AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 138 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Seine-Port (Seine-et-Marne) , le 15/04/1938
Biographie :

Francis Hallé est un botaniste, biologiste et dendrologue français.

Ancien professeur de botanique à l’Université de Montpellier, il s’est spécialisé en écologie des forêts tropicales humides et en architecture des arbres, ce qui a fait de lui un fervent défenseur des forêts primaires, c’est-à-dire les forêts jamais exploitées par l’homme

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
03.05.18 - INTEGRALE - Zep, F. Hallé, D. Kennedy, J. Tassin, S. Avallone et G. Clément.
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
LaMoun   01 juillet 2013
Le Radeau des cimes de Francis Hallé
[...] je dirais que ce qui compte dans la sauvegarde des forêts tropicales, ce n'est pas tant que nous ayons un besoin immédiat de ces forêts tropicales, mais que nous ayons besoin des qualités humaines nécessaires pour les sauver ; car ce sont précisément celles-là qu'il nous faut pour nous sauver nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          190
rkhettaoui   26 avril 2013
La vie des arbres de Francis Hallé
Quel que soit votre métier, à un moment donné vous allez vous demander

si vous n’êtes pas en train de perdre votre temps, et même si vous n’avez pas une activité pernicieuse. Vous pouvez être commerçant, archevêque, marin pêcheur, musicien ou médecin, tôt ou tard vous aurez l’impression de perdre votre temps. I l existe une seule exception : si vous plantez des arbres, vous êtes sûr que ce que vous faites est bien
Commenter  J’apprécie          160
TREMAOUEZAN   03 janvier 2017
La vie des arbres de Francis Hallé
Dans la savane autour de Pretoria, on trouve de petits arbres de 5 mètres de haut, des acacias caffra, et de grandes gazelles que l'on appelle des koudous. Van Hoven a examiné avec précision cette situation. Chose curieuse, les gazelles mangent les feuilles de l'acacia pendant très peu de temps, vingt secondes, puis s'en vont, alors qu'elles ont de toute évidence encore faim. Pourquoi ? Van Hoven a comparé la constitution biochimique des feuilles d'acacia avant et après le prélèvement par le koudou. Première découverte : une modification fulgurante de la biochimie de la feuille a lieu, puisqu'elle était comestible avant le prélèvement, et devient impropre à la consommation, on peut même dire toxique, après ces quelques coups de dents que lui a infligés le koudou. Ce premier résultat ne manque pas d'intérêt, mais la suite est plus intéressante encore. Le koudou quitte l'acacia A et va vers un acacia B. Il est facile de se rendre compte que pour aller de A à B, il remonte le vent. Les acacias qui sont de l'autre côté, sous le vent, sont tous devenus toxiques. L'acacia A, le premier à s'être fait manger, a envoyé aux autres un message que je peux traduire : "attention les amis, il y a un koudou dans les parages; si vous ne voulez pas vous faire prélever quelques feuilles, c'est le moment de devenir toxiques."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
TREMAOUEZAN   03 janvier 2017
La vie des arbres de Francis Hallé
Un mot sur le génome. Le génome est la collection de tous nos gènes, vingt-six mille donc pour l'être humain. Ce chiffre a été proclamé il y a une dizaine d'années aux États-Unis comme une victoire. L'être humain s'est toujours placé au sommet de l'évolution; cette position est auto-proclamée, mais c'est ainsi. Manque de chance, deux ans après, le génome du riz, cinquante mille gènes, remit en cause la règle simple selon laquelle plus un être vivant est évolué, plus il a de gènes. Axel Kahn demande que l'on n'abandonne pas la règle en question. "Si le riz a plus de gènes que l'être humain, nous dit-il, c'est qu'il est plus évolué que nous." Devant la stupeur et l'incrédulité manifestées par son auditoire, il dit : "Essayez de passer l'hiver le pied dans l'eau froide à vous nourrir exclusivement du pâle soleil et du gaz carbonique, vous n'y arriverez pas, car nous ne possédons pas un nombre suffisant de gènes, notre génome est trop petit pour parvenir à ces performances." Je voudrais dissiper un malentendu. Nous ne faisons pas la course avec les plantes, car pour faire la course, encore faudrait-il courir dans le même sens. Or, nous avons l'impression que les plantes sont parties dans un sens, et les animaux dans un autre, et je crois qu'il faut avoir simplement la modestie d'admettre que les plantes sont allées plus loin dans leur direction que nous dans la nôtre. (pp. 22-23)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Francis Hallé
hotaru   17 mai 2013
Francis Hallé
Vivre pleinement sa vie n'est pas vivre pour le futur.
Commenter  J’apprécie          100
clodig   17 avril 2009
Eloge de la plante : Pour une nouvelle biologie de Francis Hallé
Je voudrais une science unifiée, ouverte au monde entier mais refusant l'obscurantisme, rigoureuse mais sans jargon, accueillante aux compétences de l'amateur, capable de satisfaire aux passions de la jeunesse, réhabilitant l'observation, associant le travail de terrain aux recherches en laboratoire...

