AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 2259 notes)

Nationalité : Norvège
Né(e) à : Vesteralen , le 06/12/1942
Biographie :

Ancienne institutrice, Herbjørg Wassmo se consacre à la littérature depuis plus de vingt ans.


L'ouvrage qui l'a fait connaître en Norvège, mais aussi à l'étranger, est la trilogie de Tora. Elle connaît ensuite un grand succès avec la trilogie Le Livre de Dina.

Herbjørg Wassmo vit à Hihnöy, une petite île située au nord du Cercle polaire.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lecture d'un livre de HERBJØRG WASSMO..


Citations et extraits (347) Voir plus Ajouter une citation
Herbjørg Wassmo
Kittiwake   09 février 2014
Herbjørg Wassmo
Les sons du violoncelle traversaient les portes, les fenêtres et les fentes. Se mêlaient aux rafales de vent qui allaient et venaient'. .

La pluie était une harpe d'eau qui jouait sa propre mélodie.
Commenter  J’apprécie          360
joedi   06 décembre 2013
Cent ans de Herbjørg Wassmo
Comment est-ce possible ? Des arbres qui restent là, au même endroit, et poussent jusqu'au ciel ?

Pendant cent ans.

Ils poussent et ils poussent.

Ils sont secoués par le vent qui siffle dans leurs branches.

Grands-parents et petits-enfants meurent, les grands arbres, eux, restent.

Ils perdent leurs feuilles et il en pousse de nouvelles.

Les grandes branches s'étirent en hauteur. Les racines plongent en profondeur.

L'arbre sort de la terre et s'étire toujours plus haut, pour l'éternité.
Commenter  J’apprécie          330
Sachenka   04 janvier 2016
La Véranda aveugle de Herbjørg Wassmo
Un jour, ignorant qu'il y avait une différence entre l'eau de la mer et celle de la rivière, Tora avait bu de l'eau salée.

Elle n'en avait ensuite jamais oublié le goût.

Un goût qui lui avait fait redouter les bains de mer.

Elle préférait les trous dans la rivière, même si l'eau y était plus froide. Et, lorsqu'elle apprenait que quelqu'un s'était noyé en mer, le goût salé et nauséabond lui revenait dans la bouche.

Ainsi savait-elle un peu ce que c'était de mourir.
Commenter  J’apprécie          280
Sachenka   04 janvier 2016
La Véranda aveugle de Herbjørg Wassmo
Ceux qui assistèrent Elisif cette nuit-là racontèrent ensuite qu'ayant eu à souffrir des heures durant [son accouchement], elle n'avait cessé de prier. Elle avait prié pour obtenir un grand garçon bien constitué qui ferait honneur à Dieu et pourrait ainsi devenir missionnaire afin d'aller convertir les païens.

Mais, vers les six heures du matin, un cri de bête vint déchirer l'air et se vriller dans toutes les têtes de la maison des Mille. Chacun se mit à supputer.

C'était Elisif qui, n'arrivant plus à se contenter de l'aide céleste, s'abandonnait au seul recours qui lui restait. Le cri originel. Le premier cri véritable de l'histoire universelle. Le hurlement arraché à un être dans la détresse, abandonné de Dieu, seul avec sa douleur. Le combat auquel les livres n'accordent aucune importance particulière parce que la vie nouvelle n'est pas le fait des grands généraux.
Commenter  J’apprécie          250
Sachenka   29 novembre 2015
Le livre de Dina, tome 1 : Les Limons vides de Herbjørg Wassmo
"Il en va du mariage comme des cornichons trop fades! Il faut un morceau de viande bien épicé en-dessous pour les faire avaler!"
Commenter  J’apprécie          260
Sachenka   30 novembre 2015
Le Livre de Dina, tome 3 : Mon bien aimé est à moi de Herbjørg Wassmo
Je suis Dina. Les humains sont tellement passifs. La nature est indifférente. Gaspille tout ce qui est vivant. N'endosse aucune responsabilité. Laisse tout s'accumuler comme de la boue à la surface. Comment de nouvelles vies arrivent-elles à naitre de cette boue? La boue engendre la boue à l'infini, sans que rien d'important n'arrive. Si seulement un seul être humain s'était relevé de cette boue et avait fait quelque chose de sa vie! Un seul...
Commenter  J’apprécie          230
Kittiwake   29 octobre 2015
Cent ans de Herbjørg Wassmo
Fritz Jensen était allé chercher le livre et s'assit confortablement dans le meilleur

fauteuil du salon. Puis sa voix s'éleva dans la pièce, transformant tout ce qu'elle contenait. Les meubles et les gens. Tout disparut aux yeux de Sara Susanne.
Commenter  J’apprécie          200
Kittiwake   09 février 2014
Le livre de Dina, tome 1 : Les Limons vides de Herbjørg Wassmo
L'heure bleue était alors passée au blanc brumeux et les bruits de la ferme se transformaient en bourdonnement léger. Les ombres s'estompaient dans les coins comme des esquisses sur un vieux parchemin. Elles renfermaient des odeurs
Commenter  J’apprécie          200
livreclem   15 octobre 2014
Ces instants-là de Herbjørg Wassmo
"Le pire, ce sont les mots qui ne pourront jamais être dits, et donc jamais écrits.

C'est la destruction même. Ce qui jamais ne passe."
Commenter  J’apprécie          180
joedi   28 novembre 2013
Cent ans de Herbjørg Wassmo
La honte. Pour moi, c'est au coeur du problème. La honte, j'ai toujours essayé de la camoufler, de l'esquiver ou d'y échapper. Écrire des livres est en soi une honte difficile à cacher puisqu'elle est documentée de manière irréfutable. La honte y trouve son format, pour ainsi dire.
Commenter  J’apprécie          170

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur



.. ..