AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.29 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) le : 2/09/1977
Mort(e) à : Jemeppe-sur-Meuse , le 05/04/2017
Biographie :

Décédé à Jemeppe-sur-Meuse, le 05 avril 2017 à l'âge de 39 ans.
Frédéric Gynsterblom est né le 02 septembre 1977 dans la ville de Liège, en Belgique. Sa grande passion a toujours été le fantastique et la création d’univers imaginaires, mais c’est lors de la lecture du roman « ça », qu’il a décidé de faire de l’écriture sa profession.

Au fur et à mesure de son évolution il s’est éloigné des écrits du King pour se rapprocher d’avantage de l’œuvre de HP Lovecraft. Ses autres modèles littéraires sont le génial Clive Barker et le non moins excellent Brian Lumley.

C’est à l’âge de 20 ans qu’il débuta l’écriture de son premier roman intitulé « Les Apôtres de Belzébuth », ce travail de longue haleine dura quatre années passionnantes durant lesquelles il se laissa bercer par l’ivresse de la création. Parallèlement à son parcours littéraire il a suivi une formation en psychanalyse Lacanienne et Jungienne ainsi qu’à diverses techniques de développement transpersonnel.

+ Voir plus
Source : http://www.gynsterblom.com/
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
Windvaan   05 mars 2016
Help me de Frédéric Gynsterblom
Elle mangea en silence, le cœur au bord des lèvres, les yeux perdus dans le vague, se laissant peu à peu envahir par la tranquillité artificielle. Elle partait bosser à huit heures, d’ici là elle serait parée à jouer son rôle social fait de sourires faux, de poignées de mains et de conversations creuses. Lorsque vous étiez un être humain mentalement traumatisé, il était de bon ton de le dissimuler pour ne pas voir fuir les autres comme un troupeau de gnous face à un feu de brousse. Ce n’est pas qu’elle chercha à tout prix la présence d’autrui, bien souvent le jeu social lui nuisait plus qu’autre chose, mais il était nécessaire de se constituer un masque pour conserver le plus élémentaire, tels un boulot et un minimum de tranquillité.
Commenter  J’apprécie          198
Frédéric Gynsterblom
ange77   29 février 2016
Frédéric Gynsterblom
- Quels sont tes projets ?



"Dans un premier temps une collaboration avec les éditions L’ivre-book pour la publication de mes œuvres plus anciennes (Nema, Phobia, le seigneur des mouches 1 et 2 et Par delà le gouffre des étoiles).

Aussi, je suis actuellement plongé dans l’écriture de Maledictus, un roman très dense qui brassera énormément d’aspects de l’horreur, du fantastique, de la dark fantasy et même de la science-fiction. Je prends un plaisir immense à l’écrire et j’espère vraiment emporter mes lecteurs dans une épopée qu’ils n’oublieront pas une fois le livre refermé."



Interview complète sur : https://www.facebook.com/groups/186201668411344/
Commenter  J’apprécie          133
ange77   12 juillet 2016
Nema de Frédéric Gynsterblom
- (...) La prêtrise donne accès au sacerdoce d'Hecate mais surtout aux rituels interdits de la nécromancie et de la magie du sang. Contrairement au Clergé goétique où tout acte illégal est interdit, les rituélies de l'Antre noire nécessitent des profanations de sépultures et d'autres actes répréhensibles.

- Je suis intéressé, m'exclamais-je sans réfléchir, le coeur battant la chamade d'excitation.
Commenter  J’apprécie          130
ange77   09 juillet 2016
Nema de Frédéric Gynsterblom
Barrabas se vantait souvent d'être détenteur d'une tradition ancestrale liée à la magie lycanthropique, et racontait sur le ton de la confidence s'être un jour mué en loup-garou suite à un terrible rituel de magie rouge où il avait versé son propre sang en l'honneur du Démon Loup Lykas. Il était également courant qu'il aborde les sujets de la nécromancie et du vampirisme.

Bien qu'il se montre parfois assez loquace, Barrabas se dérobait chaque fois que l'un d'entre nous essayait d'approfondir l'un de ses sujets. Les excuses étaient systématiquement les mêmes, il n'était pas de bon ton d'approfondir ses matières selon lui, nous étions trop jeunes et trop novices.
Commenter  J’apprécie          112
ange77   17 février 2016
Help me de Frédéric Gynsterblom
- Ce que j'aime chez les enfants, c'est leur innocence, cette candeur leur donnant l'impression de vivre au sein d'un monde merveilleux où tout reste à découvrir. Détruire une à une leurs illusions, les voir se replier sur eux-mêmes, alors que vous soufflez leur petite âme comme la flamme vacillante d'une bougie. Voilà ma vraie jouissance !
Commenter  J’apprécie          76
ange77   26 juin 2016
Nema de Frédéric Gynsterblom
(...) la mort n'a rien de romantique comme peuvent le penser les gothiques avec leur poésie lénifiante. La mort est affreuse, mauvaise, nauséabonde.
Commenter  J’apprécie          73
delphlabibliovore   15 octobre 2015
Le seigneur des mouches de Frédéric Gynsterblom
Le pensionnat de Dragstone embaumait le parfum de la tombe, d'une crypte remplie de corps pourrissants et rongés par la moisissure
Commenter  J’apprécie          60
ange77   17 février 2016
Help me de Frédéric Gynsterblom
La petite fille aux cheveux sales observe tout, cachée derrière un buisson. Des mains adultes se posent sur ses maigres épaules, une voix masculine murmure à son oreille :

- Notre nom est Légion, appelez-nous ainsi, car nous sommes plusieurs. Les monstres ne meurent jamais, petite.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   13 novembre 2014
Help me de Frédéric Gynsterblom
Tous les jours auraient été promesse de festin sans que la lourde épée de Damoclès appelée justice ne menace de lui tomber sur la tête.
Commenter  J’apprécie          30
ange77   16 février 2016
Help me de Frédéric Gynsterblom
Un nouveau coup fut porté sur le genou blessé, les éclats d'os dechirèrent la chair tuméfiée. Parker poussa un long hurlement étouffé, des larmes jaillissant de ses yeux exorbités par la souffrance.

Bientôt le marteau céda la place à la perceuse sur accu, alors commença le martyre de Lawrence Parker.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Frédéric Gynsterblom (59)Voir plus


Quiz Voir plus

Edie, le cauchemar de vos nuits !

A quelle série télévisée américaine, ai-je emprunté le titre de ce quiz ?

Moriarty, le cauchemar de vos nuits
Freddy, le cauchemar de vos nuits
Dorothy, le cauchemar de vos nuits
Albany, le cauchemar de vos nuits

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , horreur , films , cauchemarsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..