Quel meilleur témoignage que celui des plantes, belles et utiles, discrètes et autonomes, silencieuses et d'une totale non-violence !
Commenter  J’apprécie          80
TREMAOUEZAN   03 janvier 2017
La vie des arbres de Francis Hallé
Olivier de Serres écrivait au XVIe siècle : "Le point de la lune est remarquable pour en croissant tailler le bois de chauffage et en décours le bois des bâtiments". Selon la phase de la lune, vous ne faites rien de plus précieux que du bois de feu ou bien vous faites des charpentes qui seront encore là dans cinq siècles. La Suisse est le pays d'Europe le plus avancé dans le domaine du bois et de son utilisation. Vous savez qu'on construit beaucoup de maisons en bois en Suisse, des chalets. Si vous n'avez pas trop d'argent, vous faites bâtir un chalet qui durera cinquante ans mais pas beaucoup plus. Si vous avez des moyens plus conséquents, vous achetez du "bois de la lune", c'est ainsi qu'il s'appelle, et vous construisez un chalet qui durera trois siècles sans problème. Les Suisses fabriquent même des cheminées en bois. Il faut faire très attention à l'époque où l'on abat l'arbre, sinon la cheminée risque de brûler. Mais le même arbre peut devenir incombustible. (pp. 32-33)
Commenter  J’apprécie          72
Blandine54   07 septembre 2017
Atlas de botanique poétique de Francis Hallé
S'emparer d'un moment éphémère, comme fait le photographe, c'est se résigner à devoir se satisfaire d'une information limitée ; au contraire, le temps long du dessin est celui du dialogue avec la plante, le temps de la réflexion, bien nécessaire lorsqu'on est en face d'un alien ! Le dessin est une oeuvre de la pensée humaine : le dialogue avec le "motif" dessiné y requiert une place ; si une question se pose en observant l'alien, je tiens à ce notre entrevue se prolonge suffisamment pour que la réponse ait le temps de surgir.
Commenter  J’apprécie          70
Blandine54   08 septembre 2017
Atlas de botanique poétique de Francis Hallé
les hommes s'intéressent surtout aux plantes pour ce qu'elles peuvent leur apporter. Ainsi, on utilise les plantes médicinales mais on ne se demande pas à quoi cela leur sert de synthétiser des molécules coûteuses et bénéfiques ! Dans le monde animal, tout à une fonction, rien n'est inutile. Mais l'accumulation chez les plantes d'exemples comme l'hévéa avec le latex dont on ne comprend pas la raison d'être me laisse penser qu'elles ne fonctionnent pas comme les animaux. Sont-elles capables d'actes gratuits ? Ce n'est pas une hypothèse très satisfaisante mais peut-être diffèrent-elles des animaux en ce domaine ?
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   26 avril 2013
La vie des arbres de Francis Hallé
Je ne fais que planter des arbres : je sais que je suis trop vieux pour jamais pouvoir profiter ni de leurs fruits ni de leur ombre, mais je ne vois pas de meilleur moyen de m’occuper de l’avenir
Commenter  J’apprécie          71
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Inventions et découvertes

Confronté à une situation l'empêchant de lire et d'écrire, ce très jeune homme a mis au point un astucieux système d'écriture qui se lit du bout des doigts et qui s'écrit avec une tablette et un poinçon.

l'écriture cyrillique
l'écriture morse
l'écriture braille
l'écriture musicale
l'écriture cunéiforme

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : Inventeurs , ScientifiquesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..