AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.96/5 (sur 355 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 19/08/1932
Mort(e) à : Château-Thierry , le 24/05/1990
Biographie :

Jacques Lob est un auteur de bande dessinée français.

Il exerce plusieurs métiers : apprenti tapissier, apprenti boucher, fabricant de valises, livreur, etc. Après son service militaire en Algérie, il devient dessinateur humoristique, collaborant à de nombreux périodiques.

En 1963, sur les conseils de Jean-Michel Charlier, il commence ses travaux de scénariste par des histoires courtes pour des périodiques, puis fournit des scénarios à plusieurs auteurs.

Passionné de science-fiction, Lob collabore avec Robert Gigi pour la trilogie du "Dossier des soucoupes volantes", publiée de 1969 à 1975 dans "Pilote".

À partir de 1972, il scénarise "Delirius", mis en image par Philippe Druillet, "Les Mange-bitume" pour José Bielsa et, surtout, il lance avec Marcel Gotlib, dans "Pilote", le super-héros Superdupont, dont le dessin est ensuite assuré par Alexis (Dominique Vallet, 1946-1977), Jean Solé, etc.

Il collabore de nouveau avec Alexis pour un récit de science-fiction post-apocalyptique en noir et blanc: "Le Transperceneige" ; néanmoins, le dessinateur meurt en 1977 et Lob ne relance cette narration qu'en 1982, servie par le dessin de Jean-Marc Rochette.

La série est publiée d'octobre 1982 à juin 1983 dans (À suivre) avant d'être reprise en album en février 1984 par Casterman. Le premier album est récompensé du Prix Témoignage chrétien au festival d'Angoulême 1985.

Jacques Lob a collaboré entre autres à Linus, V Magazine, Métal Hurlant, l'Écho des Savanes, Fluide Glacial et (À suivre).

Ses principales créations sont les séries "Blanche Épiphanie" (1972-1986), avec Georges Pichard, "Superdupont" (1977-1983), avec Marcel Gotlib, Alexis et Jean Solé et les bandes dessinées de science-fiction "Lone Sloane" (1973), avec Philippe Druillet et "Le Transperceneige" (d'abord avec Alexis, puis en 1983 avec Jean-Marc Rochette).

En 1986 Jacques Lob est distingué par le grand prix de la ville d'Angoulême, qui récompense l'ensemble de la carrière d'un auteur. Un prix de BD attribué à un scénariste, porte son nom au festival de Blois.

Il meurt d'un cancer à l'age de 57 ans.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jacques Lob   (54)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pour ses 50 ans, Futuropolis republiera une série de 5 ouvrages rares qui ont marqué leur époque et l'histoire de la maison d'édition. Le premier d'entre eux sera Carla, d'Edmond Baudoin et Jacques Lob, un roman graphique majeur qui commence comme ça : un homme, plutôt jeune, hèle un taxi. Une Mercedes noire. À l'intérieur du taxi, une jeune femme, habillée de cuir noir. C'est Carla. L'homme est pressé, vite à l'aéroport, compagnie Transaerial, au départ. Il est anxieux. Quand il arrive, c'est trop tard, l'avion a décollé. Il retrouve Carla, qui lui propose de le ramener en ville. L'homme lui raconte son histoire : le coup de foudre, réciproque, avec une belle étrangère, l'amour fou, la fuite de celle-ci, et cette nouvelle que la radio diffuse dans le taxi : un appareil de la Transaerial, en direction de New York, s'est crashé peu après le décollage, avec à son bord 450 passagers. On ne sait pas s'il y a des survivants...

+ Lire la suite

Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
C'était une île déserte, quelque part entre l'Europe et les Amériques.
Un cargo lourdement chargé vint y faire naufrage un jour de tempête.
Des forains se trouvaient à bord avec leur matériel : tout un Luna-Park en pièces détachées, à destination d'une foire lointaine.
Les naufragés se réfugièrent sur l'île et s'y installèrent.
Avec le matériel récupéré, ils édifièrent très rapidement une cité à nulle autre pareille : Magic-City, la ville aux mille attractions !
Commenter  J’apprécie          282
Ici le cargo "Tritonus" d'où le commandant Goujon va prendre le départ pour effectuer une plongée d'essai à bord de sa nouvelle soucoupe plongeante ...
Commenter  J’apprécie          170
Mais enfin, me dit-on souvent, vous qui étudiez les soucoupes volantes depuis 1951, réellement, est-ce que vous y croyez ? ...
Commenter  J’apprécie          171
Elle est un peu comme les humains, vois-tu... même si elle se suffit à elle-même, comme eux, elle a besoin d'autre chose pour s'épanouir : une présence ... quelques paroles... elle a besoin de... de se sentir habitée!...
Commenter  J’apprécie          130
C'est la circulation des mange-bitume où l'on roule à longueur de vie sur de vastes autoroutes qui n'aboutissent à aucun lieu.
Commenter  J’apprécie          120
- Certains disent que le paysage défilent moins vite qu'avant.
- Tu veux dire que le train va moins vite?
- Oui... Que la machine s’essouffle... Elle vieillit, elle peine.
- Et si elle s'arrête, adieu la vie! Adieu l'amour!... Sainte Loco, source de vie, roulez pour nous!
Commenter  J’apprécie          90
Nous sommes au matin du 1er juillet 1965, sur le plateau de Valensole, en Haute-Provence.
Il est à peine six heures.
Dans son champ où fleurit la lavande, un agriculteur s'apprête à commencer sa journée ...
Soudain un bruit insolite attire son attention ...
Il aperçoit alors ce qui, à première vue, lui paraît être un hélicoptère posé à une centaine de mètres plus loin, au-delà d'une pièce de vigne bordant son champ ...
Commenter  J’apprécie          80
Lone Sloane, vagabond de l'espace inter-galactique, est à la recherche de la planète Terre. L'histoire fantastique et baroque emmène le héros dans une quête du Dieu noir ; il rencontre des sorcières, des démons, des femmes fatales qui l'entraînent dans un cauchemar sans fin.
Le premier album bouleverse tous les concepts de la bande-dessinée prisonnière, jusqu'à ce jour, du système d'édition des années 1930.
Lorsqu' Eric Losfeld, des éditions du Terrain Vague, publie, directement mis en album, "le mystère des abîmes", première aventure de Lone Sloane, les réactions sont mitigées mais déjà intéressées.
Il faut attendre la publication du premier des six voyages de Lone Sloane dans "Pilote", le 26 février 1970, pour que le public de la bande-dessinée découvre, le souffle coupé, les premières vraies planches de celui qu'on nommera l'architecte spatial : cadres éclatés, démesure dans le ton, dans l'histoire, dans le dessin, toute la folie créative de Philippe Druillet vient d'exploser : Désormais il y a un avant et un après l'arrivée de Druillet qui devient un des plus grands illustrateurs de science fiction !
(extrait de "Chronologie de la bande-dessinée" paru aux éditions "Flammarion" en 1996)
Commenter  J’apprécie          60
- Certains disent que le paysage défilent moins vite qu'avant...
- Tu veux dire que le train va moins vite?
- Oui... Que la machine s’essouffle... Elle vieillit, elle peine.
- Et si elle s'arrête, adieu la vie! Adieu l'amour!... Sainte Loco, source de vie, roulez pour nous!
Commenter  J’apprécie          70
C'est le Transperceneige aux mille et un wagons. C'est le dernier bastion d'la civilisation
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jacques Lob (943)Voir plus

Quiz Voir plus

quiz star wars niveau 1 (facile)

comment s'appelle le fils d'anakin skywalker?

han
luke
r2-d2
jabba

10 questions
324 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}