AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.77 /5 (sur 79 notes)

Nationalité : France
Biographie :

L'auteur ne souhaite pas voir sa biographie figurer sur le site.

Ajouter des informations
Bibliographie de Françoise Morvan   (70)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Chronique sur l'art du conte, animée en alternance par les conteurs Fabien Delorme et Manuella Yapas. Pour ce numéro, Manuella présente les FAERIES - ou Petit Peuple. BIBLIOGRAPHIE : - "La grande Encyclopédie des lutins", par l'elficologue Pierre Dubois, illustré par Claudine & Roland Sabatier - éditions Hoëbeque ; - "Le petit Peuple des pays celtes", par Gérard Lemenec'h - éditions Terre de Brume ; - "Vie et m?urs des lutins bretons", par Françoise Morvan - éditions Actes Sud, collection Babel ; - "Le Songe d'une nuit d'été", par William Shakespeare. SITES DES CHRONIQUEURS DU RELEVÉ DE CONTEURS - Celui de Manuella Yapas : http://www.manuellayapas.fr/ - Celui de Fabien Delorme : http://www.fabiendelorme.fr/

+ Lire la suite
Podcast (7) Voir tous


Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   08 mai 2021
Vigile de décembre de Françoise Morvan
Allège







extrait 2



Cristal de glace au cœur

S’il glisse vers le ciel

Où le traineau de la reine des neiges

Ouvre ses transparences silencieuses



Le jour entier s’ouvre sur l’infini

Mais le livre posé sur l’allège se ferme

Et le voilage ombrant les fougères de givre

Ne laisse à discerner qu’un fin croissant de lune.
Commenter  J’apprécie          50
Colchik   20 décembre 2019
Assomption de Françoise Morvan
Velours

[...]

Alors reviennent, serrant le cœur, les ruissellements de phlox, de soleils et d’œillets d’Inde assemblés à la veille de l’Assomption devant la terre humide des tombes, et le velours noir qui se plisse autour des fleurs brodées sur le satin est plus parfait encore que la nuit d’août, plus doux que le marbre, plus soyeux que le ventre d’une abeille, et tout cela se tient sans bruit dans l’ombre à senteur de terre et de lait comme une émanation des grands manèges tournants dans l’été.
Commenter  J’apprécie          40
chardonette   18 décembre 2013
La saga des petits radis de Françoise Morvan
ça y est, les voilà partis.

Filez, filez, les petits,

Roulez, boulez, dans l'allée,

Sans savoir où vous allez.
Commenter  J’apprécie          50
Charybde2   26 juillet 2019
Buée de Françoise Morvan
Orée

Rêveurs au front léger

Longeant à pas de loup le bord des ombres

Ils glissent doucement vers les orées

Où vont les chercheurs de fleurs de fougère

Puis se fondent sans bruit dans l’abri des feuillages

Et sentent la forêt qui les protège.
Commenter  J’apprécie          40
Marc21   15 septembre 2018
Contes de Provence - Frédéric Mistral de Françoise Morvan
La vieille Renaude est au soleil, assise sur un billot, devant sa maisonnette. Elle est flétrie, ratatinée et ridée, la pauvre femme, comme une figue pendante. Chassant de temps en temps les mouches qui se posent sur son nez, elle boit le soleil, s'assoupit et puis sommeille.

— Eh bien ! tante Renaude, par là, au bon soleil, vous faites un petit somme ?

— Ho ! tiens, que veux-tu faire ? Je suis là, à dire vrai, sans dormir ni veiller... Je rêvasse, je dis des patenôtres. Mais puis, en priant Dieu, on finit par s'assoupir... Oh ! la mauvaise chose, quand on ne peut plus travailler! Le temps vous dure comme aux chiens.
Commenter  J’apprécie          30
Blandine54   17 avril 2017
Les joies du logis de Françoise Morvan
Et nous donc, bêle le mouton,

Du bon foin sec jusqu'au menton,

On dort, on dîne, en peloton,

De la tata jusqu'au tonton.

On dort, on dîne, on dîne, on dort,

Et puis on s'y remêêêt encore...

Nul effort : que du réconfort :

A la crèche, on bénit son sort !
Commenter  J’apprécie          30
chardonette   18 décembre 2013
La saga des petits radis de Françoise Morvan
Je les aime frais et tendres,

Arrachons-les sans attendre,

Dit le jardinier Eustache

En tortillant sa moustache.

Bien croquant sur du pain beurre,

le radis, c'est du bonheur.

Sa feuille a goût de cresson

Quand on le prend nourrisson.
Commenter  J’apprécie          30
Odile17   25 octobre 2020
La saga des petits radis de Françoise Morvan
Ma fille de 3 ans a voulu emprunter ce livre, visiblement enchantée par la couverture. À la lecture, je dois dire que tout le monde s'est bien amusé, moi y compris (et c'est important, je trouve, d'apprécier l'histoire qu'on lit à ses enfants !). Des rimes et jeux de mots à foison au sujet d'aventures potagères... Tout en légèreté et avec un vocabulaire peut-être un peu familier à mon goût (pour de jeunes enfants) mais rien de gênant dans mon souvenir. Quelques éclats de rire ont fusé et un surcroît de bonne humeur s'est installé au fil de la lecture, quoi de plus réussi ? Un bon petit moment de lecture souriante !
Commenter  J’apprécie          20
Colchik   20 décembre 2019
Assomption de Françoise Morvan
Cagibi



Ghetto des araignées que l’on entend jamais

Petites couturières cachées sous les cartons

Le front plissé d’angoisse usant leurs pattes maigrichonnes

À ravauder leurs soies grises.
Commenter  J’apprécie          30
Blandine54   17 avril 2017
Les joies du logis de Françoise Morvan
Dans notre soue, ça sent la rose : c'est mieux que rien, c'est quelque chose, et j'aurais tort d'être morose, grogne le petit cochon rose.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les Incorruptibles - Chemins toxiques

Comment l'école de Tamaya s'appelle-t-elle ?

Wimbledon
Beet
Woodridge
Bristol

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Chemins toxiques de Louis SacharCréer un quiz sur cet auteur