geohistoire-une-autre-histoire-des-humains-sur-la-terre Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat

+ Lire la suite

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
La guerre terminée, le pays est dirigé par un gouvernement provisoire qui rétablit l'autorité de l'État et pose les bases de l'État-providence, dont le fleuron est la Sécurité sociale. Le 21 octobre 1945, les Français, et pour la première fois les Françaises, élisent une Assemblée constituante. Le Parti communiste arrive en tête (près de 25 % des suffrages), suivi par le MRP, nouveau parti démocrate-chrétien. De Gaulle, élu chef du gouvernement, défend le projet d'un régime attribuant la primauté au pouvoir exécutif face aux partisans du régime parlementaire. En conflit avec l'Assemblée et une partie de son gouvernement, il quitte le pouvoir le 20 janvier 1946. Le 5 mai suivant, un projet de Constitution est soumis à référendum. Le texte, soutenu par les communistes et les socialistes, est rejeté par 53 % des électeurs. Le scrutin oppose une France de droite, contre le projet, et une France de gauche.
Commenter  J’apprécie          182
L'Europe s'insère de plus en plus dans les échanges mondiaux à partir du XIIe siècle, en particulier par les cités italiennes, mais aussi par la Hanse. Entre les deux, les échanges en forte croissance passent largement par l'est du royaume : c'est l'époque des foires de Champagne (Lagny, Provins, Troyes, Bar-sur-Aube) et de celles de l'axe Rhône-Saône (Chalon, Lyon, Beaucaire). La viticulture de qualité, déjà présente dans l'Antiquité, se développe le long de ces axes (Champagne, Bourgogne, Rhône), du Val de Loire et autour du port de Bordeaux. Dans le Nord et le Languedoc, les villes drapantes croissent, stimulant l'élevage ovin et les cultures pour le textile (lin, pastel).
Commenter  J’apprécie          173
À partir de 1763, les relations se dégradent entre l'Angleterre et ses colonies américaines. La guerre débute en 1775 par une victoire des indépendantistes à Lexington. L'opinion française s'enflamme en faveur des Insurgents. Des volontaires, dont La Fayette, les rejoignent en 1777. Un traité d'alliance est signé par Benjamin Franklin avec la France (1778). Le corps expéditionnaire de Rochambeau fournit un apport décisif à l'armée de Washington au siège de Yorktown et la flotte de l'amiral de Grasse met fin à la domination maritime britannique (victoire de la baie de Chesapeake, 1781). Le traité de Paris de 1783 reconnaît l'indépendance des États-Unis.
Commenter  J’apprécie          161
"Crise du monde carolingien"
Dès les années 810, la pression viking s'accentue sur les côtes nord-occidentales. Jusqu'en 840 ces "hommes du Nord" se contentent de razzias près du littoral, avant d'installer des bases aux embouchures fluviales pour mener des expéditions lointaines. Les moines, cibles privilégiées, se résignent souvent à partir et le peuple, à payer le tribut, le danegeld, pour être épargné. Le pouvoir central carolingien résiste mal et la défense est surtout assurée à l'échelle locale. Ducs, comtes et évêques multiplient châteaux et fortifications sur leurs territoires.
Commenter  J’apprécie          163
La géographie des grands crus est ancienne : la Bourgogne, la Champagne et l'Aquitaine se constituent entre le XIVe et le XVIIIe siècle en vignobles de haute qualité. Au Moyen Âge, les ducs de Bourgogne sont soucieux de l'excellence de leurs vins et veillent sur leur production. Les rois Bourbons se détournent des vins de Loire ; Louis XIII boit du bourgogne rouge. Le champagne concurrence le bourgogne sur la table royale au temps de Louis XIV ; il ne s'agit pas encore de vin pétillant (l'effervescence – spontanée – est alors considérée comme un défaut). Mais le "sparkling champagne" réjouit l'aristocratie anglaise à partir des années 1660, puis la noblesse française au début du XVIIIe siècle. Entre-temps, les Anglais se sont tournés vers les bordeaux, graves et médoc, dont ils font le succès.
Commenter  J’apprécie          153
Les idées protestantes se diffusent à partir de 1520. Après 1534 et l'affaire des Placards, la politique royale se durcit. Calvin doit partir en exil, mais des Églises réformées s'organisent. Malgré les persécutions croissantes, le protestantisme est en plein essor, dans les milieux urbains mais aussi dans les campagnes au sud de la Loire, dessinant un "croissant protestant". De 1562 à 1598 se succèdent huit guerres de Religion (1572, Saint-Barthélemy). L'affaiblissement du pouvoir royal laisse libre cours à l'affrontement des partis les plus violents (la Ligue catholique menée par les Guises), malgré les efforts conciliateurs des "politiques". Henri de Navarre, chef du parti protestant, devenu roi de France sous le nom d'Henri IV en 1589, se convertit au catholicisme et rétablit la paix par l'édit de Nantes (1598).
Commenter  J’apprécie          121
On ne sait pas où était le site originel de Lutetia, cité des Parisii dès l'époque protohistorique. Détruite pour sa participation au soulèvement de Vercingétorix, elle abrite ensuite des unités auxiliaires et des vétérans de l'armée, en raison de son importance stratégique. Ceux-ci contribuent à la création, rive gauche, d'une ville nouvelle sur le modèle romain... La ville prospère jusqu'au IIIe siècle, se dotant de monuments: forums, thermes. Ce développement est interrompu par les raids germaniques dans la seconde moitié du IIIe siècle. Lorsque l'empereur Julien y séjourne au IVe siècle, la ville est réduite à l'île fortifiée de la Cité.
Commenter  J’apprécie          111
A la veille de la Révolution, après un demi-siècle de travaux, menés en particulier par les ingénieurs Trudaine et Perronet, le royaume se trouve équipé de 30 000 km de routes empierrées ou pavées. Elles sont entretenues par le corps des ingénieurs des Ponts et Chaussées, créé en 1716 pour doter le pays d'un véritable réseau routier.
Commenter  J’apprécie          110
En période froide, le nord de l'Europe était occupé par un inlandsis épais de plusieurs kilomètres. Au midi de ce glacier s'étendait une zone de pergélisol (sol gelé en profondeur) aux étés très courts n'autorisant qu'une faible biomasse, la toundra. Plus au sud, sauf dans les montagnes alpines et pyrénéennes dont les glaciers descendaient jusqu'aux plaines, dominait la steppe, formation herbeuse favorable aux herbivores. C'est seulement en Europe méridionale que se trouvait la forêt de conifères. La "France" ressemblait au nord de la Scandinavie. Les ancêtres des feuillus des futures forêts de la Gaule se trouvaient en Afrique du Nord.
Commenter  J’apprécie          103
(Christophe Colomb) C'est vers 1484 qu'il se passionne pour la possibilité de «rejoindre le Ponant par le Levant».Mais les savants mandatés par le roi Jean II du Portugal pour expertiser le projet considèrent, avec raison, que Colomb prend les dimensions qui l'arrangent, rétrécissant la circonférence terrestre et étirant l'Asie. L'explorateur finit par convaincre Isabelle de Castille de lui accorder une aide assez modeste et part le 3 août 1492 de Palos de la Frontera.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Christian Grataloup (220)Voir plus

Quiz Voir plus

Thé ou Café ?

Honoré de Balzac en buvait jusqu'à 50 tasses par jour

Thé
Café

10 questions
225 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , Boissons , thés , cafésCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}