AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 95 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , le 26/02/1950
Biographie :

Jean-Yves Loude est un ethnologue, poète, journaliste, scénariste de cinéma et auteur d'ouvrages pour la jeunesse.

À vingt ans, après une enfance à Lyon, il se précipite vers les horizons lointains en Asie. À partir de là, il n'a de cesse de concilier ses deux passions : écrire pour voyager et voyager pour écrire. Il fait ses premières gammes d'écrivain en tant que critique musical et cinématographique.

Puis, avec sa compagne Viviane Lièvre, part vivre chez les Kalash du Pakistan, peuple polythéiste de l'Himalaya. L'aventure comptera 14 années, 8 séjours, 3 livres, une dizaine de publications en revue, et les mènera tous deux au doctorat d'anthropologie.

Parallèlement, il produit des scénarios pour le réalisateur de films tunisien Fitouri Belhiba. Le goût pour les échanges entre les cultures l'entraîne dans un "Dialogue en noir et blanc" (1989) qu'il publie avec l'écrivain camerounais Kum'a Ndumbe III. Début d'un parcours africain qu'il poursuit avec Viviane Lièvre au Maghreb, en Afrique de l'ouest, au Cap-Vert. Il publie des récits comme "Le Roi d'Afrique et la Reine Mer" (Actes Sud, 1994) ou "Cap-Vert, Notes Atlantiques" (Actes Sud, 1997), des carnets poétiques et de nombreux romans pour la jeunesse.

De retour en France, il travaille beaucoup en banlieues, participe à des ateliers de créativité avec des enfants et contribue à de nombreux recueils de mémoires.

Il a signé "Coup de théâtre à São Tomé (Actes Sud 2007 - Prix littérature Radio France Internationale), "Tanuk le maudit" (Belin 2007 - Sélection du Prix des Incorruptibles), "Planète Brasília" (Tertium 2008) - "La sanza de Bama" (Belin album 2008), "Un cargo pour les Açores" ( Actes Sud, 2018).
+ Voir plus
Source : http://www.loude-lievre.org
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Afin de décrire autrement leur banlieues, des femmes du quartier Le Bouchet-La-Riomière près de Saint-Etienne s'improvisent journalistes avec l'aide de l'écrivain Jean-Yves Loude. Elles mènent des enquêtes, explorent le richesse humaine de leurs entourages.
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
cicou45   28 mars 2017
Rèm le rebelle de Jean-Yves Loude
"C'est ainsi quand on a peur ; les hommes méprisent ceux qu'ils craignent sans chercher à les comprendre."
Commenter  J’apprécie          220
cicou45   26 mars 2017
Rèm le rebelle de Jean-Yves Loude
"_Quand on est trop préoccupé de soi, on perd le sens du bien commun !"
Commenter  J’apprécie          210
cicou45   27 mars 2017
Rèm le rebelle de Jean-Yves Loude
"Toutes les deux me stimulent, m'enchantent par leur courage, leur force intérieure. Il faut bien se donner une raison d'avancer vers un lendemain."
Commenter  J’apprécie          90
nath45   23 mars 2017
La clé des langues. La fièvre du voyage de Jean-Yves Loude
Nous sommes prévenus : la langue est un outil dangereux.

Un jour, nous dit-on, un roi commanda à son griot d'aller au marché et d'y acheter le meilleur morceau de viande. Le griot obéit et rapporta à son roi une langue. Le lendemain, le roi demanda au même griot de retourner au marché et d'y acquérir le pire des morceaux de viande. Le griot s'exécuta et rapporta à son roi une langue. (page 41)
Commenter  J’apprécie          61
museumdetoulouse   07 mai 2014
Tanuk le maudit de Jean-Yves Loude
Ce que je vais te dire maintenant, mon fils, te surprendra sans doute, te choquera peut-être, car ta religion, ta culture, tes croyances diffèrent de celles des Kalash. Garde ton cœur aussi ouvert que tes oreilles. Si ton voisin ne vit pas comme toi, c'est qu'il regarde la terre et le ciel autrement, de plus haut ou de plus bas, d'une vallée cachée ou du bord d'un océan, du fond de la forêt ou à la lisière du désert. Et c'est bien ainsi. Ce qu'il a compris du monde et de la vie ne peut que t'intéresser. Ce que tu as découvert de ton côté lui fera grand profit. Fais tout pour le rencontrer, enrichis-toi à son contact, ne cherche jamais à le transformer. Votre échange suffira à modifier son jugement et le tien, à élargir ta perception et la sienne. Si je voyage vers ceux que certains d'entre nous traitent d'infidèles, c'est pour rapporter dans mes bagages d'autres vérités que la nôtre.
Commenter  J’apprécie          50
DelphineMa   25 mars 2018
Planete Brasilia de Jean-Yves Loude
Je constate aujourd'hui que la réalité est conforme aux prévisions esthétiques. Les arbres ont plus de quarante ans et assurent la quiétude édénique espérée. Le monde des "quadras", préservé des turbulences par une entrée automobile unique et étroite, est favorables aux oiseaux et aux manguiers, propice à l'éducation des enfants. Les voitures sont rangées, les gosses peuvent jouer et les coureurs ahaner dans les allées ombrées. Les immeubles ont correctement vieillis.
Commenter  J’apprécie          50
bibliophage   19 mai 2015
Prince des Fatras de Jean-Yves Loude
-Ceux qui lisent apprennent à penser, à douter, à rêver, et ils trouvent dans les livres la force de réaliser leurs rêves. Ceux qui lisent, pour sûr, ouvrent les yeux sur les actes des dirigeants et parviennent à comprendre le monde dans lequel ils vivent. Les puissants les craignent, car ceux qui lisent ne se privent pas les critiquer.
Commenter  J’apprécie          50
denisarnoud   09 décembre 2015
Les poissons viennent de la forêt de Jean-Yves Loude
Les rivières ne dorment jamais. Chez nous, c'est vrai plus qu'ailleurs. La pluie équatoriale alimente leur fureur. Notre pays est petit et volcanique. Son relief, plissé, abrupt et contrarié. Les cours d'eau ont un espace bref pour s'exprimer. A peine nés dans la brume des sommets, ils dévalent vers l'océan avec rage et fracas, irrités par l'arrogante immobilité de roches noires qui encombrent le passage et les obligent à cascader. A l'approche du littoral, il reste peu de temps aux torrents pour devenir rivières ; ils repoussent les berges, étalent leurs eaux sombres, écartent les arbres, passent sous des tunnels de branches. Les femmes profitent du répit de petites plages pour laver le linge qu'elles étalent sur le sable. Chaque enfant de notre peuple a appris la magie des couleurs à force de contempler ces damiers de draps, de voiles, de blouses, de jupes, de culottes déposés au sol par les mères qui frottent et pépient des commérages tout en surveillant les bébés.
Commenter  J’apprécie          30
cv69   08 avril 2013
Pépites brésiliennes de Jean-Yves Loude
Décidément, l'Histoire est un drôle d'édifice. On passe son temps à refaire les fondations au risque d'ébranler tous les étages de certitudes accumulés par-dessus. C'est une véritable entreprise de travaux publics spécialisée dans la restauration permanente d'idées anciennes.
Commenter  J’apprécie          40
cicou45   27 mars 2017
Rèm le rebelle de Jean-Yves Loude
"Sa peau est glacée, son sang contaminé ; elle porte en elle le mal d'avant.

_Vara, que connais-tu du mal d'avant ?

_Tais-toi, Rèm, tu le sais mieux que moi, c'est le mal du souvenir qui peut nous priver d'avenir."
Commenter  J’apprécie          40
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..