AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.16 /5 (sur 161 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Seine-Port (Seine-et-Marne) , le 15/04/1938
Biographie :

Francis Hallé est un botaniste, biologiste et dendrologue français.

Ancien professeur de botanique à l’Université de Montpellier, il s’est spécialisé en écologie des forêts tropicales humides et en architecture des arbres, ce qui a fait de lui un fervent défenseur des forêts primaires, c’est-à-dire les forêts jamais exploitées par l’homme

Ajouter des informations
Bibliographie de Francis Hallé   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

03.05.18 - INTEGRALE - Zep, F. Hallé, D. Kennedy, J. Tassin, S. Avallone et G. Clément.


Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
LaMoun   01 juillet 2013
Le Radeau des cimes de Francis Hallé
[...] je dirais que ce qui compte dans la sauvegarde des forêts tropicales, ce n'est pas tant que nous ayons un besoin immédiat de ces forêts tropicales, mais que nous ayons besoin des qualités humaines nécessaires pour les sauver ; car ce sont précisément celles-là qu'il nous faut pour nous sauver nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          210
rkhettaoui   26 avril 2013
La vie des arbres de Francis Hallé
Quel que soit votre métier, à un moment donné vous allez vous demander

si vous n’êtes pas en train de perdre votre temps, et même si vous n’avez pas une activité pernicieuse. Vous pouvez être commerçant, archevêque, marin pêcheur, musicien ou médecin, tôt ou tard vous aurez l’impression de perdre votre temps. I l existe une seule exception : si vous plantez des arbres, vous êtes sûr que ce que vous faites est bien
Commenter  J’apprécie          190
Francis Hallé
Beasaaa   17 mai 2013
Francis Hallé
Vivre pleinement sa vie n'est pas vivre pour le futur.
Commenter  J’apprécie          120
rkhettaoui   26 avril 2013
La vie des arbres de Francis Hallé
Je ne fais que planter des arbres : je sais que je suis trop vieux pour jamais pouvoir profiter ni de leurs fruits ni de leur ombre, mais je ne vois pas de meilleur moyen de m’occuper de l’avenir
Commenter  J’apprécie          101
clodig   17 avril 2009
Eloge de la plante : Pour une nouvelle biologie de Francis Hallé
Je voudrais une science unifiée, ouverte au monde entier mais refusant l'obscurantisme, rigoureuse mais sans jargon, accueillante aux compétences de l'amateur, capable de satisfaire aux passions de la jeunesse, réhabilitant l'observation, associant le travail de terrain aux recherches en laboratoire...

Quel meilleur témoignage que celui des plantes, belles et utiles, discrètes et autonomes, silencieuses et d'une totale non-violence !
Commenter  J’apprécie          90
liberliger   25 janvier 2017
Eloge de la plante : Pour une nouvelle biologie de Francis Hallé
Observer un animal crée une tension, car nous savons à quel point cet instant est fugace ; observer une plante engendre la sérenité : c'est le temps lui-même qui apparaît. Sa croissance est très lente, mais cependant perceptible avec de l'attention, nous permet de renouer avec le rythme temporel paisible qui était celui de notre enfance.
Commenter  J’apprécie          90
Blandine54   07 septembre 2017
Atlas de botanique poétique de Francis Hallé
S'emparer d'un moment éphémère, comme fait le photographe, c'est se résigner à devoir se satisfaire d'une information limitée ; au contraire, le temps long du dessin est celui du dialogue avec la plante, le temps de la réflexion, bien nécessaire lorsqu'on est en face d'un alien ! Le dessin est une oeuvre de la pensée humaine : le dialogue avec le "motif" dessiné y requiert une place ; si une question se pose en observant l'alien, je tiens à ce notre entrevue se prolonge suffisamment pour que la réponse ait le temps de surgir.
Commenter  J’apprécie          80
Blandine54   08 septembre 2017
Atlas de botanique poétique de Francis Hallé
les hommes s'intéressent surtout aux plantes pour ce qu'elles peuvent leur apporter. Ainsi, on utilise les plantes médicinales mais on ne se demande pas à quoi cela leur sert de synthétiser des molécules coûteuses et bénéfiques ! Dans le monde animal, tout à une fonction, rien n'est inutile. Mais l'accumulation chez les plantes d'exemples comme l'hévéa avec le latex dont on ne comprend pas la raison d'être me laisse penser qu'elles ne fonctionnent pas comme les animaux. Sont-elles capables d'actes gratuits ? Ce n'est pas une hypothèse très satisfaisante mais peut-être diffèrent-elles des animaux en ce domaine ?
Commenter  J’apprécie          60
liberliger   25 décembre 2014
Eloge de la plante : Pour une nouvelle biologie de Francis Hallé
S'intéresser aux plantes, c'est aussi se situer dans une tradition : on éprouve spontanément une attirance envers les animaux, mais on apprend à aimer les plantes.
Commenter  J’apprécie          60
Roulegalette   30 juillet 2013
La vie des arbres de Francis Hallé
Combien existe-t-il d'espèces d'arbres ?

Soixante-dix mille mais, comme je l'ai dit, cela augmente très vite, il faut en rajouter une centaine par an, découvertes par des botanistes qui travaillent dans des régions forestières encore peu connues.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1186 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..