AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.45 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1984
Biographie :

Hilda Alonso est auteure de nouvelles et romans fantastiques.

Elle a étudié le journalisme à l'IUT de Bordeaux (2004-2006) et à l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (2012).

Elle a travaillé comme journaliste multimédia (France 3, WIT FM) de 2006 à 2013. Spécialiste de l'amélioration de contenus éditoriaux, elle a été correctrice chez So Local Group de 2014 à 2016.

son site : http://www.hildaalonso.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/Hilda.Alonso.Officiel/

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
FungiLumini   23 août 2016
Ce dont rêvent les ombres de Hilda Alonso
Le corps et l’esprit ne sont qu’un. Les Dieux nous ont donné la capacité de disjoindre, de disperser et de rassembler les fibres qui les composent selon notre bon vouloir. Pour vivre en harmonie avec tout ce qui nous entoure, il faut le comprendre, l’observer, l’écouter puis se fondre en lui. Sa mémoire devient alors la nôtre. C’est ainsi que nous déjouons l’ennemi, éloignons secrets et mensonges. Nous ressentons d’un cœur commun, partageons tout, apprenons mutuellement. Nous regardons la couleur et sommes la couleur, nous respirons la fleur et sommes l’effluve, nous écoutons le son et sommes le chant mais notre présence n’a pas plus d’influence sur ce monde que notre absence.
Commenter  J’apprécie          20
limaginarium   29 octobre 2016
Ce dont rêvent les ombres de Hilda Alonso
Une petite femelle s'assit, lorgna la main de Bledri que le souffle désordonné de la rebouteuse soulevait. A cet instant, la renarde s'étira, face contre sol.

Ce fut pourtant une femme qui se releva, laissant l'ensorceleur perplexe : ne restait de l'animal que des détails insolites, comme le panache de la queue, la glace du regard, les crocs pointant sous les lèvres noires.
Commenter  J’apprécie          10
FungiLumini   24 janvier 2017
Perspectives du vide de Hilda Alonso
Nous serions incapables de comprendre aujourd’hui le nombre incroyable de contraintes qui régissaient la vie. Il fallait se déplacer, il fallait manger, il fallait produire des poussins mâles incapables de pondre, qu’il fallait broyer vifs. On perdait du temps : on perdait de l’argent.
Commenter  J’apprécie          10
limaginarium   29 octobre 2016
Ce dont rêvent les ombres de Hilda Alonso
Le corps et l’esprit ne sont qu’un. Les Dieux nous ont donné la capacité de disjoindre, de disperser et de rassembler les fibres qui les composent selon notre bon vouloir. Pour vivre en harmonie avec tout ce qui nous entoure, il faut le comprendre, l’observer, l’écouter puis se fondre en lui. Sa mémoire devient alors la nôtre. C’est ainsi que nous déjouons l’ennemi, éloignons secrets et mensonges. Nous ressentons d’un cœur commun, partageons tout, apprenons mutuellement. Nous regardons la couleur et sommes la couleur, nous respirons la fleur et sommes l’effluve, nous écoutons le son et sommes le chant mais notre présence n’a pas plus d’influence sur ce monde que notre absence.
Commenter  J’apprécie          00
cecileterrestria   11 juin 2018
Maleficium de Hilda Alonso
La Déesse accepte la mort, puisqu'elle est la mort. La Déesse sait qu'autre chose vient et se dessine. La Déesse ne force personne à croire et prend la dévotion sans l'exiger. La Déesse se laisse renier. Elle est au-dessus de toute compréhension.
Commenter  J’apprécie          10
cecileterrestria   17 mars 2018
Aenigma de Hilda Alonso
Au bout de la route, l'embuscade...

Nous ne dirons pas l'horreur du carnage. Nous ne dirons pas ce que les hommes font aux fillettes, aux femmes et aux vieillardes seules. Nous tairons les cris et le sang, le poids des corps qui chutent.
Commenter  J’apprécie          10
cecileterrestria   11 juin 2018
Maleficium de Hilda Alonso
Le verbe est magie. I nous engage et nous suit, il nous protège ou nous détruit. Les mots qui s'envolent retombent toujours quelque part. Tous nos actes ont des conséquences. Toutes nos paroles aussi.
Commenter  J’apprécie          10
Wolkaiw   14 mai 2019
Le soleil de l'homme de Hilda Alonso
Salomé s'est entendue penser, cet été. Sa voix intérieure est jolie.Elle a redécouvert cette faculté incroyable , oubliée : être soi, être heureuse d'être soi.
Commenter  J’apprécie          10
FungiLumini   23 août 2016
Ce dont rêvent les ombres de Hilda Alonso
L’heure approchait. L’heure vertigineuse, fatidique, inexorable approchait. Bientôt, il partirait, plus seul que jamais. Rien ni personne ne suivrait plus sa trace. Le hululement d’une Vespérale résonna, ne recevant pour toute réponse que son propre écho. Sans doute était-elle, elle aussi, la dernière de sa lignée. La nuit est un peuple qui ne vit jamais en paix et meurt un peu plus à chaque recommencement.
Commenter  J’apprécie          00
FungiLumini   24 janvier 2017
Perspectives du vide de Hilda Alonso
La morte de Noémie Balhmot fut incroyable. Ses plus avides lecteurs passèrent plusieurs heures dans le déni, certains même éclataient de rire devant cette annonce. Les journalistes furent pris de court : elle faisait partie des personnalités trop jeunes pour qu’une nécrologie eut été soigneusement préparée dans le bien-nommé « marbre ».
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Riverdale

Qui a retrouver le corps de Jason Blossom ?

Betty et Jughead
Archie et Jughead
Kevin et Moose
Cheryl et Veronica

10 questions
255 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..