AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 1043 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Rouen , le 16/10/1974
Biographie :

Hervé Commère est un écrivain français.

Après des études de lettres, il devient barman, puis patron de bar.

En 2009, il publie son premier livre "J’attraperai ta mort", puis "Les Ronds dans l’eau" (2011), lauréat du Prix marseillais du Polar 2011 et du Prix du Roman de la ville de Villepreux 2011.

Après "Le Deuxième Homme" paru chez Fleuve Éditions en 2012, "Imagine le reste" (2014), son quatrième roman, obtient le prix Plume de Cristal du Festival international du Film policier de Liège 2015.

"Ce qu'il nous faut, c'est un mort" (2016) est lauréat du prix Polars pourpres et du Prix de la ville de Mauves-sur-Loire en 2017.

Hervé Commère vit et travaille à Paris.

page Facebook : https://www.facebook.com/Herv%C3%A9-Comm%C3%A8re-206689332676775/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
http://www.festival-sans-nom.fr/ https://www.facebook.com/LeFestivalSansNom/ 6e Festival Sans Nom, le polar à Mulhouse. Témoignage des auteurs : Franck Thilliez parrain de l'édition 2018 du Festival, Michel Bussi invité d'honneur 2018, Maxime Gillio, Hervé Commère lauréat du prix littéraire du journal L'Alsace, Niko Tackian, Jean-Bernard Pouy, Mathieu Menegaux, Ian Manook, Roger Jon Ellory, René Manzor, Michaël Mention lauréat du Grand Prix du Festival Sans Nom, Benoît Philippon, Danielle Thiéry, Nicolas Beuglet, Barbara Abel
+ Lire la suite
Citations et extraits (222) Voir plus Ajouter une citation
nameless   24 février 2017
Ce qu'il nous faut, c'est un mort de Hervé Commère
Mais nous ne sommes pas contraints d'imaginer le pire : n'oublions jamais que le meilleur existe aussi. Nous pouvons tous, à nos différentes places, tenter d'oeuvrer pour que le monde aille mieux.

Page 41
Commenter  J’apprécie          391
nameless   23 février 2017
Ce qu'il nous faut, c'est un mort de Hervé Commère
La vérité est que la répartition des richesses en France a connu ses plus belles années durant les Trente Glorieuses. Depuis, l'écart entre les riches et les pauvres se creuse chaque année davantage. Aujourd'hui, à la surprise de tous, (ou presque), le pays a retrouvé un niveau de répartition équivalent à celui qu'il avait en 1900.

Page 133
Commenter  J’apprécie          361
Hervé Commère
Lucile-   05 juin 2014
Hervé Commère
Il y a des choses évidentes, elles sont rares mais elles existent et quand on en croise une, il faut soutenir son regard, la voir en face et la saisir, lui faire un baiser sur la bouche et danser avec elle.
Commenter  J’apprécie          350
Yassleo   31 octobre 2016
Ce qu'il nous faut, c'est un mort de Hervé Commère
Je ne peux rien à la marche du monde. Personne n'y peut rien. Nous avons vécu sur un trésor qui s'envole, l'Europe a vécu dans l'opulence au détriment du reste du monde, et c'est fini, c'est tout. Le reste du monde prend sa revanche. C'est dommage pour nous, c'est très dommage, mais nous n'y pouvons rien.
Commenter  J’apprécie          310
isajulia   15 juillet 2014
Imagine le reste de Hervé Commère
Je déteste les "fils de", comme on les appelle aujourd'hui. Ces dynasties de je ne sais quoi... Je déteste les enfants qui n'ont eu d'autre envie que d'effectuer le même travail que leurs parents, qu'ils soient chanteurs, comédiens - ces "fils de" dont on parle dans les magazines - ou boulangers, médecins, peu importe. Ceux-là ne sont allés à l'école pour rien puisque tout ce qu'ils savent, leurs parents eux-mêmes auraient pu leur apprendre. Nous sommes là pour nous emparer de la vie, du moins notre devoir est-il de tenter l'expérience. De prendre ce risque.
Commenter  J’apprécie          300
marina53   27 juin 2018
Sauf de Hervé Commère
On est ce qu'on nous a donné et ce qu'on a vécu.
Commenter  J’apprécie          320
nameless   26 février 2017
Ce qu'il nous faut, c'est un mort de Hervé Commère
Les limites sont faites pour être dépassées. Sinon, à quoi servent-elles ?

Page 137
Commenter  J’apprécie          290
isajulia   21 juillet 2014
Imagine le reste de Hervé Commère
Il roulait dans le soleil en voyant en face les illusions qui nous entourent et les chemins que l'on se trace, il suffit d'un sentiment pour faire ou défaire une vie, quelques instants déterminants dont découlera le reste, quelques paroles, un regard, ou même un simple rêve qu'on prend pour la réalité, un faux reflet, juste un mirage. La route était belle et il plissait les yeux. Une vie peut-elle être plus dans le vrai qu'une autre, plus près d'une vérité? Il n'en savait rien. Nous sommes en route et nous attendons quelque chose, un peu d'amour ou un sourire, et l'illusion suffit parfois. L'unique chose à faire était de continuer, de chercher, d'avancer, de ressentir et de vivre, on ne saura jamais à côté de quoi on passe.
Commenter  J’apprécie          260
isajulia   15 juillet 2014
Imagine le reste de Hervé Commère
Nino, nous n'avons qu'un seul devoir, un seul : être plus heureux que ne l'ont été nos parents. nous accomplir un peu plus qu'eux, profiter davantage du temps que nous avons à vivre, ne pas en perdre autant qu'ils ont pu le faire, et regarder plus en profondeur ce que nous voulons vraiment faire de nos vies, voilà ce que nous devons retenir de l'héritage familial. C'est valable pour tout le monde, pour chaque individu, et ça n'a rien à voir avec la réussite financière ou sociale, absolument rien.
Commenter  J’apprécie          260
isajulia   16 juillet 2014
Imagine le reste de Hervé Commère
Nino, nous sommes cernés par l'inutile et le vide, les vaines tentatives, les jeux de dupes... Regardez autour de vous: que de vies sans lumière, sans intérêt pour rien, sans le moindre but, que des gens qui vieillissent sans avoir rien goûté, pas même leur propre sève, que d'hommes et de femmes à vivre ensemble sans le moindre partage, simplement parce que c'est la norme. Au fond, que de vies inutiles, quel gaspillage. Que de vies pour rien. Je dis cela sans mépris, je parle à hauteur d'homme, je ne vaux pas mieux, ni moins bien. Mais je sais une chose, et je vais vous le dire comme une vérité, presque un ordre : quand un événement se produit, Nino, regardez. Quand, au milieu du tumulte, vous entendez quelqu'un parler, écoutez-le. Si, dans la vie, vous avez quelque chose à dire : dites-le. C'est l'unique devoir que nous avons, l'unique rôle que nous devons endosser.
Commenter  J’apprécie          240
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

SAUF

Comment s'appelle l'assistante de Mat ?

Mylady
Lady
Marie
Mylene

5 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Sauf de Hervé CommèreCréer un quiz sur cet auteur
.. ..